• Chine:plus de 200 écrivains ouïgours du Xinjiang publient une lettre ouverte contre le terrorisme

    651.JPG

    Les Ouighours sont des Chinois. Ils font partie des 56 ethnies minoritaires de Chine. La grande majorité vit dans le Xinjiang , région autonome de l'Ouest de la Chine. C'est une des deux ethnies musulmanes de Chine.

    A Shenzhen, ils sont nombreux et j'ai eu l'occasion d'en rencontrer. Dans le temps, quand le pain était difficile à trouver en Chine, j'allais régulièrement chez eux acheter leur pain , semblable au pain marocain, il est excellent.

    Certains voudraient faire croire qu'il y a des problèmes avec les Ouighours, mais rien n'est plus faux du moins pour l'immense majorité des Ouighours . Une infime minorité , comme les musulmans d'Europe, influencée par les extrémistes islamistes , venant d' Afghanistan qui a une frontière commune avec la Chine, a opté pour le terrorisme , haranguée par  la terroriste ,  Rebiya Kadeer, présidente du Congrès mondial des Ouïghours qui a son siège à New York.

    P1030146.JPG

    En visite à la mosquée de Shenzhen , reçu par l'Imam de l'ethnie Hui , l'autre ethnie musulmane de Chine

     

    Plus de 200 intellectuels Ouighours écrivains, poètes et traducteurs  de la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest) ont publié une lettre ouverte visant à dénoncer le terrorisme.

    Cette lettre, intitulée "Notre responsabilité et mission est de ne jamais garder le silence -- une lettre à nos frères ouïgours", explique que "nous ne pouvons plus garder le silence à l'heure où une tempête noire lancée par une poignée de terroristes tente en vain de détruire notre civilisation".

    "Face à une série de violents crimes terroristes, comment pouvons-nous ne pas être indignés ou horrifiés ?

    "Notre conscience ne nous permet pas d'être silencieux. Nous devons nous lever et crier bien fort, 'arrêtez !""

    Cette lettre, récemment publiée, fait suite à une série d'attaques terroristes meurtrières à Urumqi, capitale du Xinjiang, à Kunming, capitale du Yunnan, et à Beijing.

    Les auteurs appellent les Ouïgours à adopter un raisonnement plus rationnel et exhortent en particulier les écrivains et les poètes à assumer leur responsabilité, car "sauvegarder la stabilité sociale et l'unité nationale est notre mission sacrée".

    La lettre appelle également les Ouïgours à éradiquer les crimes et à s'unir aux autres groupes ethniques afin de "se préparer à un avenir radieux pour la grande patrie".

    http://www.fait-religieux.com/images/pages/asie_pacifique/qinghai.jpg

     

  • Les 10 femmes d'affaires les plus remarquables de la Chine selon Forbes

    Forbes a publié en juin 2014 son classement des 100 femmes d'affaires les plus remarquables de la Chine. C'est la première fois que Forbes publie un tel classement.

    Selon le magazine, les critères de classement ont été basés sur l'envergure de la compagnie, sa gestion, son influence et le nombre d'employés.

    001fd04cfc221519ae1e1e.jpg

    N° 1 Sun Yafang

    59 ans

    Présidente de Huawei Technologies Co Ltd

    Comme présidente de Huawei, le géant de la technologie, on fait souvent référence à Sun Yafang comme la « reine Huawei ». En 2013, le chiffre d'affaires de Huawei a atteint 100 milliards de yuans, une croissance de 34,4 % en glissement annuel. À l'heure actuelle, Huawei compte 16 centres de R & D dans des endroits riches en ressources, 28 centres conjoints d'innovation et plus de 40 centres de compétences professionnelles dans le monde. Les compétences de gestion de Mme Sun, ainsi que ses aptitudes pour les communications interculturelles, les communications et la coordination ont placé Mme Sun en tête des femmes d'affaires chinoises les plus remarquables.

     

    001fd04cfc221519ae2f27.jpg

    N° 2 Dong Mingzhu

    59 ans

    Présidente de Gree Electric Appliances

    Dong Mingzhu travaille à Gree depuis plus de 20 ans et a fait de l'entreprise le plus grand détaillant de climatiseurs dans le monde. La société a rapporté une hausse des ventes de 19,9 % en glissement annuel pour atteindre plus de 13,5 milliards € en 2013. Le prochain objectif de Mme Dong est qu'en 2014 la compagnie augmente ses ventes à hauteur d'au moins 20 milliards de yuans (1,8 milliards €).

