Demain, la Chine - Page 6

  • La Chine se prépare à célébrer la fête des Lanternes ce lundi

     

     

    d43d7e14de0d16622d8109.jpg

    La fête des Lanternes (ou fête Yuan Xiao en chinois) est une fête traditionnelle chinoise ayant une grande importance. Elle a lieu le 15 du premier mois lunaire et marque la fin des célébrations du Nouvel An. À la fête des Lanternes, les enfants se rendent dans les temples, le soir, en portant des lanternes de papier, et ils résolvent les énigmes écrites sur les lanternes.

    Il y a des lanternes dans de nombreux de congés chinois, mais la fête des Lanternes représente la quintessence de cette coutume.

    Lors de la fête des lanternes on liquide ce qu'il reste de pétards et de feux d'artifice.

     

    Une mer de lanternes de toutes les tailles et formes possibles constitue la plus grande attraction de la fête des Lanternes. Les Chinois ont commencé à célébrer la fête des Lanternes durant la dynastie des Han (206 avant J.-C.-221 apr. J.-C.), puis cette fête est devenue populaire pendant la dynastie des Tang (618-907) et celles des Song (960-1279). C'est une fête pour que les gens s'amusent. À la tombée du jour, sous la pleine lune, les gens vont dans les rues avec une variété de lanternes et assistent à la représentation de la danse du Lion ou de la danse du Dragon; ils essaient également de résoudre des devinettes chinoises, mangent des Yuan Xiao (un aliment typique) et lancent des pétards. C'est une fête pour les jeunes comme pour les vieux.

    d43d7e14de0d16622da10a.jpg

    Tout comme son nom l'indique, une partie importante de la fête des Lanternes, ou fête des Yuan Xiao, consiste à manger de petites boulettes de farine de riz glutineux qu'on appelle Yuan Xiao, ou Tang Yuan. De toute évidence, leur nom provient de la fête elle-même. Confectionnées avec de la farine de riz glutineux, farcies d'un remplissage salé ou sucré et de forme ronde, ces boulettes symbolisent l'unité de la famille, l'achèvement et le bonheur. Les garnitures sucrées sont faites de sucre, de noix, de sésame, de fleurs d'osmanthe, de pétales de rose, de zeste de mandarine sucrée, de pâte de haricots ou de pâte de jujube. Un seul ingrédient ou toute combinaison d'entre eux peuvent être utilisés comme farce. La variété salée est composée de viande hachée, d'un mélange de légumes ou des deux.

    La façon de faire les Yuan Xiao varie également entre le nord et le sud de la Chine. Dans les provinces du sud, la méthode habituelle est de façonner la pâte en boules, d'y faire un trou et d'y insérer le remplissage, puis de fermer le trou avant de lisser la boulette en la roulant entre les mains. Dans le nord, une farce sucrée ou végétarienne est l'ingrédient habituel. Les garnitures sont pressées en une petite boule compacte, trempées dans l'eau et roulées légèrement dans un panier plat contenant de la farine de riz glutineux. Une couche de farine colle au remplissage, qui est de nouveau trempé dans l'eau et roulé une deuxième fois dans la farine de riz. C'est comme rouler une boule de neige, jusqu'à ce que la boulette atteigne la grosseur désirée.

    d43d7e14de0d16622dde0b.jpg

    Dans la journée, il y a des spectacles, comme la danse de la Lanterne du dragon, la danse du Lion, la danse du Bateau de terre et la danse Yangge, et certains vont marcher sur des échasses et battre les tambours en dansant. Le soir, en plus des magnifiques lanternes allumées, les feux d'artifice forment une scène magnifique. La plupart des familles gardent habituellement quelques pétards de la fête du Printemps et les font éclater au cours de la fête des Lanternes. Certains gouvernements locaux vont même organiser une fête de feux d'artifice. En soirée, lorsque la première pleine lune fait son entrée dans la nouvelle année, les gens admirent les feux d'artifice grandioses et la lune brillante dans le ciel.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Comme dans un magasin de porcelaine, un éléphant cause des catastrophes dans le Yunnan (Chine)

