gastronomie

  • Mc DONALD'S , LE TEMPLE DE LA MALBOUFFE FETE SES 20 ANS EN CHINE

    McDonald's célèbre ses 20 ans en Chine
     

    Vingt ans après l'ouverture de son premier restaurant en Chine, McDonald entend s'y répandre le plus rapidement possible. Mais la compagnie perd du terrain en faveur de KFC, dont les produits semblent davantage flatter le palais des Chinois.

    Froide journée à Beijing. Ce qui n'empêche pas les clients de se rendre chez McDonald, la plus populaire des chaînes de restauration rapide du pays.

    C'est que McDonald célèbre ses 20 ans en Chine.

    Ce qui a commencé comme un point de restauration unique en 1990 s'est très vite répandu dans tout le pays.

    Aujourd'hui, McDonald compte un millier de restaurants en Chine, un chiffre que la compagnie entend doubler d'ici 2013.

    Et pour marquer cet anniversaire, McDonald a décidé de retaper son décors intérieur dans plusieurs points de Beijing.

    Kenneth Chan , directeur général de McDonald en Chine

    "Nous sommes là pour le long terme et quand nous avons ouvert nos restaurants à Shenzhen en 1990, nous cherchions un engagement à long terme ici. Notre objectif ultime est d'essayer de nous élargir au fur et à mesure que nos consommateurs ruraux se déplacent vers les centres urbains. Nous nous assurons donc d'une stratégie claire en termes d'ouverture de points dans les places qu'il faut. En même temps, nous voulons créer une différence marquante par rapport au reste de nos concurrents. "

     

     

    Le premier Mc Donald de Chine , ouvert en 1990 à ShenzhenPB120195.JPG


    Le célèbre Big Mac de McDonald coûte quatre fois plus cher qu'un bol de nouilles en Chine.

    La recherche explique que la clientèle semble plus confiante chez McDonald parce qu'elle sent que les ingrédients sont plus sûrs et de meilleure qualité que ceux utilisés par les chaînes de restauration locales.
    Je ne suis jamais entré dans ces temples de la malbouffe pour y manger quoi que ce soit , il existe en Chine suffisament de bons restaurants et aussi de bons fast-food locaux où en 10 ans je n'ai jamais été déçu .
    Mais McDonald est confronté à une concurrence féroce. Selon Shaun Rein, de la recherche sur le marché chinois, KFC et Kungfu, la marque locale de nouilles, se taillent la part du lion sur le marché, en adaptant leurs menus au goût chinois.

    Shaun Rein

    "KFC a mieux localisé ses offres de menus que McDonald. KFC a des brochettes de calmar et du gruau de riz pour le petit déjeuner, alors que McDonald offre exactement le même produit que l'on peut avoir partout ailleurs dans le monde. Et pour en dire plus, je pense que McDonald va avoir beaucoup plus de concurrence du côté des marques intérieures chinoises. "

    McDonald est la chaîne numéro un de la restauration rapide dans le monde. Il projette d'ouvrir des comptoirs de vente à l'extérieur pour attirer la population mobile grandissante dans le pays.

    Il espère que cette innovation le maintiendra en tête dans un secteur où la concurrence est de plus en plus féroce.

  • VOULEZ-VOUS DES BONBONS AU MANIOC?

    La Chine expérimente à Brazzaville des confiseries fait à base de manioc
     
     

    Un centre chinois de démonstration des techniques agricoles installé à Kombé, à 17 km au sud de Brazzaville, a présenté mercredi aux autorités congolaises des confiseries faites à base de manioc, aliment de base des populations congolaises.

    Ces produits constitués essentiellement de galette, biscuit, bonbon, faits par l'Académie d'agriculture tropicale de Chine, se trouvent dans une phase expérimentale.

    Une séance de dégustation à permis à la délégation du ministère de l'Agriculture conduite par Fulgence Mouagou, directeur de cabinet du ministre de l'agriculture d'apprécier l'avancement de ce projet en attendant sa phase d'opérationnalisation du dit centre.


    Selon le responsable du projet, Liu Guodao, ce centre vise à contribuer à l'amélioration du manioc en tant qu' aliment de base des congolais.

    "Le manioc est l'aliment de base au Congo. il convient donc d' améliorer sa fabrication en le transformant différemment", a indiqué Liu Guodao.

