chine - Page 2

  • Le vrai visage de la Chine selon les organismes internationaux, riche et pauvre mais grouillante d'activité

    ab.jpg

    La Chine a un sérieux problème d’image en Occident. Quand les médias traditionnels parlent de la situation sociale en Chine, ils sont habituellement tout, sauf élogieux. Les sujets favoris sont les catastrophes, depuis les accidents de chemin de fer jusqu’aux immeubles qui s’effondrent, ou encore toutes sortes de scandales comme les intoxications alimentaires et les accidents miniers, les conditions de travail effarantes, les énormes problèmes environnementaux, l’agitation sociale, les avortements obligatoires, un bébé qui se retrouve dans la conduite d’évacuation d’un WC, etc., etc.

    Les médias occidentaux choisissent la propagande et sont en guerre avec l'information objective quand il s'agit de la Chine. Parfois , j'ai l'impression qu'ils reportent la guerre froide contre la Chine. L’information cherche la sensation et se concentre souvent sur tout ce qui est négatif. D’autres pays aussi, comme la Russie, sont présentés sous un mauvais jour mais, dans le cas de la Chine, au contraire de l’Inde, le dénigrement domine et est systématique, quand il n’est pas organisé de toutes pièces car j'ai pu dénombrer maintes inventions dans les médias , dans le seul but de dresser la population des pays occidentaux contre la Chine et contre la population chinoise au point d'inciter leurs lecteurs, auditeurs ou spectateurs à la haine raciale.

    JPG - 33.4 ko

     

    Selon Marc Vandepitte , économiste belge , un des auteurs de "La Chine et le monde" , éditions le temps des cerises , l’industrialisation en Europe occidentale a été un processus brutal et très radical. Elle a créé des problèmes sociaux et écologiques sans précédent. En Chine, elle concerne cinq fois plus d’êtres humains et il s’agit d’un processus qui se déroule quatre fois plus rapidement.] Par conséquent, cette ruée vers la modernisation ne peut faire autrement qu’entraîner des problèmes et défis gigantesques. Il serait peu avisé de le nier, voire de le minimiser.

    La Chine est un État-nation, mais, en fait, c’est un pays avec les proportions et la diversité d’un grand continent. Elle compte autant d’habitants que l’Europe occidentale, l’Europe de l’Est, les pays arabes, la Russie et l’Asie centrale ensemble. En outre, sur le plan du niveau de vie, elle présente les mêmes différences que les régions précitées. Dans les provinces côtières, les habitants disposent d’un revenu moyen comparable à celui de la Roumanie. Certaines régions se situent même aux environs de la Belgique ou de la France. Dans le centre du pays, les gens ont un niveau de vie comparable à celui de l’Albanie et, dans l’ouest, qui compte pourtant une population de 200 millions d’habitants, ce niveau descend jusqu’à celui de l’Égypte . En Chine, sur une distance de cent kilomètres, il est parfois possible aussi de remonter de cent ans dans le temps. Et nous ne parlons pas des cinquante et quelques ethnies et des dizaines de langues et dialectes du pays. La Chine est donc tout sauf un pays homogène.

    il existe des régions qui soutiennent très bien la comparaison avec les pays riches. Mais, si nous considérons le pays dans son ensemble, c’est encore jusqu’à nouvel ordre un pays du Tiers monde. Pour ranger un pays dans cette catégorie, on recourt à trois critères : l’Indice de développement humain (IDH), le PNB par habitant et le salaire moyen. Les trois critères ne laissent subsister aucun doute : La Chine est toujours un pays « en voie de développement ».

    Si on examine l’IDH, le pays figure au 104e rang mondial (sur 186 pays). C’est nettement plus haut que l’Afrique, mais encore en dessous de l’Amérique latine. Pour le PNB par habitant, il se situe au 91e rang. Le PNB par habitant en France est huit fois plus élevé que celui de la Chine et le salaire moyen est presque neuf fois plus élevé.

    chine-2-70143.jpgCela n’a donc guère de sens de comparer la Chine aux pays développés. Pourtant, c’est ce qui arrive constamment. La Chine est considérée avec un regard européen et ses prestations sont mesurées à l’aune de celles de pays riches. Si on veut comparer la Chine, qu’on le fasse avec des pays comparables, c’est-à-dire avec des pays du Sud comme l'Inde par exemple.

