attentas

  • Les touristes chinois désertent Bruxelles mais sont toujours très présents à Paris

    57055ba435702a22d6205181.jpg

    Les touristes se font désirer

    Pour ceux qui se sont étonnés d'une longue absence, c'est du à un voyage entrepris en mars. Un triptyque composé de trois parties aux buts différents .

    A Shenzhen, nous avons pris le train grande vitesse pour une ville de villégiature, en bord de mer , Xiamen. De là nous avons pris l'avion pour Tianjin, ville de naissance de Xu, pour nous rendre sur la tombe de ses parents et aussi retrouver une partie de la famille ainsi que d'anciens camarades d'université. Enfin nous avons repris le TGV direction Beijing car Xu comme moi avions été invités dans un but professionnel.

    Alors pendant notre voyage, ce sont produits les événements tragiques de Bruxelles. Résultat j'ai été occupé non plus à raconter la Chine aux francophones mais ce qui se passe en Belgique aux Chinois.

    L'impact des attentats de Bruxelles , en Chine, est énorme , très négatif.

    Les Chinois qui ne connaissaient guère que Bruxelles et éventuellement Waterloo connaissent maintenant Molenbeek. J'aurais aimé qu'ils ne l'eussent jamais connue.

     

    images.jpg

    Dès que la nouvelle des attentats s'est répandue en Chine, nous avons été assaillis de coups de téléphones venant de la famille et d'amis, même d'amis que nous avions perdus de vue, qui s'inquiétaient pour nous.

    Ce qui m'interpelle , c'est que l'impact des attentats de Bruxelles semblent avoir frappé plus les esprits que ceux de France , même si les attentats de Paris furent plus meurtriers. Serais-ce parce qu'à Bruxelles, un aéroport a été touché?

    Il est curieux de constater que les touristes chinois n'ont pas déserté la capitale français après les attentats alors qu'à Bruxelles près de la moitié des touristes chinois se sont détournés de la capitale belge.

    Dans la tête des Chinois, les événements de Paris, c'est un peu la faute à pas de chance tandis qu'à Bruxelles , ils fustigent les erreurs des autorités belges . De plus pour ce que les Chinois peuvent apprendre par leurs médias interposés, vu l'origine molenbeekoise de la plupart des terroristes impliqués dans les attentats de Paris , une méfiance qui ,je crois , prendra beaucoup de temps à se dissiper, c'est installée à l'égard de la Belgique.