badiane

  • EPICE CHINOISE POUR CONTRER LA GRIPPE PORCINE.

    L'épice chinoise très demandée

    F200905061111152806826825[1]
    la badiane

    Le fabricant de Tamiflu, médicament principal contre le virus de la grippe H1N1, a annoncé qu'il est en train d'augmenter la production de ce médicament qui contient le principal ingrédient qui est fourni essentiellement par la Chine.

    "Nous avons fourni des provisions d'urgence de 5 millions d'unités de Tamiflu à l'Organisation mondiale de la santé", a annoncé le 5 mai Cao Yong, porte-parole du géant pharmaceutique Roche (Shanghai).

    "Les gouvernements mondiaux ont déjà commandé près de 220 millions de doses du médicament."

    L'Oseltamivir, commercialisé par Roche, est comme Tamiflu, médicament antiviral considéré par les experts médicaux comme le plus efficace contre les variantes de la grippe telles que le H5N1 (la grippe aviaire) et le H1N1, dont l'épidémie est en train de se répandre actuellement.

    M.Cao a dit que son entreprise est en train d'augmenter la production pour assurer un approvisionnement continu et croissant.

    La compagnie Roche, basée à Bâle, en Suisse, peut fabriquer jusqu'à 400 millions de doses de Tamiflu par an, mais l'augmentation de la production jusqu'à son maximum "prend un certain temps", a dit M.Cao, tout en excluant une hausse des prix.

    Il a dit que Roche est également en train d'augmenter ses stocks de matières premières utilisées pour produire Tamiflu, avec notamment l'anis étoilé, appelé aussi badiane chinoise, qui produit l'acide shikimique et qui est l'ingrédient principal des médicaments antiviraux.

    Cette épice en forme d'étoile est récoltée généralement de mars à mai, et elle est un ingrédient traditionnel de la cuisine chinoise. L'anis étoilé exporté depuis la Chine représente plus de 80% du volume mondial de production, avec la Région autonome du Guangxi-Zhuang qui est l'un des plus grands producteurs du monde, représentant 85% de la production totale du monde.

    La semaine dernière, le ministre de la Santé Chen Zhu a suggéré aux citoyens lors d'une conférence de presse d'ajouter de la badiane lors de la cuisson du porc, car ce serait "certainement un bon moyen de prévenir la grippe".

    Les prix de cet ingrédient ont déjà augmenté sur plusieurs marchés chinois, avec les détaillants annonçant une hausse allant de 9 yuans ($ 1,3) le kilo jusqu'à 14 yuans le kilo dans certaines localités, notamment à Shanghai.

    "Dans le Guangxi, le prix de gros pour l'anis étoilé a augmenté de 30%, passant de 7 yuans à 10 yuans par kg actuellement", a déclaré Li Yi, secrétaire général de l'association industrielle des arômes et des parfums du Guangxi.

    Le vendeur des épices Zhou Gendi a ajouté: "Le prix de la badiane cette semaine a augmenté considérablement. Beaucoup de gens viennent l'acheter car ils croient que cette épice leur aidera à prévenir la grippe."

    "Il y a un mois, il y avait beaucoup trop de badiane chinoise sur le marché, ce qui était un problème également", a-t-il ajouté.Nous n'avons pas attendu l'épidémie pour consommer cette épice succulente qui donne aux plats un parfum sublime.Cette épice se trouve dans tous les magasins chinois.