• Les corps des trois victimes chinoises au Mali rapatriés

    0019b91ec98117c39cb50f.jpg

    Les corps des trois victimes chinoises du terrible attentat contre l'hôtel de Bamako au Mali arrivent à Beijing, le 27 novembre 2015. Les membres de la famille et des collègues rendent hommage aux victimes lors d'une cérémonie.

     

    0019b91ec98117c39cbe10.jpg

     

  • Falun Gong, secte démoniaque , Li Hongzhe le gourou dangereux

    falun-gong-master-li-hongzhi.jpg

    Le Falun Gong est une secte hérétique qui a commencé à se développer en Chine au début des années quatre-vingt-dix du vingtième sciècle.

    Li Hongzhi, fondateur du Falun Gong, s'est vanté que son Falun Gong était la plus grande loi de l'univers, la plus supranormale science, et que lui-même, le plus grand scientifique.

    En réalité, le Falun Gong a été fabriqué par Li Hongzhi. En 1988, Li Hongzhi, employé d'une Société nationale d'approvisionnement de céréales et d'huile de la ville de Changchun, province du Jilin, Chine, a suivi deux Qigongs, soit Chan mi gong et a associé ces deux Qigong à une danse vue en Thaïlande et a fabriqué le Falun Gong.

    Au début, Li Hongzhi a attiré les gens pour pratiquer le Falun Gong sous prétexte de «fortifier le corps»; et puis, il a contrôlé l'esprit des pratiquants en propageant des hérésies telles que «l'apocalypse», «l'ascension dans le monde céleste et la plénitude parfaite» etc. . Une secte hérétique et démoniaque est formée.

    sans-titre.png

     

    Pour parvenir à «l'accomplissement», Li Hongzhi a demandé à ses adeptes de «ne plus tenir compte de la vie ni de la mort» et a dit: «Celui qui ne tient compte pas de la vie ni de la mort est un immortel, sinon un homme». Sous l'influence des doctrines absurdes démagogiques de Li Hongzhi, beaucoup de pratiquants du Falun Gong ont refusé de consulter des médecins et de prendre des médicaments après être tombé malade de sorte qu'ils sont morts de l'aggravation de maladie; certains pratiquants, fous du Falun Gong, pour parvenir à «l'accomplissement», ont assassiné des gens ou bien se sont suicidés. Avant que le Falun Gong ait été interdit conformément aux lois du mois de juillet, 1999 par le gouvernement chinois,  plus de 1 400 personnes avaient trouvé la mort à cause du Falun Gong.

    Pour propager sa doctrine,  la secte a fabriqué des rumeurs visant à diaboliser la Chine.  Falun Gong a établi un système colossal de propagande, y compris un journal, une station de télévision et un site. Selon les statistiques, la plupart des informations négatives concernant la Chine sont provenues des médias du Falun Gong.

    Le gourou vivant dans l'opulence  à New York, la famille a acheté 11 propriétés de luxe aux Etats-Unis, tandis que la secte , composée en grande partie de pauvres hères , jouit de biens colossaux. Vu les liens très étroits qui lient Li Hongzhi à la NED, agence sous contrôle de la CIA, il faut pas être grand clerc pour deviner d'où viennent les fonds de la secte.

     

     

  • La candidate canadienne, chinoise d'origine, interdite d'entrer en Chine pour le concours Miss Monde

    Cette jeune femme est la représentante officielle du Canada, mais elle ne participera pas au concours Miss Monde. Anastasia Lin s'est en effet vue refuser son visa d'entrée en Chine. Elle n'a donc pas pu embarquer à bord d'un vol censé la mener de Hong Kong à Sanya, ville où se déroule actuellement le concours.
    Le motif du refus n'a pas été précisé mais selon la jeune mannequin, les autorités chinoises craignent qu'elle profite de l'événement pour aborder la question des droits de l'homme. Anastasia est en effet très critique sur la politique religieuse mise en place par Pékin.

    Bien que cela n'ait pas eu de grand retentissement , sauf au Canada, voilà ce qu'on peut lire sur les médias occidentaux . L'occasion était trop belle pour eux de stigmatiser la Chine en reprenant les propos mensongers de cette demoiselle.

    Quand il s'agit de faire de la propagande antichinoise, les "droits de l'homme sont mis à toute les sauces". Il n'y a ici aucune attaque aux droits de l'homme et le mouvement dont fait partie cette personne n'est évidemment pas une religion.

    Ce que l'on vous cache, c'est que cette pécore, est membre d'une secte immonde , interdite ,à juste titre, en Chine. Cette secte appelée par son gourou "Falun Gong" , est une sorte de version chinoise du mouvement  raëlien , classé en France et Belgique sur la liste des sectes dangereuses.

