armée

  • La Chine tend une main amicale mais la presse occidentale garde une plume persiflante animée par la propagande

    134450922_14379783257401n.jpg

    Selon le China Daily , en ce jour de célébration de la victoire chinoise contre le Japon et dans un contexte de tensions militaires en mers de Chine, peu d’observateurs occidentaux s’attendaient à ce que Xi Jinping déclare une réduction des effectifs de l’Armée populaire de Libération, à hauteur de 300 000 hommes. Pour l’expert militaire chinois Song Xiaojun, cette démarche « est en accord avec l’engagement fait par Xi Jinping de ne jamais rechercher l’hégémonie ».

     

    0019b91ed6e0175365ab0e.jpg

     

    Certains médias occidentaux, comme à leur habitude, ont une fois de plus émis des rapports déformés concernant le projet de la Chine de réduire ses effectifs militaires de 300.000 .

    Contrairement au fait que l'annonce du président Xi ait été immédiatement saluée par les personnes présentes, un rapport d'Associated Press indique que "(même après la réduction), elle (l'armée chinoise) sera toujours la plus grande force militaire du monde, et cette réduction survient à un moment où l'augmentation des capacités technologiques réduit le besoin d'un grand nombre de troupes".

    L'agence de presse française AFP a mentionné la montée des inquiétudes concernant la volonté croissante de la Chine de se mettre en avant dans ses disputes territoriales, peu après avoir cité le président Xi indiquant que la Chine ne cherche pas l'hégémonie.

    Dans un rapport similaire, la BBC a également diffusé plusieurs paragraphes élaborant sur "la confiance militaire croissante de la Chine".

    Les médias occidentaux ont toujours négligé, de manière intentionnelle ou non, le fait qu'une armée chinoise forte et moderne vise non seulement à défendre la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine, mais également à préserver la paix mondiale.les personnes lucides ayant un point de vue objectif sur l'Histoire découvriront que cela n'est rien de plus qu'une autre performance ratée du préjugé idéologique que tient depuis longtemps l'Occident contre la Chine.  

    0019b91ed6e01753672216.jpg

     Xinhua cité ajoute que la Chine n’a pas voulu montrer ses muscles à travers la parade militaire d’aujourd’hui, contrairement à ce qu’affirment les médias occidentaux. Elle a simplement voulu rappeler ses souffrances et son héroïque contribution à la victoire contre le Japon, qu’elle juge peu reconnue dans le monde. Le défilé de ses armes de pointe n’était là que pour montrer sa détermination à « protéger la paix dans le monde ».
     
     
     
  • Les armées US, russe et chinoise sont les plus puissantes du monde, selon des analystes de Global Firepower

    Les armées américaine, russe et chinoise occupent les trois premières places dans le palmarès des 126 armées du monde, rédigé par des analystes de la compagnie Global Firepower.

     

    Selon les analystes, la Russie a pu se classer deuxième grâce au nombre d'"excellents" chars (15.000 blindés, soit deux fois plus qu'aux Etats-Unis) et à sa Marine. Le nombre d'effectifs de l'armée russe lui permet d'occuper la quatrième place.

    L'armée chinoise est classée troisième, suivie de l'armée indienne. Les armées britannique, française, sud-coréenne, allemande, japonaise et turque  font également partie du palmarès des dix armées les plus puissantes du monde.

    Un F-15E américain. Archives
     

    Les analystes soulignent que le leadership de l'armée américaine n'est pas surprenant, compte tenu de budget militaire de ce pays, Washington dépensant par an 577 milliards de dollars, soit quatre fois plus que Pékin et dix fois plus que Moscou.

    Rappel : Pour voir les pandas en live depuis leur réserve du Sichuan, province du centre de la Chine , il suffit de cliquer sur le lien ipanda.com dans la colonne de droite. Vous pourrez voir les pandas manger, jouer, dormir en direct et ce 24h /24

     

    DERNIERE MINUTE

     

    Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, participera à la 17e réunion des dirigeants Chine-UE, qui se tiendra fin juin à Bruxelles, a annoncé mardi le ministère chinois des Affaires étrangères. Cette réunion sera la première depuis le changement de direction à la tête de l'Union européenne.

    Du 28 juin au 2 juillet, M. Li se rendra en Belgique et effectuera une visite officielle en France. Il visitera notamment le siège de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), à Paris.

    Li Keqiang réalisera ces déplacements à l'invitation de son homologue belge, Charles Michel, de son homologue français, Manuels Valls, et du secrétaire général de l'OCDE, José Angel Gurria Trevino.

     

     

     

  • Les armées US, russe et chinoise sont les plus puissantes du monde, selon des analystes de Global Firepower

    un-char-russe-armata-t-14-lors-du-defile-du-9-mai-2015-pour-celebrer-les-70-de-la-victoire-sur-les-nazis.jpg

    le char russe Armata T-14

    Les armées américaine, russe et chinoise occupent les trois premières places dans le palmarès des 126 armées du monde, rédigé par des analystes de la compagnie Global Firepower.

     

    Selon les analystes, la Russie a pu se classer deuxième grâce au nombre d'"excellents" chars (15.000 blindés, soit deux fois plus qu'aux Etats-Unis) et à sa Marine. Elle occupe la quatrième place quant au nombre d'effectifs.

