banque de chine

  • Les 10 marques chinoises les plus connues

     

    F201404031630335299144741.jpg

    Lenovo Group Ltd, le plus grand fabricant mondial d'ordinateurs personnels en termes de livraisons, vise à vendre en Chine 1 million de téléviseurs «intelligents» cette année après la sortie de son modèle phare de deuxième génération très attendu ce jeudi.

    Une enquête récente sur l'image générale de la Chine révèle que les consommateurs des pays en développement en savent plus sur les marques chinoises que celles des pays développés.

    De septembre à octobre 2013, le Centre d'études internationales de communication de l'Administration chinoise des publications en langues étrangères, l'Institut Charhar et Millward Brown ont menés conjointement la deuxième enquête mondiale sur l'image de la Chine dans le monde.

    F201404031630362958014279.jpg

    Le géant chinois des télécommunications, Huawei Technologies Co Ltd, de  Shenzhen a affiché un bénéfice de 34% en 2013 , grâce à une forte demande intérieure pour les équipements de réseau mobile plus rapide et d'un statut plus fort, comme l'un des principaux fournisseurs de smartphones dans le monde

     

    F201404031630393072530353.jpg

    Air China Ltd, le porte-drapeau de la Chine, a connu une baisse nette de ses marges de 32.41% en 2013 et cette année, pourrait-être encore plus difficile pour les transporteurs chinois, selon les prévisions des analystes.

    F201404031630412220526394.jpg

    Haier, le plus grand fabricant d'appareils électroménagers dans le monde propose sous un smart TV modulaire avec des fonctions personnalisées. Les produits ménagers présentés en Chine deviennent interactifs et plus intelligents. Avec la force de l'Internet de nombreuses industries innovent pour répondre aux exigences de convivialité.

    F201404031630472456474101.jpg

    Bank of China Ltd, le quatrième plus grand prêteur du pays par la capitalisation boursière, a enregistré des gains en hausse de 12,35 pour atteindre 163,7 milliards de yuans (26,4 milliards de dollars) en 2013.

     

    F201404031630441423722228.jpg

    La Bière Tsingtao, Tsingtao Brewery, le deuxième plus grand fabricant de bière en Chine et la marque chinoise la plus vendue aux Etats-Unis, a réalisé une croissance à deux chiffres grâce aux interactions créatives avec les consommateurs.

    F201404031631462452492994.jpg

    China Mobile Ltd, le plus grand opérateur mondial de téléphonie mobile par le nombre d'abonnés, a connu sa première baisse des ventes depuis plus d'une décennie. Le groupe venant d'investir massivement dans des projets de réseaux mobiles et a été mis sous pression par les sociétés de l'Internet.

    F201404031631261663298032.jpg

    La plus grande entreprise chinoise de transformation de viande, Henan Shuanghui Investment & Development, a déclaré que pour l'année 2013 son bénéfice net avait augmenté de 33,7%, de bon augure pour l'introduction en bourse de sa maison mère le groupe WH Ltd, qui devrait être la plus grande opération de Hong Kong depuis 2010. Le bénéfice net annuel de la société s'est élevé à 3,86 milliards de yuans (633 680 000 $) en raison de coûts de production plus faibles, qui ont stimulé les marges, a indiqué lundi la compagnie dans un communiqué.

    F201404031631111318225042.jpg

    le fabricant de télévision chinoise, TCL, vient de collaborer avec la société de vidéo en ligne Iqiyi.com pour offrir aux clients un produit intégrant de riches ressources vidéo.

    F201404031631131937421551.jpg

    Great Wall Motors Co, le plus grand fabricant chinois de SUV, a vu ses ventes totales augmenter de 21% en 2013 pour passer à 754 000 unités, due principalement à une progression de 48% de la demande pour ses VUS (417 000) plutôt que les berlines, où le volume a chuté.

  • La Chine rachète tranquillement l'Europe sans que les gouvernements européens tentent d'endiguer ce processus

    merchants_bank.png

    Le siège de la China Merchants Bank à Shenzhen

     

    La Chine rachète des entreprises en Europe sans que les gouvernements européens tentent d'endiguer ce processus. Une indifférence qui s'explique en premier lieu par les bénéfices rapportés à ces entreprises par les exportations de produits "made in China" et par les capacités grandissantes du marché chinois.

    MI-BC589_CIPO_G_20100407162159.jpg

    Les milieux d'affaires chinois continuent à racheter des entreprises européennes. PSA, IBM, Club Méditerranée, l'aéroport de Toulouse, le port du Pirée et le géant italien Pirelli sont passés sous contrôle chinois. L'Europe ferait bien de réfléchir aux conséquences de ce processus, estiment les experts.

     

    Selon le site d'information français Atlantico, le légendaire producteur de pneus Pirelli s'est retrouvé entre les mains de la China National Tire & Rubber qui a racheté 26,2% des actions du groupe italien et compte ensuite acquérir les autres titres en circulation.

