france - Page 5

  • Retour des têtes de lapin et de rat en bronze 153 ans après avoir été pillées en Chine par les armées anglo-françaises

    001ec94a271512e5662102.jpg

    François-Henri Pinault, milliardaire français, a restitué vendredi à la Chine deux têtes en bronze (une de lapin et l'autre de rat) qui faisaient partie de la fontaine zodiacale de l'ancien palais d'Eté, ou Yuanmingyuan. Ces deux reliques sont enfin rentrées à Beijing, 153 ans après avoir été dérobées à la Chine lors du Sac du palais d'Eté en 1860 par les troupes franco-britanniques.

    Réalisées entre 1747 et 1759, les douze têtes en bronze de la fontaine zodiacale de style européen ont été conçues par les Jésuites Giuseppe Catiglione et Michel Benoist pour le jardin de l'empereur Qianlong (1711-1799).

     

    Beijing_yuanmingyuan_IMG_2021.jpg

    Les têtes de lapin et de rat n'ont jamais été séparées après le Sac du palais d'Eté. Selon des archives, la trace de leur premier collectionneur remonte à José Maria Sert, né à Barcelone en 1874, 14 ans après l'invasion de la capitale chinoise par les troupes franco-britanniques.

    Ces deux reliques sont ensuite entrées dans la collection du marquis de Pomereu, avant d'être vendues en 1986 par la Gallerie J.Kugel à Yves Saint Laurent et son compagnon Pierre Bergé. Ces deux derniers les ont conservées dans leur appartement de la rue Bonaparte à Paris.

    Pendant plus de cent ans, les deux têtes ont "demeuré" silencieusement à Paris, jusqu'à leur réapparition publique lors de la vente du siècle de la collection privée d'Yves Saint Laurent en 2009, soit quelques années après le retour en Chine de cinq autres têtes en bronze (tigre, boeuf, singe, cochon, cheval) achetées à prix d'or.

     

    001fd04cfc221339ce5f01.jpg

    Le prix faramineux demandé pour ces deux têtes en bronze pillées lors de la seconde Guerre de l'opium, symboles d'une sombre période de l'histoire de la Chine, lors de la vente organisée par la maison Christie's a suscité une immense vague de protestations en Chine.

    Le collectionneur chinois Cai Mingchao a fait à cette occasion l'acquisition de ces deux reliques au prix de 30 millions d'euros avant de déclarer par la suite son refus de verser cette somme. Les deux têtes sont alors retournées dans les mains de Pierre Bergé, puis dans celles de la famille Pinault qui détient Christie's depuis 2008.

    Accompagnant le président français François Hollande lors de sa première visite d'Etat en Chine, François-Henri Pinault a annoncé le 26 avril son intention de restituer ces deux objets historiques à leur pays d'origine.

     

    001fd04cfc221339ce7202.jpg

    Le lendemain, le vice-directeur du Musée national chinois Chen Lvsheng a déclaré sur son compte microblog que les têtes en bronze étaient plutôt des "robinets" de la fontaine du palais d'Eté que des trésors nationaux.

    "Je crois que son intention n'est pas de sous-estimer, comme d'autres experts, la valeur de ces têtes en bronze en tant que reliques culturelles, mais plutôt d'adopter une attitude critique vis-à-vis du prix déraisonnable de la vente aux enchères", a expliqué Wang Kaixi, vice-président de l'Association des études du palais d'Eté et professeur à la Faculté d'Histoire de l'Université normale supérieure de Beijing.

    Plus d'un million de pièces ont été perdues lors du pillage du palais d'Eté et une grande partie se trouve actuellement à l'étranger, selon Wang Kaixi, citant en exemple un sceau de l'empereur Kangxi (1654-1722) et des épées et armures de son petit-fils, l'empereur Qianlong, qui sont beaucoup plus précieux que les douze têtes en bronze.

     

    001fd04cfc221339ce7207.jpg

    Malheureusement, aucune des reliques chinoises dispersées à l'étranger n'a autant d'importance aux yeux de nombreux Chinois que ces douze têtes en bronze qui ont été très médiatisées.