    0019b91ed6e0182e556e19.jpg

    Après avoir déjà embouti 19 véhicules en stationnement près d'un site touristique à Xishuangbanna, un éléphant, du nom de Zhusunya (littéralement « Dent en pousse de bambou »), a causé de nouvelles catastrophes. Le 16 février, l'animal est entré dans la Vallée des éléphants sauvages, un site touristique de la très touristique préfecture de Xishuangbanna, frontalière avec la Birmanie et le Laos, abîmant au total neuf voitures. Heureusement, les policiers locaux sont arrivés à temps pour canaliser les touristes et rétablir la sécurité. Aux dernières nouvelles, personne n'a été blessé.

     

    0019b91ed6e0182e55771b.jpg

     

  • Shenzhen est très honorée d'être, au nom de la Chine, la grande ville à l'honneur de la 17e édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE

    Ce mois-ci, grâce à MONTRÉAL EN LUMIÈRE, l'exposition culturelle internationale Hello Kongzi(parrainée par Broad Link Cultural & Creative) s'arrête dans la métropole francophone pour inviter les Montréalais à se divertir tout en plongeant au cœur de la culture chinoise. Son influence s'étendra sur l'ensemble du site extérieur gratuit.

    Fondé à Shenzhen, Broad Link Cultural & Creative promeut l'idéation créative et l'investissement en culture tout en servant d'incubateur aux projets innovants. Hello Kongzi, le tout premier projet de renouveau culturel de l'organisme, utilise des figures ressemblant à des personnages de bandes dessinées pour promouvoir, d'une manière captivante, l'excellence de la culture chinoise traditionnelle.

    Ces jolies petites statues identiques (une centaine !) envahiront les marches du centre ouest de la place des Festivals. Elles sont la personnification de Kongzi — Confucius, en français —, mais également d'autres philosophes et sages unis par le même courant de pensée issu de la culture traditionnelle chinoise. Le projet Hello Kongzi vise à promouvoir les valeurs universelles propres à la culture chinoise — la bonté, la droiture, la bienséance, la sagesse et la sincérité — et invite le monde entier à découvrir la Chine et sa culture sous un nouveau jour. Mignons et colorés, ils semblent saluer les passants, et nous sommes convaincus qu'ils plairont à tout un chacun. On pourra même en découvrir une version énorme, une sculpture de glace de 4,5 m de haut !

    Nous invitons aussi les festivaliers au dôme Hello Kongzi, qui nous en apprendra plus sur le personnage chinois. On pourra également participer à un atelier d'ombres chinoises et faire son propre film en image par image, ainsi qu'à un atelier qui nous apprendra comment fabriquer les traditionnelles lanternes chinoises.

    Le Musée d'art contemporain de Montréal offrira quant à lui un atelier gratuit de peinture ayantKongzi comme thème, et exposera même les plus belles créations des festivaliers.

    Toujours sur le site extérieur, on pourra s'envoler grâce à la Grande roue de Chine et tomber amoureux de Shenzhen grâce à l'expo photo qui lui est consacrée. Une autre exposition aura aussi lieu, cette fois à la Galerie de la Maison du Festival : Le design de Shenzhen en 24 affiches, qui célèbre le design chinois à travers des affiches artistiques sélectionnées. N'oublions pas que, tout comme Montréal, Shenzhen, qui est membre du Réseau des villes créatives de l'UNESCO depuis 2008, a été reconnue comme Ville UNESCO de design ! Un projet rendu possible grâce à la collaboration du Shenzhen Guanshanyue Art Museum.