    L’une des plaies les plus frappantes des pays du Sud, ce sont leurs gigantesques bidonvilles. Dans des villes comme Manille, Mumbai, Lagos, Buenos Aires et bien d’autres, des millions et des millions de gens vivent entassés les uns sur les autres dans des conditions indignes. Pas la moindre trace de cela, en Chine. C’est le résultat du système hukou, dont on a beaucoup parlé.Le système hukou (système d’enregistrement) consiste en ce que, dès sa naissance, chaque Chinois est catalogué comme citadin ou campagnard. Un habitant avec un hukou citadin peut bénéficier de services sociaux urbains, un habitant de la campagne dispose d’un lopin de terre avec lequel il peut acquérir un revenu. Le Financial Times dit à ce propos : « La Chine a su éviter les slums, qui constituent une plaie dans bien des villes des pays du tiers monde, en appliquant un système strict d’autorisations de séjour, connues sous l’appellation de hukou. Ce qui fait que, pour les personnes originaires des régions rurales, il est malaisé de s’installer en permanence dans les villes. » The Financial Times, 4 août 2010, p. 7.

    Entre 2005 et 2015, on estime qu’un tiers de tous les Chinois occuperont un nouveau logement. C’est presque autant que toute la population de l’Europe (The Economist, 12 mars 2005, p. 60.)

    Sans électricité, pas de réfrigérateur, d’éclairage, de ventilateur, de télévision, de machine à laver, ni d’autres appareils ménagers. Environ 27 % des gens des pays en voie de développement doivent pourtant se passer de ces équipements élémentaires. En Chine, ils ne sont plus que 0,6 %.(UNDP, Human Development Report 2013, New York 2013, p. 187 en 189 ; http://www.voanews.com/content/decapua-un-energy-28apr10-92323229/154303.html.)

    La plupart des pays du Sud sont infestés par un taux élevé de violence. Sur ce plan, la Chine présente des statistiques excellentes. Les pays riches comptent deux fois plus d’homicides par habitant que la Chine. En Asie, on en est à quatre ou six fois plus et, en Amérique latine, vingt fois plus, même. (UNDP, Human Development Report 2013, pp. 174-177.)

    L’image est similaire pour le nombre de journalistes assassinés. Avec ces chiffres il vaut mieux rester modeste en Europe.(http://www.newssafety.org. )Les subsidiés de la CIA "Reporters sans frontières" devraient apprendre un peu l'objectivité quand il s'agit de la Chine.

     

    En Chine, 5,5 % de la population est encore confrontée à la sous-alimentation. Ce nombre diminue progressivement. En Inde, par contre, il est de 24 %. Le nombre de gens souffrant de la faim y a même augmenté, ces dix dernières années, et de près d’un cinquième. (http://www.ifpri.org/sites/default/files/publications/ghi11.pdf, p. 49.)

    La mortalité infantile est peut-être encore le meilleur indicateur du développement social d’un pays, parce qu’on y retrouve un ensemble de facteurs : les soins de santé, l’alimentation et l’eau potable, le taux de scolarité de la mère, le logement, l’hygiène. Sur ce plan, la Chine s’en tire nettement mieux. Au Pakistan, il meurt cinq fois plus d’enfants et, en Inde, 3,5 fois plus.  En Inde, l’analphabétisme est six fois plus élevé et, au Pakistan, sept fois. Le pourcentage de pauvreté extrême est environ deux fois plus élevé au Pakistan et trois fois en Inde. (L’analphabétisme : UNDP, Human Development Report 2013, pp. 145-146 ; nombre de personnes dans la pauvreté extrême : UNDP, Human Development Report 2013, pp. 160-161 et http://data.worldbank.org/indicator/SI.POV.DDAY.)

    En Chine, les conditions de travail sont loin d’être idéales et, plus particulièrement, pour les 150 millions de migrants internes. Mais, une fois encore, il est bon de mesurer cette question à l’aune de la situation dans la région et dans d’autres pays du Tiers monde.