    Huo Zhengxin, professeur en droit international à l'Université des Sciences politiques et de Droit de Chine, a déploré que la restitution gracieuse des têtes de lapin et de rat ne soit qu'un cas isolé.

    Les conventions internationales relatives au commerce de biens culturels rendent difficile, du fait qu'elles ne sont pas rétroactives, la restitution des reliques à leur pays d'origine, sans parler des codes civils de différends pays, a indiqué M. Huo.

     

    001fd04cfc221339ce7308.jpg

    En outre, la Chine ne dispose pas d'une liste précise des pièces perdues. D'autre part, la contrebande de reliques est encore très importante, ont avoué plusieurs experts chinois.

    Le retour des têtes de lapin et de rat en bronze n'est pour la Chine que le début d'une longue chasse aux trésors perdus.

     hugo_victor.jpg

    La vente des deux bronzes chinois volés, en 1860, lors du sac du palais d’Eté, à Pékin, par l’armée anglaise de la reine Victoria et la française de Napoléon III, a fait couler beaucoup d’encre. Doit-on restituer ces ?uvres à Pékin ? Ce serait bien. En tout cas, dès 1861, le grand Victor Hugo a dit ce qu’il fallait dire sur le vandalisme occidental face à une merveille du monde construite par un « peuple presque extra-humain », « une éblouissante caverne de la fantaisie », qu’il compare au Parthénon d’Athènes, aux Pyramides d’Egypte, au Colisée de Rome et à Notre- Dame de Paris. Hugo enfonce le clou : « Nous, Européens, nous sommes les civilisés, et pour nous les Chinois sont les sont les barbares. Voilà ce que la civilisation a fait à la barbarie. 

     

     

     

  • Plusieurs dizaines de représentants de l'économie privée chinoise en visite à Bruxelles et à Paris

    132482958_51n.jpg

    Plusieurs dizaines de représentants de l'économie privée chinoise, conduites par le président de la compagnie informatique Lenovo, Liu Chuanzhi, ont été reçus par le Premier ministre belge Elio Di Rupo à Bruxelles.

    Lors d'une cérémonie d'accueil pour la délégation du Club d'entrepreneurs chinois, M. Di Rupo a espéré que la Belgique et la Chine approfondiraient la coopération entre leurs entrepreneurs, en particulier avec la convergence entre la nouvelle stratégie de développement belge et le nouveau plan quinquennal chinois. La Belgique se trouve au coeur de l'Europe, rassemble de nombreuses institutions internationales et est le siège de l'Union européenne, pour constituer un "centre international de prise de décisions", a souligné M. Di Rupo, et d'ajouter que la Belgique est l'un des pays les plus ouverts du monde.

    132482958_61n.jpg

    M. Liu a pour sa part affirmé que la visite de sa délégation avait pour objectif de mieux connaître l'environnement commercial en Belgique, puis en France, et de chercher des opportunités de coopération. La Belgique possède ses avantages technologiques, tandis que la Chine a ses atouts dans le marché et la fabrication, il faut réunir les forces des deux parties à travers le capital, a-t-il estimé.

    M. Liu a révélé à cette occasion que dix compagnies membres du Club d'entrepreneurs chinois viennent de créer une alliance de l'investissement à l'étranger, pour exploiter la coopération avec des organes d'investissement européens.

    Pour lui, les entreprises chinoises et européennes doivent conjuguer leurs forces afin de trouver une solution aux actuelles difficultés de l'économie mondiale, au lieu d'élargir leurs litiges.

     

    132482958_81n.jpg

    Le Club d'entrepreneurs chinois est l'une des plus influentes organisations patronales en Chine. Sa délégation composée de 40 membres mènera une visite en Belgique et en France du 23 au 30 juin. Durant leur périple en Europe, elle sera reçue par M. Di Rupo, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le président français François Hollande. Les entrepreneurs chinois rencontreront aussi les patrons de plusieurs entreprises belges et françaises de renom.

