cia - Page 2

  • Chine, ils ont brûlé et puis après !

    pb-120326-tibet-immolation-ps1_photoblog900.jpg

    Encore un malheureux endoctriné qui s'immole devant les caméras , ces adeptes du Tibet indépendant qui cherchent à prendre le bon clichés devraient être poursuivis pour non assistance . A remarquer aussi le drapeau de la bande de dalai lama , en arrière plan qui complète la mise en scène de la mascarade.

    中国要阅读的文章:

    Reading the article in English http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6733/en/archive/2013/01/03/chine-ils-ont-brule-et-puis-apres.html

    Vous voulez, comme moi, que cela cesse ? Réclamez la condamnation de dalai lama pour incitation au suicide

     

    95 Tibétains se sont immolés

    Les photos sont terribles , accablantes pour dalal lama et sa bande. À ce jour, presqu' une centaine de tibétains se sont immolés au cours des deux dernières années. Quand on sait que ces gestes désespérés concernent essentiellement des jeunes moines et nonnes bouddhistes d’une vingtaine d’années et qu'en plus ces immolations ont eu lieu en Inde ou dans des provinces chinoises , on doit se montrer circonspect.
    La Région Autonome du Tibet reste étonnement calme, pourquoi?
    D'abord parce que les Tibétains ont d'autres chats à fouetter , occupés qu'ils sont à l'amélioration de leur niveau de vie qui ne cesse de croître depuis qu'ils sont libérés de leur joug avec le départ de nobles et religieux qui ont suivi leur chef le dalai lama qui ne voulaient pas vivre dans un Tibet égalitaire.
    La socété civile veut s"affranchir du diktat des moines et comme nous , ils veulent une société , certetibétaine ,mais laïque.Il ne faut pas confondre culture tibétaine et culture religieuse tibétaine.
    Avant le départ de cette oligarchie seul 5 % de la population savait lire et écire , c'est-à-dire les aristocrates proches de dalai lama et les moines. Maintenant , les écoles sont ouvertes à tous et toutes , ce qui fait que la plupart des Tibétains savent parler,écrire et lire le chinois et le tibétain , vu qu'ils apprennent ces deux langues dès leur entrée en primaire, comme les enfants chinois apprennent le chinois et l'anglais à partir de 5 ans.
    En Tunisie , il a suffit de l'immolation du seul Bouazizi , pourquoi?
    Parce que la Tunisie était une dictature et que le peuple était exploité. S'en est suivi le "Printemps Arabe" qui s'est déclenché ,comme toutes les révolutions , de manière spontanée.
    Cette situation a donné des idées aux ennemis de la Chine . Un groupuscule terroriste , Boxun, financé par la NED , une officine de la CIA , a lancé un appel pour un "Printemps Chinois" . Cet appel de Boxun , composé de Chinois aux USA, fut un flop total , aucun des rassemblements à l'instigation de Boxun n'ayant pu rassembler plus d'une centaine de personnes. Ce fut alors au tour de dalai lama et ses sbires qui eurent l'idée d'inciter , d'abord deux moines endoctrinés et pas bien malins , afin qu'ils passent au sacrifice suprême. Résultat, RIEN;. Les Chinois de l'ethnie tibétaine n'ayant pas plus envie que leurs compatriotes de l'ethnie Han d' entraver la politique du parti Communiste qui leur a permis de sortir de la pauvreté et de jouir à l'heure d'aujourd'hui d'un niveau de vie nettement plus élévé que du temps de la théocratie qu'ils ont peur de voir revenir avec dalai lama et sa bande.De plus ils jouissent maintenant d'infrastructures modernes , d'un bon niveau d'éducation avec même une université .
    Les commerçants tibétains sont heureux de voir déffiler de plus en plus de tourristes du pays et étrangers qui soignent leur chiffre d'affaire.
     A part   quelques personnalités occidentales , qui ne savent pas que la guerre froide est terminée , les grands leaders occidentaux ne commentent pas ces actes ou s'ils le font c'est du bout des lèvres ,question de ne pas trop heurter leur opinion poblique, élection oblige. Ils savent bien que la motovation de ces immolations sont artificielles et ont lieu dans l'unique but de satisfaire les ambitions personnelles de ces oligarches.
  • Les médias allemands révèlent les liens secrets entre le Dalaï Lama et la CIA

    Le journal allemand « Sueddeutsche Zeitung » et la rubrique « Panorama » de la télévision allemande « AED Fernschen » ont récemment publié et diffusé une émission qui dévoilait les liens secrets entre le Dalaï Lama, un prétendu pacifiste, et la CIA (Agence centrale des renseignements américaine), pour organiser des sabotages au Tibet.