    Une grande plaie, sinon la pire, pour les travailleurs, c’est le travail informel. Il n’offre pas la moindre sécurité juridique, ni sécurité sociale, mais, à coup sûr, un revenu particulièrement bas et incertain. Sur ce plan, la Chine est nettement mieux lotie que les pays de la région. Il convient en outre d’ajouter que le travail informel en Chine est dans bien des cas du travail semi-formel, avec une certaine forme de sécurité juridique et de sécurité sociale. ( Cf. http://www.undp.org.bd/Social%20Protection%20Docs/China%27s%20Experien....)

    Cette année, l’objectif est de conclure des conventions collectives de travail (CCT) dans 80 % des entreprises où un syndicat est présent. Dans la plupart des grandes entreprises, ainsi que celles à capitaux étrangers, il y a une représentation syndicale. À l’échelle mondiale, 15 % seulement des travailleurs bénéficient d’une CCT.

    Jusqu’il y a peu, la Chine passait pour un pays à très bas salaires. Cette époque est révolue. En 2009, le salaire minimal en Chine était environ le double de celui de l’Inde. (ILO (OIT), Global Wage Report 2008/09, Genève, 2008, p. 87.) Le salaire moyen chinois était quatre fois plus élevé qu’au Vietnam, trois fois plus élevé qu’aux Philippines, deux fois plus élevé qu’en Indonésie et une fois et demie plus élevé qu’en Thaïlande. (The Economist, 4 septembre 2010, p. 54.)

    En Chine, on ne rencontre pas ces nuées d’enfants mendiants qui constituent une composante du paysage des rues dans de nombreuses villes du Tiers monde. Le travail des enfants a pratiquement été éliminé. Sur ce terrain, l’Organisation internationale du travail (OIT) met en exergue la Chine et le Brésil en tant que pays modèles. (http://www.ilo.org/public/english/standards/relm/ilc/ilc95/pdf/rep-i-b.pdf, p. 15.) Cela contraste étonnamment avec l’Inde, par exemple, où 17 millions d’enfants n’échappent pas au travail et 1,2 million à la prostitution.(] http://blog.wisdomjobs.com/child-labour-in-india/ ; http://edition.cnn.com/2009/WORLD/asiapcf/05/11/india.prostitution.children/.)

    Un travail décent dans l’existence n’est pas tout, mais, pour les femmes, c’est souvent une condition de base pour l’émancipation et l’autonomie financière. En Chine, 70 % des femmes ont un emploi ou en cherchent un ; en Inde, elles ne sont qu’un quart. 81 % des femmes diplômées en Chine ont du travail, alors qu’elles ne sont que 34 % en Inde.  Dans le reste de l’Asie, la situation ne diffère guère de celle de l’Inde.

     

     

     

  • Beijing, Séoul et Tokyo discutent des modalités de l'Accord de Libre-Echange

    fondnoir57d0d1.png

    Alors que la presse occidentale se préoccupe de soi-disant problèmes frontaliers entre la Chine et ses voisins,

    que les Etats-Unis spéculent sur des différents entre la Chine d'une part et la Corée du sud et le Japon d'autre part,

    la Chine, la Corée du Sud et le Japon ont discuté des modalités, ou des lignes directrices, de l'accord de libre-échange (ALE) trilatéral, lors de leur troisième cycle de pourparlers, a annoncé vendredi le ministère sud-coréen du Commerce.

    Les modalités concernant, entre autres, les moyens visant à élaborer un projet de libéralisation des biens, ont été abordées lors du troisième cycle des négociations, qui s'est tenu à Tokyo vendredi et qui s'étend sur une durée de quatre jours, selon le ministère.

     

    Des réunions de travail ont été tenues pour débattre un large éventail de sujets tels que l'indication d'origine, les frais de douane, les recours commerciaux, les secteurs sanitaire et phytosanitaire et les obstacles techniques au commerce, ainsi que les services, l'investissement, la concurrence, les règles générales et les droits de la propriété intellectuelle.

     

    Les experts se sont concentrés sur l'e-commerce, l'environnement, les marchés publics, et le secteur de l'alimentation.

     

    Le quatrième cycle des négociations se déroulera à Séoul en février 2014. Son ordre du jour sera débattu ultérieurement, a révélé le ministère.

     

    Les trois pays asiatiques, dont les relations commerciales sont de plus en plus étroites, sont devenus des partenaires et des marchés importants les uns pour les autres.

