émission co2

  • La Chine réalise la plus importante réduction d'émissions de carbone du monde (rapport)

    china-steelmaking-002

     

    La Chine a réduit de 1,5 milliard de tonnes ses émissions de gaz à effet de serre entre 2006 et 2010, soit la plus importante réduction du monde au cours de cette période, selon un rapport publié récemment.

    L'intensité énergétique du pays en 2010, ou la consommation d'énergie par unité du PIB (produit intérieur brut), a diminué de 19,1% par rapport au niveau de 2005, ce qui équivaut à une économie de 630 millions de tonnes de charbon standard et à une diminution de 1,5 milliard de tonnes d'émissions de gaz à effet de serre, indique ce rapport sur le développement bas carbone, publié par l'Institut de l'économie mondiale à faibles émissions de carbone, l'Université d'économie et de commerce internationaux et la Maison d'édition de l'Académie des sciences sociales de Chine.

    Bien que la Chine soit devenue un émetteur de carbone majeur, elle a également réalisé la plus importante réduction d'émissions de carbone dans le monde, indique un communiqué publié samedi par l'équipe de recherche du rapport.

    "La politique chinoise de réduction des émissions est l'une des plus strictes et des plus efficacement mises en oeuvre", souligne ce rapport.

    Depuis cinq ans, la Chine a réussi à maintenir une croissance annuelle économique de 11,2%, avec une croissance de 6,6% de la consommation énergétique, selon le rapport.

    Des efforts déployés pour fermer les centrales thermiques à faible rendement énergétique et hautement polluantes ont permis de réduire de 50 millions de tonnes les émissions de carbone, ajoute ce rapport.

    Par ailleurs, la Chine a fermé depuis cinq ans des projets industriels à faible rendement énergétique, dont des usines sidérurgiques, des usines de ciment et des entreprises minières, selon la même source.

    Les efforts pour accroître l'utilisation d'énergies alternatives et les programmes de reboisement ont également contribué à la diminution des émissions, selon le rapport.

     

  • LA CHINE ,LEADER DE L'ENERGIE RENOUVELABLE

    La Chine laisse son empreinte verte à Cancun
     
    Expo pavilion built in 14 hours

     

    L'énergie recyclée est un grand thème de la Conférence de l'ONU sur le changement climatique à Cancun. Et la Chine est prête à créer un modèle d'économie d'énergie et d'amélioration de l'efficacité.

    Une société privée chinoise laisse son empreinte verte à la Conférence de l'ONU sur le changement climatique à Cancun.

    Juliet Jiang Directrice pour l'international de Broad :"Nous voulons transmettre le message que nous avons la technologie, ensuite montrer au monde comment atténuer le changement climatique, et trouver une solution pour réduire les émissions de CO2."Expo pavilion built in 14 hours

    La société Broad Sustainable Building Technology utilise les toutes dernière technologies vertes pour construire des structures durables et écologiques. L'entreprise a présenté un bâtiment de 6 étages à efficacité énergétique, construit en moins de 24 heures, à l'Exposition universelle de Shanghai cette année. A présent, elle en construit un à Cancun.

    Le bâtiment génère seulement 1% de déchet de construction, car il utilise 86% de matériaux en moins que pour un projet de construction conventionnel. L'immeuble est aussi 5 fois plus efficace au niveau énergétique. Par exemple, l'air conditionné n'utilise pas le réseau électrique local, mais ses propres pertes énergétiques pour améliorer l'efficacité. Et cerise sur le gâteau : le bâtiment résiste aux séismes à un niveau 9.



    Juliet Jiang :
    “En fait ce bâtiment résiste aux séismes à un niveau 9. C'est le niveau le plus haut du monde. Nous pouvons faire cela grâce au support incliné qui peut absorber l'impact."

    Le bâtiment de 2 étages sera inauguré pendant la conférence sur le climat, puis, après avoir été exposé, il sera offert au gouvernement mexicain pour l'Université des Technologies de Cancun.

    Avec ce pavillon Cop 16, la société Broad espère montrer au monde que les bâtiments économiques et efficaces au niveau énergétique peuvent être construits dès maintenant.