algues vertes

  • Chine : invasion d'algues vertes dans la ville touristique de Qingdao

     

    Les plagistes de Qingdao qui s'attendent à une eau claire et bleue seront probablement déçus dans deux jours, car des algues vertes se répandent sur les plages des stations balnéaires de la province orientale du Shandong.

     

    Avec une largeur de 70 mètres et une longueur de 100 mètres, les algues ont recouvert la mer de la plage N°1 de Qingdao et ont verdit le câble d'un bateau ancré.

     

    Les algues sur les plages de Qingdao ne représentent qu'une petite partie des algues vertes recouvrant 410 kilomètres carrés de la mer Jaune, qui, poussées par les vents, flottent actuellement en direction de Qingdao, et devraient envahir les plages de la ville dans deux jours, a indiqué la Branche maritime du Nord de la Chine (NCSB) qui dépend de l'Administration nationale des Affaires océaniques.

     

     

     

    Le NCSB a relevé le niveau d'alerte et continue à surveiller par satellites, avions et bateaux, le mouvement des algues.

     

    Ces algues, qui ne sont ni toxiques ni nuisibles à la qualité de l'eau, ravagent l'écosystème car elles consomment de grandes quantités d'oxygène, menaçant ainsi la vie marine.

     

    La province du Shandong a souffert d'une grave invasion d'algues vertes en 2007 et 2010, qui ont décimé ses élevages aquacoles et coûté des millions de yuans.