    De plus, précisons que c'est un spectacle de musique chinoise qui lancera les festivités du site extérieur de cette 17e édition ! Une partie de notre scène pop offrira en effet une prestation gratuite sur la scène RBC, le 18 février, jour d'ouverture du festival. Le Shenzhen Pop Music Show nous réserve, avec Jam You — un des groupes phares de Shenzhen —, les chanteuses Tsinger et Majia Jiado, le chanteur Ray M et les rappeurs de TooPhat, un étonnant et unique mélange entre folk, rock, hip-hop et traditionnel.

    Finalement, mentionnons qu'aura lieu cette année le premier Festival des lanternes du Quartier chinois de Montréal. Du 6 au 29 février, des pandas géants et des lanternes traditionnelles importés de Chine illumineront joyeusement la place Sun Yat-Sen et la rue piétonne De La Gauchetière Ouest pour célébrer l'arrivée du Nouvel an chinois (l'année du singe). En collaboration avec le Consulat général de la République populaire de Chine et la Chambre de commerce chinoise de Montréal.

     

     

     

    1945108127.jpg

  • Pour le Nouvel An , la Chine s'arrête une semaine et fait la fête 15 jours

    La Fête du Printemps ou Nouvel An lunaire, se fête , tant en Asie qu'à travers le monde de manière joviale et ostentatoire . C'est devenu un élément primordial du "soft power" si cher au président chinois Xi Jinping.

    Cette fête parait normale aux yeux de tous, et pourtant il y a dans ces manifestations quelque chose d'étrange dont seuls les Chinois ont le secret.

    A voir l'ardeur mise par les Chinois afin de célébrer cette fête , on pourrait penser que le calendrier chinois est suivit en Chine , si pas par la population tout entière , au moins par une majorité de gens.

    36993.jpg

     

    Et bien non, rare sont les Chinois qui suivent ce calendrier et moins d'un Chinois sur cent pourrait vous donner la date actuelle du calendrier chinois.

    Pour tout et pour tous, le calendrier suivi est le nôtre . Il n'y a que quelques fêtes chinoises dont la plus importante est la Fête du Nouvel an lunaire , qui rappellent aux Chinois qu'il existe un calendrier chinois.

    C'est un peu si comme chez nous, nous fêtions le premier avril et ignorions le premier de l'an.

    Le 1 janvier, aucun Chinois ne vous souhaitera la bonne année . J'ai bien entendu à Shenzhen quelques "Happy Chrismas" , dans ce pays où églises et cathédrales sont bondées pour la messe de Minuit , mais la seule personne qui m'ai souhaité la Bonne Année fut mon épouse. Et pourtant le 25 décembre est un jour normal tandis que le 1 janvier est un jour férié.

    Mais pour le Nouvel An lunaire dont ils ignorent la date , tout ce qu'ils savent, c'est qu'ils fêtent l'année du Singe , quelques personnes un peu plus éclairées préciseront que nous entrons dans l'année du Singe de feu.

    chinese-chunyun.jpg

     

    A cette occasion, la Chine prend un autre visage. Pour les uns , c'est la préparation à un long voyage, pour les autres les préparatifs aux repas familiaux sans oublier la chasse aux cadeaux .

    Des centaines de millions de Chinois se mettent en route si bien que gares, trains, aérodromes et autoroutes sont bondés , d'autant que pendant la semaine de congés du Nouvel An , les péages sont ouverts et gratuits dans le pays tout entier.

    Beaucoup retournent dans la famille mais nombreux aussi sont ceux qui en profitent pour faire du tourisme. Avec l'élévation du niveau de vie , les voyageurs pour l'étranger sont de plus en plus nombreux.

    Les gens qui rentrent dans la famille, rentrent les bras chargés de cadeaux, ceux qui font du tourisme dépensent sans compter.

    On achète de la décoration à l'usage exclusif de la Fête du Printemps . On en place sur et autour de la porte d'entrée et on garnit sa demeure de fleurs et plantes.

