12 PME françaises à la recherche de fonds dans les quatre capitales technologiques chinoises : Beijing, Shanghai, Shenzhen et Hong Kong

002564bb44f717b682e612.jpg

Une douzaine de PME françaises innovantes sont arrivées lundi à Beijing pour chercher des soutiens financiers et des partenaires locaux. Elles effectueront un tour dans quatre villes chinoises. Cette visite a lieu dans le cadre du programme « Acceleratech China », conçu par Business France, l'Agence nationale au service de l'internationalisation de l'économie française, et Bpifrance, la banque publique d'investissement.

Ces entreprises vont s'immerger dans l'écosystème chinois pour accélérer leur développement dans le pays, dans un esprit de collaboration franco-chinoise. Elles bénéficieront chacune d'un programme de rendez-vous BtoB personnalisé dans les quatre capitales technologiques chinoises : Beijing, Shanghai, Shenzhen et Hong Kong.

Les entreprises sélectionnées à l'issue de ce processus sont A2IA, Deep Vision, Delair Tech, Euris, Feeligreen, Fitizzy, Lengow, Prizm, S4M, Sentryo, Technosens et Wassa. Quatre d'entre elles sont par ailleurs lauréates du concours national d'innovation Digital In-Pulse 2015, organisé par Huawei France.

Toutes les PME et start-up ont été jugées sur le caractère innovant de leur produit ou service, son adéquation avec les attentes du marché chinois, la robustesse de leur modèle d'entreprise et le degré d'implication des équipes dans le projet. Pour valoriser la richesse et l'attractivité des deux écosystèmes français et chinois, une délégation de trois start-up chinoises sélectionnées viendra découvrir Paris en 2016.

Depuis plusieurs années, la Chine fait monter en gamme son économie. Le pays est devenu l'un des tout premiers acteurs des technologies et des services numériques. Ses champions nationaux tels que Baidu, Alibaba, Tencent ou encore Huawei, sont les équivalents chinois de Google, d'Apple, d'Amazon ou de Facebook. Pour accompagner ces évolutions industrielles, qui touchent tous les secteurs de l'économie, notamment l'industrie, la Chine s'ouvre aux innovations venues de l'étranger. Les entreprises sélectionnées pour Acceleratech China ont l'espoir d'y trouver une place.

La Chine et la France partagent par conséquent la même volonté de faire émerger les technologies de l'information comme un secteur d'excellence.

Les commentaires sont fermés.