beaute

  • LES PETITES FEMMES DE SHANGHAI

    Ce qui est frappant quand on se promène dans les rues de Shanghai , c'est le goût des Shangaiennes pour l'élégance. C'est un plaisir d'observer ces petites femmes qui trottinent d'un pas léger dans les rues de Shanghai.Autrefois , l'élégance avait Paris comme capitale , aujourd'hui elle a fait élection à Shanghai . Et je dois dire qu'elle savent ce qui leur sied , les petites Shanghaiennes ,

    Parfois elles osent et ça leur va bienContrairement aux villes européenies où les femmes suivent souvent la mode aveuglément et où certaines laissent voir leur cellulite qui dégouline de toutes parts , ici pas de faute de goût de ce genre,

     Hoffenbach nous a fait rêver avec sa "vie parisienne" maintenant vivons pleinement la vie de Shanghai

     shanghai 2010 132.jpgshanghai 2010 133.jpg

  • BEAUTE CLASSIQUE CHINOISE.

    La beauté et l'intelligence d'une diplomate

    On a vu une femme chinoise en train de discuter avec les épouses des diplomates lors de la procédure d'investiture du président des Etats-Unis Barack Obama. Rien d'étonnant, sauf que Yang Ying est l'épouse de l'Ambassadeur d'Irak aux Etats-Unis, Samir Sumaida'ie.

    Une femme de 46 ans originaire de la province du Qinghai apparaissait dans ce genre de réceptions à Washington depuisF200902111607566428108331[1]
    que son mari a été nommé au poste d'Ambassadeur en avril 2006. L'Ambassadeur a décrit sa femme comme "un atout pour mon pays et moi, Yang s'est révélée être une vedette des cercles diplomatiques".

    Mme.Yang a dit par téléphone depuis les Etats-Unis que ses tâches comprenaient la présence aux événements sociaux et la création de réseaux. « En tant qu'épouse d'un Ambassadeur, j'essaie toujours de donner de moi une image confiante et naturelle», a-t-elle dit.

    Bien qu'elle représente l'Iraq, elle est visiblement fière de ses racines et porte souvent un qipao en se présentant comme une ressortissante chinoise.

    Fille aînée dans la famille avec 5 frères et sœurs, Mme.Yang s'installe à Beijing lorsqu'elle a 22 ans. Elle y a fait carrière en devenant le PDG de Vicky May Cosmetics Company.

    "C'était le destin qui nous a réuni", a-t-elle dit. En 1998, elle a mis en location une partie de sa maison à Zhongguancun. Sumaida'ie, qui était alors un homme d'affaires résidant à Friendship Hotel, était à la recherche d'un appartement à louer.

    Bien que Mme.Yang ne se sentait pas bien le jour où il devait venir visiter l'appartement, elle a tout de même maintenu son rendez-vous..

    Et ils se sont plus tout de suite.

    "Nous avons beaucoup de choses en commun", a dit Mme.Yang. "Samir est passionné par l'art et je le suis également. Et nous savons exactement ce que l'autre pense ou ressent."

    Né en 1944, Sumaida'ie a passé la plus grande partie de sa vie au Royaume-Uni après ses 16 ans. Il est venu en Chine en 1991.