    La mise en oeuvre de ce projet est exécutée par la société Zhengwei Technique Congo. Mené en partenariat avec l'Académie d' agriculture tropicale de Chine, il a été lancé en janvier dernier et arrivera à son terme en janvier prochain.

  • LA CHINE , PREMIER PRODUCTEUR MONDIAL DE POMMES DE TERRE

    483.JPG
    La Chine est le premier producteur et consommateur au monde de pommes de terre. Voilà qui éloigne du cliché du Chinois et son bol de riz. Les plats chinois de pommes de terre sont délicieux et les galettes de Lijiang sont succulentes.De plus avec son millier d'enseignes , le temple de la malbouffe Mc Donald a contribué à l'augmentation de la consommation de pommes de terre.
    Chute du prix des pommes de terre
     
     

    Comme beaucoup de légumes , la Chine est en proie aux augmentations du prix des pommes de terre ,c'est pourquoi les autorités locales ont mis en place des mesures de gratuité aux péages sur certains produits agricoles. Le prix de la pomme de terre a par conséquent chuté.

    La pomme de terre, un légume nourrissant, est surtout appréciée lors des hivers froids. Monsieur Sun vend des pommes de terre en gros au marché de Shijiazhuang dans la province du Hebei. Il déclare que les coûts ont chuté avec la franchise de péage sur les autoroutes. La plupart des pommes de terre vendues sur le marché proviennent de la province du Shaanxi.

    Monsieur Sun Grossiste

    "Le prix de gros de la pomme de terre a chuté. Il en coûte 1,15 yuan la livre. Quand les frais de péage ont été supprimés, les coûts de transport ont aussi baissé et le prix est donc plus bas."

    Zhang Bo Directrice de marché Marché des légumes de Shijiazhuang

    "D'après nos statistiques, le prix de gros de la pomme de terre dans la province du Shaanxi était de 1,34 yuan la livre, mais aujourd'hui, il est d'un peu plus de 1,10 yuan. Le prix de la pomme de terre de Zhangjiakou a chuté pour atteindre 0,95 yuan la livre."

    Et il ne s'agit pas seulement de la pomme de terre. D'autres produits comme les cacahuètes, le maïs et les patates douces bénéficient de ce régime de faveur. Grâce à des coûts de transport réduits, le prix des patates douces a baissé pour atteindre environ un yuan la livre.

  • MORNING TEA A SHENZHEN

    Le "morning tea" dans la province de Guangdong , c'est une institution. Un peu comme le brunch , mais avec le raffinement oriental en plus. Il se prend de 6h00  à 12 h00 ,tous les jours mais le dimanche il a plus de succès. Il a lieu dans beaucoup d'endroits mais pour ce repas qui est en même temps une manière de vivre , je   préfère les endroits cossus comme les restaurants d'hôtels 5 étoiles d'autant plus qu'il n'en coûtera pas trop à votre bourse.C'est un moment où j'aime le plus rencontrer la classe moyenne chinoise. Lors de ce repas , le client dans ,ces décors feutrés , est dorloté , choyé , pendant une heure il peut se sentir le roi de Chine . Ils viennent avec des amis , mais le plus souvent c'est en famille et il n'est pas rare de voir 3 ou 4 générations à la même table.On vous sert des tas de choses en petites portions, ainsi parmi une centaine de petits plat proposés, nos avons choisi des doigts de poulet , des crevettes cuites dans du riz gluant, des petits pains fourrés de différentes viandes , des "xiajiao"sortes de raviolis de crevettes, des tartelettes chaudes etc...

     

     

    shenzhen 2010 297.jpg

    Ce dimanche , nous l'avons passé à faire du shopping dans cette ville de Shenzhen qui ne s'arrête jamais , 7 jours sur 7 de l'aube à la nuit tombée dans un tourbillon incessant où les gens courent dans tous sens au milieu d'une foule grouillante. J'aime cette atmosphère typique de Shenzhen. Les gens travaillent tous les jours au rythme de 5 jours par semaine ce qu'il fait qu'il y a toujours des gens en congé qui vont d'un magasin à un restaurant et d'un resto à un magasin . Nous avons été chez un opticien , chez le dentiste, acheté des tablettes android dans un supermarché de plus de deux milles petits échoppes qui ne vendent que de l'informatique. Si mon beau-fils , belge , était là , il deviendrait fou , on ne pourrait plus l'extraire de cet endroit unique au monde.