     

    001fd04cfc221519ae2f26.jpg

    N° 3 Song Guangju

    54 ans

    Directrice générale de Poly Real Estate Group Co Ltd

    De militaire à femme d'affaires, Song Guangju a conduit le Poly Real Estate Group et étendu ses affaires dans toute la Chine. Le chiffre d'affaires de la société a atteint 92,4 milliards de yuans en 2013, une croissance de 34,03 % en glissement annuel.

     

    001fd04cfc221519ae2f25.jpg

    N° 4 Wu Yajun

    50 ans

    Présidente cofondatrice, Longfor Properties, China

    Mme Wu a gardé Longfor sur une trajectoire ascendante en 2013. Sa société immobilière de Beijing a enregistré une hausse des ventes de 20 % pour se situer à 6,9 milliards € pour l'année.

    001fd04cfc221519ae2f24.jpg

    N° 5 Sun Yiping

    47 ans

    Présidente de China Mengniu Dairy Co

    Sun Yiping a été nommée présidente de Mengniu Dairy en 2013 et a établi un rôle de réformatrice. Elle a dirigé l'équipe avec son nouveau concept créatif et garanti la première place sur le marché pour le géant des produits laitiers.

    001fd04cfc221519ae2f23.jpg

    No 6 Yang Huiyan

    33 ans

    Actionnaire et directrice générale de Country Garden Holdings

    Yang Huiyan est devenue la femme la plus riche de Chine en 2013, avec une fortune de 51 milliards de yuans (6,33 milliards €), selon la Hurun List 2013 des femmes riches de Chine. Mme Yang est l'actionnaire majoritaire du promoteur immobilier Country Garden Holdings. Country Garden a rapporté des ventes de 51,9 milliards de yuans au cours des huit premiers mois de 2013, réalisant 84 % de son objectif annuel.

    001fd04cfc221519ae2f22.jpg

     7 Wang Fengying

    44 ans

    Présidente de Great Wall Motor Co

    Wang Fengying a commencé en 1991 à travailler comme vendeuse pour Great Wall Motor, et cette année marque la 11e année comme présidente de la compagnie. Elle est la seule présidente dans l'industrie automobile chinoise, et elle a fait de l'entreprise la marque automobile ayant la plus forte croissance en Chine. L'objectif à long terme de Mme Wang est de fabriquer des voitures qui ont une meilleure qualité que les voitures allemandes.

    001fd04cfc221519ae2f21.jpg

    N° 8 Zong Fuli

    32 ans

    Directrice générale du Hangzhou Wahaha Group Co Ltd

    Fille de Zong Qinghou, président du conseil de Wahaha, géant des boissons en Chine, Zong Fuli a hérité de 80 milliards de yuans et est maintenant responsable du tiers de la production de l'entreprise ainsi que de son marché à l'étranger.

     

    001fd04cfc221519ae2f20.jpg

    N° 9 Zhang Yin

    49 ans

    Présidente de Nine Dragons Paper (Holdings) Ltd

    Propriétaire de la plus grande usine de pâtes et papier en Asie, Zhang Yin envisage d'ajouter six autres lignes de production en trois ans et de diriger la société vers un avenir meilleur.

    001fd04cfc221519ae2f1f.jpg

    N° 10 Zhang Xin

    49 ans

    Cofondatrice et PDG de SOHO China, Chine

    Mme Zhang et son mari, Pan Shiyi, président de Soho, ont fondé conjointement la société en 1995 et en détiennent 64 %. Leur valeur nette a augmenté de 43 % pour se situer à 3,1 milliards € l'an dernier, les classant 24es sur la liste FORBES des personnes riches en Chine.

     

  • La plus haute tour du monde sera construite en Chine dans un but écologique

    Chetwoods-Phoenix-Towers-Sunset.jpg

    Avec 1000 mètres de haut, la tour Phoenix , construite pour HuaYan Groupe à Wuhan, la ville des Mille Lacs, sera la plus haute paire  de tours du monde , le point d'orgue  d' un plan environnemental ambitieux pour Wuhan, la capitale de la Chine centrale. Le projet est l'un des quatre plans que la société d'architectes  Chetwoods développe avec HuaYan dans la région.

