• Photos des derniers instants avant l'accident de montgolfière en Egypte des 9 victimes chinoises

    132198600_11n.jpg

    Neuf touristes hongkongais ont été tués dans un accident de montgolfière en Egypte. Une montgolfière transportant vingt touristes a explosé et s'est écrasée au sol dans la ville de Luxor, faisant 19 morts, dont neuf hongkongais.

     

    Les derniers instants avant l'accident de montgolfière en Egypte

    132198600_61n.jpg

    132198600_71n.jpg

    Photo d'archives d'un montgolfière en Egypte

  • Chine:les meurtriers du Mékong seront exécutés le 1er mars

    131867002_11n.jpgLe trafiquant de drogue birman, Naw Kham, et trois de ses complices qui ont été reconnus coupables du meurtre de treize marins chinois sur le fleuve Mékong en 2011 seront exécutés par injection le 1er mars à Kunming, dans la province du Yunnan, a annoncé mercredi le Tribunal populaire intermédiaire de Kunming.

    Les trois complices de Naw Kham sont le Thaïlandais Hsang Kham, l'apatride Yi Lai et le Laotien Zha Xika.

     

    Après que le tribunal a rejeté leurs recours en appel et maintenu la peine de mort à leur encontre, les jugements ont été remis au Tribunal populaire suprême de Beijing (TPSB) pour révision. Le président du TPSB a signé un ordre d'exécution à la suite des procédures de révision.

     

    Le Tribunal populaire intermédiaire de Kunming a reçu la décision concernant le verdict ainsi que l'ordre d'exécution le 22 février 2013. Les coupables ont été informés du verdict le 24 février.

     

    L'exécution sera supervisée par le Parquet populaire intermédiaire de Kunming.

     

    Le tribunal a déjà informé les consulats de Thaïlande et du Myanmar à Kunming, ainsi que les proches des condamnés, et arrangé des rencontres. Le tribunal a également assuré leurs droits de litige.

     

    Après l'exécution, le tribunal remettra les corps, les testaments et les objets personnels des condamnés à leurs proches ou à leurs consulats.

     

    A l'aide de soldats thaïlandais, Naw Kham et des membres de son gang ont planifié et mené le 5 octobre 2011 une attaque sur le fleuve Mékong contre deux cargos chinois, le Hua Ping et le Yu Xing 8.

     

    Sur ordre de Naw Kham, plusieurs de ses subordonnés ont également kidnappé des marins chinois et détourné des cargos en échange de rançons début d'avril 2011.

     

    Le gang a été démantelé début 2012 au cours d'une opération conjointe menée par les polices de Chine, du Laos, du Myanmar et de Thaïlande, après que le meurtre des marins chinois a suscité des appels à lutter contre la criminalité endémique dans la région frontalière.

     

    Naw Kham et ses trois complices ont été condamnés à la peine de mort le 6 novembre 2012.

     

    Deux autres membres du gang, Zha Bo et Zha Tuobo, ont été condamnés respectivement à la peine de mort avec sursis et à huit ans de prison.

     

    Naw Kham, surnommé le "parrain", était le chef du plus grand réseau armé de trafic de drogue sur le fleuve Mékong, lequel traverse la Chine, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam.

  • La Chine achète des pépites de l’aéronautique française

    PB190334.JPG

    Après avoir racheté deux constructeurs américains, les Chinois s'intéressent de très près à de petits avionneurs français en difficulté financière.

    Plus de 400.000 salariés, 37 milliards d’euros de chiffre d’affaires, plus de 200 filiales (avionneurs, hélicoptéristes, motoristes…). AVIC (Aviation Industry Cooperation of China), l’aéronautique chinoise, a de quoi donner des sueurs froides aux champions occidentaux.

    Mais la puissance de feu de ce monstre étatique, qui développe via Comac le moyen-courrier C919, l’avion régional ARJ-21 ou les hélicoptères d’attaque Z-10 et Z-19, n’est pas le seul aiguillon de la conquête chinoise du secteur. Pékin utilise aussi une arme bien plus discrète, et pas forcément moins efficace : le rachat de sociétés occidentales.

     

    00016c42d95c0e9e452f02.jpg

    La liste des acquisitions récentes est éloquente: AVIC s’est offert en mars 2011 le spécialiste américain des petits avions d’affaires Cirrus. Le groupe CQHIC a racheté en janvier le fabricant d’hélicoptères américain Enstrom, basé dans le Michigan. Le groupe Superior Aviation Beijing a échoué d’un cheveu à racheter Hawker Beechcraft, mythique constructeur américain en faillite, en octobre 2012.