    A chaque étage, +/-300 échoppes qui ne vendent que du matériel informatique.

    Et c'est tous les jours comme ça! Le Mc Donanald sur la gauche est le premier Mc ouvert en Chine, en 1990.

    shenzhen 2010 290.jpg

    C'est à Shenzhen que le capitalisme a fait ses premiers pas en Chine, c'est à Shenzhen qu'eurent lieu les premières réformes économiques et c'est encore cette ville , unique au monde, qui servira de laboratoire pour les réformes politiques de Chine.

     Ceci n'est pas un piétonnier mais un simple trottoir , voyez les bus en haut à gauche, de l'autre côté il y a un trottoir de même largeur. Shenzhen est très aéré , c'est pourquoi je préfère cent fois Shenzhen à Hong Kong sa voisine et en plus les gens y sont bien plus gentils et sympathiques.

     

    shanghai 2010 399.jpg

    Loius Vuitton, Dior , Cartier , Gucci et j'en passe , on aime ou on n'aime pas , mais avec la nouvelle classe moyenne ,Shenzhen est aussi devenu un temple du luxe.

     


     voyer Enregistrer Supprimer

  • UNE SEMAINE A SHANGHAI

    NUIT DE CHINE , NUIT D'IVRESSE ...

     

    shanghai 2010 136.jpg

    Shanghai n'était pas ma tasse de thé , mais déjà l'an dernier , découvrant cette mégapole en compagnie d'une Shanghaienne , ma perception de cette ville était meilleure. Cette semaine nous l'avons passée en compagnie de mon beau-fils qui travaille à  Shanghai depuis deux ans , à l'aéroport de Hongqiao , depuis sa sotie de l'université de Chengdu . En fait note but premier de notre passage à Shanghai était que mon épouse voulait rencontrer son fils ainsi qu'il devait nous présenter sa future.Il nous a fait découvrir cette banlieue de Shanghai qui est plus calme que le centre et ne manque pas de bons restos qui sont pleins à bonder tous les jours.

    shanghai 2010 138.jpg

    Nous sommes allé manger un "hot pot" , fondue chinoise . Là , plus de cent tables , toutes occupées , pour patienter , il y a 14 tables , nous avons pris la dernière , on vous sert à boire et quelques petites choses à manger , il y a trois pc , une bibliothèque , des jeux pour enfants et même on vous masse les mains . Quand vient votre tour de passer à table, on vous passe un tablier et on allume la marmite qui est au milieu de la table .Deux compartiments avec du bouillon , un très épicé , l'autre peu. Dans ces bouillons on trempe la viande ,boeuf , mouton , en tranches très fines , on y trempe aussi des crevettes , des fruits de mer , des légumes , du touffu etc...

     

    shanghai 2010 140.jpg

    L'ambiance est charmante et chaleureuse . On a pu aussi , grâce à mon beau-fils découvrir deux "fast food". Rien à voir avec ces temples de la malbouffe américains qui envahissent la Chine comme ils ont envahis l'Europe . Je me demande comment c'est possible qu'avec leurs produits de m... ils parviennent à avoir du succès dans des pays de longue tradition culinaire que sont la Chine et la France. Un de ces petits restos offre un plat de nouilles avec une grande entrecôte et/ou une grande tranche de porc ou du poulet au choix, servi en 2 minutes , nous nous sommes régalé . L'autre vous sert un grand bol de soupe , j'ai choisi "hot and sour" ainsi que des " boadsi" dans lesquels il y a une boulette de viande , là aussi servit sur le pouce. Dans ces quartiers un peu à l'écart du centre , il fait très calme et dans un domaine fermé nous avons pu visiter l'appartement que mon beau-fils vient d'acheter. La banlieue de Shanghai croit ainsi tel un champignon et nombreux sont ces quartiers de maisons à 3 ou 4 étages d'une part et de buildings de grande qualité d'autre part . On est ici loin des HLM français.