    Les tours couvrent sept hectares d'un site de 47 hectares, situé sur une île d'un des nombreux lacs, qui est au bout d'une allée trois kilomètres venant du centre ville.

     

     

     

     

    Chetwoods-Phoenix-Towers-Section.jpg

    Avec l’aide d’ingénieurs spécialisés, les architectes ont doté les deux tours sœurs de systèmes géants de purification de l’air. Ce dernier devrait être purifié en circulant dans des systèmes de filtration alimentés à l’énergie solaire et éolienne. Grâce à un système de jardins verticaux, il est également question de purifier l’eau du lac dans lequel les deux tours devraient prendre place. La machinerie de ces concepts environnementaux est prévue dans la partie supérieure des tours. Les logements et commerces devraient ainsi en occuper la partie basse jusqu’à environ mi-hauteur donc 500 m de haut. Les constructions devraient être autosuffisantes en énergie et fournira même un surplus à la ville.

    La construction de ce projet pharaonique devrait débuter l’an prochain, et s’étaler sur 3 ans.

     

  • Pour la confection de l'iPhone 6 : Foxconn va embaucher 100 000 nouveaux ouvriers à Shenzhen (sud de la Chine)

    foxconn_worker-3.jpg

    Selon une nouvelle diffusée sur le site DigiTimes, le fabricant taïwanais Foxconn Group prévoit embaucher environ 100 000 nouveaux ouvriers en Chine continentale, afin de se préparer à la production du nouvel iPhone 6 d'Apple Inc.

     

    Le communiqué indique que la production pourrait commencer dès le mois prochain, ce qui concorde avec un rapport de Bloomberg News publié lundi, qui laissait entendre un lancement commercial du nouveau téléphone en septembre. D'après cette information, Foxconn, société cotée à la bourse de Hong Kong, et qui est une unité de Hon Hai Precision Industry Co. sur le continent chinois, avait déjà engagé 90 000 ouvriers pour assembler l'iPhone 5S d'Apple.

    130204123325-foxconn-union-workers-monster.jpg

  • Première vente de trains à grande vitesse chinois en Europe

    FOREIGN201406251341000171855286206.jpg

     

    Selon les journalistes du Quotidien du Peuple, qui ont appris la nouvelle le 24 juin de la CSR Zhuzhou Electric Locomotive Co., Ltd, la ville de Skopje, capitale de la République de Macédoine, et la société China South Locomotive & Rolling Stock Corporation Limited (CSR) ont signé un contrat portant sur l'achat de 6 rames de trains à combustion interne EMU (Electric Multiple Unit, un type de train intercités à grande vitesse). C'est la première fois que des trains EMU de fabrication chinoise sont vendus sur le marché européen.

     

    Xie Hongbing, concepteur chez CSR Zhuzhou Electric Locomotive Co., Ltd, Ltd a précisé aux journalistes que les trains EMU développés pour la Macédoine sont à écartement standard, avec une vitesse de fonctionnement maximale de 140 km/h et une durée de vie prévue de 30 ans. Ces trains seront conformes aux normes nationales élaborées en Macédoine, et ils ont été faits sur mesure en fonction des exigences de ce pays.

     

    Les journalistes ont également appris que les trains chinois intercités suscitent de plus en plus l'attention et les faveurs des marchés du monde entier, et même l'Europe a également passé des commandes pour ce genre de véhicules. Mais si jusqu'à présent les exportations de la Chine vers le marché européen ont été constituées de locomotives et de véhicules légers sur rail, ce contrat marque la première fois pour elle que ses trains de type EMU arrivent sur le marché européen, témoignant de la reconnaissance accordée par l'Europe à des équipements de transport ferroviaire chinois de la gamme la plus élevée.

  • Nankin: le plus grand bordel militaire d'Asie de la Seconde Guerre mondiale a été officiellement classé comme site du patrimoine

    U429P886T15D35105F104DT20140317093912.jpg

    FOREIGN201406231655000189170285446.jpg

    L'ancien bordel militaire japonais situé au bord de la rue Liji à Nanjing, capitale de la Province du Jiangsu, fut le plus grand établissement de ce genre en Asie. L’édifice de 4 000 mètres carrés a été construit pendant la Seconde Guerre mondiale sous l'occupation japonaise.

