audit

  • Début des audits chez les fournisseurs d'Apple

    Les fournisseurs d'Apple en Chine, dont les usines de Foxconn à Shenzhen et à Chengdu, subissent un audit effectué par le Fair Labor Association (FLA), un organisme sur les droits du travail qui est basé aux États-Unis, a annoncé Apple, hier, sur son site Web officiel.

     

    Cette mesure fait suite aux critiques grandissantes sur les pratiques environnementales et de travail dans les usines de la Chine et aux pétitions remises dans les magasins d'Apple un peu partout dans le monde qui réclament l'amélioration des conditions des travailleurs chinois.

     

    Toutefois, en dépit des critiques, des milliers de travailleurs chinois ont fait la queue pour avoir la chance de décrocher un travail sur la chaîne de montage. Dans des articles précédents , j'ai signalé que rien que pour la province de Guangdong 3 millions de postes  de travail étaient vacants. Nombreuses sont les compagnies qui racolent un peu partout mais surtout aux sorties des gares afin de trouver de la main d'oeuvre. Donc si on se presse chez Foxconn , c'est qu'on y est pas si mal. 

     

    Comme vous pouvez le voir sur la photo, ce sont exclusivement des jeunes qui se présentent chez Foxcomm dans l'espoir d'être engagés . J'ai eu l'occasion d'interroger plusieurs candidats et la raison primordiale pour laquelle ils postulent est le montant du salaire avantageux , en second le fait que les infrastructures , hors zone de travail , sont chez Foxconn excellentes : les dortoirs, les infrastructures sportives, salles de TV et de lecture et même un hôpital. Pour comparer , j'ai aussi visité une firme qui fabrique des tablettes chinoises . Le Président de cette société se plaignait des difficultés pour lui de recruter du personnel car il ne dispose pas de dortoir et n'a pas la possibilité de donner des compensations financières.

    L'immense file d'attend devant l'agence de recrutement

    Lundi, une équipe d'experts en droits du travail a commencé les premières inspections dans une installation de Shenzhen, connue sous le nom de Ville Foxconn, a indiqué Apple.

    Apple a indiqué que le FLA va interviewer les employés sur leurs conditions de travail et de vie, dont sur la santé et la sécurité, le salaire, les heures de travail et les communications avec l'administration.

    L'équipe inspectera les zones de fabrication, les dortoirs et d'autres installations, et elle effectuera un examen en profondeur des documents liés aux procédures à toutes les étapes de l'emploi, a indiqué Apple.

    Tim Cook, président-directeur général d'Apple, a déclaré : « Nous croyons que les travailleurs de partout ont le droit à un environnement de travail sécuritaire et juste, et c'est pourquoi nous avons demandé au FLA d'évaluer de manière indépendante le fonctionnement de nos plus importants fournisseurs. »

    Les résultats et les recommandations de l'équipe seront affichés sur son site Web, www.fairlabor.org, indique l'annonce d'Apple.

    Il y a une semaine, des pétitions ont été remises aux magasins d'Apple à Londres, New York, Washington DC, San Francisco, Sydney et Bangalore, et elles demandaient à Apple d'améliorer les conditions des travailleurs en Chine.

    Les fournisseurs d'Apple, dont Foxconn, enregistrent un nombre de plus en plus important d'employés à la recherche d'emploi après les vacances de la fête du Printemps.

    Selon le Nanfang Daily, des milliers de personnes ont fait la queue plus tôt ce mois-ci à l'entrée de l'usine de Foxconn à Shenzhen après que la compagnie a annoncé qu'elle allait recruter 30 000 travailleurs cette année.

  • Apple : la vraie question , qui paie SumOFUs et Change.org pour déstabiliser le géant de l'informatique?

    SumOFUs et Change.org organisent des campagnes de dénigrement dirigées contre Apple. Campagnes qui relèvent plus du règlement de compte que d'une volonté humanitaire.

     

    En fait ce que reprochent ces ONG à Apple , ce sont les conditions de travail au seing des usines Foxconn , entreprise Taiwanaise installée à Shenzhen et Chengdu qui est fournisseur d'Apple.

    Dans un article précédent , je vous ai énuméré la liste des 10 plus grands clients de Foxconn . Sur cette liste  figurent de nombreux géants de l'informatique Américains,Japonais et Coréens comme Dell et HP.

    Donc première question , pourquoi s'il devait y avoir des problèmes dans les usines de Foxconn , ces ONG prennent le parti pris de ne s'en prendre qu'au seul Apple feignant d'ignorer que l'usine taiwanaise sous-traite la fabrication de nombreuses machines pour , et j'insiste de nombreuses autres firmes d'informatique mondialement connues.

    Le patron d’Apple, Tim Cook, s’est dit « choqué » par les accusations formulées contre le groupe californien. « Chaque année, nous inspectons davantage d’usines », a-t-il déclaré. « Nous avons fait beaucoup de progrès et amélioré les conditions de travail pour des centaines de milliers de travailleurs ».

    « Nous ne connaissons personne dans notre secteur qui ait fait ce que nous avons accompli », a-t-il insisté.

    Il a immédiatement réagi en signalant  que les inspections des usines de son sous-traitant Foxconn en Chine par une ONG de défense des droits des ouvriers avaient débuté.
    Il avait annoncé mi-janvier qu'il allait ouvrir les usines de ses fournisseurs à l'association Fair Labor Association (FLA) et avait publié la liste de ses sous-traitants après avoir été accusé d'y tolérer des conditions de travail déplorables.                                 
    La FLA, association internationale de défense des droits des ouvriers dont le siège se trouve à Washington, "va conduire des audits spéciaux des usines d'assemblage de ses sous-traitants, y compris les usines de Foxconn à Shenzhen et Chengdu en Chine", a indiqué le fabricant dans un communiqué.

    Le géant informatique américain Apple a indiqué lundi que les inspections des usines de son sous-traitant Foxconn en Chine par une ONG de défense des droits des ouvriers avaient débuté

    Sarah Ryan, une responsable de l'organisation Change.org, qui a co-organisé les manifestations la semaine dernière devant les Apple Store, avoue qu'elle ne s'attendait pas à une réaction si rapide d'Apple face à cette polémique.

    Mais ,nouvelle preuve du manque de bonne foi de ces ONG , elles n'ont pas attendu les résultats de l'audit de FLA pour déjà émettre des doutes sur  le choix de l'organisation chargée de mener ces audits. «La FLA n'est pas réputée pour mener des enquêtes efficaces», assène le directeur exécutif de SumOFUs, qui accompagne Change.org dans la mobilisation contre le groupe informatique. Ceci est totalement sans fondement.

    La FLA va interroger «des milliers d'employés sur leurs conditions de vie et de travail, y compris la santé, la sécurité, la rémunération, les heures de travail et la communication avec la direction», détaille Apple dans un communiqué. Les inspecteurs vont ainsi «examiner les lieux de travail, les dortoirs et les autres installations», dont les usines géantes du taiwanais Foxconn, et étudier les documents détaillant les procédures de travail des usines.

    Piscine à l'usage du personnel de l'usine Foxconn qui jouxte le gymnase et le terrain de basket à l'intérieur

    de l'usine de Shenzhen