     

    En 2012, le produit intérieur brut (PIB) combiné des trois pays a atteint 15,3 mille milliards de dollars, ce qui représente 20% du PIB total du monde et 70% de celui de l'Asie, plus ou moins le même que les Etats-Unis ou l'Union Européenne.

     Les importations et les exportations combinées des trois pays ont atteint 5,4 mille milliards de dollars, soit 35% du total de la planète.

    getost_news2.jpg

  • Pourquoi une réparation d'un PC en Belgique coûte 1066 € alors qu'en Chine cela coûte à peine 210€?

    computer-repairing-d388.jpg

    Au préalable, je tiens à préciser que si cette histoire débute en Belgique, elle aurait pu débuter en France ou en tout autre pays.
    Un ami a malencontreusement renversé une tasse de café sucré sur son portable Apple qui vaut, en Belgique, 2 500 €. Il a épongé son laptop immédiatement puis a laissé sécher son clavier. Mais il a bien du constater que le café et le sucre avaient fait des dégâts . Il retourne chez son vendeur qui lui dit, sans avoir examiné l'appareil : cela va vous coûter  très cher autant que vous en achetiez un autre. On sent déjà venir le vendeur.
    Mon ami déçu décide de s'adresser à un autre revendeur, bien connu sur la place belge. Là il demande qu'on lui fasse un devis. Durée pour le devis ; 2 semaines ! Deux  semaines plus tard, il reçoit son devis, coût 1066 .. Comme ce qui coûtait le plus à ses yeux, c'étaient les comptabilités de ses clients et quelques données importantes et privées, je lui renseigne quelqu'un qui peut transférer ces données en vidant le disque dur du laptop même si on ne peut l'ouvrir. Sachant que je fais des allers-retours fréquents en Chine et surtout qu'en Chine, je vis à Shenzhen, la silicon Valley chinoise, il me confie son  portable.
    . Je ma suis rendu chez un revendeur d'Apple à Shenzhen qui a ouvert le laptop devant moi. Le clavier était à changer et un profond nettoyage était nécessaire . Quand je demande quand je peux revenir, dans 2 jours ou une semaine, j'ai provoqué l'hilarité générale. et avec un air malicieux, le technicien me répondit " votre laptop sera prêt dans 2 heures. Il me mit cependant en garde sur le fait que du café avait coulé sous le disque dur . Il prit mon numéro de téléphone afin de me tenir au courant s'il fallait changer l'une ou l'autre pièce. Comme je devais aller chez le dentiste, je lui dis que je reviendrais dans 2 à 3 heures. Entre-temps, pas de coup de téléphone, donc probablement pas de supplément de coût. Quand je reçus la note à payer, je fus surpris, 1300 rmbs pour le clavier et 400 rmbs pour le nettoyage, ce qui fait 1700 rmbs, un peu moins que 210 €.
    Fort est de constater qu'en Chine, les revendeurs de marques sont organisés en sorte qu'ils puissent donner un service impeccable et immédiat au client. On ne retourne pas l'appareil à réparer au fabricant mais les réparations se font sur place, par des gens spécialisés dans la marque pour laquelle ils travaillent. En Belgique, comme dans les autres pays européens, on passe bien souvent par le vendeur qui n'a qu'un souci, vous dissuader de faire faire la réparation et acheter du neuf.
    Encore un domaine oùnous devrions nous inspirer de la Chine.
    Serions-nous plus malhonnêtes que les Chinois?

     

  • La Chine et la Belgique pour l'élargissement de leur coopération bilatérale

    10477909805_19e310d9ff_z.jpg

     

    Le vice-Premier ministre chinois Ma Kai s'est entretenu vendredi avec le Premier ministre belge Elio Di Rupo sur l'élargissement de la coopération entre les deux pays, en marge du quatrième dialogue de haut niveau sur les relations économiques et commerciales (HED) entre la Chine et l'Union européenne (UE) qui s'est tenu jeudi à Bruxelles.

    Les relations entre la Chine et la Belgique ont tendance maintenant à un développement accéléré tous azimuts, a estimé M. Ma, en indiquant que la partie chinoise souhaitait élargir le commerce et promouvoir l'investissement avec la Belgique. Il a cité de nouvelles énergies, la protection de l'environnement et l'industrie pharmaceutique comme priorités dans la coopération mutuellement bénéfique entre les deux pays.