    Les entrepreneurs chinois contribuent largement à améliorer la connaissance du monde sur la Chine

     

    Wu Jianmin : les entrepreneurs chinois contribuent largement à améliorer la connaissance du monde sur la Chine

    Invitée par le président français François Hollande et par le gouvernement belge, une délégation chinoise composée de quarante entrepreneurs, diplomates et économistes dont Ma Yun, Yu Minhong, Long Yongtu et Xu Xiaonian a entamé le 23 juin un voyage de 8 jours dans ces deux pays autour du thème « L'esprit du contrat et la nouvelle culture commerciale ».

    M. Wu Jianmin, vice-président exécutif de l'Institut chinois pour l'innovation et le développement stratégique, accompagnera la délégation dans les deux pays. Ambassadeur de Chine en France de 1998 à 2003, Wu Jianmin suit toujours avec intérêt le développement des relations sino-françaises bien qu'il ait quitté son poste dix ans plus tôt.

    M. Wu est convaincu que ces visites d'entrepreneurs chinois à l'étranger contribueront à renforcer la connaissance mutuelle et les échanges entre les deux parties. « Une fois ces difficultés surmontées, les relations entre la Chine et la France pourront se développer dans des conditions idéales ».

     

    Les entreprises privées, qui représentent 60 % de la production économique chinoise, contribuent de façon significative à la croissance économique chinoise, or les membres du China Entrepreneur Club constituent la force majeure des entreprises privées chinoises. Certaines d'entre elles ont également obtenu des résultats encourageants dans le domaine des investissements en Europe, ce qui laisse penser que la visite en cours sera assurément favorable au développement des relations sino-européennes.

    L'ambassadeur de France en Chine Sylvie Bermann a jugé très positive cette forme de visites internationales effectuées par les entreprises du secteur privé : « Les échanges au niveau gouvernemental et les échanges dans d'autres secteurs ont chacun un rôle spécifique à jouer. Il est désormais tout aussi important pour la Chine de promouvoir les échanges entre les entreprises privées ».

     

  • Le ministre français de l'Intérieur condamne l'agression d'étudiants chinois en Gironde,actes xénophobes selon lui

    sans-titre.png

    Le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls a condamné samedi l'agression dont ont été victimes six étudiants chinois dans la nuit de vendredi à samedi en Gironde, dans l'ouest de la France, tout en la qualifiant d'"acte xénophobe".

    Les trois agresseurs seront punis par la loi et le gouvernement français assurera aux proches des étudiants blessés de son entier soutien, a indiqué le ministre dans un communiqué.

    Selon le communiqué, trois habitants locaux, visiblement en état d'ébriété, ont attaqué ces six étudiants chinois en oenologie alors qu'ils se trouvaient à leur domicile à Hostens, situé dans le sud de la Gironde.

     

    hostens-picant-echappee-belle-en-sud-gironde_306315.jpg

    Au cours de cette agression, une étudiante d'une vingtaine d'années a été sérieusement blessée au visage par le jet d'une bouteille en verre. Elle a été envoyée dans un hôpital de Bordeaux.

    Deux des agresseurs présumés ont été interpellés et placés en garde à vue par les gendarmes du groupement de la Gironde, selon la même source.

    Des responsables de l'ambassade de Chine en France ont affirmé samedi à l'agence Xinhua que l'ambassade a pris des mesures actives pour aider les victimes chinoises.

    les-etudiants-chinois-en-balade.jpg

    Ces étudiants étaient arrivés en France il y a deux mois pour suivre une scolarité d'un an.


