banque centrale de chine

  • La Chine rachète tranquillement l'Europe sans que les gouvernements européens tentent d'endiguer ce processus

    merchants_bank.png

    Le siège de la China Merchants Bank à Shenzhen

     

    La Chine rachète des entreprises en Europe sans que les gouvernements européens tentent d'endiguer ce processus. Une indifférence qui s'explique en premier lieu par les bénéfices rapportés à ces entreprises par les exportations de produits "made in China" et par les capacités grandissantes du marché chinois.

    MI-BC589_CIPO_G_20100407162159.jpg

    Les milieux d'affaires chinois continuent à racheter des entreprises européennes. PSA, IBM, Club Méditerranée, l'aéroport de Toulouse, le port du Pirée et le géant italien Pirelli sont passés sous contrôle chinois. L'Europe ferait bien de réfléchir aux conséquences de ce processus, estiment les experts.

     

    Selon le site d'information français Atlantico, le légendaire producteur de pneus Pirelli s'est retrouvé entre les mains de la China National Tire & Rubber qui a racheté 26,2% des actions du groupe italien et compte ensuite acquérir les autres titres en circulation.

    D'après Atlantico, un groupe de sociétés chinoises va racheter un ensemble de 18 immeubles à Berlin pour 1,5 milliard d'euros. Or, les Européens n'ont pratiquement pas réagi à cette nouvelle.

    Selon le président d'AB Marchés, Antoine Brunet, "l'indifférence se situe d'abord et avant tout au niveau des gouvernements occidentaux, qu'ils soient grecs ou italiens, français ou britanniques, allemands ou américains".

    "Depuis maintenant vingt ans, la Chine mène avec succès une grande stratégie offensive multidimensionnelle qui vise dans un même mouvement à déstabiliser les pays occidentaux et à ravir progressivement l'hégémonie mondiale aux Etats-Unis", a déclaré M. Brunet.

    Il a souligné que l'inertie des pays européens s'expliquait par le fait que leurs grandes entreprises exercent un "lobbying permanent en faveur de la Chine". Cette attitude n'a rien d'étonnant, car "une bonne partie de leurs profits provient des énormes marges sur l'exportation de produits made in China et du dynamisme de leurs ventes sur le marché intérieur chinois".



    Dans ce contexte, "une réaction de mauvaise humeur du Parti-Etat chinois à l'égard de leur pays pourrait compromettre brutalement l'évolution de leurs profits, de leurs cours de bourse et des bonus de leurs managers; c'est pourquoi elles s'emploient préventivement à ce que leur pays ne soit jamais en conflit avec Pékin", constate le président d'AB Marchés.

     

     

    "On voit déjà la Chine tourner autour de pays qui sont notoirement en très grande difficulté: le Venezuela, le Nicaragua, Cuba, l'Argentine, la Grèce… Autant de pays qui sont au bout du rouleau et qui, s’étant lourdement endettés et n'ayant pas ou plus d'actifs à vendre, n'ont plus qu'à négocier le moins mal possible l'abandon de leur souveraineté à une grande puissance, la Chine, la Russie ou les Etats-Unis…Mais c'est la Chine qui a les poches les plus profondes et qui a le plus de chances de les inscrire dans son orbite géopolitique", conclut Antoine Brunet.



    44434.jpg



  • Jetons un coup d'œil sur les dix banques les plus riches du monde

    Le site Web incomefile.com a publié la dernière liste des dix banques les plus sûres, les meilleures et les plus riches du monde. Cette liste a été établie d'après le classement des banques, leurs actifs et les évaluations des clients. Dans cette liste, la banque ICBC est classée comme la première banque du monde pour ce qui est du capital.

    bank.jpg

    No 1 ICBC

    La société Industrial and Commercial Bank of China Ltd, la plus grosse banque commerciale du monde pour ce qui est des actifs, a affiché un bénéfice net de 263 milliards de yuans (42,3 milliards $) en 2013, en hausse de 10,2 % par rapport à l'année précédente.

    bank.jpg

    No 2 JPMorgan Chase

    La JPMorgan Chase & Co est un holding multinational américain de services bancaires et financiers. C'est la plus grande banque des États-Unis, avec un actif total de 2,509 billions $.

    bank.jpg

    No 3 Bank of America

    La Bank of America Corporation est une multinationale américaine de services bancaires et financiers basée à Charlotte, en Caroline du Nord. Il s'agit du deuxième plus gros holding bancaire des États-Unis pour ce qui est des actifs.

