bordeau

  • Les vins français font escale à Shenzhen ( sud de la Chine) avant topwine china

    c03fd559e566169d865525.jpg

    Alors que la 6ème édition de TopWine China,salon annuel de référence du Nord de la Chine dans le secteur des vins et spiritueux,fera la part belle à plus de 50 exposants sur le Pavillon France, Business France organise l'avant-veille une journée de rendez-vous BtoB dans le Sud de la Chine.

    C'est donc dans la ville très dynamique de Shenzhen que les exposants français feront escale le 2 juin 2015, pour rencontrer plus de 250 professionnels de la région préalablement sélectionnés et invités par Business France. Ces deux rendez-vous permettront à la France de présenter son savoir-faire viticole et la grande diversité de ses vins.

    Les journalistes et professionnels chinois, désireux de découvrir et déguster en avant-première les vins français qui seront présentés à TopWine China, sont conviés le 2 juin 2015, à partir de 14h, à l’hôtel prestigieux de Langham Shenzhen situé : 7888 Shennan Boulevard, Futian District, Shenzhen.

    Salon de référence du nord de la Chine, TopWine China constitue une occasion pour les professionnels français de faire connaître de nouveaux produits et conforter l'image des vins et spiritueux français en Chine.

    Après ces rencontres d'affaires, la délégation française s'envolera pour Pékin, pour participer au salon TopWine China, sous la bannière France, qui se tiendra les 4, 5 et 6 juin 2015 à Pékin, au China National Convention Center (CNCC).

    Trois régions de productions viticoles françaises seront les plus représentées sur le Pavillon France, en nombre d'exposants : Aquitaine avec une vingtaine d'exposants (1er producteur mondial de vins d'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) ; plus de 150 000 hectares de vignobles pour 10 000 propriétés viticoles), Languedoc-Roussillon avec une dizaine d'exposants réunis sous la bannière Sud de France (plus grand vignoble du monde avec plus de 200 000 hectares, dont 70 000 en AOC, plus d'une trentaine d'appellations Indication Géographique Protégée (IGP)), Beaujolais avec une dizaine d'exposants (un cépage unique, le Gamay noir à jus blanc, 12 appellations , 10 crus) ; sans oublier les professionnels en provenance de Bourgogne, Loire, Rhône, Alsace, Champagne, etc. Les visiteurs pourront également (re)découvrir des spiritueux français.

    Des dégustations et animations rythmeront les 3 jours du salon. Près d'une dizaine de sessions de dégustations se dérouleront sur la Tasting Area du Pavillon France, avec à l'honneur : Bordeaux et Bordeaux Supérieur, les Côtes de Bordeaux et les vins du Beaujolais. À destination des professionnels, elles permettent d'accueillir une quarantaine de participants.

    Les vins de Bordeaux représentent les plus gros volumes des ventes sur le marché chinois (37 millions de litres pour une valeur de 221 millions EUR). Pour autant, les appellations moins connue sur le marché asiatique connaissent de belles opportunités. C'est le cas des vins du Languedoc-Roussillon et des Côtes du Rhône qui ont enregistré en 2014 une hausse de 30% en valeur et en volume pour atteindre respectivement 11 millions et 2,4 millions de litres vendus en Chine continentale.

  • Rachat de vignobles : une vague chinoise déferle sur la France , les Chinois sont les plus gros propriétaires après les Belges

    vin.jpg

    Après avoir signé un contrat d'achat valant 30 millions d'Euros, le milliardaire chinois Lam Kok (Hao Lin) est mort dans un accident d'hélicoptère avec celui qui lui avait vendu le château, James Grégoire.

     

    Le fait que les chinois investissent de plus en plus dans des vignobles en France ces dernières années a suscité la polémique dans le pays. Certains s'opposent à cette tendance en réclamant que les vignobles restent « français », lors que les autres les attendent les bras ouverts, convaincus que les investissements pourraient faire rebondir la production en difficulté.

