élevage

  • LA CHINE ,PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT

    La Chine s'attaque à la pauvreté rurale

    La Chine est fermement engagée à la réalisation des Objectifs du Millénaire des Nations Unies, notamment face aux difficultés rencontrées par sa population rurale. Au cours des 30 dernières années, plus de 200 millions de personnes vivant dans les campagnes chinoises ont su s'extraire de la pauvreté.
    Derrière les stupéfiantes réussites de la Chine en matière de réduction de la pauvreté, se sont en fait des millions de gens ordinaires qui travaillent dans les tranchées , afin d'aider ceux que la croissance a ignorés. 


    Dai Zhongwen, agriculteur dans le Shanxi, dans le nord de la Chine :"Là, regardez. Quand il pleut dehors, l'eau s'infiltre à l'intérieur."

    Dai compte parmi les 155 mille agriculteurs de la ville. Les conditions naturelles hostiles, comme les précipitations spectaculaires qui peuvent s'abattre dans cette région et le manque d'infrastructure ont entraîné 80% de la population sous le seuil de pauvreté.

    Shen Jilan Membre local de l'APN

    "Quand je venais à Beijing pour prendre part au Congrès, je devais marcher 10 jours. Ca me prenait 7 heures rien que pour me rendre dans le comté voisin. Même si j'avais un cochon avec moi, impossible de le vendre. "



    Dai Zhongwen

    "Les villageois devaient faire 15 kilomètres pour avoir de l'eau. Pour les vieux, un baril d'eau pouvait demander une journée de marche."

    L'accès à l'eau a été l'un des plus grand progrès après des années de précarité.

    Ces progrès ont exigé des investissements massifs. Et ces fonds sont finalement arrivés en 2009 grâce au Conseil des Affaires d'Etat. Les locaux avaient été solicités pour définir le meilleur usage à faire de ces fonds. Sans surprise, la construction de routes et de structures de traitement de l'eau ont été les priorités.

    Feng Heshan Secrétaire du Parti du village

    "Les routes ont été construites. L'eau est là. Une base de production de légumes a été établie. Les noyers ont poussé. Après toutes ces années, les villageois peuvent enfin éradiquer la pauvreté. "

    Dai et les membres de sa famille pourront quitter ce logement miteux pour une maison à deux étages entièrement équipée.


    Zhang Daquan est une personnalité légendaire à Qinglong, une ville de la province du Guizhou, dans le Sud-ouest de la Chine. Plusieurs sociétés lui ont offert un poste pour un million de yuans par an. Et il a refusé.

    Au lieu de ça, il a préféré devenir directeur d'un centre qui aide les agriculteurs à faire pousser de l'herbe et à élever des moutons.

    Zhang Daquan Directeur du centre de projet à Qinglong

    "Si je peux faire augmenter les revenus de chaque foyer de la ville de 10 mille yuans, ça fera un total de 25 millions. C'est un nombre à côté duquel une offre à un million de yuan ne fait pas le poids."

    La plupart des terres à Qinglong sont couvertes de rochers, et forment un paysage karstique.

    Cultiver de telles terres est extrêmement difficile. En 2000, la production de céréales par personne dans la zone était de 335 kilos par an seulement.

    Pour les agriculteurs locaux, la vie a toujours été un combat.

    Minorité Miao à Qinglong