ami à louer

  • Chine:des petits amis à louer pour donner le change aux parents

    sans-titre.png

    A l'approche de la Fête du Printemps, un service est devenu très populaire sur le site commercial chinois Taobao.com : un petit ami à louer !

    La réalité peut rattraper la fiction. Ang Lee le fantastique réalisateur chinois de Taïwan n'aurait pu imaginer que le film "Wedding Banquet" (Garçon d'hHonneur en français) qui a obtenu l'Ours d'or au Festival de Berlin en 1993 .

    Pour sauver les apparences face à ses parents ,un jeune homme chinois qui vit à New York , "loue" une compatriote afin de donner le change .

     

    中国要阅读的文章:

    Reading the article in English http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6825/en/archive/2013/01/22/chine-des-petits-amis-a-louer-pour-donner-le-change-aux-pare1.html

     

    Taobao.com, la plus grande boutique en ligne de Chine, n'est jamais à court d'offres bizarres.

    Pour preuve, voici la dernière en date : un petit ami à louer !

    Et voilà ce que ce petit ami de location peut faire : accompagner la jeune fille pour aller voir des amis et de la famille, faire du shopping, préparer les repas et même se faire embrasser (en tout bien tout honneur !). Il est payé à l'heure.

    Ce genre de service est devenu très prisé à l'approche de la Fête du Printemps, la fête la plus importante pour les réunions de famille.

    En Chine, les parents se soucient particulièrement de leurs filles célibataires.

    Car les femmes célibataires auront à faire face à la même question à la table familiale : « Tu as un petit ami ? ».

    Et pour celles qui n'ont pas encore trouvé chaussure à leur pied, louer un petit ami apparaît comme une solution.

    Alors quels hommes sont prêts à offrir ce service?

    « J'offre ce genre service uniquement parce que je m'ennuie et que je connais peu d'amies au travail », a déclaré ainsi Ding Hui, 27 ans, vendeur dans l'industrie du plastique à Shanghai, dont le salaire mensuel est de plus de 10 000 yuans (900 euros).

    Il s'est loué à deux reprises l'an dernier, lors de la Fête du Printemps et de la Fête Nationale.

    Ses clients étaient deux jeunes femmes âgées de 28 ans.

    Il a demandé 3 000 Yuans à chacune, et ses clientes ont dû en payer plus ses billets aller-retour, l'hébergement et lui acheter des vêtements pour lui donner un look chic.

    Plus de 260 services de location de petit ami peuvent être trouvés sur taobao.com, et leur nombre ne cesse de croître.

    Une internaute anonyme, qui dit avoir déjà loué un petit ami, a déclaré sur le site internet: « Mes parents sont très satisfaits, ce qui fait que j'ai considérablement moins de pression ». Un autre commentaire dit : « C'est bien d'avoir accompli la volonté de mes parents ».

    M. Ding dit qu'établir de la confiance est très important, et que ce travail est tout entier un jeu d'acteur, ce qui s'est avéré être difficile pour lui.

    « J'étais épuisé car j'ai dû flatter les autres pendant sept jours et j'ai dû réfléchir avant de parler. Je ne veux plus faire ça », a-t-il dit.

    Selon lui, il se contentait de tenir la main de ses clientes. Comme il est difficile de partager une chambre avec ses clientes, il demandait à dormir sur le canapé.

    « La sécurité, ça compte », a-t-il dit.

    Melle Chen, âgée de 27 ans, de Huizhou, dans la Province du Guangdong, et qui a souhaité donner seulement son nom de famille, est pleinement d'accord avec ce point de vue.

    Elle a ouvert son agence en ligne sur taobao.com l'année dernière, pour proposer de faux petites amies ou petits amis. Elle compte plus de 20 employés à temps partiel dans tout le pays.

    « La confiance mutuelle est un must. Je dois assurer la sécurité de mes employées », a-t-elle dit.

    Elle n'a eu que 20 commandes environ en 2012 et seulement trois cette année. Beaucoup de personnes ont demandé des renseignements, mais peu ont passé commande, de peur d'être trompés. Les honoraires varient selon les lieux et la durée du service, allant de 600 Yuans à 1 500 Yuans, sans compter les frais d'agence.

    Elle a dit que la plupart des clients viennent de la campagne, parce que, dans les grandes villes, les parents ne s'inquiètent pas autant au sujet de leur rejeton unique.

    Selon Melle Chen, les clients ont des raisons différentes pour louer un partenaire. Ainsi, un homme qui avait rompu avec sa petite amie un mois avant la Fête du Printemps avait promis à sa famille qu'il allait venir avec sa petite amie. Il s'est donc tourné vers Melle Chen pour trouver de l'aide.

    Lin Xiuyun, professeur associé de psychologie à l'Université Normale de Beijing, pense que c'est pas une bonne idée de louer un petit ami ou une petite amie pour faire plaisir à ses parents, qui vont se préoccuper d'autres questions, comme le fait de savoir quand ils vont se marier.

    « Il vaut mieux communiquer avec les parents, qui seront encore plus touchés si le mensonge se termine par une rupture entre le faux couple », dit le Professeur Lin.