dalai lama - Page 2

  • Le Dalaï Lama, qui essaie depuis des décennies de séparer le Tibet de la Chine, ne devrait jamais être accueilli par les dirigeants des autres pays.

    Même si le degré d'interaction jeudi entre le président américain Barack Obama et le Dalaï Lama pendant le Petit-déjeuner de prière national n'est pas clair, toute rencontre ou réunion potentielle entre les deux hommes aura sûrement des conséquences négatives car le Dalaï Lama est un frein politique.

    Les problèmes liés au Tibet concernent les intérêts clés de la Chine et les sentiments nationaux. Beijing le fait savoir depuis longtemps que le Dalaï Lama, qui essaie depuis des décennies de séparer le Tibet de la Chine, ne devrait jamais être accueilli par les dirigeants des autres pays.

    Sympathiser avec un sécessionniste équivaut à jouer avec le feu, ce qui nuit gravement à la confiance mutuelle entre la Chine et les Etats-Unis, et abaisse la réputation de M. Obama qui ne respecte pas ses engagements vis-à-vis de la Chine sur la question tibétaine.

    L'amitié autoproclamée entre M. Obama et le Dalaï Lama en tant qu'individus peut exister, mais une réunion entre un président américain et un fugitif politique va bien au-delà du domaine personnel. Ce qui est sous-jacent à leur relation hypocrite n'est rien d'autre que des accords politiques et des calculs froids.

    M. Obama a besoin du Dalaï Lama non pas parce que ce dernier est respectueux comme l'affirme M. Obama, mais parce que le Dalaï Lama est utilepour lui.

    Par essence, le Dalaï Lama n'est qu'un outil permettant à M. Obama d'obtenir des avancées sur le court-terme, d'exposer sa clarté morale et enregistrer des points à domicile.

    Mais M. Obama et les autres hommes politiques qui souhaitent rencontrer le fugitif politique comprendront rapidement qu'ils auront plus à perdre qu'à gagner.

    En premier lieu, il ne faut pas sous-estimer la détermination de la Chine à défendre ses intérêts centraux comme la question tibétaine.

    "Nous nous opposons fermement à l'ingérence d'un pays dans les affaires internes de la Chine en ce qui concerne la question du Tibet", a réitéré vivement lundi un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

    Ensuite, si M Obama rencontre le Dalaï Lama, il renversera les tendances positives établies par la Chine et les Etats-Unis dans le développement de leurs relations.

    Désormais, la balle est dans le camp de Washington. Il est hautement conseillé aux Etats-Unis de respecter leurs engagements et de résoudre de manière adéquate les questions relatives aux intérêts des relations sino-américaines.

  • Le dalai lama de plus en plus isolé après le refus de visa de l'Afrique du Sud, le refus du Pape de le rencontrer , et les centaines de manifestants contre lui

     Le monde commence à connaître le dalai lama et le reconnaître pour ce qu'il est.  Le dalaï Lama participe  au 14ème Sommet mondial  des lauréats  du Nobel de la paix  ,du 12 au 14 décembre à Rome. Cette rencontre des "Nobel de la paix" était prévue en Afrique du Sud, elle fut déplacée à Rome suite au refus de l'Afrique du Sud d'accorder un visa à cet ancien collaborateur de la CIA. Premier camouflet pour l'autoproclamé "Océan de sagesse".

    Cet histrion oriental espérait être reçu au Vatican. La « diplomatie » tibétaine avait formulé une demande de réunion de leur mentor avec le Saint Père. La décision a été prise par le Vatican : pas de rencontre.

    Pourquoi le pape François n’a-t-il pas reçu le dalaï lama lors de son passage à Rome alors qu’il prône l’ouverture aux autres religions? Tout simplement parce qu'au Vatican, on ne reconnait pas le droit au dalai lama de représenter les Bouddhistes. En effet si ce vaniteux représente quelques milliers de Tibétains en exile et des occidentaux déboussolés ,en manque d'exotisme, il n'est pas reconnu dans l'ensemble du monde bouddhiste et même dans sa faction tibétaine il est de plus en plus contesté.Deuxième camouflet pour notre grand amateur de Rolex.