    Il existe environ 8000 châteaux dans la région bordelaise, dont quelques dizaines ont été rachetés par des Chinois, au prix moyen de 10 millions d'Euros. Le rachat du château de la Rivière, où l'accident d'hélicoptère a eu lieu, est considéré comme la plus grosse transaction avec les Chinois (30 millions d'Euros). Entre 2009 et 2012, le nombre de châteaux que les Chinois possèdent a augmenté de 2 à 25, et cette année, on en compte 50.

    Selon Julien Thomas, le représentant en Asie de la commission du vin bordelais, « les portes de Bordeaux sont toujours ouvertes aux investisseurs étrangers », car « ils y apportent de l'argent, permettant de renouveler les équipements de production».

    Avec 5 ou 10 châteaux de plus, les Chinois vont devenir les plus gros propriétaires étrangers dans la région, dépassant les Belges.

    Certains châteaux rachetés par les Chinois ont été revendus aujourd'hui. D'après un journaliste français, « la circulation des investissements s'accélère, et les nouveaux propriétaires des châteaux sont toujours chinois ».

    Selon un acheteur chinois, « un certain nombre de châteaux ont été vendus pour cause de déficit. Car la gestion d'un château est d'ailleurs un autre défi pour ces nouveaux propriétaires ».

  • Un des plus grands négociants de Bordeaux racheté par des Chinois

    Le négociant indépendant en grands vins de Bordeaux DIVA Bordeaux, vient de signer un accord avec le géant chinois de l’agroalimentaire Bright Food, en vue de l’entrée de ce dernier dans son capital à hauteur de 70%, a annoncé samedi Diva Bordeaux.

    349166_chai-dans-le-bordelais.jpg

     

    Quand une société monte à 70% de participation dans le capital d'une autre société , on peut considérer que la société qui investit met la main sur l'autre . Cependant , l'Agence France Presse, le Parisien, les Echos  ou encore le Nouvel Obs annoncent pudiquement : Alliance entre un négociant bordelais et un géant chinois.

     

    Selon une porte-parole de Diva, l’accord passé en juin entraînera la création rapide d’une joint-venture alliant Diva Bordeaux à Shanghai Sugar Cigarette.

    En échange de cette prise de contrôle dans son capital, Diva Bordeaux souhaite « renforcer son développement international, notamment en Chine », et surtout « s'appuyer sur la force du réseau de distribution de Bright Food, qui dispose notamment de plusieurs centaines de magasins spécialisés ».

     

    Le négociant voit loin, il prévoit d'offrir à la vente : un « éventail large allant des grands crus classés aux petits châteaux ,en passant par les vins rares de collection, et compte ainsi diversifier son portefeuille de clients. Le développement d'un vin de Bordeaux destiné au marché chinois est également à l'étude ».

    Les Chinois découvrent le vin. Je n'ai ni la connaissance ni l'expérience du vin comme un professionnel mais l'amateur que je suis , a toujours été étonné du niveau peu élevé du choix de vins proposés dans les magasins chinois ,y compris les boutiques de luxe. J'ai été invité chez une amie , plus précisémént une amie de mon épouse , devenue millionnaire en euros , qui nous a présenté la maison qu'elle a achetée ainsi que celle qu'elle a achetée pour son fils .Les deux maisons d'une valeur de 3 millions d'euros , décorées de manière luxueuse ,avec goût , sans luxe tapageur , ce qui est rare chez les nouveaux riches chinois .Notre amie nous a présenté sa cave avec fierté. Et là je fus surpris de la valeur médiocre de ses vins , de la façon dont elle les conservait . Et en plus cela lui a coûté bien trop cher.

     Boîtes de boisson Bright Dairy Co Groupe Food dans un supermarché de Shanghai.

     

    Boîtes de boisson du Bright Dairy Co Groupe Food dans un supermarché de Shanghai.

    La plus part des Chinois qui peuvent se permettre des vins de qualité n'ont aucune connaissance des vins. Il s'agit donc pour les investisseurs dans le marché chinois d'un terrain pratiquement vierge , plein de promesses.

    Ceux qui visent le long terme , en éduquant la clientèle chinoise, en respectant cette clientèle en lui fournissant de la bonne marchandise à des prix justes , prendront une option sérieuse sur le succès du vin en Chine qui sera à coup sûr une réalité pour la prochaine décade.