antarctique

  • Le navire chinois Xuelong incarne la grande portée de l'humanitaire

    xue.jpg

    Une série d'événements liés au sauvetage des passagers d'un navire de recherche russe prisonnier des glaces de l'Antarctique a attiré l'attention d'une grande partie du monde ces derniers jours.

    Le navire chinois de recherche Xuelong, ou Dragon des neiges, a réussi à rassembler tous les passagers sains et saufs, avant de se retrouver lui-même prisonnier des glaces. Les États-Unis ont dépêché leur brise-glace lourd le plus avancé sur le lieu de l'incident pour le sauvetage, tandis que Xuelong tente de se libérer.

    Xuelong a été suivi par les médias tout au long des efforts de sauvetage. Envoyé à l'origine pour fonder la quatrième station de recherche chinoise dans l'Antarctique, ce navire de recherche a immédiatement modifié son cours quand il a reçu le signal de détresse du navire russe, en dépit des risques.

    Xuelong n'étant pas un brise-glace professionnel, il n'a pas pu libérer le navire de la glace. Mais ses exploits, en particulier son sauvetage de tous les passagers, ont été salués par l'opinion publique mondiale. La Chine devrait être fière de son navire.

    Les Chinois ont également exprimé leur soutien à l'opération de sauvetage entreprise par le Xuelong. Bien que les contribuables chinois doivent payer les frais engagés pour le sauvetage, ils estiment que Xuelong a assumé sa responsabilité internationale, sans se demander si la mission était « utile » ou pas.

    La mission de Xuelong symbolise l'attitude de la Chine envers ses obligations internationales. La Chine est prête à s'intégrer au sein de la communauté internationale en tant que membre responsable.

    Avec la mise en place de la quatrième station de recherche chinoise, le niveau de la recherche scientifique du pays dans l'Antarctique est déjà classé parmi les meilleurs. C'est la capacité industrielle croissante de la Chine qui a permis au Xuelong d'effectuer une telle opération de sauvetage. Une fois de plus, les progrès nationaux de la Chine ont été accidentellement confirmés dans l'Antarctique.

    Cette opération de sauvetage n'était au début qu'une entreprise entre deux navires. Mais l'opinion publique a senti progressivement la présence des nations en arrière-plan. Au final, cela sera un événement de secours humanitaire. Xuelong a déjà fourni ses meilleurs efforts durant cette épreuve humanitaire, ce qui montre que la société chinoise devient hautement mature.

    Les Chinois se soucient de l'image de leur pays, mais cette image ne les perturbe pas lorsqu'il s'agit de faire le bon choix. Tout au long de cet événement, la sécurité des sauveteurs et des passagers piégés a toujours été leur plus grande préoccupation.

    Bravo au Xuelong. Nous espérons qu'il sortira des difficultés présentes et qu'il pourra reprendre sa mission.

    Nous espérons également que cette coopération internationale efficace n'aura pas seulement lieu dans le cas de catastrophes. Un tel esprit de coopération deviendra la force la plus puissante pour remodeler les relations internationales au XXIe siècle.

  • Le premier groupe de passagers à bord du navire russe , bloqué dans une banquise de l'Antarctique, ont été transférés jeudi par un hélicoptère chinois vers un lieu sûr

     

     

    xue.jpg

    xue.jpg

    Le premier groupe de passagers à bord du navire russe MV Akademik Chokalskiï, bloqué dans une banquise au large de l'Antarctique depuis le 24 décembre, ont été transférés jeudi par un hélicoptère chinois vers un lieu sûr près d'un bateau de sauvetage australien, a rapporté un journaliste de Xinhua.

    Les passagers ont été transportés vers une surface sûre près du navire Aurora Australia, via un hélicoptère Xueying 12 qui se trouvait à bord du brise-glace chinois Xuelong. L'appareil avait effectué un vol destiné à examiner les conditions autour du navire piégé afin de se préparer à l'atterrissage sur la glace.

    Le capitaine du Xueying, Jia Shuliang, a confié à Xinhua que "les membres de l'équipage sont prêts à transporter les 52 scientifiques et touristes à bord du MV Akademik Chokalskiï, de même que leurs bagages, vers Xuelong par groupes de douze".

    xue.jpg

     

    Selon le plan de sauvetage, six membres de l'équipage seront divisés en trois équipes de deux, chargées de faire voler l'hélicoptère et de garantir le service au sol à bord du Xuelong et sur la surface d'atterrissage glacée, a indiqué M. Jia.

    Xuelong, qui a quitté Shanghai début novembre en route vers la 30e expédition scientifique de la Chine en Antarctique, a mis en place un groupe de secours d'urgence après que le capitaine du navire russe eut envoyé mardi une demande de sauvetage par hélicoptère.

    xue.jpg

     

  • 3E BASE CHINOISE EN ANTARCTIQUE.

    La Chine établit sa troisième station de recherche en Antarctique
      

         -- La Chine a établi sa troisième  station de recherche en Antarctique mardi. 

         La station de Kunlun, construite sur le Dôme A, le sommet le  plus haut de l'Antarctique, est la troisième station de recherche  du pays en Antarctique après les stations de Changcheng et de  Zhongshan.