La gouvernance de La Chine selon Xi Jinping, analyse de JP Raffarin

 

 

 

.

 

Jean-Pierre Raffarin
Ancien Premier Ministre
Président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense du Sénat

J’ai voulu dans ce texte retenir, de manière structurée, l’architecture des convictions du Président Xi Jinping telles qu’il a tenu à les exprimer dans son livre, « La gouvernance de La Chine ».
Ce livre est très instructif. En le lisant du début à la fin, j’ai tenté une contraction de texte, ambitieuse pour un livre de 550 pages, il y a donc beaucoup de réductions dans mon approche. Cependant plusieurs éléments me paraissent devoir être notés par ceux que les perspectives de la Chine et l’action de son Président interrogent :

1/ le régime est et veut rester communiste.
La Constitution, le Parti, l’Armée, sont construits dans cet objectif. La lutte contre la corruption entretient la popularité du pouvoir. Les évolutions politiques ne seront pas bouleversantes, malgré l’émergence politique de la société civile. En revanche sur le plan économique la « nouvelle normalité » provoquera de nombreux changements.

2/ l’Asie est la priorité géopolitique de La Chine.
Durant,au moins, la période de structuration de la solidarité asiatique, la stabilité dans les autres parties du Monde est la perspective. Dans la compétition avec les USA, l’enjeu principal est le leadership dans l’espace Asie-Pacific. La nouvelle route de la soie est l’axe fédérateur, la banque d’investissement des infrastructures sera le levier de ce leadership.

3/ le cap économique est celui de l’innovation.
Croissance qualitative, inclusive, internationalisation de la monnaie, investissement a l’étranger, développement durable, innovation autonome,…sur tous ces sujets la stratégie est celle de l’innovation, de l’intelligence ajoutée. Xi fait un appel pressant à la créativité chinoise. Le cap est clair: dans les 5 ans, pour atteindre les objectifs, il faut une croissance de 7%. Des efforts et des réformes seront nécessaires!

4/ pour éviter le tête a tête sino-américain la Chine compte sur l’Europe.
Elle ne souhaite pas un monde de confrontation. Le monde multipolaire a la chinoise recherche l’équilibre des pôles. De ce point de vue l’inquiétude de la Chine sur l’avenir de l’Europe est réelle. Ainsi les chinois se préoccupent beaucoup de la qualité de la relation franco-allemande, axe majeur d’un renforcement de l’Union européenne, à leur yeux.

Ce livre est une mine d’informations sur ce que souhaite le Président Xi Jinping. La collection de ses discours permet d’identifier les thèmes récurrents et les références constantes ce qui nous autorisent au fil des pages à faire la différence entre l’essentiel et le subalterne. Ce n’est pas si courant qu’un chef d’Etat en exercice écrive noir sur blanc ses ambitions et ses convictions, ses idées et ses projets. Au delà des commentaires il me semble important de lire le Xi Jinping dans le texte. Pour ce faire j’ai choisi quelques extraits parmi les plus significatifs

 

13559031.jpg

 

1, Les objectifs des « deux centenaires »: une pédagogie populaire!

Nous avons fixé nos objectifs de lutte comme s’en suit: premièrement, lors du centenaire de la fondation du Parti communiste chinois (2020) nous aurons réussi à bâtir une société de moyenne aisance dans tous les domaines et deuxièmement, lors du centenaire de notre République populaire (2049), celle-ci sera devenue un État socialiste moderne, prospère, puissant, démocratique, civilisé et harmonieux. Notre rêve du grand renouveau national sera ainsi réalisé. »(p49).L’objectif de notre lutte consiste d’une part à doubler en 2020 le PIB du pays et le revenu moyen de nos habitants (vs 2010) … et à réaliser le rêve chinois du grand renouveau de la nation chinoise d’autre part ».

2, Le développement pacifique: Fidèle à la tradition!