    Les atrocités commises par les Japonais durant la seconde guerre mondiale en Chine, ne sont pas suffisamment connues. Les Chinois devraient prendre exemple sur les Israëliens et les Juifs européens qui eux mettent tout en œuvre pour faire connaître les actes d'antisémitisme dont ils sont l'objet et cultivent la mémoire afin que personne n'oublie le barbarisme nazi dont ils furent victimes. Et ils ont bien raison.

    La Chine qui entretient d'excellentes relations avec Israël devrait y trouver de l'inspiration. Surtout que nous vivons dans un monde où des associations comme Amnesty, la ligue des Droits de l'homme" et autres gadgets du même genre, délaissent les victimes et prennent systématiquement fait et cause pour les gangsters et terroristes à tel point qu' ils nous ont plongés dans une société excessivement agressive.

     

    Le plus grand bordel militaire d'Asie de la Seconde Guerre mondiale a été officiellement classé comme site du patrimoine de niveau municipal à Nanjing, dans la Province du Jiangsu, à la suite d’appels répétés de chercheurs.

     

    Le bordel, situé sur rue Liji, près de la rue Taiping Sud, est composé de sept bâtiments délabrés de deux étages qui couvrent une superficie d'environ 4 000 mètres carrés. Il était appelé « maison de réconfort » par l'armée japonaise, un euphémisme désignant un bordel militaire.

     

    « La ‘maison de réconfort’ de la rue Liji était connue comme la maison de réconfort Dongyun ou Oriental Hotel, lorsque l'armée japonaise occupait Nanjing », a précisé Jing Shenghong, professeur d'histoire à l'Université normale de Nanjing.

     

    Le bordel militaire de la rue Liji est la seule des « maisons de réconfort » à avoir été identifiée par une ancienne « femme de réconfort ».

     

    1601.jpg

     

    En 2003 en effet, une Coréenne, Pak Yong-sim, a, avec l'aide de chercheurs, identifié une chambre où elle fut tenue en captivité par l'armée japonaise dans le bâtiment 2.

     

    Pas moins de 200 000 femmes d’Asie ont été forcées de travailler comme esclaves sexuelles pour les forces d'occupation japonaises pendant la Seconde Guerre mondiale.

     

    Selon les documents historiques chinois, les troupes japonaises, qui occupèrent Nanjing à compter du 13 décembre 1937, tuèrent plus de 300 000 personnes, dont des civils et des soldats désarmés, lors d’un massacre qui dura six semaines et violèrent des dizaines de milliers de femmes en quelques jours.

     

    Selon le professeur Jing, bien que Nanjing ait compté plus de 40 « maisons de réconfort », la plupart ont été démolies ou sont impossibles à identifier.

     

    En mars, certains chercheurs chinois, dont le professeur Jing, ont déposé une demande devant le gouvernement du district de Qinhuai à Nanjing, appelant à la préservation du bordel militaire de la rue Liji, qui avait survécu à de graves dommages.

     

  • En Chine, un système permettra aux plus de 60 ans d'hypothéquer leur logement auprès d'une compagnie d'assurance, elles toucheront ainsi une somme d'argent par mois selon la valeur de leur logement

    133431389_14035695519611n.jpg

     

    La Chine va lancer le mois prochain un programme controversé de "logement contre pension" pour les personnes âgées dans quatre villes, le pays cherchant une alternative pour s'adapter à la pression croissante d'une population vieillissante, a annoncé la Commission de contrôle des assurances de Chine (CCAC).

    A partir du 1er juillet, Beijing, Shanghai, Guangzhou et Wuhan lanceront un système qui permettra aux personnes âgées de plus de 60 ans d'hypothéquer leur logement auprès d'une compagnie d'assurance ou d'une banque. Ces personnes toucheront ainsi une certaine somme d'argent par mois selon la valeur de leur logement et leur espérance vie.

    La CCAC a précisé que le programme pilote devrait durer deux ans.

    Ce programme, bien que salué par certains experts comme un modèle innovant dans le secteur des soins pour les personnes âgées, a suscité un débat houleux chez le public, notamment chez ceux dont les parents sont propriétaires de biens immobiliers et qui craignent de perdre leur héritage.

    Yuan Xucheng, responsable de la CCAC, a expliqué que le programme pilote visait à élargir les pistes de financement et à améliorer la qualité du système de soins pour les personnes âgées.

    Selon les derniers chiffres officiels, on recense 202,43 millions de Chinois âgés de plus de 60 ans.