     

    1511208_964966043514302_6205336402809556548_n.jpg

    Enfin sa Sainteté ,au fait sainteté de quoi, a bu le calice jusqu'à la lie et il se souviendra de son voyage dans la ville éternelle. A chaque coin de rue, il a du faire face à des centaines de manifestants bouddhistes. Troisième camouflet.

    Les adeptes du culte de Shougdèn qui cherchent la liberté religieuse. Cette  secte qui tire ses racines au XVIIe siècle selon les plus hautes autorités spirituelles accusent dalai lama d'être derrière les discriminations dont ils sont victimes.

    10834870_965696943441212_1622569563607498538_o.jpg

     

    1507855_965319726812267_743211034925470210_n.jpg

    Comme toujours avec ce dalai lama , il y a loin entre ce qu'il dit en occident et ce qu'il dit quand il est chez lui en Inde et souvent ses actes ne correspondent pas à ses agissements. Il ne fait quand même pas oublier que le premier entourage occidental de dalai lama fut nazi. On ne doit donc pas s'étonner que dès qu'il en eu l'occasion , il travailla avec toute sa famille pour la CIA , selon les archives de la CIA. En Inde, dans son fief , il se comporte en véritable dictateur . Allez voir les sites de sectes bouddhistes et même de la secte bouddhiste tibétaine comme Shougdèn .

    Vous ne saurez jamais plus voir ce type de la même manière.

    10435392_965319676812272_1181554061777690547_n.jpg

    10847906_965319770145596_3339383893114724024_n.jpg

     

     

  • Le Tibet expose des cadeaux offerts au gouvernement central par les dalaï lamas et les panchen lamas

    c03fd54abadb1553ba2e09.jpg

     

    Une exposition des cadeaux offerts par les dalaï lamas et les panchen Erdenis au gouvernement central à travers l'histoire s'est ouverte cette semaine dans la région autonome du Tibet (sud-ouest).

    Une centaine de photos, d'articles et d'objets historiques seront présentés durant cette exposition de cinq jours qui se déroule au Musée de la région autonome du Tibet à Lhassa, capitale régionale.

    Les objets exposés expliquent l'origine des titres officiels du dalaï lama et du panchen Erdeni, ainsi que leurs relations avec le gouvernement central. L'exposition comprend des cadeaux offerts au gouvernement central par le 14e dalaï lama, le 10e panchen Erdeni et le 11e panchen Erdeni.

    Gong Zhaoqiang, directeur du Palais de la culture des nationalités à Beijing, a indiqué que les objets, choisis dans les collections du palais, montraient l'amour des religieux tibétains envers la patrie et leur soutien aux dirigeants du pays.

    c03fd54abadb1553ba2f0a.jpg

    c03fd54abadb1553ba2f0b.jpg

    c03fd54abadb1553ba2f0c.jpg

    c03fd54abadb1553ba2f0f.jpg

    c03fd54abadb1553ba2f10.jpg

    c03fd54abadb1553ba2f12.jpg

    c03fd54abadb1553ba2f15.jpg

  • Le dalaï lama tente de déstabiliser les bases du Tibet mais la culture tibétaine est préservée et soutenue par le gouvernenent : livre blanc

    dyn007_original_525_276_pjpeg__12d207e81617306496a3fdafbbc4c4ae_2.jpg

    Le but réel du 14e dalaï lama et de sa clique en exil est de déstabiliser les bases générales qui ont assuré le développement et le progrès au Tibet, selon un livre blanc publié mardi.

    Le dalaï lama et sa bande mènent depuis longtemps des activités séparatistes pour saboter le développement et la stabilité du Tibet, et tentent de "renverser le système socialiste et le système d'autonomie ethnique régionale pratiqués au Tibet", indique le livre blanc intitulé "Développement et Progrès du Tibet" publié par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat.

