panda - Page 5

  • Les pandas déferlent sur Londres

    F201207051027428336436314.jpg

     
     
     
     

    La Province du Sichuan, dans le Sud-Ouest de la Chine, est la terre d'origine du panda géant et c'est aussi l'endroit qui abrite le plus grand nombre de ces animaux au monde.

    Mais cette semaine, le Sichuan s'est trouvé un rival à son titre de capitale mondiale du panda, et cette concurrence est le fait d'un concurrent auquel on n'aurait pas pensé...

    Ce concurrent inattendu, c'est Londres, la patrie de Big Ben. La capitale britannique va en effet héberger pas moins de 108 pandas qui seront visibles dans le cadre de la Semaine Internationale de Prise de Conscience du Panda, plus commodément abrégée en PAW (Panda Awareness Week).


    Cette manifestation a commencé mercredi avec 108 « pandas » ayant exécuté une danse inspirée par le tai-chi à Trafalgar Square, une célèbre place du centre de Londres.

    La PAW a été lancée par la Base des Pandas de Chengdu, un des plus importants centres d'élevage et de recherche sur les pandas au monde, situé dans le Sichuan, et a pour ambition de renforcer la prise de conscience et le soutien à la protection de l'une des espèces sauvages les plus menacées du monde.

    Il y aura un certain nombre de manifestations cette semaine à Londres, comme une escouade de pandas organisant une soirée à Covent Garden, des pandas prenant le métro de Londres ou des pandas visitant les sites les plus célèbres de la ville.

     

    panda9.jpg



    Cette semaine spéciale est la dernière campagne en date menée par Chengdu pour renforcer l'attention sur cette espèce menacée. Londres a été choisie comme hôte pour cette campagne parce que les Jeux Olympiques vont s'y tenir dans moins de trois semaines.

    Le mois dernier, des bandes noires et blanches ont été peintes sur trente taxis pour leur donner l'apparence d'un panda, et vingt autres ont été décorés d'un panda de dessin animé dans son habitat naturel, entouré de bambou. Les deux décorations portaient le slogan « Chengdu, terre du panda. Mettez un peu de piment ! ». PAW a reçu le soutien du présentateur d'émissions animalières de la télévision britannique, Nigel Marven, qui est aussi le premier ambassadeur occidental du panda de Chengdu.

     


    Nigel Marven et des experts en panda de Chengdu, accompagnés par ces pandas en peluche, se rendront dans les écoles primaires de Londres pour enseigner aux enfants l'importance de sauver le panda géant et leur expliquer comment ils peuvent jouer un rôle dans les efforts de protection menés par Chengdu.

    « Ce fut une expérience vraiment magique, qui a eu pour résultat le privilège de devenir le premier ambassadeur occidental du panda de Chengdu. Les pandas ont toujours éte une passion pour moi, c'est pourquoi j'ai sauté sur l'occasion d'être impliqué dans le lancement de PAW à Londres », a dit Nigel Marven.

    « Je suis certain que tout le boulot formidable qui sera fait durant la PAW mettra en lumière les efforts fantastiques de la ville de Chengdu, et en particulier de la Base des Pandas de Chengdu, et contribuera à renforcer l'attention sur l'une des espèces sauvages les plus menacées au monde, le panda géant ».

     



    La base des pandas a été créée en 1987, quand six pandas géants ont été prélevés dans la nature. Chengdu possède aujourd'hui la plus grande population mondiale de pandas d'élevage en captivité et a pour objectif de faire passer ce nombre de 108 à 150 dans les dix années qui viennent.
    Le Sichuan abrite plus de 80% de la population mondiale de pandas.

     



    « Notre objectif final est d'aider les pandas à retourner dans leur habitat naturel et d'augmenter le nombre de pandas géants vivant en liberté. Nous espérons que PAW nous aidera à renforcer le soutien à la protection des pandas et à trouver de nouveaux défenseurs pour cette cause si spéciale », a dit Zhang Zhihe, Directeur de la Base des Pandas.

     


     

  • Voici une série de photos qui nous montre comment un bébé panda grandit

     

    F201204061414183181530687.jpg

    F201204061414168682172337.jpg

    F201204061414152760166223.jpg

    F201204061414138176267712.jpg

    F201204061414122507722102.jpg

    F201204061414082141119761.jpg

    F201204061414065794746480.jpg

    F201204061414011439227947.jpg

    F201204061413588582185719.jpg

    F201204061413565335145932.jpg

    F201204061413525947234206.jpg

    F201204061413491275320254.jpg

    Le panda géant est massif : il pèse entre 80 et 125 kg. Il mesure entre 1,5 et 1,8 m. Il possède 6 doigts dont un "faux pouce", essentiel pour cueillir et tenir les tiges de bambous. C'est en fait un os du poignet modifié (os sésamoïde). Son ouïe et son odorat très fins lui permettent de s'orienter. Sa vue, médiocre, est moins bonne que celle de l'homme.