    M. Ma a réaffirmé le soutien de la Chine à l'intégration européenne.

     

    10478103923_511a33daaf_z.jpg

    Pour M. Di Rupo, la coopération économique et commerciale entre la Belgique et la Chine a un énorme potentiel, Bruxelles veut surtout renforcer la coopération pragmatique avec la Chine dans les domaines de nouvelles technologies, de la protection de l'environnement et de la bio-pharmacie. Le Premier ministre a exprimé son accueil chaleureux aux investisseurs chinois, et à deux pandas géants qui vont s'installer en Belgique.

    Dans la même journée, M. Ma a rencontré le président de la Chambre des représentants, André Flahaut, s'est entretenu avec le vice-Premier ministre et ministre des Pensions, Alexander De Croo, et le ministre des Finances Koen Geens. Il a aussi effectué une visite dans l'usine d'assemblage de voitures Volvo-Geely à Gand, en Flandre.

     

    10477910055_cbdd26e579_z.jpg

  • La Chine offre 700 millions d'euros pour un centre commercial parisien

    001fd04cfc2213d086461f.jpg

    Selon un reportage publié voilà quelques jours dans Le Figaro, l'Administration d'Etat des devises étrangères de Chine envisagerait d'acquérir le centre commercial de Beaugrenelle à Paris pour un montant d'au moins 700 millions d'euros, une somme qui pulvériserait le record de prix pour l'acquisition d'un centre commercial en France.

    L'Administration serait en lice avec quatre autres acquéreurs potentiels, à savoir Altarea, Hammerson, Rockspring et un fonds allemand.

    L'objectif de la Chine est de diversifier son portefeuille d'investissements et de pénétrer le marché européen des services de gestion d'immeubles d'affaires haut de gamme.

    Le centre commercial de Beaugrenelle, situé en plein cœur du quartier commercial de Beaugrenelle, entre le parc des Expositions et la tour Eiffel, est un centre commercial haut de gamme de Paris.

    D'après deux personnes citées par BBG, l'Administration d'Etat des devises étrangères, qui entend diversifier ses investissements, envisagerait notamment d'investir dans des projets en Europe de l'Ouest et suivrait de très près le secteur immobilier et les projets d'infrastructures au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Pologne et en République tchèque.

    Selon une source bien informée, les projets immobiliers et d'infrastructures sont très attractifs en Europe, tout comme sur le marché américain.

    Des analyses montrent que la sûreté de l'investissement est la première préoccupation de l'Administration. La crise de la dette étant toujours bel et bien présente en Europe, la Chine veille à éviter certains pays et secteurs à haut risque.

    Par ailleurs, les statistiques publiées par la Banque centrale de Chine le 14 octobre révèlent qu'à la fin du mois de septembre 2013, la Chine disposait de 3660 milliards de dollars américains de réserves en devises, un plus haut historique. Depuis la fin du deuxième trimestre, les réserves de changes de la Chine ont augmenté de 160 milliards de dollars, enregistrant ainsi la plus importante croissance trimestrielle de l'année et la plus importante croissance trimestrielle depuis le deuxième trimestre de 2011.

    Gingko Tree Investment, filiale appartenant en propriété exclusive à l'Administration d'Etat des devises étrangères et enregistrée au Royaume-Uni, a racheté en janvier 2013 40% des actions du groupe UPP, grand fournisseur britannique de logements pour étudiants. Des bruits courent que Gingko Tree Investment aurait déboursé 550 millions de livres sterling (environ 649 millions d'euros) pour cette acquisition.

  • Début de la semaine d'or en Chine, semaine de congé pour la Fête Nationale

    tian.jpg

    Chaque année, pour la Fête Nationale , le 1 octobre, la place Tian'anmen est décorée de milliers de fleurs . Nombreux sont les Chinois qui se rendent à Beijing, car la Fête Nationale correspond avec une semaine d'or, c'est-à-dire une semaine de congé.

    Vacances officielles, jour fériés, congés payés … La liste, contrairement aux idées reçues, s’allonge un peu plus chaque année en Chine !

    Pas étonnant, les médias occidentaux au lieu d'informer leurs lecteurs , les conditionnent avec leur propagande antichinoise . Ils occultent tout ce qui est mieux en Chine qu'en Europe. Résultat, l'occidental moyen s'imagine , à tord, que la vie en Chine est un enfer pour le travailleur .