    Après l'échec de leur rébellion armée en 1959, ils se sont enfuis à l'étranger et ont depuis harcelé les frontières chinoises. Ces dernières années, ils ont avancé les prétendus concepts de "grand Tibet" et d'"un haut degré d'autonomie", qui vont à l'encontre des conditions actuelles de la Chine et violent la Constitution et les lois concernées.

    "Le développement et les changements au Tibet sont évidents pour tout le monde. Toute personne impartiale s'en étonne grandement, et toute personne attachée au Tibet est heureuse de le constater", ajoute le document.

    Le développement et les progrès au Tibet pendant les 60 dernières années prouvent que la population du Tibet et le peuple du reste du monde bénéficient du même droit à jouir des succès de la civilisation moderne, à voir leur qualité de vie s'améliorer, et à choisir leur propre mode de vie, indique le libre blanc.

     

    001fd04cfc22126206b21b_2.jpg

    La culture tibétaine a été préservée et soutenue, de même que la liberté de croyance religieuse est respectée et protégée, selon le livre blanc .

    L'étude et l'utilisation de la langue et de l'écriture tibétaines sont protégées par la loi en Chine, tandis que l'éducation bilingue, avec le tibétain comme langue principale, est répandue au Tibet, indique le livre blanc intitulé "Développement et Progrès du Tibet" publié par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat.

    Fin 2012, 282,914 élèves d'école primaire et 177,981 élèves du secondaire recevaient une éducation bilingue, soit respectivement 96,88% et 90,63% du total des élèves au Tibet, précise le livre blanc.

    Du temps des dalai lamas , 95%de la population étaient dans l'ignorance et la misère. Ils ne savaient ni lire ni écrire le tibétain ou toute qutre langue.

    La région compte actuellement 23.085 enseignants bilingues et 3.700 enseignants de la langue tibétaine dans les écoles, et, précise le livre blanc, le tibétain est également largement utilisé dans la vie politique.

    "La Chine respecte et protège la liberté de participation aux services religieux normaux, aux rituels de sacrifice, aux importantes activités religieuses et aux festivals folkloriques", poursuit le livre blanc.

    Le Tibet compte actuellement 1.787 lieux pour les différentes activités religieuses, plus de 46.000 moines et nonnes, et 358 bouddhas vivants, est-il précisé dans le document. La majeure partie de la population du Tibet se réclame de la confession du bouddhisme tibétain.

     

    001fd04cfc2212633f6c3b.jpg

     

  • Un réalisateur suisse réclame les excuses du dalaï-lama pour l'affaire des « orphelins tibétains »

    001ec92b902913cc2f0702.jpg

    Le journal suisse Neue Zürcher Zeitung (NZZ) a publié le 11 septembre l'interview exclusive d'Ueli Meier, le réalisateur du documentaire Tibi et ses mères. Dans son entretien avec le journaliste, le réalisateur souligne l'extrême importance pour le 14e dalaï-lama de présenter ses excuses aux enfants tibétains ayant été obligés de se séparer de leur famille dans les années 1960 et d'être adoptés par des familles suisses.

     Un réalisateur suisse réclame les excuses du dalaï-lama pour l'affaire des « orphelins tibétains »

     

    Dans cette interview exclusive, Ueli Meier dénonce l'absurdité morale des adoptions orchestrées par l'homme d'affaires suisse Charles Aeschimann. Deux cents enfants tibétains avaient en effet été séparés de leurs parents biologiques, une opération initiée par le 14e dalaï-lama.

     

    dalailama-ngk0509_14515_600x450.jpg

    Le documentaire Tibi et ses mères, réalisé par le Zurichois Ueli Meier et sorti sur les écrans au début de l'année, expose au grand jour une intrigue sournoise ayant eu lieu dans les années 1960 : de 1961 à 1964, 200 « orphelins tibétains » ont été adoptés par des familles suisses en vertu d'un accord passé secrètement entre l'homme d'affaires suisse Charles Aeschimann et le 14e dalaï-lama, or, la majorité de ces enfants n'étaient pas de vrais orphelins.