     

    894825-1102878.jpg

    Le « Sueddeutsche Zeitung » et la rubrique « Panorama » ont mené une enquête à la lumière du film documentaire américain « The CIA in Tibet ». Cette enquête a permis de confirmer le fait que dans les années 1950 et 1960, la CIA avait formé des Tibétains sur le territoire américain et les avait renvoyés au Tibet pour mener une guérilla. L'émission a dévoilé les liens secrets entre le Dalaï Lama et la CIA avec l'appui d'un grand nombre de photos et de documents. L'émission a souligné que les liens entre le Dalaï Lama et la CIA étaient bien plus étroits que l'avait reconnu le Dalaï Lama.

    dalai lama.jpg

     

     

    Toujours selon cette émission, les Etats-Unis n'ont ajusté leur position sur les soutiens ouverts à la lutte armée qu'après leur échec dans la guerre américo-vienamienne en 1974. C'est depuis lors que le Dalaï Lama a commencé à prôner la soi-disante « voie médiane ». Les médias allemands ont ainsi qualifié le Dalaï Lama d'« hypocrite » et d' « un échec de la CIA durant la Guerre froide ».

     

    Dalai lama - CIA  -azuzan separatismo chino.jpeg

    D'autres médias allemands, tels que l'hebdomataire « Der Spiegel » et le journal « Die Frankfurter », ont réagit, de leur côté, à cette émission en faisant des commentaires. D'après eux, les faits révélés dans l'émission permettraient au public de mieux connaître le Dalaï Lama, couronné du soi-disant leader religieux et de Prix Nobel de la paix.

    624_341_51485851_47974957_640554_6220370.jpg

    Le masque commence à tomber. Ce triste individu que je dénonce depuis des années comme la plus grande imposture du siècle est présenté sans fard par un des plus grand média européen. Si en Asie il a tout raté, il n'a plus d'influence que sur 3% des Tibétains et sur 2% des bouddhistes , en Occident il se fait beaucoup de fric grâce aux bobos qui le suivent. Faux Gandhi mais vrai Ben Laden , le petit problème qu'il représente pour la Chine disparaîtra avec lui.

  • La déclaration d"être empoisonné par les agents chinois" du Dalaï-Lama est en vue d'attirer les supports économiques

    Ces derniers jours, le Dalaï-Lama a encore fait son apparition sur la scène internationale, en déclarant que quelques femmes agents secrets avaient tenté de l'empoisonner, et que des agents secrets chinois étaient en train de recueillir son sang, ses cheveux, et son urine. Selon le spécialiste chinois du Tibet, Lian Xiangmin, ces propos sensationnels, prononcés avant les Jeux Olympiques, ressemblent à une drôlerie racontée par une star périmée, et ont pour but d'attirer les supports économiques des occidentaux, et de gagner des points sur son plan politique.

    Le 14e Dalaï-Lama s'est rendu à la mi-mai à Londres pour y recevoir le prix Templeton et plus d'un million de livres sterling de prime, et a rencontré le Premier ministre britannique, David Cameron à titre "privé". Lors d'un entretien avec la presse britannique, il a déclaré que la Chine avait formé des agentes secrètes, qui étaient déguisées en croyantes et avaient appliqué du poison sur leurs cheveux, pour l'empoisonner lorsqu'il donnait sa bénédiction. En même temps, le soi-disant "gouvernement en exil du Tibet" a publié la déclaration suivante : « la Chine est en train de recueillir en secret du sang, des cheveux, et de l'urine du Dalaï-Lama, pour déterminer son état de santé. » Sur ces déclarations, le ministère chinois des Affaires étrangères a estimé qu'elles ne méritaient pas d'être réfutées, parce que le Dalaï-Lama et son groupe ont l'habitude de diffuser des mensonges.

     

    D'après Lian Xiangmin, membre du centre de recherches en tibétologie de Chine (CRTC), les mouvements récents du groupe du Dalaï-Lama ont une liaison évidente avec les JO qui auront lieu à Londres cet été.

