barrage

  • Mise en service du "barrage des Trois-Gorges du Tibet"

    tibet.jpg

    Le Projet de contrôle de l'eau de Pondo, le plus grand de la région autonome du Tibet, a commencé mardi à générer de l'électricité.

    La première turbine, qui possède une capacité de production annuelle de 150 millions de kWh, a été inaugurée mardi à 11h50, a indiqué Tang Quanyong, directeur adjoint du bureau de gestion du projet.

    Trois autres turbines seront inaugurées en juin 2014, a-t-il ajouté.

    Les quatre turbines posséderont une capacité de production annuelle totale de 599 millions de kWh. Elles devraient permettre de résorber les problèmes d'approvisionnement d'électricité à Lhassa, capitale du Tibet (sud-ouest), et d'améliorer les capacités d'irrigation et de prévention contre les inondations de la ville, a-t-il indiqué.

    Ce projet, surnommé "barrage des Trois-Gorges du Tibet" et dont la construction a débuté en juillet 2009 pour un investissement de 4,57 milliards de yuans (748 millions de dollars), sera achevé en 2016.

    Il se situe dans le bourg de Pondo du district de Lhunzhub, à 63 km de Lhassa, et à plus de 4.000 mètres d'altitude.

    (经济)(4)西藏投资规模最大的水利枢纽工程投产发电

  • BARRAGE DES TROIS GORGES,FIERTE DE LA CHINE.

    Le Projet des Trois Gorges, rêve national de cent ans enfin realise.

    Le plus grand complexe hydraulique du monde qui a pour but l'aménagement et l'exploitation du fleuve Yangtsé, le projet des Trois Gorges, est un rêve national des Chinois depuis cent ans.

    Tenant compte des riches ressources en eau et du relief naturel exceptionnel des Trois Gorges, Sun Yat-sen (1866-1925), grand précurseur de la révolution démocratique chinoise, lançait pour la première fois, en 1919, l'idée d'y construire un barrage afin d'améliorer les conditions de navigation sur le fleuve Yangtsé et de mettre en oeuvre ses ressources en eau. Limitée par les conditions de divers domaines, cette conception fut laissée de côté pendant des dizaines d'années. Après l'application de la politique d'ouverture et de réforme en 1978, l'économie nationale de la Chine a connu un essor considérable, offrant une base économique puissante et un soutien technique fort pour la mise en place du barrage des Trois Gorges.

    En 1992, la décision de construire le complexe hydroélectrique des Trois Gorges a été prise après maintes argumentations scientifiques. Avec deux ans de préparation, en 1994, la cérémonie d'inauguration a eu lieu sur le chantier du complexe des Trois Gorges.

    En 2008, la station génératrice sur la rive droite des Trois Gorges est totalement entrée en fonctionnement un an avant terme et le niveau d'eau a atteint 172 mètres après la retenue d'eau expérimentale, ce qui signifie l'accomplissement dans l'ensemble des travaux principaux du projet. Dans les domaines de la protection contre les crues, de la production électrique et de la navigation fluviale, ce complexe hydraulique a déjà joué et jouera un rôle important. Le réservoir des Trois Gorges s'étendant sur 600 km peut régulariser efficacement les crues en amont du fleuve Yangtsé et élever ainsi la capacité du cours moyen du Yangtsé dans la protection contre les crues et assure donc la sécurité des 15 millions d'habitants de la plaine Jianghan et de la région du lac Dongting. Après la retenue d'eau, les conditions de navigation des Trois Gorges se sont nettement améliorées. Par ailleurs, s'agissant de la plus grande centrale du monde, le projet des Trois Gorges produit chaque année en électricité une quantité équivalente à celle générée par 50 millions de tonnes de charbon brut.