    AVIC a aussi longtemps tourné autour du sous-traitant français Latécoère, spécialiste des aérostructures, du câblage et de l’ingénierie aéronautique (643,6 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012), qui travaille pour Airbus, Boeing, Bombardier, Embraer et Dassault, avant de renoncer.

    L'entreprise publique AVIC est le fer de lance de Pékin dans sa politique d'acquisition de PME occidentales, mais elle est loin d'être la seule. (Ng Han Guan/AP/SIPA)

    Pékin a pourtant bien entamé ses emplettes en France: le groupe minier Leshan Heima a racheté début février l’avionneur savoyard Lisa Airplanes, concepteur de l’Akoya, un hydravion biplace capable de se poser sur terre, neige et eau. La PME était en redressement judiciaire, comme la société lorraine Sky Aircraft, qui développe le projet d’avion tout terrain Skylander.

    Ce constructeur français est lui aussi dans le viseur d’une société chinoise.Hong Kong Technology Group Corporation s’est engagée à investir 80 millions d’euros dans le programme, via le géant AVIC. Le tribunal de commerce de Briey (Meuthe-et-Moselle) doit prendre une décision le 4 mars prochain.

    Pourquoi cette boulimie d’acquisitions? Petites structures, ces sociétés d’ingénieurs n’en sont pas moins des actifs précieux pour des acteurs chinois qui peinent à avancer leurs développements aéronautiques, comme le prouve l’exemple de l’ARJ-21, un programme cauchemardesque.

     

  • L'environnement sera le sujet brûlant des deux sessions politiques annuelles pour les autorités chinoises

    F201302261546341816418169.jpg

    En Chine, la question de la pollution de l'eau et de l'air va attirer l'attention «sans précédent» lors des prochaines deux grandes réunions politiques du pays.

    Les questions environnementales devraient être les sujets brûlants de l'actualité, au cours des deux prochaines sessions, ont expliqués les représentants qui sont chargés de préparer les propositions et lois.

    «Cette année les deux sessions pourront mesurer l'importance des questions environnementales à un niveau sans précédent", a souligné Zhao Jindong, un expert en biologie et universitaire en lien avec l'Académie chinoise des sciences.

    «Je travaille sur une proposition concernant la protection des ressources de l' eau du fleuve Yangtze et des deux plus grands lacs d'eau douce du pays : Le lac Poyang et le lac Dongting» , a déclaré Zhao, un membre du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC).

    La pollution des sols est le sujet sur lequel Wang Mingwen travaille actuellement pour pouvoir faire des propositions lors des deux prochaines sessions.

    RTEmagicC_usine-sulfure-Yangtse_PeterAlbrecht_txdam34209_4d40ce.jpg

    «Avec ce sujet controversé, haut combien d'actualité : la pollution atmosphérique et la pollution des eaux souterraines, le ministère de la Protection de l'environnement doit connaître une grande pression cette année», a déclaré Wang, un expert en droit de la province du Sichuan et membre de l'Assemblée Nationale Populaire (ANP).

    Les questions environnementales ont suscité fortement l'attention du public, à commencer par les PM2.5, ces particules de moins de 2,5 microns qui peuvent pénétrer dans les poumons et la circulation sanguine.

    « La Chine est entrée dans l'ère des "trois P" : PIB, IPC et les PM2.5," a expliqué le ministre de l'Environnement, Zhou Shengxian, lors d'une conférence environnementale au niveau national en janvier.

    Pour la première fois, les PM2.5, l'indicateur clé de la qualité de l'environnement, a été mentionné par un responsable au même niveau que le PIB, le produit intérieur brut, qui illustre le développement économique, et de l'IPC, l'indice des prix à la consommation.

    beijing-air-polllution-1-1358182202.jpg



    «Le public est exigeant concernant une amélioration de la qualité de l'environnement tout autant qu'il demande un niveau de prix stable», a fait remarquer Zhou Shengxian.

    Contrairement aux autres formes de pollution, la pollution atmosphérique peut affecter un grand nombre de personnes, indépendamment de leur revenu et du statut social.

    De vastes régions du pays ont été enveloppées d'un smog important et ce quatre fois au mois de janvier, pour atteindre plus de 1,4 million de mètres carrés.

