économie de marché

  • La Chine change : économie capitaliste, assouplissement de la loi de l'enfant unique, fermeture des camps de travail etc...

    Le texte intégral de la décision sur les grandes questions liées à l'approfondissement global des réformes approuvée lors de la 3e session plénière du 18e Comité central (CC) du Parti communiste chinois (PCC) , offrant une feuille de route pour le développement futur de la Chine , a été publié . La 3e session plénière du 18e CC du PCC s'est déroulée du 9 au 12 novembre à Beijing.

     

    xi jinping,économie de marché,enfant unique, camp de travail, hukou,

    Le président chinois, Xi Jinping, dit ce qu'il fait et fait ce qu'il dit.

    En voici les grandes lignes:

     La Chine poursuivra l'ouverture de son économie

    La Chine poursuivra l'ouverture de son économie en élargissant l'accès au marché, en encourageant la coopération régionale et en ouvrant ses villes intérieures et frontalières.

    La Chine élargira l'accès au marché pour les investisseurs étrangers. 

    La mise en place de la zone de libre-échange (ZLE) de Shanghai représente une décision importante dans la promotion de la réforme et de l'ouverture, ajoutant que le gouvernement mettra à profit les expériences actuelles afin de sélectionner d'autres endroits éligibles pour le développement de nouvelles ZLE.

    La partie continentale de la Chine poursuivra son ouverture et coopérera davantage avec Hong Kong, Macao et Taiwan.

    La Chine accélérera la réforme du système de "hukou"

    Le pays assouplira son contrôle concernant les paysans s'installant dans les communes et les petites villes et assouplira de manière ordonnée les restrictions pour les paysans souhaitant s'installer dans les villes de taille moyenne, indique le document. La Chine devra adopter des critères raisonnables pour l'obtention d'un hukou des grandes villes par les habitants ruraux .

    Le document appelle aussi à déployer des efforts pour que tous les résidents permanents aient accès aux services publics urbains fondamentaux et que les résidents ruraux soient couverts par le système de logements abordables et le réseau de sécurité sociale.

     

    La Chine équilibrera le développement urbain et rural

    Le pays doit offrir aux paysans des opportunités égales de participer à sa modernisation et d'en partager les fruits.

    Le pays conférera aux paysans le droit de posséder, d'utiliser et de bénéficier de leurs terres, ainsi que d'en transférer la propriété et de les utiliser comme garantie pour un emprunt.

     

    La Chine améliorera ses mécanismes pour coordonner le développement urbain et rural afin de permettre à ses paysans de jouir des fruits de la modernisation du pays.

     La Chine approfondira la réforme du système budgétaire et fiscal

    La Chine approfondira sa réforme fiscale, notamment en améliorant le système fiscal local, en élevant graduellement la part des impôts directs, en approfondissant la réforme de la taxe sur la valeur ajoutée et en simplifiant la taxation, indique le document.

    La Chine établira un système dans lequel le gouvernement central et les gouvernements locaux disposeront de ressources financières correspondant à leurs obligations et responsabilités, stipule le document.

     La Chine s'attaquera aux monopoles et favorisera la concurrence

    La Chine renforcera la réforme axée sur le marché dans ses entreprises d'Etat en brisant davantage de monopoles et en favorisant la concurrence.

    Les monopoles administratifs seront brisés, et la concurrence sera introduite, notamment dans le secteur des chemins de fer, afin d'optimiser la répartition des ressources.

    La publication d'informations, telles que les budgets des entreprises d'Etat, sera élargie, indique le document.

     

    La Chine établira un système de résidences pour les fonctionnaires

    La Chine étudiera des pistes pour établir un système de résidences des fonctionnaires, afin de limiter la corruption liée

     aux logements.

     Le système de rémunération des responsables et des cadres doit être régularisé et strictement appliqué. Ces derniers

    ne sont pas autorisés à occuper des logements et des bureaux à plusieurs endroits.

    L'utilisation des véhicules du gouvernement par ces personnes doit se faire dans le respect des règles en vigueur.

     

     

     

     La Chine compte promouvoir l'égalité dans l'enseignement

     

    Des ressources éducatives et une aide financière seront accordées à davantage d'étudiants chinois dans le besoin, alors que le pays s'efforce de promouvoir l'égalité dans l'enseignement.