    Comme pour tout, cela change à la vitesse grand v et l'enfer d'hier devient un mauvais souvenir. Il n'y a qu'à voir les hordes de Chinois qui se répandent dans tous les sites touristiques de la planète.

    121.JPG

     

    Calendrier des vacances officielles

    En Chine, il existe trois semaines de vacances officielles. Instaurées en 1999 , les trois semaines de vacances nationales légales chinoises, appelées «semaines d'or» sont:


    -La semaine de la Fête du Printemps ou  Nouvel An Chinois, dont les dates sont fixées en fonction du calendrier lunaire et qui se situe, en général, entre la fin janvier et la mi-février. C’est la fête la plus importante. Si sept jours de congés sont octroyés, les célébrités du Nouvel An durent deux semaines au total et se terminent par la Fête des Lanternes. Nombreux sont les travailleurs quittant leurs usines afin de rentrer chez eux qui prolongent leurs congés payés de une ou deux semaines , payées ou non.

    -La semaine du Premier mai,  qui se limite à trois jours de congés et encore car depuis 2008 , les travailleurs doivent prester 2 autres jours à la place. Cette décision fut prise suite à la multiplication des jours de congés..


    -La semaine du 1er octobre qui marque la proclamation de la République Populaire de Chine, le 1er octobre 1949.

    Pendant ces périodes de congés, la majorité de la population est en vacances, ce qui occasionne des déplacements de population considérables ! Évitez donc de voyager durant ces périodes d'autant que les billets de train et d'avion, ainsi que les chambres d'hôtels sont très difficiles à se procurer et beaucoup plus chers qu'en temps normal.

    Plus de 610 millions de passagers devraient voyager  durant les vacances de la fête nationale, soit une augmentation de 6% en glissement annuel, a annoncé jeudi le ministère des Transports (MDT).

    Les chemins de fer chinois transporteront plus de dix millions de personnes le jour de pointe des vacances de la fête nationale, a annoncé jeudi la société des chemins de fer de Chine.

    Du 28 septembre au 7 octobre, le volume quotidien de passagers atteindra en moyenne 8,1 millions, soit une hausse de 10,9% ou une augmentation de 5,73 millions de passagers par rapport à l'année précédente, a précisé la société dans un communiqué.

    F201210081639505595195732.jpg

     

    Autres dates de jours fériés.

     

    -La Fête des morts - Qinmingjie . C’est le jour où l’on honore la mémoire des morts. Les familles se rendent sur la tombe de leurs ancêtres. Ce jour-là, on ne fait pas la cuisine et on ne mange que des aliments froids.

    -La fête des Bateaux-Dragon - Duanwujie . Lors de cette fête, des courses de bateaux-dragon sont organisées à travers le pays. On mange des gâteaux de riz gluant agrémentés soit de viande ou d'haricots rouges, enveloppés de feuilles de roseau , appelés zongzi.

    -La Fête de la Mi-automne - Zhongqiujie - (le 15 du 8e mois environ en octobre). C’est la fête de la réunion familiale en Chine. Tous se réunissent à table, placée dans une cour pour admirer la lune lumineuse, en bavardant et en dégustant des gâteaux de lune appellés yuebing.

     

    132157984_21n.jpg

     
     
     
     

     

  • La Chine célèbre le 2564ème anniversaire de la naissance de Confucius

    kong.jpeg

    Entrée du quartier Kong à Qufu où tous les résidents sont des descendants de Kong Fuzi,

    Confucius . Tous ont Kong comme nom de famille.

    F201309291555572492022542.jpg

    Des délégués sud-coréens participent à une cérémonie commémorative à l'occasion du 2564e anniversaire de la naissance de Confucius au Temple de Confucius à Qufu, la province du Shandong (est de la Chine), le 28 septembre 2013. Qufu étant la ville natale de ce grand philosophe et éducateur chinois.

    kong 2.jpeg

    Tombe de Kong Li , fils de Confucius.

    kong3.jpeg

    Dans ce cimetière de Qufu où se trouverait la tombe de Confucius , ne peuvent être inhumé que des descendants mâles de Confucius.