    bank.jpg

    No 4 HSBC Holdings

    La HSBC Holdings plc est une multinationale britannique de services bancaires et financiers dont le siège est à Londres, au Royaume-Uni. Elle est la plus grande banque d'Europe.

    bank.jpg


    No 5 China Construction Bank

    La China Construction Bank, deuxième prêteur en importance de Chine, a déclaré que ses bénéfices nets avaient atteint 215,12 milliards de yuans (34,98 milliards $) en 2013 , en hausse de 11,12 % par rapport à l'année précédente. À la fin de juin 2013, la capitalisation boursière de la banque avait atteint 176,7 milliards $, la classant au 5e rang des banques cotées en Bourse dans le monde.

     

    No 6 Citigroup

    Citigroup Inc ou Citi est une société multinationale américaine de services financiers dont le siège social est à Manhattan, New York.

    No 7 Mitsubishi UFJ Financial Group

    Mitsubishi UFJ Financial Group Inc est un holding japonais de services bancaires et financiers basé à Chiyoda, Tokyo, au Japon. En mars 2013, il avait des actifs de l'ordre de 2,5 billions $, et il est l'une des principales sociétés du groupe Mitsubishi.

    No 8 Wells Fargo

    Wells Fargo & Company est un holding multinational américain de services bancaires et financiers ayant des opérations partout dans le monde. Wells Fargo est la quatrième plus grande banque des États-Unis pour ce qui est des avoirs et la plus grande banque en matière de capitalisation boursière.

    No 9 Bank of China

    La Bank of China a été officiellement fondée en février 1912, suite à l'approbation de Sun Yat-sen. Quatrième plus gros prêteur du pays pour ce qui est de la capitalisation boursière, Bank of China Ltd a rapporté une hausse de 12,35 % de ses bénéfices, les situant à 163,7 milliards de yuans (26,4 milliards $) en 2013.

    No 10 Agricultural Bank of China

    La Banque coopérative agricole, fondée en 1951, est le prédécesseur de cette banque. Banque d'État, elle est le plus gros prêteur de la Chine rurale pour ce qui est du capital, et elle a déclaré que son bénéfice net avait augmenté de 14,5 % en 2013. La banque a rapporté un bénéfice de 166,21 milliards de yuans (27,02 milliards $) pour les 12 mois se terminant le 31 décembre, alors qu'il était de 145,13 milliards de yuans en 2012.

    bank.jpg

     En conclusion, la plus grande banque du monde maintenant est chinoise. Dans les 10 plus grandes banques du monde, 4 sont chinoises, 4 sont américaines , 1 est anglaise et 1 est japonaise.

     

  • La Chine confrontée à une hausse des créances douteuses selon la Banque Centrale de Chine

    banque-centrale-chinoise.jpg

    La banque centrale chinoise a annoncé vendredi que le solde des créances douteuses avait connu sa première hausse en huit ans et a mis en garde contre les risques financiers dans plusieurs secteurs.

    Le solde des créances douteuses s'est établi à 1.070 milliards de yuans (173,7 milliards de dollars) à la fin de 2012, soit 23,4 milliards de yuans de plus qu'au début de la même année, a précisé la Banque populaire de Chine (banque centrale) dans son rapport de 2013 sur la stabilité financière.

     

    Le taux des prêts non productifs était néanmoins de 1,56%, en baisse de 0,22 point par rapport au début de l'année 2012.

     

    Le solde des prêts non remboursés des banques commerciales a totalisé 528,1 milliards de yuans, soit une augmentation de 46% par rapport au début de l'année 2012, ce qui indique la possibilité future de nouvelles créances douteuses.

     

    Les risques de défaut proviennent en grande partie de la région du delta du fleuve Yangtsé, où l'économie de marché et les petites entreprises sont actives. Des industries souffrant de surcapacité, notamment celles des panneaux solaires, du fer et de l'acier, ainsi que du ciment, sont touchées par ces risques.

     

    Le rapport met également en avant les dangers potentiels concernant les produits de gestion du patrimoine, dont une partie des fonds a permis d'alimenter les secteurs ayant du mal à acquérir des prêts bancaires.

     

    1363226303489_1363226303489_r.jpg

     

    Zhou Xiaochuan Gouverneur de la banque centrale