Snowden,ex-agent de la CIA ,humilie les États-Unis et Obama est le Roi nu

scan.jpg

On se croirait dans un mélange de film d'espionnage et de comédie en suivant le déroulé spectaculaire et plein de rebondissements de l'échappée aérienne de l'ex-agent de la CIA Edward Snowden.

Alors que les Américains semblaient convaincus qu'il serait extradé vers les États-Unis depuis Hong Kong, les voici

humiliés et contraints à jouer défensif, face à une «internationale» de pays émergeants avides de donner une leçon aux donneurs de leçons. L'accusateur pris la main dans le sac, le dompteur dompté.

Les révélations sont intervenues juste avant le sommet bilatéral informel, qui s'est tenu en Californie entre Obama et Xi Jinping. Ils affaiblissent la portée des griefs de cyberespionnage formulés par le président américain à l'encontre de son homologue chinois.

obama.jpg

 Snowden a eu ici l’occasion d’en dire davantage sur les raisons qui ont l’ont poussé à cet exil. Au sujet de ses  révélations autour des routeurs chinois, il explique que jamais il n’a donné des informations sur des « cibles militaires légitimes », mais uniquement sur des infrastructures civiles « telles que des universités, des hôpitaux et des entreprises privées ». Il ajoute que ces opérations sont des « actes criminels, quelle que soit la cible » et qu’elles peuvent avoir de graves conséquences, car une erreur peut entraîner le crash de machines critiques. En outre, ces opérations reviennent le plus souvent à obtenir illégalement des informations dans des pays alliés.

Sa détermination semble en outre inaltérée : « Tout ce que je peux dire maintenant est que le gouvernement américain ne sera capable de masquer tout ça en me mettant en prison ou en m’assassinant. La vérité arrive, et elle ne peut pas être stoppée ». Sa vision de lui-même est clairement celle d’un patriote, et confronté aux accusations de « traître », notamment par Dick Cheney (ancien vice-président des États-Unis et très impliqué dans la guerre en Irak), il assène : « Être appelé traître par Dick Cheney est le plus grand honneur que vous puissiez faire à un Américain », en expliquant que c’est le même Cheney qui a procédé à de nombreux espionnages sans autorisation et qui a littéralement « conçu » le conflit en Irak.

Des élus américains ont dénoncé dimanche l'attitude de la Chine et de la Russie !!!

MDR

pic_giant_061913_SM_Chuck-Schumer.jpg

On voit que la bête est blessée, mais attention, les Américains ne sont jamais si dangereux que dans l'adversité . Il n'y a qu'à voir le nombre de guerres injustes et inutiles qu'ils ont déclarées.

La présidente de la commission du Renseignement du Sénat, Dianne Feinstein, a fait part de sa "grande surprise". "Je pensais que la Chine verrait cela comme une occasion d'améliorer les relations avec les Etats-Unis en l'extradant. La Chine a évidemment joué un rôle dans tout cela", a-t-elle affirmé sur la chaîne CBS. "Je ne pense pas que cela soit seulement Hong Kong, sans l'aval de la Chine."

C'est oublier que Hong Kong est une société qui fonctionne à la lumière de la loi, en vertu de loi fondamentale de la RASHK et du principe d"un pays, deux systèmes, le gouvernement central chinois respecte toujours la façon dont la RASHK traite les affaires qui la concernent.

Frontière Chine/Hong Kong à Shenzhenfrontiere_shenzhen.jpg

Hong Kong a signé un traité d'extradition avec les Etats-Unis, mais le gouvernement a déclaré qu'il n'avait pas arrêté Snowden en raison d'un manque d'informations de la part de Washington."Snowden a quitté Hong Kong par les voies légale et normale vers un tiers pays", a souligné le gouvernement de la RASHK dimanche dans un communiqué.Le sénateur républicain Rand Paul a estimé que son image serait détériorée s'il se réfugiait dans des pays "ennemis"."S'il se rend dans un pays tiers indépendant comme l'Islande, et s'il refuse de parler de cela à des Etats, alors il y a une chance qu'il soit vu comme un défenseur de la protection de la vie privée. Mais s'il s'accomode avec la Russie, la Chine ou tout Etat perçu comme notre ennemi, alors ce sera un vrai problème pour lui pour l'histoire", a-t-il dit sur CNN.Et voilà   bien le problème, pour les Américains , les Chinois sont des ennemis. Pour eux la guerre froide n'est jamais terminée. C'est pour cela qu'ils dépensent tant d'argent pour la propagande. Ils subventionnent des soi-disants "dissidents" qui ne reorésentent qu'eux-mêmes, ils aident des islamistes à provoquer des troubles au Xintiang et surtout ils ont donné au dalai lama des sommes folles pour qu'il fromente des troubles dans les provinces chinoises du Tibet. Les dernières accusations sur un espionnage des réseaux mobiles chinois "montrent que les Etats-Unis, qui ont longtemps essayé de se présenter comme une victime innocente des cyber-attaques, se sont révélés être le plus grand voyou de notre temps" dans ce domaine.Les Etats-Unis "doivent des explications à la Chine et aux autres pays qu'ils sont accusés d'avoir espionné. Ils doivent faire connaître au monde l'étendue et les objectifs de leurs programmes de piratage clandestins".

PHOc09a524a-dc88-11e2-8240-b20c96ce9ec1-805x453.jpg

Commentaires

  • Snowden, Assange, John Perkins, tous des ex-CIA sont des héros du monde. Regardez le vidéo de John Perkins au Hitman ou Tueur economique. Pourquoi le monde n'ose pas leur rendre la monnaie de leur pièce en leur faisant gouter la même médecine?

Les commentaires sont fermés.