     

    shanghai 2010 095.jpg

     

     

    Pour le shopping , on est allé dans le centre , il a suffit que mon épouse m'abandonne une paire d'heures pour que l'on me propose une centaine de "Rolex" et une dizaine de sex-massages , je croyais cette pratique oubliée mais il suffit qu'un occidental soit seul pour qu'il soit assailli . C'est aussi cela la Chine , des gens qui se décarcassent pour vivre , peu de mendiants, pas comme en Inde et même moins qu'à Bruxelles, pas d'assistés com... je ne citerai pas de pays ou région pour ne vexer personne. C'est cela la vitalité de la Chine , où chacun a la place qu'il mérite , où tous les espoirs sont permis . Je crois que ce dynamisme  doit ressembler à celui d'Amérique au début du XXeme siècle.

     

    shanghai 2010 130.jpg

  • CHINE : UNE BIERE TIBETAINE VENDUE AUX ETATS-UNIS

    Chine : la bière brassée à partir d'orge du Tibet est vendue aux Etats-Unis

     

    13566837_41n.jpg

     

     

    La bière brassée à partir de l'orge cultivée dans la région autonome du Tibet (sud-ouest) est bien accueillie aux Etats-Unis, depuis son entrée sur le marché nord-américain en 2009, ont constaté mercredi le producteur tibétain de bière et l'importateur américain.

    La marque Lhasa Beer, entrée sur le marché américain en août 2009, est vendue dans plus de 1 000 magasins dans 8 Etats, a fait savoir James Casilio, de la société Dzambuling Imports LLC, basée à San Francisco.

    Selon lui, son entreprise obtiendra encore davantage de commandes, car les ventes ne cessent d'augmenter ces derniers mois. Un total de 720 000 bouteilles de bière ont été vendues.

    M. Casilio est venu à Lhassa faire des arrangements pour l'expédition de 288 000 bouteilles de bière vers les Etats-Unis, prévue en fin de semaine.

    Cette bière, de 350 ml, est produite avec 30% d'orge cultivée sur le plateau du Qinghai-Tibet et avec 70% de malt de blé australien, a fait savoir Norbu Tsering, directeur général adjoint de la Lhasa Beer Co., Ltd.

    Le bon accueil de la Lhasa Beer sur le marché américain signifie que nos produits correspondent aux exigences américaines en matière de qualité et de production, a souligné un responsable du Bureau régional du commerce du Tibet.

    "Cela représente beaucoup pour le développement économique du Tibet," a-t-il ajouté.

     

    13566837_31n.jpg

  • Camille Druard , artisan du chocolat , amoureux de la Chine

    Un artiste belge du chocolat

    Monsieur Druard,artiste belge du chocolat

    À partir de 11 h, la chocolaterie du pavillon de la Belgique accueille déjà une longue file d'attente. Accompagné d'un confrère, Camille Druard distribue du chocolat aux visiteurs, assiette en main et sourire aux lèvres. Lorsqu'on lui demande de le prendre en photo après la dégustation, il a l'air de rire ou de faire une grimace. En voyant cela, même le personnel de sécurité à ses côtés ne peut s'empêcher de rire. « Le chocolat est quelque chose qui fait plaisir; pour en fabriquer, il faut d'abord être de bonne humeur », dit-il au journaliste en souriant.

    Monsieur Druard est chocolatier dans le village d'Angreau, en Belgique, mais il préfère se considérer comme un artiste du chocolat. D'ailleurs, les chocolats qu'il distribue et vend ici ne sont pas produits par sa propre fabrique. Il est là pour montrer la fabrication du chocolat et diffuser la culture de ce produit.

    Le chocolat belge a été maintes fois présenté aux Expositions universelles, mais c'est la première fois que les quatre plus célèbres chocolatiers de Belgique participent en même temps. « Ce qui attire les professionnels, c'est essentiellement la potentialité du marché chinois », explique M. Druard.

    Bien qu'il ne puisse pas vendre ses produits à l'Expo, il souhaite y trouver un partenaire fiable. « Ouvrir une chocolaterie à Beijing ou à Shanghai, c'est mon rêve », confesse-t-il.

    Mais surtout, ce qui amène M. Druard en Chine, c'est son affection pour ce pays.

    Sa femme, Ma Mixia, est Chinoise. Ils se sont rencontrés dans l'autobus n° 5 de Beijing puis se sont mariés en 1987. Mme Ma était alors chercheuse en mathématiques à l'Institut de recherche Hua Luogen. Mme Ma dit que son mari est devenu le plus « chinois » de leur famille, et qu'il est toujours prêt à se disputer avec ceux qui en disent du mal. Pour mieux défendre son point de vue, il a cherché à en savoir plus sur l'histoire de la Chine. Inspirée par son esprit très motivé, toute la famille l'a suivi, et le fils aîné viendra bientôt en Chine pour ses études universitaires. À leur avis, c'est le pays le plus dynamique, celui ayant le plus d'opportunités de développement.

