En plus de 150 ans sous l'autorité du Royaume-Uni, Hong Kong n'a jamais connu la démocratie comme aujourd'hui

images.jpg

En plus de 150 ans sous l'autorité du Royaume-Uni, Hong Kong n'a jamais connu la démocratie. Les gouverneurs de Hong Kong étaient désignés par le gouvernement britannique.

Après sa rétrocession à la Chine, Hong Kong a eu le droit de choisir ses chefs de l'exécutif. Et, en 2017, les habitants pourront élire le nouveau chef de l'exécutif.

Si l'on compare les deux gouvernements, il ne fait aucun doute sur qui fait la promotion de la démocratie à Hong Kong.

Comme dans beaucoup d'autres pays, de l'Europe de l'Est ,d'Asie Centrale et du Moyen-Orient , des étudiants se laissent abuser par une poignée d'agitateurs formés et payés soit directement, soit indirectement par des agents de la CIA , afin de déstabiliser le territoire de Hong Kong avec comme but ultime essayer de déstabiliser les autorités chinoises.

Heureusement, peine perdue.

 Sur ce blog, j'ai expliqué la méthode utilisée par les Américains pour déstabiliser un pays ou une région ou encore pour provoquer des guerres qui sont tout profits aux régimes qui sévissent aux USA.

En attendant, à Shenzhen, nous comptons les coups tout en soulignant que le gouvernement central à Beijing fait tout ce qui est possible  selon ses pouvoirs pour que la situation se dénoue et se calme car il a besoin de HK en l'état comme il a besoin de Taïwan.

 

hong kong,hk,democratie,cia,revolution

Commentaires

  • Bonsoir Roland

    je pense qu'a l'époque ils auraient du avoir leur indépendance cela aurait évité bien des problèmes...

    mais voilà...

    bonne soirée
    bises*

Les commentaires sont fermés.