Demain, la Chine - Page 9

  • Visite de Big Bouddha à Hong Kong

     

     

    Il y a 9 mois, nous avions voulu visiter le Bouddha géant ainsi que le temple Po Lin . Trop de monde , nous avons visité le Temple des mille Bouddhas tout en nous promettant de revenir. C'est chose faite.

    Alors qu'il n'était qu'un monastère perdu dans la montagne et une végétation luxuriante, le monastère Po Lin est passé sur le devant de la scène mondiale lorsqu'y fut installée en 1993 l'extraordinaire statue de Tian Tan Bouddha, communément appelée le Grand Bouddha. Siégeant majestueusement, ce Bouddha de bronze de 34 m de haut est tourné vers le nord pour veiller sur tout le peuple chinois et il attire d'innombrables pélerins de toute l'Asie.

    1_1_1_10-Buddha_Did-you-know.jpg

    La statue de Bouddha est tournée vers le nord, dans la direction de la Chine continentale. Il mesure 26,40 m et est assis sur un trône de lotus. Avec sa base, l'ensemble mesure 34 m de haut et a coûté 60 millions HKD ( 7,5millions €)

    IMG_8751.JPG

    Pour nous rendre au temple, nous prenons le métro à Shenzhen , nous rentrons dans ce bâtiment juste à côté de la gare de Shenzhen et de notre station de métro . Nous passerons par la frontière chinoise puis sur ce pont sur la rivière qui sépare Shenzhen de HK.

    IMG_8753.JPG

    De l'autre côté du pont , la frontière de HK puis la station de métro hong kongaise , il nous faudra changer deux fois pour arriver sur l'île de Lantau après être passé par les Nouveaux Territoires et Kwoloon .

    L'ïle de Lantau , la plus grande ïle de HK vaut bien à elle seule, une visite d'une journée et encore si vous voulez voir le dauphin rose ou dauphin de HK en mer, ou aller à Disney Land , la journée ne suffit pas.

    citygate-outlets-tung-chung-hk-dcg.png

    En sortant de la station Tung Chung qui est le terminal , vous serrez happé par les magasins outllet qui proposent

    toutes les grandes marques de la mode à des prix sans concurrence .

    IMG_8799.JPG

    De Tung chung,nous avons pris le téléphérique pour un trajet de 25 minutes , qui nous amena au point culminant de l'île , le deuxième de HK, près de 1000 mètres de hauteur . Pour mémoire, le Pic Victoria fait 554 M.

    IMG_8770.JPG

    De la cabine nous avons pu admirer les côtes escarpées de l'île.

    IMG_8798.JPG

    A l'arrière-plan, l'aéroport de HK. Il existe deux types de cabines, la standard et celle dont le bas est en verre. Pour revenir, nous avons pu obtenir ce type de cabine, sans supplément de prix . Je dois vous dire que cela ne vaut pas la différence de prix qui est énorme.

     

    IMG_8811.JPG

    Nous terminons notre périple et découvrons la statue du Bouddha qui se profile à l'horizon.

    IMG_8816.JPG

    Le Bouddha de Tian Tan, est une statue monumentale de Bouddha  Amoghasiddhi

     Mesurant 34 mètres de hauteur pour un poids de 250 tonnes, faite en bronze, elle est placée sur un piédestal en forme de lotus au sommet d'une proéminence de la colline de Ngong Pin à proximité du monastère bouddhiste de  de Po Lin.

     

    le monastère de Po Lin est l'un des sanctuaires boudhistes les plus importants de Hong Kong. Il a été surnommé le « Royaume boudhiste du sud » et accueille de nombreux moines pour des événements pittoresques se rapportant à l'iconographie bouddhiste. Promenez-vous dans son jardin plein de senteurs et de chants d'oiseaux avant d'aller satisfaire votre appétit à leur restaurant végétarien très populaire.

    IMG_8854.JPG

     

    Le monastère de Po Lin est l'un des sanctuaires boudhistes les plus importants de Hong Kong. Il a été surnommé le « Royaume boudhiste du sud » et accueille de nombreux moines pour des événements pittoresques se rapportant à l'iconographie bouddhiste. Promenez-vous dans son jardin plein de senteurs et de chants d'oiseaux avant de vous rendre dans  leur restaurant végétarien très populaire.