     

     

     Selon le réalisateur Ueli Meier, les courriers échangés entre le dalaï-lama et Charles Aeschimann montrent qu'en envoyant ces enfants en Occident, le dalaï-lama entendait donner naissance à une élite qui servirait le Tibet plus tard, lors de son retour dans la région. Dans ses lettres, le dalaï-lama, au lieu d'évoquer les ennuis psychologiques susceptibles d'être causés par la séparation avec leurs parents, parle à maintes reprises d'un « trafic d'enfants ».

     

     

    Toujours selon Ueli Meier, le tournage de ce documentaire lui a appris bien trop d'histoires misérables sur ces enfants. Certains d'entre eux, même à l'âge adulte, sont toujours incapables de s'adapter au changement de destinée qui s'est produit lors de leur enfance. Ce qui attire particulièrement notre attention, c'est que sur l'ensemble des enfants tibétains ayant grandi en Suisse, seuls les « enfants de Charles Aeschimann » se sont suicidés, comme le prouvent les résultats d'une enquête menée par l'Université de Zurich en 1982.

     

    Le réalisateur Ueli Meier se dit convaincu qu'il est extrêmement important pour le dalaï-lama de présenter ouvertement ses excuses aux enfants adoptés.

  • Selon des témoins Suisses, la Chine accuse le dalaï lama de violation des droits de l'enfant

    0019b91ed6e013c8321501.jpg

    La Chine a accusé mardi le 14e dalaï lama d'avoir déchiré des centaines de familles et gravement violé les droits de l'enfant en orchestrant une campagne d'adoption d'orphelins tibétains en Suisse dans les années 1960.

    Cette condamnation intervient après que le quotidien suisse "Neue Zuercher Zeitung" a publié en septembre une série d'histoires remettant en question la campagne privée orchestrée par un entrepreneur suisse et le dalaï lama.

    "Les histoires racontées par le quotidien suisse indiquent que le dalaï lama et sa clique ont fabriqué des soi-disant orphelins et les ont envoyés en Suisse", a déclaré mardi la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying lors d'une conférence de presse régulière.

    Charles Aeschimann, directeur d'une société d'énergie, a adopté des enfants tibétains après avoir lu des articles dans la presse sur les réfugiés tibétains et l'appel du dalaï lama aux familles américaines et européennes à adopter des enfants tibétains pour leur donner une éducation occidentale.

    Le dalaï lama souhaitait ainsi faire de ces enfants une élite pour le "gouvernement tibétain en exil".

    Sur les 200 enfants tibétains qui ont été placés dans des familles suisses, seulement 19 étaient véritablement des orphelins. Les autres avaient leurs deux parents ou au moins un parent vivant, selon le quotidien suisse.

    "Les actes du dalaï lama ont bafoué les droits individuels des enfants et ont violé l'éthique et la morale commune. Toutes les personnes humaines et éprises de justice doivent condamner ces actes", a déclaré Mme Hua.

    Le dalaï lama a toujours des actes qui ne sont pas sans rappeller les nazis. Cela provient sans doute de l'éduction qu'il a reçue par des précepteurs nazis.

  • Chine: réfection de la maison natale du dalaï lama

    chine-refection-controversee-de-la-maison-natale-du-dalai-lama.jpg

    La région où est né le dalaï lama, en Chine, est en plein développement et la maison natale du chef spirituel tibétain  a connu une réfection complète .

    Sise à Hongai, petit village montagneux d'environ 70 foyers, cette résidence est devenu lieu  consacré au dalai lama, malgré que le dalai lama ,"un loup en tenue de moine" aux visées séparatistes , ne cesse de critiquer le gouvernement chinois et répandre ses mensonges sur la Chine et les Chinois.