« La Chine a émergé et elle ne tolérera jamais plus la moindre humiliation étrangère. Toutefois, elle ne marchera jamais dans le sillage des grandes puissances qui ont cherché l’hégémonie au cours de leur ascension. Notre pays suit une voie de développement pacifique. »(p203). » La Paix est l’aspiration ultime et perpétuelle des peuples… Puisque nous vivons dans le même village planétaire nous devons ancrer dans nos esprits, l’idée d’une communauté de destin. (p392)

3, L’innovation technico-scientifique. Le choix du Progrès!

« Le XXIe siècle ouvre ses portes à une nouvelle révolution scientifique, technique et industrielle.. Nous ne pouvons pas nous permettre de rester en arrière …Nous ne pouvons pas toujours décorer notre futur avec le passé des autres.. Notre capacité d’innovation autonome est assez faible…L’écrivain français Hugo affirmait lui: »les créations accomplies sont insignifiantes par rapport à ce qu’il reste à créer. »…Il faut canaliser le passage de la puissance industrielle et économique à la puissance scientifique et technologique et la prospérité nationale afin de stimuler l’innovation grâce à la réforme. il est également nécessaire d’accélérer la mise en place d’un système national d’innovation, et de permettre à toutes sources d’innovations de jaillir librement. »(p149).

4, La priorité asiatique. La nouvelle donne géo-politique!

« Les proches voisins sont plus utiles que les parents éloignés. La Chine attache une haute importance au développement de ses relations de coopération amicale avec les pays d’Asie centrale, en y accordant la priorité dans ses affaires extérieures.
« L’Asie-Pacifique est une grand famille dont la Chine fait partie…La Chine va promouvoir vigoureusement le développement et la prospérité de La Région. La Chine est le plus grand partenaire commercial, le plus grand marché d’exportation et la principale source d’investissements d’un grand nombre d’économies de l’Asie-Pacifique…La contribution de la Chine à la croissance de l’Asie a dépassé les 50%.(p 418)… La Chine propose d’établir la Banque d’investissement pour les Infrastructures de l’Asie afin de favoriser le développement régulier et durable de l’économie asiatique. »
La ceinture économique de la route de la soie profitera à tous les pays riverains (environ 3 milliards d’habitants). Avec les pays de L’ASEAN nous construirons la route maritime de la soie du XXIe siècle… La zone de libre échange Chine-ASEAN élèvera son commerce bilatéral à 1.000 milliards USD en 2020.

5, la nouvelle croissance. Le pragmatisme stratégique.

« Une croissance basée sur la consommation excessive de ressources et la pollution de l’environnement génère plus de pertes que de gains…il faut se débarrasser des idées reçues et des règles figées et insister sur le développement vert, le développement circulaire et le développement à bas carbone. Nous devons nous rendre compte que la croissance ralentie va se poursuivre dans le monde…(p131)
Nous devons nous concentrer sur l’amélioration de la qualité et du rendement de la croissance…il faut maintenir la croissance économique, poursuivre la politique budgétaire de relance et la politique monétaire prudente. La vigueur endogène doit être renforcée, tout comme la force motrice de la croissance économique caractérisée par l’efficacité, la qualité et la durabilité. »(132). L’investissement à l’étranger va devenir massif à un rythme de 100 milliards de dollars par an.

6, L’Etat de droit. Et État de droit socialiste

« La gouvernance du pays en vertu de la loi est le principe fondamental observé par  notre Parti dans la gestion des affaires d’Etat…Il faut faire valoir de manière plus poussée le rôle de la législation dans l’administration étatique et la gestion sociale, faire progresser sur toute la ligne la construction d’un État de droit, et accélérer la construction d’un État de droit socialiste…(164). La Constitution stipule explicitement que La République populaire de Chine applique la gouvernance  de l’Etat en fonction de la loi, s’efforce d’édifier un État de droit et sauvegarde l’unité et la majesté de la légalité socialiste.(167)…Les Cadres dirigeants de tous les échelons doivent donner l’exemple dans le respect et l’observation de la loi… Nous devons combattre la corruption dans le domaine judiciaire avec la volonté la plus ferme et des actions plus résistantes pour éliminer les personnes indésirables (p180)

7, Le Parti. Marxisme, mais socialisme à la chinoise!