    Autre élément sans qui le Nouvelle Année ne serait pas ce qu'elle est , les pétards et feux d'artifices. Une fois minuit , si loin que l'on regarde dans le ciel, une multitude de feux d'artifices éclaire le ciel , de plus les pétards assourdissent dans tous les coins. Pour les pétards ,cela va durer deux semaines jusqu'à la Fête de Lanternes

    qui tombe le 15 ème jour qui suit le Nouvel An lunaire .

    Cette fête qui est essentiellement nocturne . Ce jour là , on se rend dans les parcs, surtout ceux qui sont ornés de lanternes et c'est l'occasion d'épuiser le stock de pétards et de feux d'artifices .

    Donc cette année la fin des festivités de la Fête du Printemps , c'est le 5 mars.

    Le 7 mars, tout rentre dans l'ordre ....travail, métro, dodo.

  • Plus que jamais, je soutiens la police de Hong Kong , un exemple pour les polices du monde entier

     Plus que jamais, je suis fier d'arborer ce ruban bleu sur Facebook , en hommage à la police de HK qui est un exemple pour les polices du monde entier, pour la manière qu'elle a de gérer les crises et manifestations.

     Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré jeudi soir que le gouvernement central soutenait fermement les efforts du gouvernement et de la police de la région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong pour sauvegarder la sécurité sociale et lutter contre les activités illégales et criminelles conformément à la loi.

    Le porte-parole Hong Lei a fait ces remarques en réponse à l'émeute survenue mardi dans le quartier de Mong Kok, à Hong Kong.

    Il a déclaré dans un communiqué qu'une émeute principalement fomentée par une organisation séparatiste radicale locale était survenue le 9 février à Mong Kok.

    Certains émeutiers avaient barricadé la rue, allumé des feux, endommagé des voitures de police, lancé des briques en direction des policiers et agressé des policiers tombés à terre, blessant 89 policiers et plusieurs journalistes, a-t-il ajouté dans le communiqué.

    Ces violences ont rapidement été contrôlées grâce aux mesures efficaces prises par la police de Hong Kong, de manière professionnelle, avec retenue et conformément à la loi, a-t-il noté.

    "La société de Hong Kong a, de manière universelle, vivement condamné ces violences et exprimé son plein soutien à la police", a ajouté M. Hong.

    "Hong Kong est une société fondée sur l'état de droit. Le gouvernement central chinois a pleinement confiance dans le gouvernement et la police de la RAS de Hong Kong et les soutient fermement dans leurs efforts pour sauvegarder la sécurité sociale, protéger les habitants de Hong Kong et leurs biens et lutter contre les activités illégales et criminelles conformément à la loi, afin d'assurer la stabilité globale de la société hongkongaise", a-t-il expliqué.

  • Les Chinois sont très populaires en Belgique et en France

    135082569_14548100028011n.jpg

    La Ville de Bruxelles a célébré pour la première fois, samedi après-midi, le nouvel an chinois, en organisant une grande parade en collaboration avec l'ambassade de Chine, la mission chinoise auprès de l'Union européenne et la communauté chinoise de Belgique.