    IMG_8860.JPG

    Les vaches "sacrées" qui se promènent au milieu des touristes , viennent manger dans leurs mains ou  défoncent les poubelles pour se repaître des déchets des touristes.

    Buddha-Statue-Lantau-Island-Hong-Kong.jpg

     

    IMG_8807.JPG

    A notre retour nous avons eu droit à un magnifique coucher de soleil. La tâche claire est le reflet du soleil sur la mer. Une illsusion d'optique nous donnait l'impression que le mer ,de l'autre côté de la montagne, était plus haute.

    On a beau dire, mais rien n'égale les spectacles prodigieux que nous offre la nature.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Ah l'amour , toujours l'amour! Nouvelle lumière sur la sexualité des pandas

    Inquiets de la faible libido des pandas géants dans les zoos, les scientifiques ont tenté d'y remédier en tentant plusieurs expériences pour les mettre dans l'ambiance, y compris le Viagra et le "porno panda".

    Devant un cuisant échec, ils se sont tournés vers l'insémination artificielle pour assurer la procréation des créatures noires et blanches en voie de disparition.

    Mardi, une étude a suggéré que la solution pouvait être beaucoup plus simple et peut-être plus évidente : Il faut laisser les pandas choisir leurs propres partenaires.

    "Il s'avère que les pandas géants jumelés avec des compagnons privilégiés ont une copulation et un taux de natalité significativement plus élevés," ont expliqué les chercheurs dans la revue Nature Communications.

    Généralement, les pandas en captivité sont présentés à un partenaire sélectionné par les scientifiques basés sur des profils génétiques des animaux. L'objectif est de minimiser la consanguinité et d'élargir le pool d'ADN.

    Mais le résultat est souvent frustrant, car les animaux devant être cajolés par une intervention humaine pour susciter l'intérêt sexuel et l'accouplement.

    Une équipe américaine et chinoise ont mené une série de tests au Centre chinois de conservation et de recherche du panda géant dans la province du Sichuan, pour voir si d'être autorisés à choisir leurs propres partenaires pourrait faire une différence.

    Mâles et femelles ont été logés dans des enclos avec des animaux du sexe opposé de chaque côté, étant incités à avoir une interaction physique limitée avec leurs voisins à travers les barreaux de la cage.

    Les spécialistes ont mesuré le comportement des pandas, comprenant différentes formes de jeu et deliaison, ainsi que l'excitation sexuelle.

    Les interactions négatives ont inclus des signes d'agressivité ou un simple manque d'intérêt.

    Nos compères ont ensuite été introduits l'un à l'autre pour un accouplement entre les deux-partenaires privilégiés et non privilégiés.

    La performance de reproduction la plus élevée a été observée lorsque les deux mâles et femelles ont montré une préférence mutuelle, ont fait observer les chercheurs.

    Ces résultats ne devraient pas une grande surprise. Depuis la publication de Charles Darwin en 1859 de sa théorie de la sélection sexuelle, les scientifiques ont compris que le choix du partenaire était la clé de la reproduction animale.

    Pour les auteurs de l'étude : "Une incompatibilité peut nuire aux programmes d'élevage en captivité en réduisant les taux de reproduction. Il est donc surprenant que les préférences sexuelles ne soient pas plus fortement représentées dans les programmes d'élevage en captivité".

    "L'avenir de l'élevage n'aura pas lieu dans un tube à essai", écrivent-ils.

    Le Groupe WWF estime qu'on compte seulement près de 1 600 pandas à l'état sauvage dans le centre-sud de la Chine.

    sans-titre.png

     

  • L'écrivain français Le Clézio récompensé par le Prix de l'Amitié du gouvernement chinois

    Franco-mauricien, Le Clezio est sans conteste le grand écrivain Français de la fin du XXeme siècle.