     

     

  • Cérémonie d'hommage aux travailleurs chinois morts durant la Première Guerre mondiale,à Paris

    001ec92b9029131e7e1a1a.jpg

    Une cérémonie en l'honneur des travailleurs chinois morts pour la France durant la Première Guerre mondiale (1914-1918) s'est déroulée le 7 juin sous l'Arc de Triomphe à Paris. Pendant la Première Guerre mondiale, 140 000 travailleurs chinois se sont rendus en Europe pour gagner leur vie, les travaux qu'ils devaient accomplir étaient pénibles, voire dangereux.Engagés pour des travaux en seconde ligne ,derrière le front de l'Yser , ils furent envoyés qulques fois en première

    001ec92b9029131e7e1a15.jpg

    001ec92b9029131e7e1a19.jpg

    001ec92b9029131e7e1a18.jpg

    Pour ceux qui ne connaissent pas l'épopée de ces Chinois enrôlés par Anglais et Français dans la Première Guerre Mondiale , qui n'ont pu lire mon article sur ce blog le 7/02/2010 , voici une copie de cet article . Il y a encore d'autres articles sur ce sujet sur ce blog. C'est avec une certaine joie que je fus un des premiers à sortir ces gens des oubliettes de l'histoire qui subirent pas mal d'ostracisme de leur vivant et ce dénigrement perdura 90 ans . Dans le même ordre d'idée, je fus aussi un des premiers à présenter l'histoire des "Juifs de Harbin" sur ce blog ainsi que la tombe du grand-père d'un ancien Premier ministre israëlien.

    Pour certains , c'est de la petite histoire , et bien non!!!

    C'est gens méritent leur place dans la grande histoire aux côtés des héros de Verdun , des héros de la Grande Marche ou de la Bataille de Stalingrad.

     

    1914-1918 des chinois dans la Grande Guerre 1914-1918.

    A partir de 1917 , 140000  travailleurs chinois ont rejoint la première guerre mondiale, dans le nord de la France et en Belgique aux environs de Ypres , dernière contrée de Belgique à ne pas être envahie par les armées allemandes.

    Les Chinois ont accompli un dur labeur à l'arrière du front.Le manque de main d'oeuvre amenèrent Français et Anglais à faire venir travailler ces gens, dans des usines d'armement, comme docker pour charger et décharger le matériel de guerre,la réfection des routes.

    Certains de ceux qui sont au service de l’armée britannique creusent des tranchés pour les soldats, ce qui constitue une violation de leur contrat de travail. Au lendemain de la guerre, des travailleurs constitués en unités sont encore employés au déminage des champs de bataille, ou encore l’exhumation et à l’ensevelissement des soldats tués pendant les combats. 

    cimetiere_chinois_2

    Le mémorial chinois et les 160 tombes chinoises

    cimetiere_chinois_4

     

     

     
     
     
     

     

     

     

     

     

     Selon les officiels britanniques, quelque 2000 ouvriers chinois engagés par leur corps expéditionnaire sont tombés au cours des hostilités, tandis que les autorités militaires françaises ont recensé plus d’un millier de travailleurs morts dans leurs rangs. Les bombardements navals et aériens, les mauvais traitements, le surmenage au travail et les maladies (tuberculose, rougeole, méningite cérébro-spinale, épidémies de grippe, dysenterie…) sont les principales causes de décès. Plusieurs années après la fin du conflit mondial, la commission impériale britannique des sépultures de guerre a fait construire des cimetières en hommage aux soldats et aux travailleurs morts pendant la guerre. Elle a adopté une résolution selon laquelle les victimes de guerre doivent reposer sur le sol où elles avaient été ensevelies, près de l’endroit de leur première bataille. C’est ainsi que des travailleurs chinois sont enterrés dans des cimetières militaires britanniques en France et en Belgique ou dans les cimetières communaux français ».

    20080523Chr3noyelles_inscription_chinoi

    LE CIMETIERE CHINOIS DE NOYELLES SUR MER (SOMME)noyelles_campagne_tombes

    LA TOMBE CHINOISE DU CIMETIERE MILITAIRE D'ETAPLES (62)

    Une seule tombe chinoise à l'écart parmi 12 000 tombes du Commonwealth

    etaples1

     

    Une vue de la nécropole face à l'entrée

    etaples2

    Un alignement parfait comme dans l'Armée Britannique

    etaples5

    "LA" tombe chinoise du Cimetière Militaire d'Etaples !

    etaples6


    Le bosquet de bambous qui représente la Chine ! 