    La rénovation de la maison, pour 2,5 millions de yuans (305.000 euros), illustre les efforts  des autorités chinoises centrales et des autorités locales dans les régions tibétaines, afin de sauvegarder la culture ancestrale tibétaine tout en propulsant le Tibet dans le vingt et unième siècle.

     

    Family_of_14th_Dalai_Lama.jpg

     

    Hongai, appelée Taktser par les Tibétains, se trouve dans une région de culture tibétaine  dans l'ouest de la province chinoise du Qinghai, à plusieurs centaines de kilomètres en dehors des frontières de la Région administrative autonome du Tibet.

    C'est dans cette  résidence que le très jeune Lhamo Dhondup avait été identifié dans les années 1930 par des dignitaires bouddhistes comme la réincarnation du 13e dalaï lama selon leur tradition et croyance.

    Pour les autorités, il s'agit d'un geste de bonne volonté envers les pèlerins visitant le village. Cette "restauration" s'inscrit dans le cadre d'un programme de 1,5 milliards de yuans (183 millions d'euros) d'investissements destiné à doper l'activité locale.

     

    DLHaus.jpg

    Hongai est située non loin de la ligne de chemin de fer construite entre Golmud et Lhassa . Les autorités souhaitant attirer davantage de touristes chinois et étrangers espèrent que nombreux seront les visiteurs qui se rendront dans ce village . Ceci devrait doper les revenus du vuillage et de la région.

    Selon l'agence officielle Chine nouvelle, cette zone typique des régions rurales peu peuplées de l'ouest de la Chine, commence à profiter de l'essor économique du pays, avec l'installation de compagnies étrangères.

     

    asa.jpg

    Dalai lama et son ami Shoka Ashara, guide de la secte Aum , auteur de l'attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo

     

     

    Une fois identifié comme la réincarnation du dalai lama, le garçonnet avait quitté Hongai pour le Tibet à l'âge de quatre ans pour recevoir une éducation appropriée donnée par des autorités religieuses et aussi quelques occidentaux nazis ( voir d'autres articles consacrés à Harrer sur ce blog).

     

    Sa maison natale avait été détruite par les Gardes rouges durant la Révolution culturelle (1966-1976) avant d'être rebâtie dans les années 1980. Elle est désormais administrée par son neveu Gonpo Tashi,  qui vit dans une maison voisine.

    "La résidence rénovée a conservé son apparence originelle, mais le pavement a été refait, les poutres renforcées et les murs repeints", a précisé Chine nouvelle.

    Selon les habitants, des fidèles sont régulièrement autorisés à y pénétrer pour se recueillir. Depuis l'extérieur, on peut distinguer la partie supérieure d'un grand mât pour les drapeaux de prières et un temple doré. Des caméras de sécurité ont été installées autour de l'enceinte.

    le-petit-blanquiste1.jpg

    Dalai lama et son ami le  le Waffen SS, Heinrich Harrer.  , envoyé au Tibet par Himmler

    et devint percepteur de dalai lama

     

  • Les organisations qui préconisent "l'indépendance du Tibet"et dalai lama en flagrant délit de mensonge, une fois de plus

    894825-1102878.jpg

    La police de la province du Qinghai (nord-ouest) a déclaré avoir résolu le cas d'une immolation par le feu, mise en scène par un berger qui voulait en fait se suicider après une querelle avec sa petite amie.

    Cerzha, 25 ans et moine tibétain dans le district de Qumarleb de la préfecture autonome tibétaine de Yushu, a été arrêté par la police et accusé d'avoir incité à la sécession de l'Etat, a indiqué le bureau de la sécurité publique de Yushu.

    Cerzha a avoué avoir été poussé par des forces d'outre-mer à prendre des photos de Tendru Shilha, le berger qui s'est immolé par feu le 27 mai après s'être querellé avec sa petite amie, et à les diffuser.

    Au lendemain de la mort de Tendru Shilha, Cerzha a reçu un appel téléphonique du frère du défunt, qui lui a demandé de lui prêter une lampe du monastère pour les funérailles.