     Jean-Marie Gustave le Clézio s'est vu décerner le Prix de l'Amitié du gouvernement chinois le 10 décembre à l'université de Nanjing. Remis par Xia Mingjiu, le directeur général adjoint de l'Administration nationale chinoise des Affaires des experts étrangers, ce prix met à l'honneur la contribution de J.M.G. Le Clézio au développement et à l'ouverture de la Chine. L'écrivain, qui a d'abord connu la Chine à travers sa littérature, souhaite poursuivre son « rendez-vous » avec le pays.

    J.M.G. Le Clézio est l'un des écrivains français les plus représentatifs de ces « nouvelles fables » apparues dans la deuxième moitié du 20e siècle. Né en 1940, il est considéré comme l'une des trois étoiles de la littérature française, aux côtés de Patrick Modiano et de Georges Perec. Le Clézio s'est vu décerner le Prix Nobel de littérature en 2008. Le Procès-verbal, Le Chercheur d'or et Voyage à Rodrigues sont ses oeuvres les plus représentatives.

    Au cours des dernières années, Le Clézio s'est rendu plusieurs fois en Chine et a maintenu des échanges réguliers avec le milieu culturel chinois. En 2011, il est devenu le directeur du Centre culturel sino-français de l'université de Nanjing. Depuis 2013, il y occupe un poste à longue durée.

    Depuis qu'il occupe un poste à Nanjing (province du Jiangsu), J.M.G. Le Clézio s'est rendu plusieurs fois sur les lieux de naissance de célèbres auteurs de l'Antiquité pour étudier de manière approfondie la tradition historique, littéraire et culturelle de la Chine antique. Il a également parlé à plusieurs reprises de l'histoire et de la culture de la Chine et du Jiangsu en France, afin de promouvoir la connaissance de la culture chinoise dans le monde.

    Le Clézio s'est déclaré très honoré de recevoir ce prix, et souhaite la continuité de l'amitié sino-française. Convaincu des liens forts de la Chine avec la France et les autres pays, l'écrivain français estime qu'il est extrêmement important de garder de bonnes relations avec la Chine, qui est un pays épris de paix.

    Lors de sa première visite en 1967, la Chine était encore un pays agricole. Les choses ont changé depuis : « A chacune de mes visites, j'ai l'impression que la Chine est de plus en plus moderne, mais qu'elle arrive toutefois à garder ses traditions », déclare-t-il avec beaucoup d'émotion.

    Toutes ces années en contact avec la culture chinoise ont eu une grande influence sur l'écrivain français, qui se dit particulièrement influencé par la philosophie chinoise ancienne et par le philosophe Mozi. Le Clézio compte d'ailleurs écrire un livre sur les nouvelles connaissances qu'il a acquises sur la Chine.

    Selon plusieurs sources, le Prix de l'Amitié est la distinction la plus élevée décernée par le gouvernement chinois aux étrangers qui ont apporté une contribution remarquable au développement et à la modernisation de la Chine. Créé par l'Administration nationale de Chine des Affaires des experts étrangers en 1991 sous l'autorisation du Conseil des Affaires d'Etat, il n'est attribué qu'à 50 experts étrangers chaque année. Cette année, 50 experts étrangers originaires de 21 pays différents se sont vus discerner ce prix.

  • Peut-on envisager une guerre entre les USA et la Chine?

    Les experts de la revue National Interest évoquent des conditions susceptibles de provoquer un "revirement mortel" dans l'équilibre naval et le rapport de forces en Asie-Pacifique.

     

    La modernisation de l'armée chinoise et la mise au point de la stratégie américaine de déni d'accès et d'interdiction de zone (A2/AD) rendent le face-à-face entre Pékin et Washington en mer de Chine méridionale de plus en plus imprévisible pour les deux parties, constate Robert Haddick, expert de National Interest.

    Selon l'historien américain Geoffrey Blainey, qui estime que la croissance du potentiel militaire de la Chine pourrait un jour provoquer un "revirement mortel" dans l'équilibre naval en Asie-Pacifique, une guerre pourrait notamment éclater si Pékin s'opposait directement aux patrouilles de navigation américaines.

     

    Il pourrait s'agir entre autres de l'usage par la Chine de systèmes de missiles, basés sur les technologies soviétiques de la dernière période de la guerre froide. National Interest rappelle que les systèmes chinois de reconnaissance et de frappe sont équipés de moyens de suivi et de détection par satellite, de missiles antinavire et balistiques de longue portée.  