    « Il faut faire attention à cette période. Cette année est l'année des JO, et les Jeux auront lieu en Grande-Bretagne. Si le Dalaï-Lama a tenu ces propos en Grande-Bretagne à cette période, c'est évidemment pour attirer l'attention du monde entier. Les JO constituent toujours le focus du monde. Pour le Dalaï-Lama, c'est une opportunité de créer un sujet d'actualité brûlante et d'attirer les attentions. »

     

    Selon M. Lian, le groupe du Dalaï-Lama est habile pour prendre un air pitoyable et agonisant, afin de conquérir la sympathie du peuple occidental. Pour le Dalaï-Lama, qui n'a aucun capital politique, il s'agit de son seul moyen d'obtenir un soutien financier, et de faire survivre son groupe. M. Lian :

    « Selon nos analyses, le Dalaï-Lama ne possède pas beaucoup de fonds. Pour survivre, il ne peut qu'attirer l'attention, comme une star, et renforcer son influence dans les pays occidentaux. Les dons, des partisans du Dalaï-Lama, sont très importants pour son groupe. D'ailleurs, en profitant de ces attentions, le Dalaï-Lama pousse la masse à exercer une pression sur les gouvernements occidentaux, qui peuvent exercer une pression sur le gouvernement chinois. Ca, c'est la valeur du Dalaï-Lama. Comme une star périmée, il a peur de perdre l'attention. »

    Le site Web "Tibet.cn" a publié le 21 mai un article signé par Yiduo, en indiquant que la déclaration « d'empoisonnement » du Dalaï-Lama était absurde et indigne. Selon cet article, même la presse occidentale a rapporté cet événement avec un doute, en utilisant des titres tels que « Le Dalaï-Lama a peur des femmes assassins » ou « Le Dalaï-Lama craint les cheveux imprégnés de poison ». Le journal américain "GlobalPost" a écrit que si la Chine voulait tuer le Dalaï-Lama avec des cheveux vénéneux, la vraie menace pour lui serait les moines volants, car le Dalaï-Lama aurait besoin d'un nouveau médecin pour soigner son vertige. A l'origine, le Dalaï-Lama avait envie de défigurer le gouvernement chinois, mais finalement, c'est lui qui est devenu le point d'attroupement, a conclu cet article.

    Bien que le 14e Dalaï-Lama ait déjà annoncé sa retraite du poste de chef politique du "gouvernement en exil du Tibet", et transféré ses pouvoirs au "Premier ministre", il joue quand même un rôle important pour gagner des points sur son plan politique. On écoute Lian Xiangmin.

    « Le Dalaï-Lama a annoncé sa retraite et la transmission de ses pouvoirs. Mais en réalité, il est toujours le numéro 1 du "gouvernement en exil du Tibet". Tout le "gouvernement", voire le "Premier ministre", exécute servilement l'ordre du Dalaï-Lama. C'est ce qu'on a constaté dans un discours prononcé récemment par le "Premier ministre". En effet, le Dalaï-Lama est la seule carte à jouer pour ce groupe. Si le Dalaï-Lama avait perdu les attentions, ce groupe n'aurait plus de capacité. »

    A long terme, le Dalaï-Lama doit encore respecter, et cultiver son esprit, au lieu d'inventer des attentats que la Chine n'a en rien besoin de faire, a ajouté M. Lian.

  • Dalai lama comme toujours ment et agit en contradiction avec ses paroles

    Alors qu'il prétend avoir cessé son rôle politique ,dalai lama ne cesse de multiplier les actes et rencontres politiques. Tout dans sa démarche nous montre un pauvre type ,looser éternel, dont le seul but est de nuire à la Chine et aux Chinois . Ceci depuis les années 50 quand il a commencé à être financé et armé par la CIA. Il était alors un objet des forces américaines dans la guerre froide.

    Le dalaï-lama était de passage à l'Université d'Ottawa pour y donner une allocution.

     

    Le leader politique des Tibétains en exil , âgé de 76 ans,  a plus tard été reçu en privé par le premier ministre Stephen Harper,au grand dam de notre autoproclamé océan de sagesse et ses partisans qui espéraient une réception officielle.

    Extrait de Canoë du Québec:

    Les partis d'opposition, les députés du gouvernement et la vedette d'Hollywood Richard Gere ont uni leurs forces pour critiquer le premier ministre Stephen Harper, pour ne pas avoir rencontré publiquement le dalaï-lama.