    Cerzha a apporté la lampe chez le père du défunt le 28 mai dans l'après-midi, tout en restant en contact avec un moine -- Tsultrim Yeshe -- qui se trouve en Inde et dont il avait fait la connaissance dans un monastère du district de Chindu à Yushu.

    Après avoir été informé de la mort du berger par Cerzha, Tsultrim Yeshe lui a demandé de prendre des photos du défunt et de chercher une photo de lui avant sa mort.

    Le 28 mai au soir, Cerzha a pris la photo du cadavre de Tendru Shilha avec son portable et s'est procuré une photo prise avant son suicide. Il les a ensuite envoyées à Tsultrim Yeshe.

    Les organisations d'outre-mer qui préconisent "l'indépendance du Tibet" ont toute de suite monté l'incident en épingle et attaqué les politiques ethniques et religieuses du gouvernement chinois.

    Des médias étrangers ont rapporté cette affaire, clamant que Tendru Shilha était la première victime d'immolation par le feu du district de Qumarleb.

    He Zhanlu, chef du bureau de la sécurité publique de Yushu, a fait savoir que des forces domestiques et d'outre-mer avaient travaillé ensemble pour déformer le suicide du berger en auto-immolation par le feu en faveur de "l'indépendance du Tibet".

    pb-120326-tibet-immolation-ps1_photoblog900.jpg

    Les auto-immolations sont bien préparées sous l'oeil de caméras et photographes. Si vous voulez que ces manifestations cyniques cessent ,réclamez la condamnation de dalai lama ,l'instigateur néfaste de ces actes barbares.

     

  • Forte croissance de l'économie du Tibet au premier semestre

    tibet.jpg

    L'économie de la région autonome du Tibet dans le sud-ouest de la Chine a connu une croissance de 12% au premier semestre de l'année, a annoncé le bureau régional des statistiques.

    Ce taux de croissance était de 0,7 point de pourcentage supérieur à la croissance enregistrée durant la même période l'année dernière et de 4,4 points de pourcentage au-dessus de la moyenne nationale, indique le bureau.

    Voilà qui infirme les allégations mensongères de dalai lama et sa bande. L'homme de la CIA enrage de voir la réussite des autorités tibétaines aidées par le gouvernement central de Beijing. Cela confirme les commentaires que nous avons glanés lors de nos 2 voyages au Tibet , alors que nous interrogions chauffeurs de taxi, fermiers,coiffeurs, pasteurs et toutes personnes avec qui nous avions contact. Tous se montraient enchantés de l'évolution du niveau de vie au Tibet, du niveau d'éducation et de la liberté accordée à tous les Tibétains de voyager partout en Chine. Où que l'on aille , on rencontre de plus en plus de Tibétains aux quatre coins de la Chine.

    tibet-2_2178371b.jpg

     

    Cela explique aussi que les Tibétains de la Région autonome n'écoutent pas dalai lama et n'ont aucune envie de sacrifier leur vie pour satisfaire l'ego de cet odieux personnage. Car si un peu plus d'une centaine de Tibétains se sont immolés ces derniers temps , toutes ces immolations ont eu lieu soit en Inde , soit dans les provinces chinoises du Sichuan , du Qinhaiou ou du Gansu, mais aucune dans la Région autonome du Tibet.

    Malgré le grand nombre de malheureux endoctrinés par dalai lama qui se sont immolés , il n'y a eu aucune réaction venant de la population tibétaine parce que ceux-ci connaissent le côté artificiel de ces immolations qui sont préparées longtemps à l'avance par dalai lama et ses sbires, chaque immolation ayant lieu sous l'oeil de caméras et photographes.

     

    tb_bjj_2.jpg

    Le produit intérieur brut (PIB) du Tibet a atteint 32,96 milliards de yuans (environ 5,34 milliards de dollars) au premier semestre.

     

    L'économie régionale a connu une croissance stable, rapide et saine, estime le bureau, rappelant que le PIB régional a maintenu une croissance annuelle à deux chiffres au cours des 20 dernières années.