    Dans ce domaine, Pékin dépasse de loin Washington, qu'il s'agisse du nombre de missiles tactiques (les Etats-Unis n'en ont pas du tout) que de l'arsenal d'ogives antinavire. Il est toutefois difficile à prévoir à quel point Pékin serait capable de résister à la pression des porte-avions américains, engagés par Washington à chaque fois dès que la menace d'une crise s'annonce. 

    un porte-avions nucléaire

     

    Les dirigeants chinois espèrent qu'ils seront un jour en mesure de contester la suprématie américaine dans le Pacifique occidental et contrer toute intervention des forces expéditionnaires des Etats-Unis. 

    Quoi qu'il en soit, la Chine n'a pas pu contester le déploiement de deux groupes aéronavals américains pendant la crise de 1996 dans le détroit de Taiwan , mais bien de choses ont évolué depuis et le rapport des forces n'est plus le même.

  • Chine : cérémonie commémorative pour les victimes du Massacre de Nanjing

    134912005_14499997567021n.jpg

    Le Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et le Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement central chinois) ont organisé, dimanche à Nanjing, une cérémonie commémorative pour les victimes du Massacre de Nanjing.

    Li Jianguo, membre du Bureau politique du Comité central du PCC et vice-président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (parlement chinois), a prononcé un discours lors de l'événement au Mémorial des victimes du massacre de Nanjing.

    "Quand nous nous rappelons ce jour-là, l'une des scènes les plus sombres et les plus douloureuses de notre histoire se lève une fois de plus devant nos yeux", a annoncé M. Li, ajoutant qu'on se souviendra toujours en Chine du massacre.

    Les troupes japonaises ont occupé le 13 décembre 1937 Nanjing, la capitale chinoise à cette époque-là, et ont déclenché un massacre pendant plus d'un mois. Plus de 300.000 soldats et civils chinois sans armes avaient été assassinés et plus de 20.000 femmes avaient été violées.

    En février 2014, l'organe législatif suprême chinois a désigné le 13 décembre comme le Jour commémoratif national pour les victimes du massacre de Nanjing.

    Selon M. Li, l'objectif de la cérémonie commémorative est de souligner que toutes les personnes raisonnables sont attachées à la paix et de promouvoir un avenir pacifique, au lieu d'essayer de prolonger la haine.

    Bien que les relations sino-japonaises se soient tendues récemment, M. Li a indiqué que les progrès substantiels sont réalisés depuis la normalisation des relations entre les deux parties en 1972.

    Ils doivent "promouvoir continuellement la coopération amicale et de bon voisinage, ainsi que faire une contribution conjointe à la paix mondiale et aux progrès humains", a-t-il ajouté.

     

    134912005_14499997567111n.jpg

     

  • « La mort me permet de payer ma dette » : l'étudiant assassin de Shanghai a été exécuté

    Lin Senhao, ancien étudiant en médecine à l'Université Fudan, reconnu coupable d'avoir empoisonné son compagnon de chambre en 2013, a été exécuté hier.

    La sentence a été appliquée dans l'après-midi par la Cour intermédiaire populaire n° 2 de Shanghai, sur un ordre signé par la Cour suprême populaire de Chine.

    Selon l'agence de presse Xinhua, Lin Senhao, 28 ans, a toutefois été autorisé par le tribunal à rencontrer des parents, dont son père et deux oncles, avant son exécution. Sa mère et ses deux sœurs étaient quant à elles restées à leur domicile, dans la province méridionale du Guangdong.

    Dans une interview accordée à CCTV le 7 décembre depuis la maison de détention n°3 de Shanghai, Lin a déclaré avoir pensé à ce qu'il avait fait pendant plus de deux ans et a estimé que c'était une faute stupide.

    « Pour moi, la mort est une façon de payer ma dette et je souhaite que les parents de Huang Yang puissent mettre de côté le ressentiment et vivre sainement et positivement, ce qui sera bien pour nous deux », a-t-il dit. « Je leur dois trop et maintenant il est trop tard ».