    Dans certaines régions, la pollution a atteint des niveaux records, notamment, supérieure à 900 microgrammes par mètre cube dans la capitale, le plus haut niveau enregistré depuis que la ville de Beijing a commencé à publier les données au début de l'année 2012.

    Depuis lors, les résidents de Beijing sont conscients du fait que la pollution de l'air est inévitable tant qu'il n'y a pas de vent fort.

    Les masques vendus dans la ville, et le prix des purificateurs d'air continue d'augmenter. A noter que les ventes des feux d'artifice pendant la Fête du Printemps ont baissé de 35% par rapport à l'année dernière.

     

    air-pollution-in-Beijing--006.jpg



    Alors que la population essaie par ses propres moyens de lutter contre la pollution atmosphérique, de plus en plus de personnes placent leurs espoirs dans les mesures du gouvernement.

    Le remède possible est la prévention de la loi sur la pollution atmosphérique, qui est en cours de révision.

    Le projet a été remis au Conseil d'Etat il y a trois ans, mais n'est pas encore cette année sur la liste des législation prévues.

    « Comme moi, de nombreux experts, ont appelé à accélérer le processus législatif de cette loi, dans l'espoir de la voir sur la liste l’année prochaine», c’est ce que vient de déclarer à China Daily, Chai Fahe, vice-président de l'Académie chinoise de recherche pour les sciences de l'environnement, qui a participé à la rédaction du projet.

    Alors que l'attention du public se porte sur la pollution atmosphérique, les spécialistes de l'environnement ont mis en garde par rapport aux problèmes environnementaux existant dans tout le pays, soit dans: le sol, l'air, l’eau en surface, les eaux souterraines et les terres agricoles.

    Le 11 février, les allégations selon lesquelles des entreprises de la province du Shandong pompaient dans le sol l'eau polluée à près de 1000 mètres de profondeur, sont apparues sur Internet, suscitant l'attention des médias locaux et des services environnementaux.



    Après une enquête qui a duré une dizaine de jours, ces cas n'ont pas encore été révélés.

    Mais la situation de la pollution des eaux souterraines en Chine est toujours préoccupante. Les médias ont rapporté que la qualité des eaux souterraines dans 55% des 200 villes ont été gravement polluées, citant une enquête menée par le ministère du Territoire et des Ressources en 2011.

    Les experts estiment que la pollution dans le sol des terres agricoles n'est pas meilleure que dans l'eau et l'air. Les chiffres du ministère de la Protection de l'environnement, dans les années 90, montraient que plus d'un dixième des terres arables du pays étaient polluées. Mais selon les experts, la situation actuelle a certainement empiré depuis ces deux décennies.

    Les ministères ont lancé une enquête sur la pollution des sols du pays en 2006, mais les résultats n'ont toujours pas été publiés.

    L’autre signe inquiétant est l’augmentation sans cesse des protestations déclenchées par les questions environnementales, environ 29% par an depuis 1996, a révélé Yang Zhaofei, vice-président de la Société chinoise pour les sciences de l'environnement, lors d'une réunion au niveau national en octobre 2012.

    2012 a vu des manifestations à Ningbo, la province du Zhejiang, à Shifang dans le Sichuan et à Qidong, la province du Jiangsu, entre juillet et octobre, toutes déclenchées par les inquiétudes concernant les projets locaux pouvant présenter des risques environnementaux pour la communauté et de savoir si les projets ont subi des tests officiels ou non.

    Ces trois cas ont finalement vu les gouvernements locaux promettant d'annuler définitivement les projets.

    Gao Jixi, directeur de l'institut écologie de l'Académie chinoise de recherche en sciences de l'environnement, a indiqué à China Daily qu'il travaille sur une proposition quant à la manière de résoudre la contradiction entre le développement et l'environnement.

    «Les deux sessions cette année peuvent résoudre les problèmes environnementaux, par rapport à plusieurs aspects, comme la contribution des consommateurs et des industries, plutôt que de se focaliser sur les fonctions des services de la protection de l'environnement», a déclaré le membre de la Conférence politique consultative du peuple chinois.

