année du lapin

  • Les Tibétains accueillent l'année du lapin de fer

    Selon le calendrier tibétain, le premier jour de l'année du lapin de fer tombe le 5 mars. À l'approche de cette fête, des spécialités traditionnelles appelées kasai se vendent comme des petits pains à Lhassa.

    Depuis quelques jours, des kasai de différentes formes sont proposés un peu partout au Tibet, des marchés en gros aux boutiques des vieux quartiers.

    Le kasai est un genre de gâteau sucré, autrefois réservé à l'aristocratie du Tibet féodal. Aujourd'hui, cette spécialité symbolisant le bonheur est devenue pour tous un incontournable des célébrations du Nouvel An tibétain.

    Lhassa interdit les feux d'artifice dans la vieille ville

    Le gouvernement municipal de Lhassa, la capitale de la région autonome du Tibet, a promulgué une interdiction de tirer des feux d'artifice dans l'ancien quartier de la ville, à l'approche du Nouvel An tibétain.

    Selon un décret du gouvernement municipal, la production, le stockage, la vente et le lancement de feux d'artifice dans toutes les zones urbaines ont été limités, alors qu'une interdiction absolue sera appliquée dans la vieille ville, les zones à proximité des écoles, des hôpitaux et des anciens monuments, ainsi que les lieux de rassemblement public.

    La production, le stockage et la vente de feux d'artifice dans les zones à accès restreint doivent obtenir la permission du bureau municipal de la sécurité du travail, selon les réglementations.

    La ville a décidé de restreindre les feux d'artifice par l'intermédiaire d'un décret gouvernemental, le premier à Lhassa, afin de limiter la pollution, de protéger les propriétés publiques et privées