    Un des obstacles majeurs à ce programme est la propriété foncière (résidentielle) limitée à 70 ans. Bien que les lois relatives stipulent que le droit de propriété privée puisse être prolongé automatiquement, le coût d'une telle extension n'est pas spécifié.

    La volatilité du marché immobilier explique également la réticence des établissements financiers vis-à-vis de ce programme. Ces derniers s'inquiètent d'un plongeon des prix de l'immobilier qui pourrait nuire à leurs intérêts.

     

     

     
  • Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de Belgique, Didier Reynders, a fait part de sa surprise face aux énormes changements en Chine depuis sa première visite il y a 30 ans

    001aa0c6c27e11493fe704_2.jpg

    La Chine a atteint un niveau suffisamment élevé pour se démarquer à l'échelle internationale dans plusieurs domaines, et la Belgique est prête à faciliter les échanges entre les deux pays, a confié à Xinhua  le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de Belgique, Didier Reynders, dans une entrevue récente. Il a fait part de sa surprise face aux énormes changements en Chine depuis sa première visite il y a 30 ans.

    "Le plus impressionnant est le développement extraordinaire des villes chinoises en termes d'édifices modernes, d'autoroutes, de trains, de métros, etc.", a déclaré M. Reynders.

    "L'autre facteur important est la façon dont les Chinois accélèrent leur capacité d'intégration entre les technologies et les actions commerciales sur leur propre marché", a-t-il poursuivi.

    En plus de féliciter la Chine pour ses réalisations économiques, il a fait l'éloge des événements auxquels il a pris part l'année dernière, qui étaient importants à l'échelle mondiale, avec une présence chinoise de niveau très élevé en termes de design, de mode et d'architecture.

    En fin d'année dernière, M. Reynders et la reine Mathilde de Belgique ont assisté à la cérémonie d'ouverture de la cinquième biennale d'urbanisme et d'architecture de Shenzhen & Hong Kong (BSHK) et à l'ouverture des expositions "Dress Code" et "Design in Motion" à l'occasion de la "Hong Kong Business of Design Week (BODW)".

     

    01_aa0901_szb_my_0327_bilingua_popup.jpg

    Ces deux événements se sont attirés le respect de l'industrie du design à travers le monde.

    Il a également expliqué de quelle façon la Belgique développait son partenariat commercial avec la Chine à l'époque où il était ministre des Finances et a souligné l'importance d'un traité d'investissement bilatéral Union européenne (UE)-Chine, qui fait présentement l'objet de négociations.

    "J'ai créé un fonds d'investissement pour soutenir les entreprises belges qui voulaient investir en Chine. Grâce à ce fonds, nous avons récolté un succès extraordinaire à la bourse chinoise", a-t-il indiqué.

    Un fonds "miroir" dédié aux sociétés chinoises qui souhaitent investir en Belgique a par la suite été établi, a-t-il rappelé.

    Au sujet du traité d'investissement bilatéral UE-Chine dont la troisième ronde de pourparlers vient de s'achever, il a expliqué qu'il reste des secteurs à explorer, tels que l'accès au marché et la propriété intellectuelle, qui, selon lui, s'appliquent également à d'autres accords semblables.

    W020120716810696058338.jpg

  • Le Brésil propose d'aider la Chine à atteindre l'objectif de développer le football comme un sport national

    001ec92b9029150e326e03.jpg

    Le Brésil, hôte de la Coupe du monde, propose d'aider la Chine à atteindre l'objectif de développer le football comme un sport vraiment national, selon le directeur du ministère des Sports du Brésil.

    « Le Brésil est prêt à fournir toutes sortes de soutien à la Chine pour l'aider à participer aux finales de la Coupe du monde et même à remporter le tournoi un jour », a déclaré Aldo Rebelo.

    En 2011, la Chine et le Brésil ont fait équipe grâce à un certain nombre d'accords visant à approfondir la coopération en vue de renforcer le football chinois.

    « Par l'entremise des ministères des Sports de la Chine et du Brésil, les deux pays se sont engagés dans une coopération en profondeur », a déclaré M. Rebelo.

    Il a déclaré au China Daily que la clé du développement du football en Chine est de cultiver l'intérêt de la population et de faire en sorte que ce sport fasse partie de la vie quotidienne.

    Selon lui, cela peut prendre du temps, mais la première chose à faire est de fournir des installations pour que les enfants puissent jouer au football, que ce soit dans les villes ou les villages.