    « J'adore la Chine. Maintenant que la culture du chocolat – ce que j'aime le plus – est présente à l'Exposition organisée par la Chine, comment puis-je rater cette occasion? Franchement, si l'Expo avait eu lieu dans un autre pays, je n'y aurais peut-être pas participé. »

    Ils ont presque fait le tour du monde. « Chaque voyage me donne de nouvelles idées. La Chine m'a inspiré trois types de chocolats, dont l'un l'a été par un ami cuisinier. Dans cette recette, j'ai utilisé les cinq parfums qui rentrent dans la composition du canard laqué. Je fusionne le thé Earl Grey avec la quintessence de la culture du thé chinois », dit fièrement M. Druard.

     

    Source: La Chine au présent

    YAN WEIJUAN

  • AH QUE LES GATEAUX DE LUNE SONT DELICIEUX

    Les us et coutumes liés à la Fête de la Mi-Automne
     

    Ils varient de région en région. Mais l'expression de son amour profond pour la vie et l'aspiration à un bel avenir, c'est une tradition commune aux uns et aux autres. Aujourd'hui, admirer la pleine lune et manger des gâteaux en cette heureuse occasion, ce sont les deux principales festivités lorsqu'arrive le 15 août lunaire.

    La Fête de la Mi-Automne tombe à un moment d'automne doré: le temps est agréable, les cultures moissonnées et les fruits mûrs. Tout se prête à la célébration de la belle récolte, de l'union familiale et de l'harmonie sociale. En effet, les membres de la famille, les proches et les amis se plaisent à se réunir autour d'une table placée dans la cour pour contempler le clair de la lune, en causant et en dégustant des gâteaux et des fruits. Dans les lieux publics, jardins et sites touristiques soigueusement décorés, de multiples activités (expositions de peintures et calligraphies, spectacles d'opéra de Pékin, concerts, bals, galas, soirées de chants et danses folkloriques...) sont organisées à la grande joie de la population.

    Sous la clarté lunaire

    La lune est depuis longtemps la grande vedette de cette fête que l'on nomme également fête de la lune. Dans de nombreuses régions chinoises, on considère l'automne comme la plus belle saison, plutôt sèche et tempérée, et la lune de la mi-automne est réputée être la plus belle.

    C'est donc autour d'elle que sont organisées les activités festives, appelées traditionnellement shang yue(contemplation de la lune) et zou yue(promenade sous la lune), qui se concrétisent par un pique-nique nocturne très populaire. Dans les zones urbaines, les parcs et les cours des écoles restent ouverts à cet effet, et certains n'hésitent pas à s'installer sur le trottoir avec leur matériel de barbecue.

    Les enfants se promènent avec des lanternes éclairées. Les fermiers célèbrent la moisson et la fin de la saison agricole. On consomme les fameux gâteaux de lune (yue bing 月餅) Le modèle traditionnel contient une pâte sucrée de haricots ou dattes enrobant souvent un jaune d'œuf de cane salé qui rappelle la lune (le mélange sucré-salé est tout à fait acceptable pour une pâtisserie chinoise).

    La surface est décorée de motifs en relief en relation avec les légendes lunaires ou de sinogrammes auspicieux, et plus récemment de caractères indiquant prosaïquement le contenu des gâteaux pour faciliter le choix des clients devant leur diversité croissante. La légende populaire rapporte l'existence d'une déesse nommée Chang'e, d'un lapin et d'un bûcheron vivant sur la lune. Les magasins qui vendent des gâteaux de lune un peu avant la fête montrent souvent l'image de la déesse Chang'e flottant vers la lune.

    Pour les lecteurs qui se rendent à Bruxelles , il y a un grand choix de gâteaux de lune arrivés de Chine par avion au magasin chinois  KAM YUEN 2/4 rue de la Vierge Noire  à 1000 Bruxelles (près de la bourse).