    D'après Atlantico, un groupe de sociétés chinoises va racheter un ensemble de 18 immeubles à Berlin pour 1,5 milliard d'euros. Or, les Européens n'ont pratiquement pas réagi à cette nouvelle.

    Selon le président d'AB Marchés, Antoine Brunet, "l'indifférence se situe d'abord et avant tout au niveau des gouvernements occidentaux, qu'ils soient grecs ou italiens, français ou britanniques, allemands ou américains".

    "Depuis maintenant vingt ans, la Chine mène avec succès une grande stratégie offensive multidimensionnelle qui vise dans un même mouvement à déstabiliser les pays occidentaux et à ravir progressivement l'hégémonie mondiale aux Etats-Unis", a déclaré M. Brunet.

    Il a souligné que l'inertie des pays européens s'expliquait par le fait que leurs grandes entreprises exercent un "lobbying permanent en faveur de la Chine". Cette attitude n'a rien d'étonnant, car "une bonne partie de leurs profits provient des énormes marges sur l'exportation de produits made in China et du dynamisme de leurs ventes sur le marché intérieur chinois".



    Dans ce contexte, "une réaction de mauvaise humeur du Parti-Etat chinois à l'égard de leur pays pourrait compromettre brutalement l'évolution de leurs profits, de leurs cours de bourse et des bonus de leurs managers; c'est pourquoi elles s'emploient préventivement à ce que leur pays ne soit jamais en conflit avec Pékin", constate le président d'AB Marchés.

     

     

    "On voit déjà la Chine tourner autour de pays qui sont notoirement en très grande difficulté: le Venezuela, le Nicaragua, Cuba, l'Argentine, la Grèce… Autant de pays qui sont au bout du rouleau et qui, s’étant lourdement endettés et n'ayant pas ou plus d'actifs à vendre, n'ont plus qu'à négocier le moins mal possible l'abandon de leur souveraineté à une grande puissance, la Chine, la Russie ou les Etats-Unis…Mais c'est la Chine qui a les poches les plus profondes et qui a le plus de chances de les inscrire dans son orbite géopolitique", conclut Antoine Brunet.



    44434.jpg



  • Les profits des banques chinoises représentent un tiers des profits mondiaux du secteur bancaire

    1-131104143J6407.jpg

    Siège de Banque industrielle et commerciale de Chine
     

    Selon la dernière enquête rendue par le magazine britannique « The banker », les bénéfices totaux des 1 000 plus grandes banques du monde ont atteint 920 milliards de dollars, établissant un nouveau record. Les profits avant impôt des principales banques chinoises étaient de 292 milliards de dollars, représentant 32% des bénéfices totaux du secteur bancaire mondial. Cependant, en 2007, avant la crise financière, ce chiffre était simplement de 4%.

    La banque industrielle et commerciale, la banque de la construction, la banque de l’agriculture et la banque de Chine sont les quatre banques chinoises à avoir les profits les plus importants. La capacité en capitaux de ces 4 banques s’est classée parmi les 10 premières places mondiales. La banque industrielle et commerciale de Chine reste en tête sur ce palmarès. La banque de la construction s’est hissée à la 2e place depuis la 5e place, suivie par JPMorgan, Bank of America et HSBC.

    La crise financière a reconstitué le secteur bancaire du monde. En plus du redressement de la Chine, les banques américaines maintiennent toujours une bonne tendance de développement. Cependant, l’euro n’est toujours pas revenu à son niveau d’avant la crise financière.

    Img_5101.jpg

    shenzhen development bank

     

     

  • Le gouvernement Chinois recommande aux banques du pays de se séparer de leur matériel IBM

    Entre les USA et la Chine, l’escalade continue. Dernier acte en date, selon Bloomberg, le gouvernement chinois aurait demandé aux banques du pays de se séparer des serveurs IBM pour des raisons de sécurité nationale.images.jpgEntre les USA et la Chine, l’escalade continue. Dernier acte en date, selon Bloomberg, le gouvernement chinois aurait demandé aux banques du pays de se séparer des serveurs IBM pour des raisons de sécurité nationale.

    Selon un site d'IBM, les tensions entre la Chine et les États Unis ne semblent pas vraiment prendre le chemin de l’apaisement : après les accusations du gouvernement américain concernant les présumés hackers chinois, voilà que le gouvernement Chinois recommande aux banques du pays de se séparer des serveurs IBM, très présents dans les SI des acteurs de la finance.

    Selon Bloomberg, qui cite des sources anonymes proches du dossier, le gouvernement mais aussi le ministère des finances chinois et la Banque Populaire de Chine réfléchissent actuellement à une alternative aux produits IBM, privilégiant les marques locales pour leur équipement informatique.

    icbc_20_01.jpg

    Cette perspective intervient dans un contexte de tensions grandissantes entre les États Unis et la Chine. Plus tôt dans le mois, les États Unis avaient ainsi accusés cinq personnes de nationalité chinoise d’être des hackers à la solde de l’armée populaire de Libération.