    Cette mesure vise à combler graduellement le fossé entre les régions urbaines et rurales dans le domaine de l'La Chine modifiera également le système des examens d'admission à l'université et étudiera un système à évaluations multiples afin que les écoles ne recrutent plus leurs étudiants uniquement en fonction des notes aux examens, ajoute le document.enseignement à travers l'utilisation des technologies de l'information.

     

    La Chine assurera un exercice indépendant et juste du pouvoir judiciaire

    La Chine s'efforcera d'assurer un exercice légal, indépendant et juste du pouvoir des autorités judiciaires et des parquets afin de garantir "une application des lois unifiée et exacte

    La Chine réformera son système de pétitions

    Le système de pétitions, ou des lettres et visites, est un système administratif permettant à la population de faire entendre ses griefs. Les personnes insatisfaites des décisions gouvernementales peuvent demander un réexamen de leurs dossiers. Toutefois, après réexamen et étude, les affaires sont classées.

    La Chine établira un système de pétitions sur Internet et s'efforcera de résoudre les dossiers dans les meilleurs délais et à l'échelon local.

     La Chine allège le fardeau des régions écologiquement fragiles en matière de développement économique

    Les autorités centrales chinoises ne pousseront pas les gouvernements locaux situés dans les régions écologiquement fragiles à poursuivre un développement économique.

    Les gouvernements des régions pauvres et écologiquement fragiles ne seront plus soumis à une évaluation de leur performance économique.

    Traditionnellement, le gouvernement central chinois évalue la performance des autorités locales, principalement au travers des indices économiques tels que le PIB. Certains gouvernements locaux ont sacrifié l'environnement sur l'autel de la croissance économique, exerçant une faible supervision vis-à-vis des pollueurs et réduisant les dépenses de protection de l'environnement.

    La Chine réduira "pas à pas" le nombre de crimes passibles de la peine de mort

    La Chine réduira "pas à pas" le nombre de crimes passibles de la peine capitale.

     

     La Chine assouplira sa politique de l'enfant unique

    La Chine assouplira sa politique de l'enfant unique plusieurs décennies après son adoption, permettant aux couples d'avoir deux enfants si l'un des conjoints est un enfant unique.

    La politique de planification familiale chinoise a été introduite pour la première fois à la fin des années 1970 dans le but de restreindre l'accroissement de la population en autorisant la plupart des couples urbains à n'avoir qu'un seul enfant et la plupart des couples ruraux à avoir deux enfants, si le premier est une fille.

     

    La Chine abolira le système de "rééducation par le travail"

    La Chine abolira le système de "rééducation par le travail" dans le cadre des efforts du pays pour améliorer les droits de l'homme et les pratiques judiciaires.

    Le pays oeuvrera en outre à interdire l'obtention des aveux par la torture et la violence physique.

    Les mauvais jugements seront évités et mieux corrigés, et les responsables de ces jugements feront l'objet d'une enquête pouvant déboucher sur des sanctions.

    Le pays travaillera également à améliorer l'assistance juridique aux citoyens.

     

    Le gouvernement chinois augmentera ses prélèvements sur les bénéfices du capital public

    Trente pourcent des bénéfices du capital public seront prélevés par le gouvernement.

    Le taux de prélèvement actuel varie de 0 à 15%. Cette somme sera utilisée pour améliorer les conditions de vie de la population, précise la décision.

    La Chine permettra aux capitaux privés d'établir des banques

    La Chine ouvrira davantage le secteur bancaire en permettant aux capitaux privés qualifiés d'établir des banques de petite ou moyenne taille

    La Chine envisage la création d'un tribunal des droits de propriété intellectuelle

    La Chine renforcera la protection des droits de propriété intellectuelle (DPI), améliorera le mécanisme destiné à encourager l'innovation et étudiera les moyens de mettre en place un tribunal des DPI

     La Chine améliorera son système de sécurité sociale

    Les fonds d'assistance mutuelle et les comptes d'épargne personnels seront intégrés dans le régime de retraite de base, tandis qu'un mécanisme qui élèvera progressivement l'âge de départ à la retraite .

    Le PCC s'est engagé à "répondre de manière positive au problème du vieillissement de la population" en développant le secteur des services destinés aux personnes âgées. Un réseau de services de soins pour les enfants ruraux dont les parents travaillent dans les villes, ainsi que pour les femmes et les personnes âgées dans les zones rurales, sera également amélioré.

    Les intérêts des personnes handicapées et des enfants en difficultés seront mieux protégés.

    Les systèmes urbains et ruraux de retraite et d'assurance maladie seront coordonnés, et un système sera établi pour réviser et moduler les conditions de sécurité sociale des gens de tous les milieux sociaux.

