bons du trésor

  • La Chine dispose de plus de 1200 milliards d'USD en bons du trésor américain

    001372a0e6ec128980a302.jpg

    le département du Trésor américain

     

    Selon les données publiées le 15 février par le département du Trésor américain, la Chine a acquis en décembre 2012 19,7 milliards de dollars en bons du trésor américain, portant le montant total de son avoir en bons du trésor américain à plus de 1200 milliards d'USD.

     

    Les chiffres indiquent que le montant des bons du trésor américain détenus par la Chine a atteint 1202,8 milliards d'USD en décembre dernier, soit 19,7 milliards d'USD de plus qu'au mois de novembre.

     

    En fait, la Chine a procédé pendant trois mois consécutifs, à partir du mois d'octobre, à l'acquisition de bons du trésor américain répartie de la sorte : 16,3 milliards d'USD en octobre, 13,2 milliards d'USD en novembre et 19,7 milliards d'USD en décembre. En fin d'année, le montant dépassait les 1200 milliards d'USD pour établir un nouveau record annuel.

     

    Le diagramme annuel montre clairement qu'au cours du premier semestre, les cessions l'emportaient sur les acquisitions, tandis qu'au cours du deuxième semestre, les acquisitions étaient supérieures aux cessions. Les données du 15 février ont montré une majoration de 50,9 milliards d'USD du total des avoirs chinois en bons du trésor américain en 2012 par rapport à 2011.

     

     

    D'un point de vue général, le montant de la dette américaine détenu par les pays créanciers a atteint en décembre 2012 un nouveau record historique de 5555,4 milliards d'USD, avec une croissance de 18 milliards d'USD sur le mois de novembre. Ceci prouve que les investisseurs étrangers étaient plutôt optimistes quant à l'avenir de l'économie américaine, et avaient envie d'acquérir davantage d'actifs en USD pour se protéger des risques financiers.

     

    A propos de cette tendance, les autorités chinoises concernées ont à nouveau souligné la visée technique de ces opérations d'acquisition ou de cession, précisant que le marché obligataire américain était toujours important pour la Chine, d'autant plus qu'il s'agit du marché de bons du trésor le plus important du monde. La Chine poursuivra ses opérations en fonction de l'évolution du marché, et il sera inutile de les politiser.