  • Le Louvre, le Centre Georges Pompidou, le musée Van Gogh et le Rijksmuseum d'Amsterdam, fermeront leurs portes pour accueillir en exclusivité un groupe de 10 voyageurs chinois

    F201302251409261054414672.jpg

    Des articles à prix réduits, achetés avec avidité par les touristes asiatiques au magasin des Galeries Lafayette à Paris. Lors de la semaine de vacances de la Fête du Printemps, qui a débuté cette année le 9 février, de nombreux Chinois ont voyagé à l'étranger où ils ont acheté des produits de luxe. (Yoan Valat)

     

    Quatre des plus grands musées d'Europe, à savoir le Louvre, le Centre Georges Pompidou, le musée Van Gogh et le Rijksmuseum d'Amsterdam, envisagent de fermer leurs portes pour accueillir en exclusivité un groupe de 10 voyageurs en provenance de Chine continentale le 10 mars.

    Un habitant de Shanghai, qui dit s'appeler Charles Wang, est l'un des voyageurs qui ont payé 145 000 Yuans (11.200 Euros) chacun pour une visite de 10 jours en Europe.

    Également sur le calendrier de M. Wang, qui travaille dans la finance, le privilège d'entrer dans l'European Fine Art and Antiques Fair, le plus grand salon d'art et d'antiquités du monde, aux Pays-Bas, pendant une visite exclusive réservée aux voyageurs chinois le mois prochain.

     

  • 520 000 visiteurs à l'exposition des lanternes du fleuve Qinhuai à Nanjing étonnent les Français

    001aa0c6c27e1295779910.jpg

    Admirer les lanternes, déguster les spécialités locales, prendre le bateau, se promener à l'est de l'ancienne porte de la ville... A 20 heures le soir de la fête des Lanternes, le nombre de visiteurs à l'exposition des lanternes du fleuve Qinhuai a atteint son apogée. Les habitants affluaient vers le parc Bailuzhou, la salle Dacheng et le pont Wende. Le 24 février jusqu'à 22 heures, 520 000 habitants ont admiré les lanternes dans le quartier du temple de Confucius et à l'est de l'ancienne porte de la ville.

     

    Dans la foule au temple de Confucius, il y a deux jolies femmes françaises. D'après Li Dongxu, un étudiant qui leur sert d'interprète, ces deux Françaises sont des étudiantes en échange pour la deuxième année à l'Institut d'économie de l'Ecole normale supérieure de Nanjing. Xu Lili, d'origine chinoise, les accompagne. « Elles s'intéressent beaucoup à la culture chinoise. A l'occasion de la fête des Lanternes, elles viennent visiter la salle Dacheng. Outre l'admiration des lanternes, elles veulent connaître Confucius, le célèbre penseur chinois », explique Li Dongxu. Les deux Françaises racontent que c'est leur première visite au temple de Confucius et qu'elles sont étonnées par la foule présente à l'exposition des lanternes. Mais c'est le reflet de la culture chinoise, unique en son genre.

    Les 520 000 visiteurs à l'exposition des lanternes du fleuve Qinhuai étonnent les Français

     

    001ec94a2715129561640f.jpg

     

    Les 520 000 visiteurs à l'exposition des lanternes du fleuve Qinhuai étonnent les Français

    001ec94a27151295615a0e.jpg

    001ec94a27151295616410.jpg

    001ec94a27151295616412.jpg

     

     

    001ec94a27151295616416.jpg

    001ec94a27151295616414.jpg

     

  • La fête des Lanternes qui est un peu le carnaval chinois deviendra-t-elle une fête internationale ?

    0019b91ed6e0129020d101.jpg

     Shanghai, à l'approche de la fête des Lanternes, les citoyens et les touristes se rendent à la foire des Lanternes du parc Yuyuan pour célébrer cette fête.

    Site traduit en : http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6976/zh/archive/2013/02/24/la-fete-des-lanternes-qui-un-peu-le-carnaval-chinois-deviend.html
    Site traduit en : http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6976/en/archive/2013/02/24/la-fete-des-lanternes-qui-un-peu-le-carnaval-chinois-deviend.html

    La fête des Lanternes (Yuanxiao Jie en chinois), le 15e jour du premier mois lunaire, tombe cette année le dimanche 24 février. C'est un jour symbole de réunion en Chine. En fait , elle marque la fin des festivités de la Fête du Printemps  que l'on appele Nouvel an chinois en occident. Chez nous , à Shenzhen, où les feus d'artifice sont permis , c'est le jour pour épuiser son stock de pétards et fusées car à partir de demain , il est interdit d'utiliser ces produits. Donc la période fête qui a commencé le 9 février ( réveillon de nouvel an ) se termine le 24 février.