    F201309291555595981392936.jpg

    Une jeune chinoise lit des œuvres reflétant la pensée de Confucius au cours d'une cérémonie commémorative à l'occasion du 2564e anniversaire de la naissance de Confucius à Beijing

    kong 4.jpeg

    Temple de Confucius à Beijing

    F201309291555552484927492.jpg

    Des artistes participent à une cérémonie commémorative marquant le 2564e anniversaire de la naissance de Confucius au Temple de Confucius à Taipei (Taiwan)

    F201309291555531380223891.jpg

    Une cérémonie a lieu à l'occasion du 2564e anniversaire de la naissance de Confucius à Nanjing, capitale de la province chinoise du Jiangsu

    F201309291555431628693683.jpg

    A Beijing, un garçon se voit inscrire un point rouge sur son front lors d'une cérémonie commémorative à l'occasion du 2564e anniversaire de la naissance de Confucius

    kong3.jpeg

    Cérémonie  dans un temple de la ville de Changchun pour rendre hommage au grand philosophe à l'occasion de son 2564e anniversaire. Une centaine de personnes ont participé à la cérémonie devant une foule importante.

     

     

  • En Chine, les personnes âgées préfèrent que leurs enfants prennent soin d'elles à la maison

    age.jpg

    Près de 70 % des personnes âgées de Shanghai préfèrent que leurs enfants prennent soin d'elles à la maison plutôt que de compter sur les services communautaires, selon une étude du Bureau des statistiques de Shanghai.

    Un peu plus de 21 % d'entre elles seraient favorables à des programmes de soins fournis par la collectivité, notamment l'entretien ménager et les livraisons de repas à domicile ou dans des établissements communautaires.

    Toutefois, seulement 11,1 % étaient prêtes à passer le reste de leur vie dans des maisons de retraite.

    Pour son enquête, le bureau a interrogé 2 248 personnes âgées de 60 à 79 ans un peu partout dans la ville.

    Il a constaté que jusqu'à 87,5 % des personnes interrogées avaient toujours l'opinion traditionnelle selon laquelle leurs enfants doivent prendre soin d'elles. Cela était particulièrement le cas dans les zones rurales.

    L'enquête a cependant noté une tendance vers une option de style occidental qui soulagerait le fardeau qui pèse sur leurs enfants.

    Environ 73,1 % des personnes ont dit qu'elles hypothéqueraient leur maison en contrepartie de pensions. Sous un tel régime, elles pourraient encore vivre dans leur maison jusqu'à leur mort, alors que la propriété irait à des banques ou à d'autres institutions financières.

    Mais selon le rapport, l'idée promue par le Conseil des affaires d'État dans un document publié le 13 septembre a rencontré un accueil mitigé, surtout chez les personnes dont les parents ont des biens et qui craignent de perdre leur héritage.

    Règlements relatifs à l'immobilier

    L'idée défie les croyances traditionnelles chinoises selon lesquelles les enfants ont le devoir de soutenir leurs parents et en retour, ils peuvent hériter de leurs biens.

    Cette idée n'est pas nouvelle. Tout comme Beijing et Guangzhou, Shanghai a testé le programme en 2003, mais il n'a pas eu le succès escompté, notamment en raison des règlements de la Chine sur les biens immobiliers.

    Par exemple, dans les zones rurales, les personnes âgées n'ont pas le droit de vendre leurs propriétés et ne peuvent donc pas participer au programme.

    Le bail de 70 ans touchant l'immobilier constitue l'autre obstacle majeur en Chine. Selon le droit immobilier, la propriété privée peut être louée pour seulement 70 ans. Bien que la loi stipule également que le bail peut être prorogé, le coût n'est pas précisé.

    La volatilité du marché immobilier contribue également à l'hésitation des institutions financières concernant ce plan, car elles craignent que la baisse des prix aille à l'encontre de leurs intérêts.

     

    chinois.jpg

  • La ville française Bourg-en-Bresse mise beaucoup sur la coopération avec les musulmans chinois

    hui-people2-s.gif

    La ville française Bourg-en-Bresse mise beaucoup sur l'accord de coopération avec Yinchuan, et sur la nouvelle zone économique spéciale dans le Ningxia ainsi que la zone franche de Yinchuan qui vient d'être officialisée depuis 10 septembre, a déclaré samedi M. Jean-François Debat, maire de Bourg-en-Bresse, lors d'une interview accordée aux journalistes de Xinhuanet en marge du Sommet des entrepreneurs musulmans internationaux de Chine 2013.

