catastrophe nucléaire

  • Affiches d'appel à l'aide pour le Japon

    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 1

    Des artistes des quatre coins du monde ont récemment conçu des affiches invitant à aider le Japon, dont la région du nord-est a été frappée le 11 mars par un séisme de magnitude 9, un tsunami ainsi qu'une crise nucléaire qui se poursuit.
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 11
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 12
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 13
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 14
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 15
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 16
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 17
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 22
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 27
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 33
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 35
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 38
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 41
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon45
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 48
    Affiches d'appel à l'aide pour le Japon 49
  • CHINE: INSPECTION DES CENTRALES ET SUSPENTION DE NOUVEAUX PROJETS

    Pékin: Le gouvernement chinois ordonne une inspection générale de la sécurité de ses centrales nucléaires et suspend toute approbation de nouveaux projets.

     

    Les ports chinois ont reçu l'ordre de renforcer leur surveillance des substances radioactives

     

    Tokyo devient la ville la plus dangereuse du monde

    Les autorités chinoises de la qualité ont ordonné, mardi soir à Beijing, aux ports du pays de renforcer leur surveillance des substances radioactives pour les bateaux entrants, suite à la fuite de substances radioactives au Japon.

    L'Administration d'Etat pour le Contrôle de la Qualité, l'Inspection et la Quarantaine a indiqué avoir émis de telles exigences du fait que les explosions de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon présentent des incertitudes.

    Elle a ajouté avoir ordonné aux bureaux locaux de renforcer les analyses de risque des substances radioactives qui entrent en Chine.

  • Shanghai : contrôle du niveau de radiations nucléaires suite aux explosions de la centrale nucléaire à Fukushima au Japon

    Un scientifique analyse des objets collectés afin de vérifier le niveau de radiations, dans un centre de surveillance de l'environnement à Shanghai (est) le 15 mars 2011.

    Deux scientifiques vérifient le niveau de radiations, dans un centre de surveillance de l'environnement à Shanghai (est) le 15 mars 2011. L'autorité météorologique chinoise a annoncé mardi que la fuite de radiations nucléaires, suite aux explosions de la centrale nucléaire à Fukushima au Japon, n'affecterait pas la Chine au cours des trois prochains jours.