    Ce dernier était de passage à Ottawa dans le cadre de la 6e Convention mondiale des parlementaires pour le Tibet.Le soi-disant leader spirituel des Tibétains fit un discours qui portait sur la démocratie, la protection de la culture tibétaine et les relations avec la Chine.

    Comme on le voit, pas de politique, rien que du spirituel .(MDR)

     

    Journal canadien:

    Le député conservateur Rob Anders, qui appuie depuis longtemps un Tibet libre, a dit qu'il était heureux de constater que la réunion avait quand même eu lieu, alors que le Stephen Harper avait boudé le dalaï-lama lors d'une visite en 2009.

     

    Comme vous voyez le dalai lama sans cesse martèle que jamais il ne demande un Tibet libre ,mais il multiplie les contacts avec des gens dont le rêve est d'amputer la Chine d'une partie de son territoire.

    Je rappelle qu'à l'ONU , tous les pays reconnaissent que le Tibet est bien une partie intégrale de la Chine .

    Donc ces agitations de dalai lama sont comme toujours nulles et non avenues ,vouées à l'échec.

    Ce qui est déplorable , c'est que les leaders occidentaux n'aient pas le courrage de condamner une bonne fois pour toute ce crimminel qui n'hésite pas à envoyer de ses jeunes partisans endoctrinés depuis l"enfance, se faire immoler au nom de ses mensonges et intérêts cupides.

    Condamnons haut et fort dalai lama

     

  • Les Etudiants pour un Tibet libre invite ses adeptes français à se déguiser en Tibétains pour manifester contre la Chine

    ETL appelle ses membres et sympathisants à manifester début novembre à l'occasion du G20 . Dans le but de faire croire que ce sont des Tibétains qui manifestent , ils demandent aux étudiants français de se déguiser en Tibétain selon un communiqué envoyé à chacun de leurs membres.

    Extrait du communiqué du 21 septembre de ETL:

    Nous recherchons aussi une tente de nomade et des costumes de Yaks (afin d être visible en nomades Tibétains, avec des Yaks, costumes et objets traditionnels)

    Merci d'avance pour votre aide.

    Tibet will be Free

    le bureau de Students for a Free Tibet France.
    Les Etudiants pour un Tibet libre , prenant exemple sur leur mentor , le dalai lama , comme lui mentent et transfigurent la vérité .

     

    Tous les Etats du monde , tous pays représentés à l'ONU sont d'accord sur une chose , le Tibet est une partie de la Chine et ce depuis des siècles. Toutes les déclarations des chefs d'Etat depuis Obama jusqu'à Sarkosy en passant par les chefs d'Etat de Turquie , du Congo, Afrique du Sud , Chili, d'Australie etc... en attestent .

    For de ces faits , la vieille canaille de dalai lama a transformé ses demandes grotesques d'indépendance du Tibet en demande d'autonomie accrue duTibet. Ceci n'est qu'une ruse de ce forban .

     

     

    Derrière le masque , dalai lama n'est pas aujourd'hui différent du conspirateur et comploteur qu'il était quand il était financé par la CIA. Pendant qu'il dupe les occidentaux sur ses réelles intentions , il continue de soutenir des renégats tibétains de sa clique ainsi que des voyous occidentaux à la tête d'organisations sécessionnistes  entraînant dans leur sillage  quelques  bobos en manque de cause humanitaire.

    Etudiants pour un Tibet libre est une association qui milite en faveur de l'indépendance du Tibet.Ils organisent des campagnes de sensibilisation auprès des étudiants et du public , ils défendent le droit du Tibet à se séparer de la Chine  en se basant sur ce qu'ils nomment l'indépendance historique du Tibet.

    Les ETL sont connus pour organiser des manifestations pour l'indépendance du Tibet lors de la visite de responsables politiques chinois dans les pays étrangers.

    Étudiants pour un Tibet libre a été fondé en 1994 conjointement par le Comité américain pour le Tibet et l'organisation Campagne internationale pour le Tibet,  financés par la "Dotation nationale pour la démocratie".

    Dotation nationale en faveur de la démocratie est une association à but non lucratif américaine dont l'objectif officiel est l'éducation et la formation à la démocratie à travers le monde. Elle a été fondée en 1983 et la plus grande part de ses fonds provient du Département d'État des États-Unis, avec approbation du Congrès , par cette approbation, le gouvernement se dégage de toute responsabilité directe des agissements de la NED.