    001fd04cfc22109b360404.jpg

    fête des Lanternes sous les feux d'artifice

     

    Xiaoli, qui habite à Madrid en Espagne, prépare une réception pour la fête des Lanternes. « Je compte faire des boulettes de riz glutineux pour des amis et des voisins », dit-elle.

     

    Les boulettes de riz glutineux et les lanternes sont les deux caractéristiques de la fête des Lanternes. Mais cette fête un peu démodée en Chine peut-elle devenir un carnaval international ? Ce n'est pas complètement idyllique de l'imaginer dès lors que la fête Yuanxiao est un carnaval en soi. Si le carnaval de Rio peut attirer l'attention du monde entier, la fête des Lanternes le peut également.

     

    0019b91ed6e0129020e902.jpg

    Un carnaval des lanternes à été organisé à Suzhou. Quinze assortiments de lampes de couleurs diversifiées et quelques 3000 lampes individuelles ont été utilisés pour réaliser un monde de lumière qui attire nombre de visiteurs.

     

    La fête de Yuanxiao est le carnaval des Chinois depuis l'Antiquité. Les festivités de la fête des Lanternes montrent les attentes de la population envers cette fête : plaisir et frénésie.

     

    Xiaoli invite beaucoup d'amis et de voisins étrangers pour passer la fête avec elle, elle espère leur faire découvrir cette fête.

     

    001fd04cfc221293e5ba03.jpg

     

    Xiaoli se prépare depuis plusieurs jours pour accueillir la fête des Lanternes. En tant qu'hôte, elle a appris à faire des boulettes de riz glutineux avec ses parents en Chine pour le dîner de la fête.

     

    « J'ai demandé à des amis qui sont rentrés en Chine de me rapporter du riz glutineux. » explique-t-elle. Elle prépare des graines de sésame et de la pâte de jujube. « En Chine, on achète les boulettes au supermarché, mais à l'étranger, j'ai envie de faire moi-même mes boulettes pour créer une ambiance festive. »

     

    001fd04cfc22109b362812.jpg

     

    L'ambiance de la fête de Yuanxiao consiste à admirer les lanternes et à se promener au marché nocturne.

     

    Les lanternes sont très variées en Chine. Parmi elles, la lanterne impériale de Beijing, la lanterne brodée du Zhejiang, la lanterne de dragon de Shanghai et la lanterne aux figurines animées du Guangdong.

     

     0019b91ec9811292788220.jpg

    Wuhan, 36 équipes de danse du dragon se sont rassemblées pour célébrer la fête des Lanternes

     

    Comme l'indique le sinologue français Xie Henai, la fête de Yuanxiao marquait le vrai commencement de la nouvelle année à la dynastie des Song, c'est-à-dire les 14e, 15e et 16e jours du premier mois lunaire. La cérémonie organisée durant ces trois journées reflète toutes les caractéristiques du carnaval

     

    0019b91ec981129278a024.jpg

    0019b91ec981129278a023.jpg

    0019b91ec9811292789422.jpg

  • La Chine installe une centrifugeuse pour l'enrichissement de l'uranium

    Areva vend l'Uranium du Niger aux Chinois.jpg

    AREVA SIGNE UN CONTRAT DE PARTAGE DE l'URANIUM DU NIGER

    Site traduit en : http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6975/zh/archive/2013/02/23/la-chine-installe-une-centrifugeuse-pour-l-enrichissement-de.html
    Site traduit en : http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6975/en/archive/2013/02/23/la-chine-installe-une-centrifugeuse-pour-l-enrichissement-de.html

    Le plus grand développeur d'énergie atomique de la Chine a annoncé vendredi l'installation réussie d'une centrifugeuse pour l'enrichissement de l'uranium à usage industriel.

    La centrifugeuse a été construite dans un atelier d'enrichissement d'uranium de la ville de Lanzhou dans le nord-ouest de la Chine, a-t-on appris d'une annonce publiée par la société China National Nuclear Corporation (CNNC).

     

    Les centrifugeuses pour l'enrichissement de l'uranium sont nécessaires afin d'obtenir de l'uranium U235 concentré, qui est utilisé en tant que combustible dans les centrales nucléaires.

     

    Plusieurs pays sont en cours de développement de telles installations, mais peu ont eu du succès avec une production industrialisée.

     

    L'installation de la centrifugeuse marque un accomplissement stratégique dans le domaine de la sauvegarde du développement durable de l'industrie chinoise de l'énergie nucléaire, a noté l'annonce.