    Demain, je vous présenterai cette secte et son gourou, Li Hongzhi , employé d'une Société nationale d'approvisionnement de céréales et d'huile de la ville de Changchun, province du Jilin, Chine.

    Aujourd'hui, grâce à ses activités illicites , Li Hongzhi est milliardaire et vit à New York . Il a de nombreux contacts avec des membres de la CIA

  • Le milliardaire chinois qui a acheté une toile de Modigliani va désormais pouvoir voyager gratuitement et à vie en avion

    Le milliardaire chinois Liu Yiqian, qui au demeurant n'a pas vraiment de problème pour acheter et payer ses billets d'avion, va maintenant pouvoir voler gratuitement, en première classe, avec toute sa famille, partout dans le monde, et pour le reste de sa vie. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il a acheté une peinture. Pas n'importe laquelle, il est vrai, et pas n'importe comment...

    M. Liu a été l'enchérisseur gagnant pour le « Nu couché » d'Amedeo Modigliani, vendu aux enchères ce mois-ci chez Christie's pour la bagatelle de 170,40 millions de Dollars, mais il a eu aussi la présence d'esprit de dire qu'il le paiera avec sa carte American Express. Collectionneur d'antiquités et d'art chinois de renom, il avait déjà utilisé son AmEx dans le passé quand il a gagné des ventes aux enchères d'art : il avait ainsi acheté une tasse à thé de la dynastie Ming valant 36 millions de Dollars US l'année dernière avec cette même carte, sans parler d'autres babioles cette année. American Express n'a pas encore confirmé l'achat de la toile par Liu Yiqian, ni dit si ce serait le plus gros jamais fait avec leurs cartes, citant des raisons de confidentialité. Mais c'est tout à fait possible.

    M. Liu a une carte American Express Centurion, également connue sous le nom de « Carte Noire » AmEx, une carte donnée sur invitation seulement aux plus gros clients en matière de dépenses d'AMEX. La carte n'a pas de limite de crédit officiel. Et elle fait gagner des points, tout comme la plupart de celles que nous avons, sans être milliardaire. Sur une base d'1 point par Dollar, M. Liu va gagner 170 400 000 points. Et il a probablement gagné des dizaines de millions d'autres points pour ses précédents achats aux enchères, comme la tasse de thé.

     

    FOREIGN201511270832000021651310943.jpg

    Autrement dit, M. Liu et son épouse disposent maintenant d'un nombre plus que confortable de points pour prendre l'avion où, quand et comment ils veulent, et sans compter ou presque. Dans une interview avec le New York Times, le couple a déclaré qu'ils prévoient d'utiliser les points pour permettre à leur famille de voyager pour le reste de leur vie. Selon Zach Honig, rédacteur en chef du site de récompenses de voyage ThePointsGuy.com., cela ne devrait pas être un problème, soulignant même que le milliardaire chinois « a probablement atteint cet objectif avec ce seul tableau ».

  • Des PME françaises innovantes cherchent des soutiens financiers et des partenaires dans les quatre capitales technologiques chinoises : Beijing, Shanghai, Shenzhen et Hong Kong

    Huawei-Slider.jpg

    Pour des raisons culturelles et historiques, les pays occidentaux ont toujours eu tendance à regarder vers l’Ouest et les Etats-Unis. Pourtant, la Chine, grâce sa force de production, son dynamisme et son marché de 1,4 milliards d’habitants représente un eldorado pour les start-up. Seulement voilà, la langue, ses idéogrammes et les nombreuses différences culturelles peuvent faire peur quand on ne connaît rien à l’Empire du Milieu.

     Si vous cherchez encore une bonne raison de développer votre activité en Chine, gardez en tête qu’il s’agit du 1er marché des télécoms avec 1,26 Mds d’abonnés mobiles et le premier marché du web avec 670 millions d’internautes dont 50 % sur smartphone.

    Une douzaine de PME françaises innovantes sont arrivées lundi à Beijing pour chercher des soutiens financiers et des partenaires locaux. Elles effectueront un tour dans quatre villes chinoises.

     

    Ces entreprises vont s'immerger dans l'écosystème chinois pour accélérer leur développement dans le pays, dans un esprit de collaboration franco-chinoise. Elles bénéficieront chacune d'un programme de rendez-vous BtoB personnalisé dans les quatre capitales technologiques chinoises : Beijing, Shanghai, Shenzhen et Hong Kong.

