ceinture route

  • Le port belge d'Anvers renforce ses relations commerciales avec la Chine et va jouer un rôle majeur dans l'initiative du président chinois Xi Jinping ,la "Ceinture et Route"

    Le port belge d'Anvers a l'intention de renforcer ses relations commerciales avec la Chine et jouer un rôle majeur dans l'initiative phare du président chinois Xi Jinping nommée "Ceinture et Route", a annoncé mardi le président de l'Autorité portuaire d'Anvers, Marc Van Peel.

    M. Van Peel, qui est aussi maire-adjoint de la ville d'Anvers, a déclaré qu'un groupe de travail "Ceinture et Route" a été spécialement créé pour s'assurer que le port prenne "les bonnes décisions stratégiques envers la Chine" tout en améliorant les relations amicales déjà existantes avec d'autres ports chinois.

    "La Chine est très importante pour le port d'Anvers, qui entretient avec elle une relation d'amitié de longue date", a-t-il dit.

    Selon les autorités portuaires, les relations commerciales avec la Chine représentent 5 % du trafic annuel du port, soit 10 millions de tonnes de marchandises par an. Un volume qui a augmenté de plus de 38 % en un an.

    "Anvers attire les investissements chinois", a ajouté Marc Van Peel et de faire remarquer : "Les entreprises chinoises cherchent de nouvelles opportunités d'investissements avec le port d'Anvers. Ces investissements sont bien sûr les bienvenus. Cela ne pourra que développer et renforcer nos relations avec la Chine".

    M. Van Peel a pris la parole lors de la troisième édition du "China Day" au port d'Anvers, événement créé en 2010 pour mettre à l'honneur les liens qui relient le port aux entreprises chinoises.

    134394918_14363980787041n.jpg