     

    La CNNC a auparavant indiqué qu'elle avait investi en 2011 un total de 1,75 milliard de yuans (280 millions de dollars) dans des projets indépendants de recherche et de développement.

     

  • Vingt-trois millions de Chinois sortis de la pauvreté en 2012 soit 900 millions depuis 30 ans

    old_man_beggar.jpg

    Site traduit en : http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6969/en/archive/2013/02/22/vingt-trois-millions-de-chinois-sortis-de-la-pauvrete-en-201.html
    Site traduit en : http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6969/zh/archive/2013/02/22/vingt-trois-millions-de-chinois-sortis-de-la-pauvrete-en-201.html

    C'est une boutade, mais elle résume bien la réalité sociale de la Chine aujourd'hui. Il vaut mieux être riche en Chine et il vaut mieux être pauvre en France.

    Le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté en Chine a considérablement baissé en 2012, grâce aux efforts renforcés du pays pour accroître les revenus des habitants, indiquent les statistiques officielles rendues publiques vendredi.

    Le Bureau d'Etat des Statistiques (BES) a annoncé vendredi que l'année dernière 23,39 millions d'habitants ruraux étaient passés au-dessus du seuil de pauvreté actuellement fixé à 2.300 yuans (365,83 dollars) par an, portant le nombre total d'habitants ruraux pauvres à 98,99 millions fin 2012.

    pauvrete-chine.jpg

     

    La pauvreté dans les zones rurales est l'une des principales difficultés que rencontre la deuxième économie mondiale et le pays le plus peuplé au monde.

     

    En 2012, la Chine a hissé le revenu net moyen des habitants ruraux à 7.917 yuans par an, en hausse de 10,7% par rapport à la même période de l'année précédente, selon les chiffres publiés précédemment par le BES.

    Ce ne sont pas les quelques dissidents , largement payés par des organisations occultes étrangères afin de créer des troubles en Chine ni le théocrate has been dalai lama , qui peuvent déstabiliser le pouvoir mais l'écart devenu trop important entre riches et pauvres qui pourraient déboucher sur une révolte.

    Le futur nouveau président Xi Jinping, qui envoyé en exil à la campagne 5 ans , a touché du doigt la pauvreté en est bien conscient et ferra tout son possible pour la prospérité du pays et améliorré la situation des plus démunis et endiguer la paupérisation des paysans chinois.

    132153187_51n.jpg

     

  • Les pénalités douanières sur les produits solaires chinois coûteront 242.000 emplois à l'UE

    F201302200849321751518016.jpg

    Site traduit en : http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6964/zh/archive/2013/02/21/les-penalites-douanieres-sur-les-produits-solaires-chinois-c.html
    Site traduit en : http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6964/en/archive/2013/02/21/les-penalites-douanieres-sur-les-produits-solaires-chinois-c.html

    Des pénalités douanières sur les produits solaires importés de Chine entraîneront "des destructions d'emplois considérables" pour l'Union européenne (UE), a révélé mardi une étude de l'institut économique indépendant Prognos.

    Une pénalité douanière de 60% sur les produits solaires chinois entraînerait 193.700 destructions d'emplois dans l'UE au cours de la première année d'application de ces droits punitifs, selon ce rapport de Prognos, commandé par l'Alliance pour une énergie solaire abordable.  

    Le nombre d'emplois cumulé atteindrait les 242.000 au cours de la troisième année d'application de ces pénalités, selon ce rapport.

    Même une pénalité de 20% seulement coûterait 115.600 emplois à l'UE lors de la première année suivant sa mise en oeuvre, et un total de 175.500 emplois à la troisième année.

    Ce rapport a été publié quelques mois après le début d'une enquête de lutte contre le dumping ouverte par la Commission européenne en septembre de l'an dernier et après l'ouverture d'une enquête sur d'éventuelles subventions ouverte en novembre dernier sur des produits solaires importés de Chine.

    Ces destructions d'emplois concerneraient principalement les segments non-manufacturiers de la chaîne de valeur de l'industrie photovoltaïque européenne.

    Les pénalités douanières provoqueraient en effet une baisse de la demande qui serait suivie immédiatement d'une baisse de la demande d'installations et de services de la part de ce secteur, indique le rapport.

    3f93b2a8-dd9c-11dd-a3a6-be0ceddfc442.jpg