    La Chine déclarera  la guerre à l’Allemagne en Août 1917. En dépit de cette participation de la Chine à l’effort de guerre contre l’Allemagne, les puissances alliées qui délibèrent à la "Conférence de la Paix" en 1919, entérinent les "21 demandes" du Japon et lui attribuent les concessions allemandes en Chine. Cette décision déclenche un mouvement de protestation en Chine, connu sous le nom du "Mouvement du 4 Mai" qui va prendre par la suite une grande extension et qui sera soutenu par les intellectuels, parmi lesquels Lu Xun, qui depuis mai 1918 publie la revue "La Jeunesse", écrite en langue vulgaire, point de départ d’une révolution littéraire et démocratique, qui préfigure la naissance du parti communiste chinois en 1921 à Shanghai.

     

  • En visite au Japon, François Hollande parle du "peuple chinois" pour parler du peuple japonais (vidéo)

    267b7b836df8a6472e1e1dadc191f9fd.jpg

    Lors des visites d'Etat, le protocole est réglé au millimètre. A priori, pas de vague, donc. Mais l'inconscient de François Hollande en a décidé autrement. Lors d'un discours devant le Premier ministre japonais, le président de la République français a évoqué le drame de la prise d'otage d'In Amenas, lors de laquelle neuf japonais sont morts.

     

    François Hollande présente alors ses condoléances... au "peuple chinois".

     

     

     

  • Ne visitez pas Paris avec une grande quantité d'argent liquide sur vous et soyez constamment sur vos gardes!!!

    001fd04cfc2213192f2447.jpg

    Le nombre de touristes chinois pillés à Paris monte en flèche, à tel point qu'on est poussé à appeler le gouvernement français à renforcer l'ordre social, et les consommateurs à payer en carte de crédit au lieu de garder sur eux une grande quantité d'argent liquide.

    Ceci n'est pas le premier avertissement lancé aux autorités françaises. Si rien ne change, on peut conseiller aux touristes cghinois d'ignorer purement et simplement la France , voir de visiter Paris au départ de Bruxelles ,  1H20 en TGV ou en bus en gr

    Selon le site web du South China Morning Post citant le directeur du service consulaire de l'Ambassade de Chine à Paris, les rapports de cas similaires ont augmenté de plus de 10 % depuis 2012.

    Deux cas ont fait la une des médias ces derniers jours.

    Le 28 mai, des journalistes envoyés par CCTV en France pour couvrir le tournoi de Roland Garros ont trouvé les vitres de leur voiture cassées et leurs portefeuilles, portables et passeports, qu'ils avaient laissés dans la voiture, dérobés. Une source proche du dossier a confirmé cette affaire.

    La veille, le réalisateur Dong Dake, qui venait de regagner Paris après le Festival de Cannes, a retrouvé sa chambre d'hôtel saccagée. Il aurait perdu des équipements d'une valeur de 200 000 yuans et « d'innombrables photos » prises lors de rencontres.

    L'Ambassade de Chine à Paris a affirmé qu'il ne s'agissait pas là de cas particuliers. Le directeur du service consulaire Li Ping a fait savoir que l'Ambassade avait fait des démarches auprès du gouvernement français, et espérait que ce dernier prendrait les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des touristes et endiguer les actes illégaux.

    Des organisateurs de visites touristiques en Chine et à Paris ont souligné que ces dernières années, les touristes asiatiques, et particulièrement les Chinois, qui dépensent beaucoup pour faire les achats, faisaient plus facilement l'objet de vols. Comme le montrent des statistiques, chaque année, plus d'un million de touristes chinois vont en France et y dépensent 1 500 euros par personne en moyenne, soit 12 000 yuans.

    « Presque tous les jours, on peut lire des reportages sur des vols visant les touristes, a confirmé Zhou Jianfang, directeur général d'Ancel Travel, une agence de tourisme spécialisée dans les voyages entre la Chine et la France. Les malfaiteurs volent, et recourent même à la violence ».

