49 immigrants illégaux arrêtés dans le sud de la Chine

Quarante-neuf étrangers qui avaient tenté d'entrer en Chine sans documents officiels ont été arrêtés par la police chinoise, ont déclaré dimanche les autorités.

La police de la ville de Jiangmen, dans la province chinoise du Guangdong (sud), a reçu une information selon laquelle un groupe de personnes en provenance d'Asie du Sud avait le projet d'entrer en Chine pour travailler dans les régions côtières du sud, a annoncé la police.

Les policiers ont arrêté les suspects dans la ville de Heshan, administrée par la ville de Jiangmen, le 17 février.

La plupart des suspects sont des jeunes cherchant des "emplois bien rémunérés" dans les régions côtières du sud de la Chine. Ils ont payé des frais allant de 800 yuans (123 dollars) à 8.000 yuans à des bandes criminelles, connues sous le nom de "têtes de serpent", en échange d'emplois payés "dix fois plus que dans leur pays natal", a confié un suspect à la police.

Une enquête complémentaire est en cours.

Les commentaires sont fermés.