    La Chine a démenti et entreprend maintenant de faire pression sur les entreprises US. Les autorités chinoises ont ainsi annoncé la semaine dernière qu’elles valideraient dorénavant les technologies étrangères utilisées dans des secteurs sensibles. Selon le Financial Times, le gouvernement aurait également demandé aux entreprises détenues par l’état Chinois de cesser toute relation avec les entreprises de conseil américaines.

    Les révélations d’Edward Snowden sont une aubaine pour le marché intérieur chinois et le gouvernement ne se prive pas pour mettre en avant ses acteurs nationaux.

    IBM a ainsi vu ses ventes chuter de 20% dans cette région au premier trimestre, et l’interdiction de Windows 8 par le gouvernement chinois a ouvert la voie aux OS locaux, aux dépens de Microsoft.

     

  • Chine: un pas de plus vers le capitalisme , la Chine va établir cinq banques privées pilotes

    F201403120819462493318252.jpg

    La Chine établira cinq banques privées à titre d'essai avant d'étendre le projet à davantage de régions, a annoncé mardi Shang Fulin, le directeur de la Commission de supervision bancaire de Chine.

    Les cinq premières banques seront localisées à Tianjin, à Shanghai, dans la province du Zhejiang et dans la province du Guangdong, a indiqué Shang Fulin lors d'une conférence de presse tenue en marge de la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale (APN, Parlement chinois).

    Dix entreprises privées, y compris les sociétés Internet Alibaba et Tencent de Shenzhen ont été choisies pour prendre part au travail de préparation pour l'établissement de ces banques, a déclaré M. Shang.

    Il a affirmé que leur éligibilité en tant qu'actionnaire ferait l'objet d'un examen plus approfondi.

    Chaque banque sera co-financée par au moins deux investisseurs privés, a-t-il ajouté.

    M. Shang n'a pas précisé le calendrier d'établissement de ces banques, mais a noté qu'elles seraient approuvées lorsque les "conditions seront réunies".

    L'établissement de banques privées en Chine s'inscrit dans un train de réformes ambitieux mis en oeuvre à l'issue d'une importante session plénière du Comité central du Parti communiste chinois qui s'est tenue en novembre dernier.

    Les banques privées seront sujettes aux mêmes réglementations et à la même supervision que les banques commerciales actuelles, a assuré le directeur.

    Cependant, les services financiers des banques privées seront orientés vers les petites et micro-entreprises, ainsi que vers les quartiers résidentiels, a ajouté M. Shang.

    Le contrôle des risques sera renforcé et le comportement des actionnaires sera réglementé, a-t-il ajouté.

    sans-titre.png

     

  • Chine: 12 millions d'emplois créés en 2011, l'objectif de 9 millions largement dépassé

    On est loin des déclarations alarmistes de certains , qui , soit pour raison propagandiste , prennent leurs désirs pour des réalités et rêvent d'un effondrement de la Chine, soit répandent des rumeurs ou amplifient de banaux incidents en Chine afin de détourner le citoyen occidental des problèmes , qui deviennent réccurents, de l'Europe et des Etats-Unis.

    Plus de 12 millions d'emplois auraient été créés dans les villes chinoises cette année, dépassant largement l'objectif initial de 9 millions. Le taux de chômage urbain est inférieur à 4,6%, c'est ce qu'a annoncé jeudi Yin Weimin, ministre des Ressources humaines et de la sécurité sociale.

    Il a aussi indiqué que les fonds d'aide sociale de Chine s'élevaient à plus de 2,3 mille milliards de yuans en revenu cette année, soit une augmentation de 25% en glissement annuel. Et les dépenses de fonds d'aide sociale vont augmenter de 21,5% par rapport à l'an dernier, pour atteindre 1,8 mille milliards de yuans.

    Selon le ministre, le système d'assurance retraite de Chine couvrira 300 millions de personnes dans les régions rurales et urbaines d'ici la fin d'année, avec environ 85 millions de personnes âgées touchant la retraite chaque mois. Il a aussi fait savoir que le marché d'emplois pourrait être mis à l'épreuve avec le ralentissement de la croissance économique en 2012. Le ministre a néanmoins promis de tout mettre en oeuvre pour poursuivre la création d'emplois.

    Des diplômés d'université font la queue devant le stand de la Banque de Chine lors d'un salon de l'emploi à Guangzhou, capitale de la Province du Guangdong. Les analystes disent que les entreprises publiques sont devenues une cible de choix pour de nombreux diplômés d'université.

    Ce sont donc China Mobile et la Banque de Chine qui ont pris les deux premières places, suivies par l'Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) qui se classe à la cinquième place de cette enquête sur le meilleur employeur, qui a interrogé 171 488 étudiants dans 764 universités de toute la Chine.

    Ce sondage, le plus grand dans son genre dans le pays, a également permis de découvrir que parmi les 50 employeurs les plus convoités, 23 sont des entreprises publiques. Ces entreprises , outre de bons salaires , offrent de nombreux avantages . Généralement on y travaille 7 heures par jour du lundi au vendredi.