    135082569_14548100027591n.jpg

    La nouvelle année chinoise se place sous le signe du singe de feu. Les festivités ont démarré à 14H samedi sur la Grand-Place. L'échevine bruxelloise de la Culture Karine Lalieux et l'ambassadeur de la république populaire de Chine au royaume de Belgique Qu Xing ont lancé les festivités, conformément à la tradition, en réveillant les dragons et les lions. Pour ce faire, ils ont appliqué de la peinture rouge sur leurs yeux avec un pinceau en soie. Manneken-Pis a été habillé pour l'occasion d'un costume traditionnel chinois. Des troupes originaires de Pékin et de Shanghai ont fait le déplacement. Au total, plus de 400 artistes ont participé aux démonstrations de danses, de musiques folkloriques ou d'arts martiaux sur la Grand-Place et sur la place de la Bourse. Partie de la Grand-Place, la parade a emprunté la rue au Beurre, la rue Tabora, la rue des Fripiers, la place de la Monnaie, la rue Fossé aux Loups et a longé le boulevard Anspach pour rejoindre la place de la Bourse vers 16h30. Des lanternes rouges habillent le boulevard. Un groupe de l'opéra de Pékin s'est produit sur la place. Pour terminer ces festivités, une réception sera organisé à 18H30 à l'hôtel de Ville, qui sera dès lors illuminé aux couleurs de la Chine. Karine Lalieux a déclaré vouloir réitérer l'événement l'année prochaine: "La Grand-Place et les rues étaient noires de monde. La communauté asiatique est de plus en plus grande à Bruxelles. Elle est venue de partout de Belgique. Cela permet une rencontre de culture, de folklore, une reconnaissance de l'autre." L'ambassade de Chine, par la voix de sa porte-parole Wang Zhou, a également affirmé son intérêt à renouveler ces festivités à Bruxelles et à promouvoir l'art chinois.

     

    135082569_14548100028551n.jpg

    Vu la grande foule présente sur la Grand Place de Bruxelles et tout le long du parcours, je me dis que la culture chinoise intéresse pas mal de gens en Europe en général et en Belgique en particulier. Interpellant aussi le nombre de Belges parmi les participants.

    135082569_14548100027181n.jpg

     

     

    Ce qui me réjouit également, ce sont les commentaires sur les sites des journaux et médias belges, qui prouvent que les Chinois sont vraiment aimés et appréciés à leur juste valeur en Belgique, en France, partout.

    135082569_14548100028961n.jpg

    réactions prises au hasard mais c'est similaire dans tous les médias belges

    • .K.K.K_

    C'est vraiment pas de chance, on aurait pu être envahi par des chinois(es), eux, c'est des gens bien

    07/02/16 09h29

    Insultant? Déplacé? Avertissez-nous.

    • Le révolté

    que les arabe prenne exemple sur cette communauté et qui emmerde pas le pays d'accueil! !!!!

    07/02/16 06h45

    Insultant? Déplacé? Avertissez-nous.

    • Léa MA

    Je suis y allée et c'est vraiment magnifique !

    06/02/16 22h42

    Insultant? Déplacé? Avertissez-nous.

    • marsares

    Etrange qu'avec ces gens là pas de souci d'intégration. . Ils ne font pas de vagues revendicatrices, contrairement aux gens du sud.

    06/02/16 20h53

    Insultant? Déplacé? Avertissez-nous.

    • le dan

    ayant fait partie de la confrerie des chevaliers de saint-michel pendant quelques annees et ayant organise le carnaval de bruxelles je sais le travail que sa engendre se style de festivite je felicite la communaute chinoise pour ce qu'il ont fait aujourd'hui

    06/02/16 20h33

    Insultant? Déplacé? Avertissez-nous.

    • ISLAKOUL 12 • bruxelles

    Les chinois sont très bien intégrés tout en gardant leur tradition. Tout simplement parce que, comme chez nous, ce n'est pas la religion qui gère la population chinoise. au contraire des musulmans.

    06/02/16 19h41

    Insultant? Déplacé? Avertissez-nous.

    • Et si on parlait vrai

    Voilà une communauté bienvenue et qui n'emm..... pas le pays d'accueil!

    06/02/16 18h23

    Insultant? Déplacé? Avertissez-nous.

     

     

     

  • Je me joins à China.org pour vous souhaiter une joyeuse fête du Printemps !

    Où que vous soyez, avec le service multilingue de China.org.cn , je vous souhaite une joyeuse fête du Printemps et une très bonne année du Singe !

     

    Pourquoi tant de Chinois veulent avoir un bébé cette année ? Est-ce que les singes peuvent faire du kung-fu ? Voici six choses à savoir sur le singe dans la culture chinoise.