     

     

  • POUR LA VRAIE GASTRONOMIE CHINOISE

    Les restaurants chinois à l'étranger ont besoin d'un nouveau mode de gestion
     

    Grâce à la vulgarisation des restaurants chinois à l'étranger et la culture de la gastronomie chinoise, la cuisine chinoise est de plus en plus populaire dans le monde entier. Pas mal de politiciens sont attirés par elle. Selon des médias français, le Président français, Nicolas Sarkozy, téléphone très souvent à un restaurant chinois pour des plats à emporter. L'ancien président des Etats-Unis George Bush est un client fidèle d'un restaurant chinois de Virginie. De plus, pour fêter son 71e anniversaire, il a recruté certains cuisiniers chinois et fait apporter quelques matériels dans sa propre maison. Les restaurants chinois se répartissent dans les principales villes d'Europe et sont très fréquentés, en un mot, la cuisine chinoise constitue une partie de la vie des occidentaux.


    Mais la prospérité des restaurants chinois ne peut pas cacher son autre côté. A parcourir les restaurants du monde, les restaurants chinois ne possèdent ni un nom connu ni une grande influence. Au contraire, des nouvelles négatives apparaissent souvent dans les journaux. Il existe aussi certains Chinois qui se soucient de l'état dépressif de leur restaurant.

    La poursuite du goût local a fait abandonner des traditions de la cuisine chinoise. Les restaurants chinois conviennent aux consommateurs locaux mais perdent de plus en plus d'avantages. La plupart des plats chinois ont été modifiés. Au début, ils étaient admirés par les étrangers, mais avec la marche du temps, les restaurants chinois ayant renoncé à la compétivité qui s'appuie sur la culture gastronomique chinoise n'ont plus été capables de concurrencer la cuisine occidentale qui a aussi une longue histoire.

    D'ailleurs, les ressources matérielles restent toujours la faiblesse des restaurants chinois. Suite à l'entrée facile dans cette profession et la demande du marché, de nombreux Chinois qui n'ont pas de compétences professionnelles en ce domaine ont inondé ce marché. Ces patrons qui n'ont pas reçu de formation professionnelle ont du mal à satisfaire aux exigences des clients occidentaux. "C'est bruyant et le décor est très rudimentaire. De plus, le service est négligent", s'est plaint un internaute allemand. Les révélations sur l'état sanitaire des restaurants chinois par des medias leur ont aussi causé des dommages.
     Je ne parlerai pas du problème des roms que je ne connais pas , mais il faut constater que certains ministres français ont été odieux vis-à-vis du Luxembourg et par le Luxembourg , ce sont tous les petits pays qui se sentent visés.Les"grands pays" doivent respecter les petits.Et ceci dit il faudra quand même un jour que les Français se rendent compte que la France n'est plus un grand pays . Aucun pays européen ne fait le poid aux côtés de la Chine ou l'Inde . Ils ne peuvent sourtenir la comparaison qu'à la condition d'être
    Plus grave, c'est que la concurrence vient non seulement entre des Chinois, mais aussi des habitants locaux qui connaissent très bien le goût et la psychologie de leurs compatriotes. A Kiev, capitale de l'Ukraine, les restaurants chinois de haute qualité sont presque tous gérés par des Ukrainiens.

     
    Après un développment d'environ cent ans, ces restaurants sont toujours un pilier économique important pour les Chinois habitant à l'étranger : plus de la moitié des Chinois s'appliquent à la cuisine. La réputation et l'éloge public des restaurants chinois influencent non seulement l'existence des familles et la cuisine chinoises, mais aussi la diffusion de la culture chinoise.

    Améliorer les ressources matérielles a suscité la considération des patrons. Il s'agit que les petits restaurants commencent à perfectionner leur état sanitaire, à l'image des grands restaurants. Ces derniers jours, au Liban, un restaurant chinois du nom de «Wonderful » a publié à l'aide de l'ambassade une annonce pour chercher un investisseur afin de s'agrandir. Cette pratique est un bon exemple qui signifie que les commerçants chinois cherchent à montrer au monde un restaurant chinois de haute qualité. A Tokyo, aujourd'hui, on dépense plus de 2 000 yuans en moyenne dans les restaurants chinois supérieurs, la consommation dans ces restaurants chinois est beaucoup plus élevée que celle dans les restaurants japonais de même niveau. Cela révèle aussi que les restaurants chinois se présentent de mieux en mieux dans ce domaine pour affronter la concurrence internationale