    Lin a également déclaré qu'il espérait que ses parents puissent « traverser cette épreuve et oublier », ajoutant que « Ce fut une leçon profonde qui m'a fait mûrir, mais on ne peut pas revenir en arrière. Je dois assumer la responsabilité de ce que j'ai fait ».

    De son côté, le site xinmin.cn a rapporté que le père du condamné, Lin Zunyao, a précisé qu'il ramènerait les cendres de son fils dans sa ville natale de Shantou, située dans la province du Guangdong, plutôt que de faire don de son corps après l'exécution.

    Lin Senhao avait dit qu'il espérait, s'il devait être exécuté, que son corps puisse être donné à un hôpital pour la recherche médicale.

    Huang Guoqiang, le père de la victime, Huang Yang, 28 ans, a pour sa part déclaré hier à xinmin.cn : « Il n'y a pas d'espoir dans la vie et je ne peux vivre qu'au jour le jour ». Le journal Legal Evening News de Beijing avait précédemment rapporté ses propos, selon lesquels la peine de mort rendrait justice à son fils.

    Lin a été condamné à mort par un tribunal de Shanghai en février 2014 pour le meurtre de son camarade de chambre, commis en déposant un poison mortel dans le distributeur d'eau de celui-ci. Huang Yang est décédé le 16 avril 2013 d'une défaillance hépatique, rénale et pulmonaire. Il était d'abord allé à l'hôpital le 1er avril avant d'y être admis le lendemain après que son état ait empiré et d'être transféré le 3 avril dans l'unité de soins intensifs.

    Ce n'est pas avant le 12 avril, pressé par les questions de la police, que Lin avait avoué son crime.

    Dans un communiqué, la Cour suprême populaire a déclaré que, après l'hospitalisation de Huang, Lin a caché la vérité et menti, et cela même après que son camarade ait été admis en soins intensifs, montrant une intention claire de tuer.

     

    Source Xinhua

  • Dans sa lutte anticorruption, la Chine "tue des tigres et écrase des mouches"

    2539463-jpg_2179649.JPGAyant empoché 100 millions de yuans (15,5 M USD) de pots-de-vin, un fonctionnaire chinois a espéré en vain se mettre à l'abri des poursuites judiciaires à l'aide d'exorcismes bouddhistes et d'amulettes de jade.

     

    Membre du PC, Bian Fei a dirigé deux districts dépressifs de la province de Hebei de 2008 à 2013, ses subordonnés en quête de promotion lui versaient des pots-de-vin, rapporte The South China Morning Post, se référant à China Discipline Inspection Newspaper, bulletin de l'agence anticorruption chinoise.  

    Selon l'instruction, le fonctionnaire touchait chaque mois en pots-de-vin 1,5 million de yuans (233.000 USD), ce qui dépassait de 300 fois son salaire. Avec cet argent, Bian Fei a acheté trois voitures Maserati et 28 montres de luxe, dont les plus chères coûtaient près de 800.000 dollars.  

    Pour se mettre à l'abri d'éventuelles poursuites judiciaires, le fonctionnaire corrompu a acheté trois dessins avec des exorcismes bouddhistes et des amulettes de jade. Il espérait que cela pouvait l'aider, mais en 2013, la commission interne de contrôle de la discipline du parti a découvert des faits d'activité criminelle de Bian Fei.

    Le fonctionnaire a été condamné à la peine capitale avec sursis de deux ans. Lors des perquisitions dans les maisons de ses parents, 56 boîtes et sacs de biens obtenus illégalement ont été confisqués.

    Dès son arrivée au pouvoir, le président chinois Xi Jinping a fait de la lutte contre la corruption sa priorité principale. Depuis, plus de 400.000 officiels du Parti communiste ont été sanctionnés pour corruption, dont 200.000 pénalement. C'est également le cas de généraux de l'armée chinoise, jusqu'alors considérée comme intouchable.

    La stratégie a pour slogan: "tuer des tigres et écraser des mouches," c'est-à-dire s'attaquer à la fois à la petite corruption ordinaire et aux plus gros corrompus.