  • 12 bébés pandas prennent pension à Chengdu

    F201201131046198562274715.jpg

    F201201131046192223017156.jpg

    Au centre de recherche sur les pandas géants de Chengdu, 12 bébés ont quitté leur mère pour une vie sociale. En 2011, on a élevé 21 nouveaux nés et le nombre des pandas en stabulation a atteint 328, dont 108 au centre de recherche de Chengdu.

    F201201131046192422223042.jpg

    F201201131046196143170771.jpg

    F201201131046192042724482.jpg

    F201201131046192148196761.jpg

  • Un couple de pandas géants chinois attendu en France

    Un couple de pandas géants chinois attendu en France

    Le couple de pandas géants prêté par la Chine à la France pendant dix ans arrivera au zoo de Beauval le 15 janvier mais ne sera pas visible par le public avant le 11 février, a annoncé le parc mercredi dans un communiqué.

     

    Nés en 2008, Huan Huan, la femelle, et Yuan Zi, le mâle, arriveront le dimanche 15 à l'aéroport de Roissy à bord d'un vol spécialement affrété. Les pandas géants se trouvent actuellement dans la Base de recherche pour la reproduction des pandas à Chengdu (sud-ouest de la Chine).

     

    Un soigneur et un vétérinaire chinois spécialement venus de Chine veilleront à leur acclimatation pendant deux ans. La « zone chinoise », au cœur de laquelle le complexe des pandas est situé, sera fermée jusqu'au 11 février.

     

    Yuan Zi et Huan Huan seront les premiers représentants de cette espèce menacée accueillis en France depuis la mort en 2000 au zoo de Vincennes de Yen Yen, le dernier survivant des deux pandas offerts à la France de Georges Pompidou par la Chine au début des années 70.

     

    Le 3 décembre 2011, le ZooParc de Beauval, la Chinese Association of Zoological Gardens et la base de pandas de Chengdu ont signé à Beijing un accord de coopération pour le projet de Conservation et de Recherche permettant l'installation en France d'un couple de pandas géants.

     

    « Trésor national chinois », le panda géant représente un symbole fort d'amitié entre la Chine et les pays qui l'accueillent. Compte tenu de sa rareté et de ses spécificités biologiques, il est devenu un emblème dans de nombreux domaines.

     

     

  • La Chine établit une base de coopération internationale pour protéger des pandas

     

    La province du Sichuan (sud-ouest de la Chine), demeure des pandas géants, a établi lundi une base de coopération internationale pour mieux protéger ces "fossiles vivants".

    La Base de coopération scientifique et technologique, approuvée par le ministère de la Science et de la Technologie, a été établie dans une base de recherches et de reproduction des pandas, dans la banlieue de Chengdu, capitale du Sichuan, ont indiqué des officiels de cette même base.

    A travers la coopération scientifique et technologique entre les pays à travers le monde, la base espère développer un mode de protection qui pourrait à la fois soutenir le développement durable de l'espèce humaine et protéger les animaux rares, a annoncé le communiqué.

    La base de pandas de Chengdu, établie en 1987 sur une zone de 106 hectares, est actuellement la demeure de 98 pandas géants élevés en captivité.

  • Projet de parc d'attraction des Schtroumpfs dans le sud-ouest de la Chine

    Papa Schtroumpf et sa joyeuse bande d'amis à la peau bleue auront une nouvelle maison en Chine avec l'ouverture d'ici trois à cinq ans d'un parc à thème Schtroumpfs à Chengdu, capitale de la province du Sichuan (sud-ouest).

    Ce parc d'attraction sera construit avec un investissement de 20 milliards de yuans (environ 3,2 milliards de dollars) par la société Chengdu Teda Sino-Europe Construction Co., Ltd. et la société IMPS dont le siège est en Belgique, selon un rapport publié par DTZ, conseil international en immobilier d'entreprise.

    Chengdu Teda a indiqué sur son site internet que l'accord avec IMPS avait été conclu en juillet 2010, sans préciser la date du début des travaux ni le lieu précis où le parc sera construit.

    Le parc est conçu pour accueillir environ 10 millions de visiteurs par an et devenir une destination touristique majeure comparable à la réserve des pandas géants de Chengdu.

    Les Schtroumpfs créés par le Belge Peyo en 1958 sont devenus populaires après avoir été adaptés en dessin animé dans les années 1980. Le film d'animation "Les Schtroumpfs" avec les voix de Neil Patrick Harris et Katy Perry, a été projeté cet été et chaleureusement accueilli dans les salles de cinéma chinoises.

    En France un parc d'attraction "Schtroumpfs" a été créé dans les années 1990 et a rencontré des difficultés pour survivre. Le parc existe toujours mais la thématique des Schtroumpfs a été abandonnée.

    Chengdu

     

  • Un panda géant mange son gâteau de lune

     

    Le panda géant Qin Chuan mange son gâteau de lune  pour fêter le Festival de la Mi-Automne, au zoo de Wei Fang, dans la province du Shandong.