    L'armée chinoise est classée troisième, suivie de l'armée indienne. Les armées britannique, française, sud-coréenne, allemande, japonaise et turque  font également partie du palmarès des dix armées les plus puissantes du monde.

    Chinaarmy.jpg

    L’armée chinoise



    Les analystes soulignent que le leadership de l'armée américaine n'est pas surprenant, compte tenu de budget militaire de ce pays, Washington dépensant par an 577 milliards de dollars, soit quatre fois plus que Pékin et dix fois plus que Moscou.

     

    Il est à souligner que le palmarès a été rédigé sans tenir compte des forces nucléaires des pays.



    Xinhua doit servir de pont entre les peuples européens et chinois, selon son président

    134250220_14319940431121n.jpg

    BRUXELLES, 18 mai (Xinhua) -- Le président de l'Agence de presse Xinhua, Cai Mingzhao, a indiqué lundi que Xinhua devait servir de pont pour relier les peuples de l'Union européenne (UE) et de la Chine, et aider à faire avancer les liens bilatéraux.

    Il a fait cette remarque au Collège d'Europe dans la ville belge de Bruges, à l'occasion de la cérémonie d'inauguration d'une exposition de photographies marquant le 40ème anniversaire de l'établissement des liens diplomatiques entre la Chine et l'UE.

    "Mes collègues m'ont dit qu'en flamand, Bruges signifie pont. Les médias de masse sont un pont pour connecter les peuples", a lancé M. Cai.

    "Xinhua souhaite montrer au peuple chinois la vraie image de l'Europe par nos reportages objectifs, rapides et précis, et également montrer aux Européens le vrai développement de la Chine, et servir de pont entre les deux peuples", a-t-il insisté.

    M. Cai a expliqué que le Collège d'Europe était un témoin important de l'amitié entre la Chine et l'UE. Le 1er avril de l'an dernier, le président chinois Xi Jinping a prononcé un important discours au Collège d'Europe, notant que pour faire avancer la relation Chine-UE, les deux parties devaient mieux se connaître et devaient construire des ponts pour la paix, la croissance, la réforme et le progrès de la civilisation.

    Ces dernières années, les relations Chine-UE se sont lancées sur la voie rapide du développement et il y a un besoin urgent de faire en sorte que les ponts de communication établis par les médias de mass des deux côtés soient plus larges, plus longs et plus pratiques, a-t-il souligné.

    Jorg Monar, le recteur du Collège d'Europe, a estimé lors de la cérémonie que l'Agence de presse Xinhua pouvait jouer un rôle majeur en contribuant à construire des ponts entre la Chine et l'UE.

    M. Monar a rappelé que pendant le discours de M. Xi l'an dernier au Collège d'Europe, le président chinois avait insisté sur la nécessité et l'importance pour les Européens de mieux comprendre la Chine, et expliqué que Xinhua pouvait jouer un rôle dans ce domaine au travers de son service d'information.

    L'établissement de relations diplomatiques entre la Chine et la Communauté économique européenne il y a 40 ans avait renforcé la confiance en l'avenir des communautés européennes en tant qu'acteurs internationaux, a-t-il noté.

    Le 6 mai 1975, la Chine avait établi des relations diplomatiques avec la Communauté économique européenne, une des branches de la Communauté européenne, l'ancêtre de l'UE, et avait créé une mission chinoise auprès de l'organisation à Bruxelles au mois de septembre de la même année.

    L'exposition, qui rassemble des photos sélectionnées dans la base de données de l'Agence de presse Xinhua, est organisée conjointement par Xinhua et le Collège d'Europe, et passe en revue des moments liés à des visites de haut niveau, des échanges entre les peuples et des événements culturels.

    Yang Yanyi, la chef de la mission chinoise auprès de l'UE, assistait également à l'exposition photo.

     

  • La Chine et la France s'engagent à renforcer leurs relations militaires

    2014-03-26T161835Z_242456619_PM1EA3Q1BGP01_RTRMADP_3_FRANCE-CHINA_0.jpg

     

     

     

     

     

     

    Le vice-président de la Commission militaire centrale de Chine Fan Changlong a rencontré jeudi à Beijing le chef d'état-major de l'armée française Pierre de Villiers et les deux parties se sont engagées à renforcer leurs relations militaires.

     

    M. Fan a indiqué que le président chinois Xi Jinping et son homologue français François Hollande avaient décidé en mars de promouvoir le développement d'un partenariat stratégique global étroit et durable entre les deux pays.

     

    "Il s'agit d'une autre étape importante dans le développement des relations bilatérales depuis les cinq dernières décennies", a-t-il ajouté.

     

    "Nous sommes prêts à coopérer avec la France pour faire progresser nos relations bilatérales et les relations entre nos deux armées", a-t-il souligné.

     

    Pierre de Villiers a pour sa part espéré que les deux parties pourraient approfondir leurs relations militaires et renforcer les échanges et la coopération dans les domaines de la formation du personnel et de la lutte anti-terroriste.

     

    Source: Xinhua

    124633021_21n.jpg