     

    367005041.jpg

    Visite de Tencent, fondateur de QQ

    Objectif pour les start-up ? Rencontrer l’éco système IT Chinois : fabricants, partenaires commerciaux ou investisseurs. « En une semaine, j’ai déjà réussi à rencontrer des monstres comme Baidu, QQ Music, Xiaomi ou encore le géant Alibaba » s’enthousiasme Jessica, co-fondatrice de la société Pulz, nom éponyme de cette ingénieuse enceinte connectée, avant de poursuivre : « il n’y a aucun pessimisme dans ce pays, on avance pas à pas, on itère et on grandit ».

    Feetme, premier lauréat du concours Digital IN Pulse en 2014 avec sa semelle orthopédique connectée et que nous avons rencontré sur place témoigne : « Shenzhen est une ville incroyable, tout le supply chain est devant toi. ». Il rappelle néanmoins qu’il vaut mieux pouvoir compter sur un incubateur local qui facilitera l’accès avec les interlocuteurs.

     

     La société Huawei, créée en en 1988 par Ren Zhengfei s’est implantée à Shenzhen . Le groupe se spécialise d’abord dans les réseaux de téléphonie mobile (semi-conducteurs, modems, connectivité), les solutions de communication des entreprises (datacenter, visioconférence…) avant de produire à son tour des « devices » (smartphones, tablettes et objets connectés).

    Depuis, Huawei compte 170 000 employés (à noter que 85 000 d’entre eux ont des actions de l’entreprise) et décline son offre à destination de trois types de publics : opérateurs, entreprises, consommateurs.

     

     

     

    H1_0140.jpg

    Cette société d’ingénieurs à la réputation plutôt discrète est donc en passe de réussir sa mutation, celle de devenir une marque d’avant-garde auprès du grand public avec des portables haut de gamme qui n’ont rien à envier à ses concurrents. La preuve, elle en a vendu 75 millions en 2014 et devrait dépasser les 100 millions en 2015.

    Selon des statistiques d'IDC (International Data Corporation), les portables chinois ont conquis environ 10% du marché de la téléphonie mobile en Europe de l'Ouest.

     

    Lors du Salon international de la radiodiffusion de Berlin qui s'est déroulé début septembre, le journal britannique "International Business Times" a sélectionné les cinq meilleurs smartphones venant d'être dévoilés parmi la centaine de nouveaux produits. Les téléphones mobiles chinois ont remporté quatre de ces cinq premières places.

     

    Ces quatre smartphones chinois sont respectivement l'AXON Elite et le nubia Z9 de la société ZTE, le Mate S de Huawei, ainsi que le PHAB Plus de Lenovo.

  • Shenzhen, la silicon valley du hardware est la ville la plus extraordinaire de Chine

     

    Chine 2014 Liliane 1208.JPG

    Promenade le long de la mer, sur plus de 10Km. Shenzhen Est

    Un village de pêcheurs devenu une mégalopole ultra dynamique de 15 millions d’habitants en seulement 35 ans. Voilà le genre d’histoires qui n’existent qu’en Chine et qui ont de quoi laisser perplexe quand on vient d’Europe. La ville est immense, les tours et les grues se succèdent et donnent une impression de croissance infinie.

    017DFE67.jpg

    Plages Shenzhen Ouest

     

    Coincée entre montagnes, mer et océan, Shenzhen est ,selon moi, la ville la plus agréable à vivre en Chine , même plus  agréable que Hong Kong sa voisine. Bien sûr ,si vous êtes touriste et venez en Chine pour la première fois, ne vous précipitez pas ici. Les régions de Beijing ,Shanghai et Xi'an étant les incontournables , Shenzhen n'est valable que pour les touristes occidentaux à Hong Kong,  ne disposant que d'un ou deux jours pour faire une petite escapade en Chine , qui peuvent , sans visa , faire du shopping dans cette ville extraordinaire. Et ils ne s'en privent pas , car bien que n'étant pas conçue pour le tourisme , Shenzhen figure à la cinquième place des villes les plus fréquentées par les touristes.

    Pourquoi Shenzhen est-elle si extraordinaire alors me demanderez-vous?

    D'abord, il ne faut pas confondre cette ville à la croissance fulgurante avec une ville nouvelle sans âme comme il en existe dans les environs de Beijing et qui sont de véritables villes dortoirs.

    Non, Shenzhen a un long et beau passé , même antique et prospère jusqu'en 1842, quand elle fut séparée de Hong Kong qui devint cette année une colonie britannique. Commença pour Shenzhen, une longue traversée du désert qui dura jusqu'en 1980 quand Deng Xiaoping décida de la création de zones économiques spéciales.