    Qin Chuan semble apprécier cette friandise au goût de bambou.

  • Chine : un panda géant sauvage noyé par la pluie dans la province du Sichuan

    Un panda géant vivant à l'état sauvage s'est noyé en raison des fortes pluies dans la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, selon les autorités forestières locales.

     

    Le panda géant mâle, âgé d'environ 10 ans, s'est probablement noyé après avoir été entraîné dans une section de la rivière Minjiang suite aux inondations et aux glissements de terrain provoqués par des pluies torrentielles dans le bourg de Yingxiu du Sichuan, a déclaré mercredi un porte-parole du département forestier provincial.

     

     

    Une autopsie menée par le centre de protection et de recherche des pandas géants de Wolong a révélé la présence d'un volume d'eau considérable dans les poumons du panda, a précisé le porte-parole, excluant la possibilité que l'animal ait été tué par l'homme.

     

    Le corps du panda a été retrouvé mardi matin par un villageois dans le réservoir Zipingpu dans lequel se jette la rivière Mingjiang.

     

     

  • Chine : lancement d'un recensement de pandas

    La Chine vient de lancer son recensement, qui a lieu tous les dix ans, de pandas géants en danger, a-t-on appris des autorités forestières de la province du Sichuan (sud-ouest), habitat important d'espèces rares.

    Le recensement, le quatrième depuis les années 1970, a démarré dimanche dernier avec le lancement d'une enquête pilote dans la réserve nationale de Wanglang de la ville de Mianyang, où habite le plus grand nombre de pandas sauvages en Chine, a annoncé lundi Yang Xuyu, fonctionnaire de l'administration forestière provinciale.

    Près de 70 traqueurs participent à l'enquête et reçoivent une formation dans la réserve naturelle, puis commenceront leur mission dans deux ou trois jours, a ajouté Yang Xuyu.

     

     

    L'enquête devrait se terminer début juillet, et alors un recensement national débutera.

    Les traqueurs vont ramasser les excréments de pandas pour l'analyse ADN, ce qui permettra aux zoologistes de suivre la trace des pandas individuels et d'évaluer précisément le nombre de pandas vivant dans la nature, a expliqué Chen Youping, directeur du bureau administratif de la réserve.

    Le recensement vise à découvrir non seulement le nombre de pandas sauvages, mais aussi leurs conditions de vie, leurs tranches d'âge et le changement de leur habitat.

     

     

    Selon le dernier recensement mené il y a dix ans, la Chine comptait 1 596 pandas sauvages, dont 1 206 vivaient dans le Sichuan, y compris 230 dans la réserve de Wanglang et les régions voisines.

     

     

  • À la découverte des réserves de pandas géants en Chine

    Le film d'animation Kung Fu Panda II a battu le record du box-office en Chine, générant 60 millions de yuans le premier jour de sa sortie, et dépassant le record établi à 37,9 millions de yuans pour le premier jour du film After Shock en 2010. Durant le premier weekend d'exploitation, le film a dépassé la centaine de millions de yuans. L'engouement pour ce film d'animation montre la passion des Chinois pour le Dragon Warrior Po. À l'approche de la fête des bateaux-dragons en Chine, découvrons les réserves de pandas géants du pays.

    La réserve naturelle nationale de Wolong

    Créée en 1963, la réserve naturelle nationale de Wolong dans le Sichuan (sud-ouest de la Chine) est la réserve de protection de pandas géants et le système écologique de forêts le plus ancien et le plus grand (2 000 km² ou 2x le Brabant wallon). Il s'agit du cœur de la réserve Wolong - mont Siguniang - montagnes Jiajin, laquelle fut inscrite sur la liste du patrimoine naturel mondial en 2006. De plus, la réserve naturelle de Wolong est reconnue dans le monde entier comme le pays natal des pandas géants et un important jardin botanique naturel.

    La réserve naturelle de Fengtongzhai

     

    La réserve naturelle de Fengtongzhai se situe dans le district Baoxing du Sichuan. Créée en 1975, la réserve a été établie afin de protéger les animaux menacés d'extinction, tels que les pandas géants et les rhinopithèques. Cette réserve fut le lieu où l'espèce du panda géant a été découverte pour la première fois par un religieux français en 1969.

     

    La réserve naturelle nationale du mont Siguniang

     

    Le mont Siguniang culmine à 6 250 m d'altitude. Située parmi les vallées et les montagnes, la réserve naturelle, qui conserve des paysages pittoresques de glaciers, de lacs de plateau, de cascades et de végétations primitives, reste une destination incontournable du Sichuan.

     

     

    La réserve naturelle des pandas géants de la rivière Heishuihe

     

    La superficie totale de la réserve atteint 450,2 km². La réserve abrite 10 espèces d'animaux rares, dont le panda géant et le rhinopithèque.

     

     

    La réserve naturelle de la rivière Laba

    La réserve naturelle de Jintang à Ganzi

    La réserve naturelle Caopo