acquisition

  • L'ACQUISITION DE AB PAR INBEV AGREEE PAR LA CHINE

    Le Ministère chinois du Commerce approuve sous conditions l'acquisition de AB par InBev

    Le Ministère chinois du Commerce vient de publier le 18 novembre un communiqué dans lequel il est dit qu'il a décidé d'approuver sous conditions la transaction au sujet de l'acquisition de la Société américaine Anheuser-Busch (AB) par la Société belgo-brésilien InBev, le plus grand brasseur au monde de par le volume de bière brassée.

    InBev a annoncé, le 13 juillet 2008, qu'il envisage d'acquérir l'ensemble des actions de la Société AB au prix de 70 dollars US par action, ce qui fait que le montant global de la transaction s'élève à 50 milliards de dollars US.

    La présente transaction est en fait une acquisition effectuée et réalisé par deux entreprises étrangères à l'extérieur du territoire chinois. La Société InBev est une société belge cotée en bourse et ses affaires sont étendues dans une trentaine de pays. En Chine ses affaires s'étendent principalement dans les régions du sud-est du pays, dont les provinces du Jiangsu, du Zhejiang et du Fujian. La Société AB est une société américaine également cotée en bourse qui a installé des usines de fabrication de la bière dans une dizaine de pays dont la Chine où ces dernières se trouvent dans le nord-est du pays.

    Etant donné qu'en 2007, InBev et AB ont réalisé en Chine des chiffres d'affaires qui s'élèvent respectivement à 5,764 milliards et à 4,49 milliards de yuans renminbi et qu'ils ont atteint ainsi les normes prescrites dans la « réglementation du Conseil des Affaires d'Etat sur la norme de déclaration centralisée des exploitants », d'après l'article 21 de la « Loi antimonopole », les deux sociétés concernées doivent, avant d'accomplir la transaction, faire une déclaration auprès du ministère chinois du Commerce.

    Le 10 septembre 2008, InBev a présenté officiellement du dudit ministère une demande de déclaration et lui a remis en même temps les documents de déclaration nécessaires. Le 27 octobre, le Ministère en question a accepté officiellement la déclaration antimonopole centralisée des exploitants au sujet de l'acquisition d'AB par InBev.

     

     



    Adresse email du destinataire


     L'acquisition d'entreprises chinoises par des firmes étrangères les revitalise