    Le zodiaque chinois comprend 12 animaux -le rat, le bœuf, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, le mouton, le singe, le coq, le chien et le cochon- tous fixés dans cet ordre sur un cycle de 12 ans, et chacun reliés à l'une des 12 Branches terrestres. Classé neuvième, le singe est lié à la Direction terrestre Shen, et considéré comme un symbole de vitalité et d'esprit.

    L'Année du Singe suit l'Année du Mouton, un animal que beaucoup considèrent comme passif et docile. Les futurs parents préfèrent davantage le singe, parce que beaucoup de gens croient que les bébés nés pendant l'Année du Singe seront énergiques, sûrs d'eux, sociables, intelligents et innovateurs.

     

    Le plus célèbre singe de la culture chinoise, le Roi Singe est le personnage central du roman chinois classique « Le Voyage en Occident ». Possédant de nombreux pouvoirs surnaturels, il était chargé de protéger un pèlerin célèbre de la dynastie Tang (618-907) pendant son voyage pour récupérer des sutras bouddhistes en Inde.

    Le Roi Singe symbolise le courage, la sincérité et le pouvoir de combattre le mal. Dans la province du Fujian, il est vénéré comme gardien de la famille.

    Le Roi Singe est aussi le héros de nombreux opéras traditionnels, films et séries TV. Une série qui a été tirée du livre, également intitulée « Le Voyage en Occident » a été diffusée plus de 3000 fois par diverses chaînes de télévision depuis 1986.

    Un timbre émis en 1980 -qui était une Année du Singe- vaut actuellement 12 000 yuans (environ 1641 euros), alors que sa valeur nominale n'est que de 8 fen seulement (environ 1,09 centime d'euro). C'est l'un des timbres les plus précieux chez les collectionneurs.

    Beaucoup d'autres pays ont également émis des timbres pour célébrer la nouvelle année. Cette année, la République de Corée, Singapour, le Japon, la France et le Canada sont quelques-uns des pays qui ont publié leurs propres timbres sur le thème de l'Année du Singe.

    Le kung-fu

    Rendu populaire par le personnage du maître singe dans Kung Fu Panda, le singe est un symbole important dans le monde des arts martiaux chinois. L'école de Boxe du Singe vient des gestes des singes. Les mouvements sont agiles et rapides, certains d'entre eux imitant même le singe dans la vie réelle.

    Le caractère chinois qui désigne le singe est très similaire à celui désignant des hommes puissants ou ayant des postes élevés, et ils sont tous les deux prononcés « hou ». C'est pourquoi, dans la culture chinoise, ils sont étroitement liés, car le singe était considéré comme un symbole de bon augure pour un statut social élevé, comme les représentants du gouvernement ou les membres de la famille royale.

     

    0019b91ed6e018227fbe01.jpg

    En pinyin -la prononciation du chinois-, l'expression « un singe sur un cheval » est similaire à celle qui veut dire « être immédiatement promu à un poste supérieur ». On trouve fréquemment ce genre de combinaisons dans les arts folkloriques comme les sculptures, les papiers découpés et les peintures.

    Le singe est considéré comme un symbole de santé et longévité, du fait que de nombreuses espèces de singes possèdent une barbe blanche comme les vieillards.

    Dans la Chine ancienne, les gens croyaient aussi que les singes étaient sensibles à la peste. C'est pourquoi les commerçants et les marchands voyageaient souvent avec un singe pour protéger leurs chevaux contre les maladies.

     

  • Pour Dalai lama, l'Islam est une religion de paix . "Il faut dialoguer avec l'Etat islamique" dit-il (agence Belga et AFP)

    "Il faut dialoguer aussi avec l'EI", a recommandé dans une interview lundi le chef spirituel tibétain, le dalaï lama, estimant qu'"il n'y a pas d'autre voie" que le dialogue. Interrogé par le quotidien La Stampa à Bangalore (sud de l'Inde) où il se trouvait pour un colloque sur la paix et l'économie, le prix Nobel de la paix a jugé nécessaire ce dialogue avec l'organisation Etat islamique (EI). 