     

    La Chine encourage les capitaux privés à contribuer à une économie de propriété mixte

    La Chine a décidé de permettre à davantage de capitaux non étatiques d'entrer sur le marché afin de renforcer l'aspect de propriété mixte de son économie.

    es capitaux non étatiques seront autorisés à prendre part à des projets comprenant des investissements effectués par des capitaux publics, et les employés des entreprises à capitaux mixtes pourront détenir des parts de leurs entreprises.

     

  • Les sociétés chinoises ont multiplié les rachats d'entreprises à l'étranger, dans des secteurs très divers comme l'eau, l'énergie ou les exploitations minières

    3108132029_1_3_lGraXljU.jpg

    Le rachat d'entreprises américaines ou européennes par la Chine bat un nouveau record en 2012. Selon le fournisseur de données Dealogic, la valeur totale des actifs américain rachetés par les chinois cette année a atteint 8 milliards de dollars. Dans un contexte de récession généralisée de l'économie mondiale, l'Amérique et l'Europe deviennent les destinations privilégiées pour les capitaux chinois. La Chine est prête à investir davantage en dehors de son territoire.

    Les sociétés chinoises ont multiplié les rachats d'entreprises à l'étranger, dans des secteurs très divers comme l'eau, l'énergie ou les exploitations minières. Ce sont, pour eux, des investissements plus attractifs que les obligations d'État, en pleine crise de la dette. Sany, le géant chinois des engins de chantier, a ainsi annoncé récemment le rachat de Putzmeister, un fleuron de la technologie allemande dans ce secteur, pour environ 500 millions d'euros, selon une source proche du dossier.

     

     Quelques jours avant, le fonds souverain chinois CIC, riche de quelques 410 milliards de dollars, a annoncé une prise de participation dans la compagnie des eaux britannique Thames Water. Encouragées par un marché intérieur en plein essor, les entreprises chinoises vont, de plus en plus volontiers, chercher des opportunités ailleurs. Elles profitent ainsi de la nécessité pour certains pays de renflouer leurs caisses, du fait de la détérioration des perspectives économiques dans la zone euro.

    Ces dernières années, la Chine a investi en masse dans les secteurs minier et pétrolier en Amérique. Pour les entrepreneurs, acheter des actifs tangibles est plus intéressant que de racheter la dette européenne ou américaine.

     

    Selon Ji Li, l'économiste du centre de recherche Qingke, “dans le cadre de la transformation de la structure économique chinoise, en adoptant une vision à long terme, le pays aura toujours un énorme besoin d'énergie pour son développement. Il est donc nécessaire pour l'État d'encourager les entreprises à aller plus loin pour chercher de nouvelles opportunités.”

    Si, l'an dernier, plus de 70% du montant des opérations de fusions-acquisitions réalisées à l'étranger par des entreprises chinoises concernaient l'industrie minière ou l'énergie, on pourrait prévoir une diversification vers le secteur technologique et vers les entreprises détentrices d'un savoir-faire, permettant d'accroître la qualité des produits chinois.

     

     

  • La Chine appelle l'UE à reconnaître son statut d'économie de marché

    Wang Qishan, vice-premier ministre chinois s'est entretenu le 20 octobre à Beijing avec le prince Philippe, prince héritier de Belgique qui  conduit une délégation en Chine à l'occasion du 40e anniversaire des relations diplomatiques des deux pays. Wang Qishan a hautement apprécié le soutient de la famille royale belge aux échages économiques sino-belges.

    Le principe Philippe  conduit une délégation de 450 personnes en Chine. Les deux parties vont signer quelque 40 contrats.

     "La Chine souhaite que la Belgique utilise son influence pour contribuer à la reconnaissance au plus tôt du statut d'économie de marché de la Chine et inciter l'UE à rester prudente et retenue à l'égard des mesures de recours commerciaux", a déclaré le vice-Premier ministre chinois Wang Qishan au prince héritier Philippe de Belgique, actuellement en visite en Chine.

    _150royals-belgium-4a.jpg  La Chine a exhorté vendredi l'Union européenne (UE) à reconnaître le plus tôt possible son statut d'économie de marché et à résoudre leWang Qishan a appelé l'UE, le plus grand partenaire commercial de la Chine, à résoudre ses disputes commerciales avec cette dernière de manière appropriée afin de réaliser des bénéfices mutuelles. s disputes commerciales de manière appropriée.