     

    Le revenu en espèces par tête des agriculteurs et pasteurs de cette région s'est élevé à 1.999 yuans pendant cette période, en hausse de 14,5% en glissement annuel. Le revenu disponible par résident urbain a augmenté de 12,9% à 9.528 yuans.

     

    Environ 3,43 millions de touristes ont visité la région de janvier à juin, en hausse de 21,8% par rapport à la même période l'année dernière, a déclaré le bureau régional du tourisme.

     

    De plus, le revenu touristique de la région a bondi de 32,1% à 3,2 milliards de yuans (517 millions de dollars) de janvier à juin.

     

     

     

    Le produit intérieur brut (PIB) du Tibet a atteint 32,96 milliards de yuans (environ 5,34 milliards de dollars) au premier semestre.

     

    L'économie régionale a connu une croissance stable, rapide et saine, estime le bureau, rappelant que le PIB régional a maintenu une croissance annuelle à deux chiffres au cours des 20 dernières années.

     

    Le revenu en espèces par tête des agriculteurs et pasteurs de cette région s'est élevé à 1.999 yuans pendant cette période, en hausse de 14,5% en glissement annuel. Le revenu disponible par résident urbain a augmenté de 12,9% à 9.528 yuans.

     

    Environ 3,43 millions de touristes ont visité la région de janvier à juin, en hausse de 21,8% par rapport à la même période l'année dernière, a déclaré le bureau régional du tourisme.

     

    De plus, le revenu touristique de la région a bondi de 32,1% à 3,2 milliards de yuans (517 millions de dollars) de janvier à juin.

    tibet.jpg

  • Pourquoi les Français mettent plus d'empressement à s'occuper du Tibet que de la Corse indépendante

    bn8nqcgceaaoncp.jpg

    Le parti nationaliste Corsica Libera (Corse libre) a menacé dimanche d'empêcher le départ de la troisième étape lundi entre Ajaccio et Calvi si plusieurs militants arrêtés samedi n'étaient pas remis en liberté. Mais le parti nationaliste a levé sa menace quelques heures après, les militants arrêtés et gardés à vue pour avoir tracé des graffitis sur la route ayant été relâchés. "Nos militants ont été relâchés, le Tour de France peut continuer", a déclaré à la presse le porte-parole de Corsica Libera Jean-Philippe Antolini.

    Des inscriptions géantes "Corsica is not France" et "French Go Home" (La Corse n'est pas française et Français, rentrez chez vous) ont été tracées samedi sur la jetée du port de Bastia, puis rapidement recouvertes par des employés municipaux.

    CorsicaIsNotFranceCorseTourdeFranceTDF1-001.jpg

    De tout cela, la presse ne fait guère écho. Sur ce sujet , on entend peu ou pas du tout les hommes politiques français.

    Ils sont plus bavards quand il s'agit du Tibet.

    Pourtant le Tibet fait partie de la Chine depuis bien plus longtemps que la Corse est Française.

    Ces Français qui trouvent normal d'essayer d'interférrer dans les affaires intérieures de la Chine seraient offusqués si un Chinois devait s'immiscer dans les affaires entre Corses et Français.

    A noter que toute gesticulation d'homme politique ou simple citoyen français concernant le Tibet ne fait l'objet d'aucune réaction  des Chinois ,qu'ils soient Hans (l'ethnie majoritaire) ou Tibétains ( une des 55 ethnies minoritaires de Chine) sauf bien entendu parli la clique de dalai lama , très linoritaqui a fuit le Tibet

    flnc.jpg

    Très difficile quand on est Corse d'avoir accès aux médias, alors que pour dalai lama , il a suffit de devenir un agent de la CIA pour que s'ouvrent les mannes célestes étasuniennes et les médias propagandistes occidentaux relayent et amplifient ses mensonges.

    Alors , comme plus d'un milliard de Chinois, je conseille aux hommes politiques français d' oublier le Tibet qui vit très bien sans eux et d'essayer de résoudre leurs problèmes.