    A la question de savoir comment y parvenir, le dalaï lama a répondu: "Par le dialogue. Il faut écouter, comprendre, avoir de toutes façons le respect de l'autre. Il n'y a pas d'autre voie".

    "L'islam est une religion de paix", a-t-il déclaré.

    Interrogé sur la Birmanie où la majorité bouddhiste opprime la minorité musulmane des Rohingyas, le chef religieux tibétain a condamné cette attitude: "je n'ai pas de contacts avec eux, mais personne ne doit persécuter personne".

     

    56b1904b3570fdebf5af2943.jpg

    Le Dalai lama ne peut s'exprimer au nom des Bouddhistes de Birmanie ni des Bouddhistes de presque le monde entier , vu que ce renégat ne représente qu' une partie des Bouddhistes tibétains et les gogos occidentaux en mal d'exotisme qui s'en remettent à ce type à la figure hilare , sans oublier qu'il est la voix de la CIA.

    Le dalai lama est bien trop pleutre pour se désolidariser de la pensée unique occidentale muselée par les lobbies musulmans. Il est loin de la grande dame de Rangoun qui loin d'oublier son peuple , défend les Bouddhistes birmans excédés des problèmes posés par les musulmans de Birmanie. Comme par hasard, du coup les médias occidentaux prennent leurs distances vis-à-vis de cette dame courageuse qui se moque d'être une icône ou oubliée en Occident.

    Voilà la différence entre une femme de cœur et un lama cupide.

    Source : les agences de presse AFP et Belga , mais cette dépêche a été pratiquement ignorée par nos médias.

     

  • Kunming (Yunnan) : deux étrangers tirent sur des goélands malgré la réprobation des pasants chinois

    0019b91ed6e0181bfa4d06.jpg

    Ces photos mises en ligne par un internaute chinois montrent deux jeunes hommes de nationalité étrangère en train de tirer sur des goélands à l'aide d'un fusil depuis la rive du lac Cuihu à Kunming, capitale de la province du Yunnan, le 2 février à midi. D'après les dires du témoin, les deux sans-cœur continuaient à s'en prendre aux volatiles malgré les plaintes et les tentatives de dissuasion des passants. Dès leur publication sur la toile, ces photos ont provoqué la colère des internautes. La police a pour sa part ouvert une enquête.

     

    0019b91ed6e0181bfa4103.jpg

     

    0019b91ed6e0181bfa5107.jpg

     

     

     

     

  • Hélène Rollès chante :Hélène,je m'appelle Hélène en Chine et a un succès fou . Ecoutez-la chanter en Chinois le grand standard de la chanson chinoise Tian Mi Mi

     

    Hélène Rollès a organisé dimanche 13 un concert à Beijing, marquant la clôture de sa tournée en Chine.

    Le concert s’est tenu au Centre des Expositions de Beijing, la dernière destination de sa tournée en Chine.

    Au cours de son concert, la chanteuse française a interprété le titre phare Hélène, je m'appelle Hélène, une des chansons françaises les plus connues par les Chinois dans les années 90.

    Populaire en Chine, elle a chanté aussi Dans les yeux d’une fille, traduit en chinois.

    Hélène prévoit une autre tournée en Chine pour l'année prochaine et lancera un album qui inclut huit chansons en chinois.

     

    Elle a aussi interprété Tian Mi Mi , un des plus grands succès de la plus populaire chanteuse chinoise de tous les temps , Teresa Teng , décédée en 1995 .

     

    Voici l'original par la fabuleuse Teresa Teng

    Enfin voici  une version chinoise de Hélène, je m'appelle Hélène , par une chanteuse chinoise de Singapour ,Joi Chua