     

     

    La NED publie le Journal of Democracy  et Encuentro de la Cultura Cubana, un trimestriel  anti-castristespécialement publié pour Cuba, elle organise des conférences avec les intellectuels qu’elle sponsorise comme  le journaliste Jean Daniel du Nouvel Observateur. Enfin, elle forme des cadres politiques et syndicaux, partout dans le monde, à l’exercice de la démocratie. Cet organisme a été accusé de poursuivre par des moyens légaux les actions secrètes de la CIA en soutenant certains partis politiques et de s'immiscer dans les politiques des pays étrangers.

     

     

     

    Reporters sans frontières est financé par le NED, RSF  et le fameux Robert Menard un des nouveaux et principaux soutien de Marie Lepen , la présidente du parti d'extrème- droite qui ont organisé les scandaleuses manifestations anti-olympiques et anti-chinoises à Paris en 2008.

     

     

  • La "révolution du jasmin" fait un bide

    Une Révolution du Jasmin en Chine ? Ridicule et irréaliste

    bC'est du site Boxun.com,  situé aux Etats -Unis en Caroline du nord que Watson Meng a appelé les Chinois à se rassembler dimanche 20 février dans 13 villes, dont Pékin, Shanghai et Canton, pour que le peuple demande plus de transparence de la part du gouvernement , réclame plus de liberté d’expression et fasse une sorte de "révolution de jasmin".

    Cette nouvelle manipulation par la CIA et des organisations patriotiques des USA a été un puissant échec et prouve la lamentable mentalité américaine qui met tout en oeuvre pour discréditer la Chine et essayer de la déstabiliser.Ici, on frise le ridicule . Si les révolutions qui viennent de secouer des pays arabes sont parties de mouvements spontanés et populaires , le côté pernicieux de ces mots d'ordre venant de l'étranger n'a évidemment échappé à personne en Chine.

    external image FEATURED_CIA-101b.gif

    Contrairement aux masses arabes , les Chinois vivent une des plus belles périodes de leur histoire , ils ont l'estomac bien rempli , ils vivent dans une certaine opulence , ils ont de plus en plus de liberté . Que demander de plus!!!

    Le Chinois n'est pas dupe , il sait que derrière ces quelques rares renégats à la solde d'organisations antichinoises qui rêvent de rétablir une Chine sous joug occidental , se cachent tel Liu Xiabao de dangereux aventuriers .

    Ils savent que le parti unique a éloigné la Chine des luttes stériles et que grâce au parti des centaines de millions de compatriotes sont sortis de la pauvreté.

     

    Zhao Qizheng, membre éminent du principal corps de conseil politique de la Chine, a déclaré mercredi qu'aucune « Révolution du Jasmin » n'aurait lieu en Chine, ajoutant que l'idée d'une possible révolution est aussi ridicule qu'irréaliste.

    La « Révolution du Jasmin » est le nom donné au mouvement de protestation en Tunisie, qui a fini par chasser le mois dernier le président tunisien Zine el Abidine Ben Ali, au pouvoir pendant de longues années. Les protestations en Tunisie ont mis le feu aux poudres et alimenté d'autres manifestations de masse en Egypte et dans d'autres pays d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

    M. Zhao, qui dirige le Comité des Affaires Etrangères du Comité National de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois (CCPPC), a fait ces remarques lors de la première visite du complexe de bureaux de la CCPPC à Beijing par des journalistes étrangers.

    Il a dit que de nombreux problèmes ont fait surface en Chine lors du processus de développement économique rapide, comme les fossés de richesse et régionaux. Cependant, le Parti Communiste Chinois et le Gouvernement chinois n'ont pas fait la sourde oreille face à ces problèmes et ils enquêtent constamment sur eux et cherchent des solutions.

    « Il faut être juste et dire que de nombreux problèmes sont en train d'être résolus. J'emploie le présent progressif à dessein », a dit M. Zhao, qui a ajouté qu'un parti qui gouverne et un gouvernement comme le pays en a un peuvent découvrir, révéler et résoudre les problèmes tout en avançant.

    Mercredi matin, quelque 43 journalistes de 33 organes de presse étrangers ont visité l'immeuble de bureaux de la CCPPC et eu des discussions avec des responsables.

    M. Zhao a été Directeur du Bureau d'Information du Conseil des Affaires de l'Etat, le Gouvernement chinois, entre 1998 et 2005.