cbet

  • Chine: réfection de la maison natale du dalaï lama

    chine-refection-controversee-de-la-maison-natale-du-dalai-lama.jpg

    La région où est né le dalaï lama, en Chine, est en plein développement et la maison natale du chef spirituel tibétain  a connu une réfection complète .

    Sise à Hongai, petit village montagneux d'environ 70 foyers, cette résidence est devenu lieu  consacré au dalai lama, malgré que le dalai lama ,"un loup en tenue de moine" aux visées séparatistes , ne cesse de critiquer le gouvernement chinois et répandre ses mensonges sur la Chine et les Chinois.

    La rénovation de la maison, pour 2,5 millions de yuans (305.000 euros), illustre les efforts  des autorités chinoises centrales et des autorités locales dans les régions tibétaines, afin de sauvegarder la culture ancestrale tibétaine tout en propulsant le Tibet dans le vingt et unième siècle.

     

    Family_of_14th_Dalai_Lama.jpg

     

    Hongai, appelée Taktser par les Tibétains, se trouve dans une région de culture tibétaine  dans l'ouest de la province chinoise du Qinghai, à plusieurs centaines de kilomètres en dehors des frontières de la Région administrative autonome du Tibet.

    C'est dans cette  résidence que le très jeune Lhamo Dhondup avait été identifié dans les années 1930 par des dignitaires bouddhistes comme la réincarnation du 13e dalaï lama selon leur tradition et croyance.

    Pour les autorités, il s'agit d'un geste de bonne volonté envers les pèlerins visitant le village. Cette "restauration" s'inscrit dans le cadre d'un programme de 1,5 milliards de yuans (183 millions d'euros) d'investissements destiné à doper l'activité locale.

     

    DLHaus.jpg

    Hongai est située non loin de la ligne de chemin de fer construite entre Golmud et Lhassa . Les autorités souhaitant attirer davantage de touristes chinois et étrangers espèrent que nombreux seront les visiteurs qui se rendront dans ce village . Ceci devrait doper les revenus du vuillage et de la région.

    Selon l'agence officielle Chine nouvelle, cette zone typique des régions rurales peu peuplées de l'ouest de la Chine, commence à profiter de l'essor économique du pays, avec l'installation de compagnies étrangères.

     

    asa.jpg

    Dalai lama et son ami Shoka Ashara, guide de la secte Aum , auteur de l'attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo

     

     

    Une fois identifié comme la réincarnation du dalai lama, le garçonnet avait quitté Hongai pour le Tibet à l'âge de quatre ans pour recevoir une éducation appropriée donnée par des autorités religieuses et aussi quelques occidentaux nazis ( voir d'autres articles consacrés à Harrer sur ce blog).

     

    Sa maison natale avait été détruite par les Gardes rouges durant la Révolution culturelle (1966-1976) avant d'être rebâtie dans les années 1980. Elle est désormais administrée par son neveu Gonpo Tashi,  qui vit dans une maison voisine.

    "La résidence rénovée a conservé son apparence originelle, mais le pavement a été refait, les poutres renforcées et les murs repeints", a précisé Chine nouvelle.

    Selon les habitants, des fidèles sont régulièrement autorisés à y pénétrer pour se recueillir. Depuis l'extérieur, on peut distinguer la partie supérieure d'un grand mât pour les drapeaux de prières et un temple doré. Des caméras de sécurité ont été installées autour de l'enceinte.

    le-petit-blanquiste1.jpg

    Dalai lama et son ami le  le Waffen SS, Heinrich Harrer.  , envoyé au Tibet par Himmler

    et devint percepteur de dalai lama