élection

  • Plus de 500 législateurs chinois démissionnent après la découverte d'une fraude électorale

    W020080926517181091657.jpg

    L'organe législatif local de la province du Hunan (centre) a limogé 56 législateurs provinciaux pour cause de fraude électorale.

    Les organes législatifs au niveau du district de la ville de Hengyang au Hunan ont de plus accepté samedi la démission de 512 membres de l'Assemblée populaire municipale de Hengyang qui avaient accepté des pots-de-vin de ces 56 législateurs.

    L'enquête préliminaire suggère que les 56 députés élus à l'Assemblée populaire provinciale ont offert des dessous-de-table à 518 membres de l'Assemblée populaire municipale de Hengyang et à 68 autres membres du personnel, pour un montant total de plus de 110 millions de yuans (environ 9,14 millions d'€), selon un communiqué samedi de l'organe législatif provincial du Hunan.

    "Tong Mingqian a manqué à son devoir en tant que fonctionnaire en charge et par conséquent est directement responsable de cette affaire", indique le communiqué.

    Le 21 décembre, il a été démis de son nouveau poste de vice-président du comité provincial du Hunan de la Conférence consultative politique du Peuple chinois. Il a de plus fait l'objet d'une enquête de la part de la commission centrale de contrôle de la discipline du PCC.

  • Chine : élection des représentants du village à Wukan

     

    Plus de 6 000 habitants du village de Wukan dans le sud de la Chine, connu pour ses récentes manifestations massives contre l'utilisation illégale de terrains, ont voté samedi au second tour pour élire leurs nouveaux représentants de village.

    Ils vont élire au total 107 représentants et sept chefs du groupe.

    Le scrutin, présidé par une commission électorale composée de 11 membres élus le 1er février, s'est déroulé de 9H00 à 15H00 dans une école de Wukan.

    Au total, 6 449 bulletins ont été déposés dans l'urne pour l'élection des chefs du groupe, et 6 491 dans celle pour les représentants du village, a indiqué Yang Semao, directeur de la commission électorale.

    M. Yang a révélé que le dépouillement public des bulletins était en cours et que les résultats des deux élections seraient publiés dimanche.

    Selon lui, le taux de participation aux élections a dépassé 80% sur un total de 7 923 villageois qui ont le droit de vote, ce qui validera le résultat des élections.

     

     
     

     


    Ceux qui se sont portés candidats à l'élection des chefs du groupe devaient préalablement obtenir au moins 100 signatures d'électeurs, tandis que les candidats à l'élection des représentants du village devaient recueillir au moins 50 signatures.

    "Ceci est pour s'assurer que les candidats soient bien soutenus par les villageois et pour garantir l'égalité à la prochaine élection du comité du village", a indiqué M. Yang.

    Les 21 et 22 septembre 2011, les habitants du village de Wukan, administré par la ville de Lufeng dans la province du Guangdong, ont commencé à protester contre les autorités du village à propos de l'utilisation de terrains, de financements, et de l'élection des responsables du village. Puis, une nouvelle manifestation massive a eu de nouveau lieu en novembre.

    Les habitants du village se sont de nouveau rassemblés le 11 décembre après le décès en détention de Xue Jinbo, un homme soupçonné d'avoir organisé les manifestations de novembre.

  • NON A LA DICTATURE EUROPEENNE

    EE La Commission doit rendre l'an prochain un rapport sur le respect par Belgrade des critères politiques et économiques d'adhésion à l'UE, en vue de la décision d'octroyer formellement à la Serbie le statut de pays candidat. La porte-parole n'a pas caché que le boycott serbe pourrait avoir une influence sur ses conclusions. "Nous attendons de la Serbie qu'elle coordonne sa position avec les autres Etats membres", a-t-elle dit. Le peuple chinois s'oppose fermement à cette décision erronée, qui est aussi inacceptable pour une vaste majorité de pays respectant la justice et la Serbie n'est pas encore dans l'UE que déjà celle-ci veut imposer sa dictature à la Serbie. La zone euro , un agglomérat de pays fauchés pourquoi? Parceque les députés, les commissaires européens sont des incapables qui sont là pour toucher un fric honteux . Résultat l'Europe va de plus en plus mal . Par contre la Chine a la chance d'être dirrigée par des gens d'exception et la Chine va de succès en succès et dans tous les domaines y compris ceux des vrais droits de l'homme.

     

    Elections ,pièges à cons

    La démocratie a du plomb dans l'aile.

    Toutes les démocraties ,depuis la Grêce ont fonctionné grâce à la paupérisation des peuples étrangers. En Grêce , grâce aux esclaves , en Amérique ,grâce à la traite des noirs, en Europe grâce à la colonisation de l'Afrique. Les démocraties européennes n'ont plus personne à exploiter , résultat plus rien ne va ....et ce n'est que le début.