    Selon Li Lang, responsable du marketing dans une agence de tourisme de Guangzhou, le fait que les voyageurs chinois qui achètent des produits de luxe aient l'habitude payer en argent liquide est l'une des raisons pour lesquelles ils font l'objet de vols : « Un bus rempli de voyageurs chinois est comme un véhicule qui transporte des lingots d'or ». Il a laissé entendre qu'un grand nombre d'agences de voyages ont inscrit sur la liste noire des chauffeurs et des hôtels soupçonnés d'être en rapport avec les malfaiteurs.

  • À Paris comme à Cannes, les cas de vols et de racket de touristes chinois sont nombreux,la police française se montre peu efficace

    1908638-l-insecurite-des-chinois-stereotype-ou-prejuge.jpg

    Le 16 mai, jour même de l'ouverture du Festival de Cannes, le vice-président de la China Film Group Corporation Zhang Qiang a fait part sur son microblog de son expérience malheureuse à Cannes : « Je séjournais à la résidence Pierre & Vacances quand hier, à mon retour du dîner, j'ai trouvé la porte de ma chambre forcée et tous mes bagages avaient disparu. L'hôtel se montrait indifférent à tout cela, me disant d'avertir la police moi-même et refusant de venir constater l'infraction dans ma chambre. La direction s'est contentée de me proposer de changer la serrure. Voilà ce que j'ai vécu personnellement à Cannes, dans ce haut lieu du tourisme français. Comment peut-on encore avoir envie de participer à un festival de cinéma organisé dans une ville qui n'assure pas correctement la sécurité publique et qui fait preuve d'une telle arrogance ?! »

    À Paris comme à Cannes, les cas de vols et de racket de touristes chinois sont nombreux. Le problème de la sécurité publique est en train de détruire l'image romantique de la France.

    Mauvaise sécurité publique, embouteillages importants et vols ; l'équipe chinoise de tennis de table, venue participer aux Championnats du monde, n'a pas été plus chanceuse à Paris, une ville pourtant connue pour son romantisme.

    L'équipe chinoise de tennis de table séjournait dans un hôtel près de la Porte de Bagnolet, dans le nord-est de Paris. Reliant la banlieue nord et la ville de Paris, ce quartier considéré comme à hauts risques est souvent le théâtre de vols et de cambriolages. Certaines sources ont rapporté que le 14 mai, M. Huang Biao, capitaine de l'équipe chinoise de tennis de table, s'est vu dérober son iPhone 5 alors qu'il se rendait avec plusieurs membres de l'équipe vers un restaurant situé à proximité de l'hôtel. Huang a précisé que le voleur était certainement très habile car celui-ci a agit très rapidement et qu'aucune personne du groupe ne s'en est aperçu.

    Wang Liqin et Rao Jingwen, les n º1 du double mixte, devaient se rendre pour un match dans le stade principal à 10h, dans la matinée du 15 mai. Or à 9h, alors que leurs adversaires polonais avaient déjà commencé leurs exercices d'échauffement, ont attendait toujours Wang Liqin et Rao Jingwen. Finalement, les deux joueurs sont arrivés dans la précipitation vers 9h30 : à cause des embouteillages, ils ont mis plus d'une heure et demie à faire un trajet qui ne prend qu'un quart d'heure en temps normal.

    Dans son microblog, M. Zhang Qiang a averti ses compatriotes chinois qui envisagent de partir pour la France que la sécurité publique était vraiment catastrophique ces derniers temps en France. Le travail de la police française étant peu efficace selon lui, il conseille de faire très attention en marchant dans la rue – en se méfiant particulièrement des personnes issues de minorités ethniques , d'éviter d'utiliser son portable dans la rue et dans le métro, et de fermer sa porte à clef la nuit dans les hôtels. Il conseille même de barrer la porte avec une chaise ou tout autre objet pouvant remplir ce rôle.