     

     



    Sources: http://fr.sputniknews.com/international/20151210/1020188490/chine-corruption-lutte.html#ixzz3u0qbHPdQ



  • La 2e Conférence mondiale de l'Internet va se tenir à Wuzhen du 16 au 18 décembre

    Photo aérienne montrant une vue de nuit de la commune de Wuzhen, hôte de la Conférence mondiale de l'Internet

    Les 5 points majeurs de la 2e Conférence mondiale de l'Internet

     

    1er point – Un discours de Xi Jinping

    Xi Jinping assistera à la deuxième édition de la Conférence mondiale de l'Internet et prononcera un discours lors de la cérémonie d'ouverture.

    2e point – 8 dirigeants étrangers seront présents

    Cette session verra la participation de 2 000 invités, qui seront pour moitié chinois et pour moitié étrangers. Parmi eux figurent 8 dirigeants étrangers, près de 50 ministres des Affaires étrangères et hauts fonctionnaires, dont le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif, le Premier ministre du Kazakhstan Karim Masimov, le Premier ministre du Kirghizstan Temir Sarïev et le Premier ministre du Tadjikistan Kokhir Rasulzoda.

    3e point – Une représentation élargie, avec des participants venant de plus de 120 pays et régions des 5 continents

    Les invités de la conférence viendront de plus de 120 pays et régions des 5 continents, dont plus de 20 chefs d'organisations internationales majeures, et plus de 600 dirigeants d'entreprises de l'Internet, célébrités de l'Internet, experts et universitaires, couvrant tous les domaines du cyberespace, reflétant une participation multipartite.

    4e point – Un contenu des sujets plus riche

    La Conférence proposera 10 forums et 22 sujets liés à des sujets sensibles et d'avant-garde comme la diffusion de la culture en ligne, l'innovation et le développement de l'Internet, la coopération économique numérique, les normes techniques de l'Internet et la gouvernance du cyberespace.

    5e point – Une conférence plus « intelligente »

    Des domaines comme les hôpitaux connectés, la gouvernance intelligente, les hackerspaces seront vigoureusement développés à Wuzhen. De même, la conférence a élaboré une application spéciale, mis en place un système de conférence en nuage, une couverture complète via des réseaux 4G et sans fil, assurant un ensemble de services de conférence intelligent.

    0019b91ed6e017d345d305.jpg

    Wuzhen, située dans la ville de Tongxiang, dans la province du Zhejiang (Est de la Chine), possède une histoire de 1300 ans. C'est l'une des six anciennes célèbres villes d'eau se trouvant au Sud du fleuve Yangtsé, et c'est là que va se tenir la Conférence mondiale de l'Internet du 16 au 18 décembre.

  • Ouverture d'un centre commercial hongkongais à Shenzhen suivi de la vidéo du repas des chiens

    https://www.youtube.com/embed/UMuxIxOEQV8?feature=player_Embedded

    Grâce à Nays de Belgique , voici une vidéo amusante du repas de chiens qui se passe à Taiwan. C'est très amusant et attendrissant même si on peut regretter l' anthropomorphisme  de cette qui fait faire une "prière" aux chiens.

    c03fd559e56617d0c09802.jpg

    Le centre commercial hongkongais CTF HOKO a ouvert ses portes le 7 décembre à Qianhai, une zone pionnière de coopération internationale à Shenzhen.

    Le centre, qui comprend des détaillants de PME hongkongaises, offrira de nouvelles expériences de vie haut de gamme aux consommateurs locaux avec une large sélection de produits importés.

    Les prix de vente avoisineront ceux pratiqués à Hong Kong, en particulier pour la joaillerie, les montres de luxe, le lait en poudre, les produits alimentaires et les médicaments.

    c03fd559e56617d0c0a903.jpg

     

  • Le repas des Chiens policiers en Chine, c'est un spectacle!!!

    Si la Chine est connue pour la grande discipline de sa police et de son armée, il n'y a pas que chez les humains que ça file droit.

    Il faut reconnaître que les chiens peuvent apprendre des choses assez incroyables, lorsqu'on les entraîne. Ils peuvent être dressés à détecter des bombes, de la drogue, à sauver des vies, à guider des aveugles, et même à éteindre et à allumer la lumière ! Alors il n'est pas si dur d'imaginer que ces chiens puissent être aussi bien dressés.