« Notre parti se charge de la difficile tâche historique d’unir et de diriger le peuple… Si le Parti est ferme et puissant et garde le lien de sang et de chair avec le peuple, notre pays connaîtra prospérité et stabilité….
Le niveau de direction et d’exercice du pouvoir du Parti…la qualité, la capacité et le style de travail des cadres membres du Parti laissent beaucoup à désirer…Le Parti doit améliorer sans cesse son niveau de direction et d’exercice du pouvoir ainsi que la capacité contre la corruption…
Dans l’Armée l’évaluation  et la nomination des officiers se feront à la mesure de leurs convictions politiques, de manière a ce que nos forces armées restent dans les mains de ceux qui sont fidèles au Parti et dignes de confiance (p260)

8, Les concepts idéologiques du socialisme à la chinoise:

1.  » on ne peut absolument pas abandonner le marxisme-léniniste ni la pensée de Mao Zedong, sinon on perdra les fondements. »(p10).
2. » les Quatre principes fondamentaux consistent à s’en tenir à la voie du socialisme, à la dictature de démocratie populaire, à la direction du Parti communiste chinois ainsi qu’au marxisme-léninisme et à la pensée de Mao Zedong.(note p21)
3. « Les Cinq principes de coexistence pacifique désignent le respect mutuel de la souveraineté et de l’intégrité territoriale, la non agression mutuelle, la non ingérence mutuelle dans les affaires intérieures ,l’égalité et la réciprocité ainsi que la coexista ce pacifique. Ces principes ont été posés par Zhou Enlai. (Note p36)
4.  » la théorie de Deng Xiaoping, système théorique du socialisme à la chinoise dans un  » Pays économiquement et culturellement en retard » (note p22). Théorie de la réforme, de l’ouverture et de la modernisation socialiste en Chine.
5.  » la pensée de la « Triple représentation » souligne que le Parti communiste représente constamment les exigences de développement des forces productives avancées en Chine, l’orientation d’avancement de la culture progressiste chinoise et les intérêts fondamentaux de la majorité des masses populaires. C’est la pensée de Jiang Zemin ».
6. » Le développement scientifique concept développé par Hu Jintao: il s’agit de placer l’homme au centre d’un développement complet, coordonné et durable ».(p14)
7.  » les Quatre épreuves et les Quatre dangers. Les épreuves sont celles qui portent sur l’exercice du pouvoir, sur la réforme et l’ouverture sur l’économie de marche et sur l’environnement international. Les dangers sont liés au relâchement, à l’insuffisance de capacité, à la déconnexion des masses populaires ainsi qu’à l’immobilisme et à la corruption.(p17)
8.  » dans la phase primaire du socialisme la stratégie est celle des « Cinq axes » elle englobe l’édification économique,politique culturelle, sociale et écologique. »(p11)
9.  » les valeurs fondamentales socialistes qui sont à cultiver et pratiquer sont: puissance, démocratie, civisme, harmonie, liberté, égalité, justice, l’égalité, patriotisme, professionnalisme, honnêteté et bienveillance. Les 4 premières s’adressent à l’Etat, les 4 autres à la société et les 4 dernières aux citoyens. (P202)
10. A titre indicatif voici les concepts qui bénéficient d’une majuscule dans le livre du Président chinois: Chine, État, Constitution, Parti, République, Terre, Ciel.

Avec mes remerciements à monsieur Raffarin, que j'ai déjà interviewé plusieurs fois pour ce blog, qui me donne l'autorisation de reproduire des éléments de ses  carnets.

Les commentaires sont fermés.