     

    3372677510.jpg

    Peinture représentant Deng Xiaoping (centre de Shenzhen)

     

     

    De ravalé à simple village de pêcheurs , Shenzhen se réveilla pour devenir la perle du sud de la Chine.

    Avec une moyenne d'âge de 29 ans , Shenzhen est la ville la plus jeune de Chine, la seule ville de Chine où l'on compte un plus grand nombre de femmes à celui d'hommes. En plus, c'est la ville la plus riche et la plus propre de Chine même si elle est encore lois de sa voisine Hong Kong concernant la richesse et les investissements.

     

    4499_1163169041693_1301865093_446705_4071089_n.jpg

    Shenzhen, centre ville

       

  • La Chine construit le plus grand centre de clonage au monde à Tianjin

    Des scientifiques chinois ont signé un accord pour établir un centre de clonage commercial d'animaux dans la ville portuaire de Tianjin (nord de la Chine), favorisant ainsi l'acceptation de cette science controversée.

    Le centre, situé dans la Zone de développement économique et technologique de Tianjin (ZDETT), parc de développement commercial parrainé par le gouvernement, clonera des animaux tels que des chiens renifleurs et domestiques, des bovins de boucherie et des chevaux de course. L'immeuble principal est déjà en construction et devrait être opérationnel au premier semestre 2016, a-t-on appris lundi.

    Sinica, filiale de Boyalife Group, entreprise spécialiste des cellules souches et de la médecine régénérative, a signé cet accord vendredi dernier avec la ZDETT.

    Le centre, disposant d'un investissement de 200 millions de yuans (31 millions de dollars), devrait commencer par produire 100.000 embryons de bovins par an, avant d'atteindre une production d'un million, explique Xu Xiaochun, président du conseil d'administration de Boyalife Group, basé à Wuxi, dans la province chinoise du Jiangsu (est).

    Le centre, le plus grand de ce genre au monde, comprendra également une zone de stockage de gènes et un musée, ajoute M. Xu.

     

    f2fa4658-a0ba-11df-84fd-0d2bf09f8fba.jpg

  • La communauté chinoise à Bruxelles prend ses précautions

    12249934_404094969799998_886984607622547650_n.jpg

    Des soldats belges patrouillent sur la Grand-Place de Bruxelles le 22 novembre 2015. La sécurité dans la capitale belge a été renforcée après les attentats de Paris.

     

    Alors que la capitale belge est toujours en état d'alerte maximale, la grande partie de la communauté chinoise du pays a décidé, tout comme les Belges, de rester chez soi. Selon les deux plus grands magasins chinois du centre ville , il y a eu 70 à 80% de clients en moins samedi et dimanche et ce lundi de nombreux membres du personnel étaient absents.

    Depuis samedi matin, de nombreuses personnes s'affairent à communiquer l'annulation ou le report de divers événements publics.

    Zhang Wenhai, un jeune artiste chinois à Bruxelles, était sur le point de lancer une exposition de peinture avec sept autres artistes de Taiwan et de la partie continentale de la Chine qui ont tous étudié en Belgique.

    Les travaux du peintre et poète de Taiwan, Xi Murong (1943-), font partie des œuvres exposées au Centre Culturel Chinois à Bruxelles. L'événement est censé durer trois semaines.

    « Nous nous sommes longuement préparés pour cette exposition très attendue, qui présente les travaux d'artistes chinois de générations différentes à Bruxelles », a déclaré Zhang ce samedi. « Mais le relèvement du niveau d'alerte terroriste dans la ville a totalement modifié nos plans. Nous sommes en train de demander aux invités de ne pas venir sur conseil de la police. »

    6161135.jpg

     

    Le gouvernement belge a élevé son niveau d'alerte au niveau maximal ce vendredi. Les transports publics ont été fermés, et la population a été appelée à ne pas se rendre dans les lieux généralement fréquentés, tels que les restaurants ou les centres commerciaux.

    Selon la BBC, le centre de Bruxelles était quasi vide samedi soir dû aux menaces d'attaques terroristes. Salah Abdeslam, soupçonné d'avoir participé aux attentats du 13 novembre, est toujours en fuite : il serait dans les environs de la capitale belge.

     

    6811850.jpg

    Chère amie, Cher ami,

         En raison des mesures de sécurité qui ont été décidées par les autorités à Bruxelles, nous devons malheureusement reporter le vernissage prévu ce soir au Centre Culturel de la Chine. Nous sommes désolés de ce contretemps de dernière minute, et nous vous prions de nous en excuser.
         Bien Cordialement.