    Bourg-en-Bresse a entamé la relation avec Yinchuan depuis 2013 par accueillir dans la ville française une délégation de Yinchuan dirigée par le vice-maire M. Yang Youxian. Cette fois, la délégation de Bourg-en-Bresse dirigée par M. Debat est invitée par M. Ma Li, maire de Yinchuan, pour signer un protocole de coopération entre les deux villes sur les domaines de la culture, de l'éducation, de l'agriculture, de la viande et de l'industrie, etc..

     

    Hui_1.jpg

     

    "Nous allons travailler sur deux axes: d'abord, l'aspect culturel et linguistique, parce que c'est important que les gens de différents pays  connaissent mieux la culture et la langue de l'autre. Et puis, l'approfondissement de la piste de coopération dans les domaines de l'agroalimentaire et de la viande, etc.. Nous avons des entreprises qui peuvent coopérer commercialement, industriellement avec Yinchuan pour apporter les services et les aides, pour favoriser nos échanges mutuels," a indiqué M. Jean-François Debat.

     

    La délégation de Bourg-en-Bresse est également invitée pour participer au Sommet des entrepreneurs musulmans internationaux de Chine 2013.

     

    132720607_31n.jpg

     

    "Nous sommes heureux d'assister à ce sommet international bien que nous ne soyons pas un pays musulman. Le sommet nous permet de comprendre mieux la relation que la Chine veut entretenir avec les pays arabes", a dit M. le maire.

     

    Le Sommet des entrepreneurs musulmans internationaux de Chine 2013 se tient dans le cadre da la première édition de l'Expo Chine-pays arabes, une plateforme clé pour promouvoir le commerce entre la Chine et le monde musulman, qui commencera le 15 septembre, à Yinchuan, capitale de la Région autonome Hui du Ningxia (nord-ouest de la Chine).

     

    imagesCAYY0U7B.jpg

     

     

  • Première retombée du voyage du Premier ministre belge en Chine : venue de 2 pandas à Pairi Daiza en Belgique

    media_xll_6116277.jpg

    Le Premier ministre belge Elio Di Rupo (PS) a conclu une entente en vertu duquel deux pandas géants pourront résider en Belgique.

    En fait les pandas qui séjournent dans les zoos hors de Chine, restent propriété de la Chine car ils sont prêtés par la Chine et il est prévu dans tous les accords signés par les autorités chinoises, que les pandas géants nés hors de Chine deviennent automatiquement propriété de l'Etat chinois.

    C'est un immense honneur que font les autorités chinoises à la Belgique car peu nombreux sont les pays qui ont la chance de recevoir des pandas géants, animal emblématique de la Chine et de sa lutte pour la protection des animaux en voie de disparition.

    001ec94a271513446e1207.jpg

    La Belgique deviendrait le cinquième pays européen à héberger des pandas. L'Autriche, le Royaume-Uni, l'Espagne et depuis peu la France sont les seuls pays européens à disposer de pandas géants.

    Les Etats-Unis , le Canada, le Mexique, le Japon, la Thaïlande  ,Singapour et l'Australie complètent la liste des heureux élus.

    Espérons que la "diplomatie du panda" , mise en place par la Chine pour le rapprochement des peuples avec le peuple chinois , n'ait pas un effet inverse au pays de Magritte car déjà le zoo d'Anvers s'est déclaré indigné et déçu

    et que les pandas soient une nouvelle pomme de discorde entre Flamands et Wallons.

    Il faut reconnaître que si le zoo d'Anvers est mieux situé que le parc Pairi Daiza et plus apte à absorber les flots de visiteurs que nos véritables vedettes chinoises provoqueront , le parc wallon semble mieux armé pour la prise en charge des pandas. Le parc Pairi Daiza , anciennement Paradisio , a été sacré cette année "meilleur parc animalier ou zoo du Benelux.

    F201108181121522412526611.jpg

    N'oubliez pas le lien ipanda.com dans la colonne de gauche.

    Vous pourrez observer les pandas géants depuis la Chine en direct et 24h/24