La réponse clé aux questions relatives au Tibet: le développement et rien d'autre

 

F201308070836221874328115.jpg

Le président du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC), Yu Zhengsheng, a souligné que le développement restait le facteur "fondamental et essentiel" pour répondre aux problèmes concernant le Tibet.

Il a fait cette remarque lors de sa tournée de six jours dans la région autonome du Tibet (sud-ouest), qui a débuté le 1er août.

Lors de son déplacement, M. Yu a insisté sur les efforts à faire pour gouverner le Tibet en fonction de la loi et pour rechercher un mode de développement aux caractéristiques chinoises et locales.

Au cours de ses entretiens avec des moines bouddhistes et des cadres religieux, il a réitéré que l"'autonomie de haut niveau" du "Grand Tibet" réclamée par le dalaï lama allait à l'encontre de la Constitution chinoise, de la loi et de l'intérêt fondamental du bouddhisme tibétain.

 

F201308070836226350202237.jpg



Il a appelé le cercle bouddhiste tibétain à "avoir une compréhension claire de la nature sécessionniste de la clique du dalaï lama" et à "sauvegarder l'unité nationale, l'unité ethnique, ainsi que l'harmonie et la stabilité du Tibet".

Yu Zhengsheng a également demandé aux autorités locales de développer de manière scientifique les plans de développement du Tibet, de renforcer la construction d'infrastructures et la création d'industries.

Des efforts doivent aussi être consacrés à la promotion de la protection de l'écologie et de l'environnement, au développement socio-économique et à l'amélioration du bien-être du peuple local, a-t-il ajouté.


F201308070836221154714719.jpg

F201308070836232285724233.jpg

 

Commentaires

  • Bonjour Roland&Xu
    à bientôt en Chine, encore merci de votre amitiés
    Je te souhaite un très bon vendredi
    Nos amitiés bises
    Qing&rené

Les commentaires sont fermés.