     

    209931-parisune-jpg_103544.jpg

    imagesCAQRDFJT.jpg

    1210228621_lille-relaxe-pour-les-parents-roms-pour-495843.jpg

    1538053_3_3663_des-chinois-manifestent-contre-l-insecurite.jpg

     

  • Comment la police de Beijing gère un incident et comment la police française gère les émeutes du Trocadéro à Paris

    bagarre_0.jpg

    Une femme inconsciente sur la chaussée, une jeune fille en pleurs, des visages ensanglantés : c’est une bagarre de rue particulièrement violente que l’artiste chinois Ai Weiwei a filmée, ce dimanche, à Pékin. On y voit un petit groupe de vendeurs ambulants tibétains se battre contre des restaurateurs hans à coups de bâtons et de pierres, au milieu d’une terrasse de restaurant dévastée. Quelques agents de police essaient vainement de s’interposer, mais sans parvenir à calmer la furie des belligérants, bien décidés à en découdre.

    Cette vidéo est bien la preuve qu'il n'y a pas de problème entre Han et Tibétain, car que voit-on? Quelques marchands tibétains , exités et vindicatifs pour on ne sait quelle raison . A tord ou à raison , ils en découdent avec quelques commerçants Han  sous l'oeil impassible de quelques curieux Hans qui n'interviennent même pas. On voit aussi comment la police locale gère cet incident, avec beaucoup de sang-froid , calme et modération.

    On voit bien que cette police n'est pas la police d'un Etat policier ou d'une dictature. On voit aussi que la population Han de Beijing n'est ni raciste ni xénophobe.

     

    Quelle différence entre l'incident mineur de Beijing et les émeutes de Paris!!!

    Quelle différence aussi entre les réactions des polices françaises et chinoises.

    Paris a perdu au moins pour 50 ans la chance d'organiser les JO. Ces événements scandaleux arrivant 5 ans après les manifestations contre la flamme olympique et la Chine qui eurent lieu à Parisen 2008 , perpétrés par une bande de voyous français et tibétains avec la complaisan

     

  • Jaloux des contrats signés par la France, Cameron veut se rendre à Beijing

    001ec92b902912f6fdad01.jpg

    L'énorme quantité de contrats signés par la France lors de la visite de François Hollande à Beijing le mois dernier semble susciter une certaine jalousie, surtout au Royaume-Uni où l'économie est en pleine récession.

    Intérrogé par la presse britannique, le porte-parole du gouvernement a annoncé qu'« il a des raisons de croire que le Premier ministre essayera d'effectuer une visite en Chine avant la fin de l'année, dans l'espoir de renforcer les relations entre les deux pays».

    Cameron est-il prêt à tout faire pour renflouer le portefeuille de son pays ? Le Royaume-Uni ne veut pas pour autant renoncer à ses positions. « Il existe des échanges commerciaux importants entre le Royaume-Uni et la Chine, mais cela ne veut pas dire que nous devons tourner le dos à nos principes. Nous allons continuer à nous exprimer de manière ferme mais respectueuse », a déclaré le vice-Premier ministre Nick Clegg.

    Il est évident que ces paroles manquent un peu de conviction. Selon Ding Chunxiang, professeur de l'Université Fudan de Chine, « le voyage très prolifique du président français a donné envie à son voisin, mais il ne pourra pas être reçu de la même manière si le gouvernement du Royaume-Uni conserve une position critique à l'égard de la Chine. Il n'est évidemment pas opportun de vexer Beijing ».

    « Cameron comprendra que c'est une erreur de chercher à réussir deux choses en même temps, car la Chine ne supporte plus de signer des chèques tout en étant critiquée pas son partenaire commercial », a t-il rajouté.

    Entre un séparatiste,ancien agent de la CIA, et des partenaires commerciaux honnêtes et sérieux, Cameron devra choisir.

     

    Cameron.jpg

    imagesCADQFTCH.jpg

    chine-drapeau.jpg

     

     

  • Vu de Chine, contester la réussite allemande c’est avouer sa faiblesse ( J.P. Raffarin)

    sans-titre.png

    Chine, Allemagne : le PS à hue et à dia