    « Le gouvernement doit aménager des terrains de football de petite ou moyenne dimension pour les enfants afin qu'ils puissent trouver un endroit à proximité pour jouer au foot », a-t-il dit.

    Chaque pays qui veut développer le football a besoin de former des joueurs talentueux dès le jeune âge, a indiqué M. Rebelo. « Il est impossible pour un pays d'avoir une équipe nationale forte sans un système complet d'entraînement qui fait participer différents niveaux d'âge », a-t-il ajouté.

    « Les gens doivent comprendre que jouer au football ne concerne pas seulement les joueurs professionnels ou les gens riches ‒ le sport doit être ouvert à toutes les classes sociales. La Chine a besoin non seulement d'équipes professionnelles, mais aussi d'équipes à différents niveaux, allant des communautés jusqu'aux villes. »

    Le Brésil a produit des générations de grands joueurs et a établi un record en remportant la Coupe du monde à cinq reprises. C'est également le seul pays à avoir joué dans toutes les phases finales du tournoi.

    Un certain nombre de joueurs chinois sont allés s'entraîner au Brésil. En 2010, 21 joueurs chinois de 13 à 16 ans ont participé à un programme de formation de trois ans à l'Ole Club de Sao Paulo.

    L'un des plus grands clubs de football du Brésil, les Corinthiens, a signé l'emprunt de Chen Zhizhao en 2012; c'est le premier joueur chinois à avoir signé un contrat avec une équipe professionnelle au Brésil.

    Beaucoup de joueurs brésiliens ont également joué pour des clubs chinois, dont Dario Conca, qui a signé un contrat avec l'Evergrande de Guangzhou de 2011 à 2013, ainsi qu'Edson Carvalho Hudson, qui était au Luneng Taishan du Shandong en 1998 et 1999 et avec le Guoli du Shaanxi en 2003.

    « Dans une certaine mesure, ces échanges peuvent aider à promouvoir le développement du football en Chine, mais la Chine doit se rappeler qu'elle ne peut pas réaliser un développement seulement avec l'aide de joueurs étrangers », a déclaré M. Rebelo.

    « La Chine doit développer ses propres joueurs et entraîneurs, sinon elle va finir comme l'Angleterre qui dispose des meilleurs clubs de football dans le monde, mais pas d'une bonne équipe nationale. »

    La présidente Dilma Rousseff du Brésil a invité le président Xi Jinping à assister à la finale de la Coupe du monde à Rio de Janeiro le 13 juillet. Le président Xi s'était décrit comme un « amateur de foot » lors d'une visite au Mexique l'an dernier.

    « Je sais que le président Xi Jinping aime le football, et cela rend certainement la relation entre la Chine et le Brésil encore plus étroite », a déclaré M. Rebelo.

    001fd04cfc221508e9a905.jpg

    Dans un article dédié au Secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois Xi Jinping publié par l'agence Xinhua, on avait pu lire : « Aux yeux de sa femme Peng Liyuan, Xi Jinping est à la fois un homme différent des autres et un homme comme les autres ». « Il est passionné de natation et d'alpinisme et il aime regarder les matchs de basket, de foot et de boxe ; il lui arrive de regarder des programme sportifs tard dans la nuit à la télévision ».

     

  • A Chengdu, un traiteur ne recrute que des bonnets D pour ses livraisons à domicile

    001ec92b9029150e45ed19.jpg

    Le 16 juin aux petites heures, alors qu'il regarde les matchs de la Coupe du monde avec une bande d'amis, M. Du décide de passer commande chez un traiteur qui livre à domicile. Dix minutes plus tard, une jeune femme à la poitrine généreuse vêtue d'un maillot de foot sonne à sa porte et lui livre sa commande. Il s'agit en réalité d'une campagne de promotion imaginée par un traiteur de la ville pour la Coupe du monde et pour laquelle ce dernier ne recrute que des livreuses avec un bonnet D.

    001ec92b9029150e45f61a.jpg

    001ec92b9029150e45fd1b.jpg

    aa 9338.JPG

    En Chine, le football féminin a beaucoup de succès . Ces dames ont déjà gagné la coupe du monde ,alors que chez

    les hommes , ils n'arrivent même pas à se qualifier dans la région la moins forte du monde, l'Asie.

    J'ai rencontré ces joueuses de charme, aux jambes de faon là où l'on rencontre le plus de belles femmes ,

    à Shenzhen.lol