cathilique

  • La Chine juge la menace d'excommunication de deux évêques chinois par le Vatican de "déraisonnable et grossière"

    Le Bureau d'Etat des Affaires religieuses de Chine a déclaré lundi que, la menace du Vatican d'excommunier deux évêques chinois qui ont été ordonnés sans l'accord pontifical, était "extrêmement déraisonnable et grossière".

    Le fait que l'Association catholique patriotique de Chine ordonne des évêques élus est dans l'intérêt de la communauté catholique du pays et de la propagation de la croyance, a indiqué un communiqué publié par le bureau.

    Ces menaces d'excommunication ont profondément blessé les sentiments des catholiques chinois et les ont attristés.

    Lei Shiyin et Joseph Huang Bingzhang ont été respectivement ordonnés le 29 juin et le 14 juillet à Leshan de la province du Sichuan et à Shantou de la province du Guangdong.

    "La majorité des prêtres et des croyants seront encore plus résolus à choisir la voie de l'indépendance dans la sélection et l'ordination de leurs évêques, et le gouvernement continuera à apporter son soutien et encouragera cette pratique", précise le communiqué.

    Le gouvernement chinois est disposé à améliorer ses relations avec le Vatican à travers des dialogues constructifs.

    "Si le Vatican est sincère quant à l'amélioration des relations, il doit annuler cette soit disante "excommunication" et revenir sur la voie du dialogue", a conclu le communiqué.