avion disparu

  • LE SIGNAL SUSPECT DETECTE PAR UN NAVIRE AUSTRALIEN CORRESPOND A CELUI D'UNE BOITE NOIRE DU MH370

    BOITE.jpg

    "LE SIGNAL SUSPECT DETECTE PAR UN NAVIRE AUSTRALIEN CORRESPOND A CELUI D'UNE BOITE NOIRE DE L'AVION MALAISIEN " a déclaré  Le chef australien de la coordination des opérations multinationales de recherches du vol MH370 disparu de Malaysia Airlines .

    "LES SIGNAUX SUSPECTS ONT ETE DETECTES A 4 500 M DE PROFONDEUR " a-t-il précisé.

    Angus Houston, le chef du Centre de coordination des recherches conjointes (JACC) a indiqué lors d'une conférence de presse qu'il a bien été informé des signaux détectés par le patrouilleur chinois Haixun 01 au cours des deux derniers jours.Par ailleurs, il a révélé que le navire australien Ocean Shield, équipé de détecteurs de signaux, a également détecté des signaux dimanche, à quelque 300 milles marins de l'endroit où les signaux ont été détectés par le Haixun 01.

    Selon les reportages des médias, les experts à bord du Haixun 01 ont détecté des signaux d'une fréquence de 37,5 kHz dans l'océan Indien, ce qui correspond à la fréquence des radiobalises de boîtes noires.

    La recherche de la boîte noire sera un processus long et difficile, a répondu M. Houston à la question de Xinhua.

    "A l'endroit où travaille le Haixun 01, la profondeur de l'eau atteint 4.500 mètres, ainsi les recherches de la boîte noire seront très difficiles et prendront beaucoup de temps", a-t-il expliqué.

     

  • Les dix plus grands détournements d'avions de l'histoire dont deux en Chine

    av.jpg

    Le 31 mars 1970, 9 membres de la Fraction armée rouge (FAR) japonaise menés par Takamaro Tamiya détournent un avion de la compagnie Japan Airlines vers la Corée du Nord.

     

    av.jpg

    Le 24 novembre 1971, aux États-Unis, un homme voyageant sous le nom de Dan Cooper détourne le vol 305, un Boeing 727-051 de la compagnie Northwest Orient Airlines décollant de l'aéroport international de Portland, Oregon, en menaçant de faire exploser une bombe à bord. Il relâcha tous les passagers en échange de 200 000 dollars américains.

    av.jpg

    Le 27 juin 1976, le vol Air France 139, venant de Tel Aviv en Israël et transportant 244 passagers et douze membres d'équipage, décolla d'Athènes en Grèce, pour rejoindre Paris. Peu après le décollage à 12 h 30, le vol fut détourné par quatre terroristes. Il s'agit d'un détournement entrepris par des membres du Front populaire de libération de la Palestine.

    av.jpg

    Le vol 181 de la Lufthansa a été détourné le 13 octobre 1977 par quatre pirates de l'air se revendiquant du Front populaire de libération de la Palestine. Quatre pirates, deux Palestiniens, le chef du commando Zohair Youssif Akache alias capitaine martyr Mahmud (23 ans) et Suhaila Sayeh (22 ans), et deux Libanais, prennent le contrôle de l'appareil et ordonnent de mettre le cap sur Larnaca à Chypre.

     

    av.jpg

     

    av.jpg

    Le 4 décembre 1977, un vol 653 (MH653) de la Malaisie s'écrase à Kampung Ladang après avoir été détourné, coutant la vie aux 100 personnes à bord de l'appareil.

    av.jpg

    Le premier cas de détournement de la Chine nouvelle s'est produit le 30 juillet 1982.

    av.jpg

     

    av.jpg

    Le matin du vendredi 14 juin 1985, un vol TWA 847, en provenance d'Athènes (Hellinikon) et qui devait rallier Londres Heathrow par Rome, a été détourné, coutant la vie à une personne.

    av.jpg

    Le 23 novembre 1985, un Boeing 737 d'Egypt Air est détourné entre Athènes et Le Caire avec 97 personnes à bord. Soixante personnes sont mortes lors de l'assaut donné par les commandos égyptiens.

    av.jpg

    av.jpg

    Le 2 octobre 1990, un Boeing 737 qui se dirigeait vers l'aéroport Baiyun de Guangzhou a été détourné. Les 128 personnes à bord de l'appareil sont décédées lors d'une tentative d'atterrissage d'urgence.

     

    av.jpg

    av.jpg

    Les attentats du 11 septembre 2001. Au matin du mardi 11 septembre 2001, dix-neuf terroristes détournent quatre avions de ligne. Deux avions sont projetés sur les tours jumelles du World Trade Center à Manhattan (New York) et un troisième sur le Pentagone, siège du département de la Défense, à Washington DC, tuant toutes les personnes à bord et de nombreuses autres travaillant dans ces immeubles. On dénombre au total 3201 morts et 6291 blessés.

     

     

  • Dernière minute:Tout prouve que l'avion a été détourné par un expert du pilotage ( Premier ministre malaisien)

    AVION.jpg

    Le Premier ministre malaisien Najib Razak a indiqué samedi que le système de communication de l'avion disparu de Malaysia Airlines a été désactivé juste avant qu'il n'atteigne la côte est de la péninsule de Malaisie.

    "Selon de nouvelles communications satellites, nous pouvons affirmer avec un haut degré de certitude que le système de communication de l'appareil a été désactivé juste avant qu'il n'atteigne la côte est de la péninsule de Malaisie", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

    "Peu après, près de la frontière entre les contrôles de circulation aérienne malaisien et vietnamien, le transpondeur de l'appareil a été désactivé".

    A partir de ce moment, le radar des forces aériennes malaisiennes affichait un appareil, présumé être le MH370 sans certitude, ayant changé de cap pour voler vers l'ouest en direction de la péninsule malaisienne avant de tourner vers le nord-ouest, a-t-il affirmé.

    "Ces mouvements laissent croire que quelqu'un à bord de l'avion menait des actions délibérées", a rapporté le PM.

    Selon les nouvelles données, les autorités malaisiennes de l'aviation et leurs homologues internationales ont déterminé que la dernière communication de l'appareil avec le satellite se trouvait dans un des deux corridors -- l'un au nord, s'étendant de la frontière entre le Kazakhstan et le Turkmenistan au nord de la Thaïlande, ou l'autre au sud, s'étendant de l'Indonésie à l'océan Indien.

    Compte tenu des derniers développements, les autorités malaisiennes ont recentré leur enquête sur les 12 membres d'équipage et les 227 passagers à bord de l'avion qui a disparu le 8 mars peu de temps après avoir décollé de Kuala Lumpur en direction de Beijing.

    "Malgré les reportages médiatiques supposant que l'avion a été piraté, je tiens à clarifier que nous continuons à examiner tous les angles possibles sur la cause de la déviation du vol MH370 de son parcours de vol initial", a-t-il indiqué.

    sans-titre.png