  • Un millionnaire chinois vend tout ses biens pour sauver des chiens errants de l'abattoir

     

    Un ex-millionnaire chinois a vendu tout ce qu’il avait pour créer un refuge pour les chiens errants, après avoir appris le nombre de chiens abattus en Chine parmi lesquels aurait pu se trouver son chien tant aimé.

    En 2012, Wang Yan, âgé de 29 ans, "roi de l'aciérie" de la province de Jilin, a perdu son chien adoré, rapporte China News.

    sans-titre.png

    .

    "Je l'ai cherché partout, mais sans aucun résultat. Finalement, on m'a conseillé d'aller chercher à l'abattoir", confie l'ex-millionnaire.

    Wang Yan n'a jamais retrouvé son chien mais ce qu'il a vu l'a tellement bouleversé qu'il a décidé de mettre fin à cette barbarie. Le chef d’entreprise a racheté l'abattoir pour fonder un foyer à sa place. Depuis, l'ex-millionnaire s'est endetté pour parvenir à soigner et nourrir tous les animaux qu’il a recueillis. « Je n’accepte pas de donations monétaires. J’espère seulement que des gens généreux m’aideront à protéger le refuge contre le froid de l’hiver », a expliqué Wang.Depuis sa création, le refuge a récupéré plus d’un millier de chiens abandonnés. Heureusement, 200 d’entre eux ont trouvé de nouveaux propriétaires.

      21 nov.

    1. Wang Yan Is An Angel And A Hero! He Was Rich Until He Used His Money To Build A Shelter, & Saved Over 2,000

  • Avec AliExpress, l'e-commerce chinois conquiert la Belgique

     

    Un site de commerce électronique chinois, Alixepress, fait une percée en Belgique, si l'on en croit le classement publié par l'association Becommerce, à l'occasion d'un Cross-Border Summit qui se tient ce 20 novembre. Le dernier classement établi qu'un acteur chinois est devenu le numéro 10, AliExpress une filiale du géant Alibaba. Il était absent du classement des 100 premiers magasins en ligne publié par l'association, le BeShopping 100, l'an dernier.Le classement indique aussi une forte progression de Media Markt, qui passe de la 30e à la 8e place. Et le léger recul de Zalando, de la 2e à la 4e place (comparaison du top 10 2014 vs top 10 2015 plus bas). La majorité des acteurs classés sont étrangers.

    Le cas d'Alixepress est intrigant. Il s'agit d'une plateforme développée par le géant chinois Alibaba, qui met en contact les grossistes asiatiques avec des consommateurs du monde entier. On y trouve de tout : des jouets, des vêtements, des smartphones, avec l'argument des petits prix et, souvent, de la livraison gratuite. Le site séduit manifestement le public belge. C'est la version internationale d'un site développé en Chine par Alibaba, Taobao.

    Alibaba est un acteur qui a pignon sur rue. Il est côté à New York, avec une capitalisation boursière de plus de 190 milliards de dollars (à comparer aux 300 milliards de dollars d'Amazon), son patron Jack Ma est un des patrons chinois les plus connus dans le monde. Ces circonstances augmentent la confiance que peuvent avoir les consommateurs vis-à-vis d'un site de commerce électronique chinois.

     Le consommateur prend des risques à acheter des articles contrefaits qui pourraient être saisis à la douane disent certains détracteurs , mais AliExpress cherche à rassurer les clients avec un label "genuine products", où le fournisseur garantit l'authenticité du produit. En cas de contrefaçon AliExpress assure que le produit est remboursable, frais de livraison éventuels inclus.

    Le site est toutefois rempli de milliers d'articles qui n'ont rien à voir avec des marques : des bijoux bon marché, des téléphones pas chers, et même des cheveux. Parmi les meilleures ventes figure un correcteur de posture, un brassard pour maintenir le dos dans les activités sportives (homme ou femme), vendu 2,23 euros, une souris optique à 2,58 euros et un sous-vêtement sexy pour homme, un boxer à 2,76 euros, aux dessins affriolants.

    AlixEpress a été lancé en 2010 et est actif sur des marchés aussi différents que la Russie, les Etats-Unis, le Brésil. En 2014, AliExpress réalisait 285 millions de dollars de ventes, en hausse de 88%.

    TB1wWDoHFXXXXXVaXXXVpvE2pXX-750-400.jpg

     

    source: Trends Tendances

     

    Les classements tirés du BeShopping 100 :

    TOP 10 de 2015

    1. Amazon

    2. 3suisses

    3. Bol.com

    4. Zalando

    5. Coolblue

    6. Colruyt Group

    7. Proximus

    8. Media Markt

    9. Vente-Exclusive.com

    10. Aliexpress