• Chine : 18 pandas géants rentrent chez eux, quatre ans après le séisme du 12 mai 2008

    F201210311336543131894831.jpg

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/5924/zh/archive/2012/10/31/chine-18-pandas-geants-rentrent-chez-eux-quatre-ans-apres-le.html

    Reading the article in English: http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/5924/en/archive/2012/10/31/chine-18-pandas-geants-rentrent-chez-eux-quatre-ans-apres-le.html

    chine,sichuan,wolong,panda,pandas geants

     

    Une nouvelle base de pandas géants a ouvert mardi dans la province du Sichuan (sud-ouest) avec le retour de 18 animaux, quatre ans après la destruction de leur ancien habitat par un puissant séisme.

     

    chine,sichuan,wolong,panda,pandas geants

    Il s'agit du premier groupe de pandas géants à revenir dans la réserve naturelle de Wolong depuis le séisme de magnitude 8,0 survenu le 12 mai 2008, ont indiqué les autorités d'administration de la réserve.

    Cette catastrophe avait fait plus de 80.000 morts et
    disparus.

     

    chine,sichuan,wolong,panda,pandas geants

    Trente-deux animaux de la base de Wolong du Centre chinois de protection et de recherche des pandas avaient été transportés vers d'autres parcs du pays. 30 pandas supplémentaires avaient été relogés dans la base de la gorge de Bifeng, à Ya'an, dans la province du Sichuan, car leur habitat avait été gravement endommagé par le séisme.

     

    chine,sichuan,wolong,panda,pandas geants

    La nouvelle base, financée par le gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong, s'étend sur 19.845 m2 et peut accueillir 59 pandas géants, selon les autorités.

     

    chine,sichuan,wolong,panda,pandas geants


    Le panda géant est une des espèces les plus menacées. Environ 1.600 pandas vivent dans la nature, principalement dans les montagnes du Sichuan, et 340 autres en captivité.

    chine,sichuan,wolong,panda,pandas geants

     

       
  • La Chine reste la première destination pour les investissements mondiaux

    中国要阅读的文章:

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/5877/zh/archive/2012/10/30/la-chine-reste-la-premiere-destination-pour-les-investisseme.html

     

    Reading the article in English:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/5877/en/archive/2012/10/30/la-chine-reste-la-premiere-destination-pour-les-investisseme.html

    La Chine arrive pour la seconde année consécutive en première position de la liste des 10 plus importantes destinations des investissements au monde, selon une étude publiée lundi par le cabinet de consultants BDO.

    L'indice global 2012 des opportunités de marché pour la Chine s' élève selon BDO à 251, soit la note la plus élevée attribuée dans ce classement, devant les États-Unis avec un indice de 212, le Brésil avec un indice de 198, l'Inde dont la note s'élève à 158 et l'Allemagne à 147.

    Cet indice a été constitué à partir des intentions d'expansion mondiale sur des pays et régions spécifiques indiquées par des directeurs financiers d'entreprises au cours de 1 050 entretiens dans 14 pays et régions.

     



    Les directeurs financiers en question ont évoqué sept grands marchés établis comme les meilleurs pays pour investir, à savoir ceux de Chine, des États-Unis, du Brésil, d'Inde, d'Allemagne, de Russie et de Grande-Bretagne.

    D'après ce rapport, les sept marchés les plus attractifs en termes d'opportunités d'investissement représentent près de la moitié du PIB mondial en 2011, ce qui souligne une nouvelle fois l'importance de la taille du marché et de sa clientèle comme facteurs moteurs.

    Les plus importantes raisons déterminant l'expansion des entreprises à l'étranger comprennent la taille du marché et sa croissance, les infrastructures et la population locales, la facilité d'entrée sur le marché, le potentiel de consommation et la main d'oeuvre bon marché, suggère cette étude.

    Martin_van_Roekel_1.jpg



    "Les pays des BRICs inspirent davantage confiance aux investisseurs et connaissent actuellement un boom des investissements, près de la moitié des directeurs financiers déclarant investir actuellement ou prévoir d'investir sur ces marchés, contre 29% seulement en 2011", commente Martin Van Roekel, PDG de BDO.

    "La crise de la zone euro joue également un rôle important, puisque les directeurs financiers du Brésil et de Chine en particulier déclarent qu'elle a eu un impact important sur leurs plans d'expansion internationale", a-t-il dit.

    Les directeurs financiers du monde trouve de plus en plus difficile de faire affaire à l'étranger en 2012 par rapport à trois ans auparavant, indique cette étude, évoquant les mauvaises conditions économiques, l'augmentation des réglementations et l'accroissement de la concurrence comme les principales raisons.


  • La Chine est le 1er pays producteur et consommateur mondial de bière, gambei

     

     biere_qingdao_chine.jpg

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/5856/zh/archive/2012/10/29/gambei.html

    Reading the article in English:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/5856/en/archive/2012/10/29/gambei.html

    Les Chinois aiment la bière. La Chine est depuis 2003 le premier marché mondial de la bière en termes de volumes. L’année passée, le marché chinois a représenté un quart de la consommation mondiale de bière.

    Les consommateurs ont tendance à boire des bières plus légères qu’en Belgique. Elle est surtout consommée lors de repas. S'il y a beaucoup plus de restaurants en Chine que chez nous, les cafés et bars sont pratiquement inexistants.

    Ce n'est que depuis quelques années que fleurissent par ci par là quelques Starbucks Café sinon pour trouver un bar vous devez vous rendre dans un  hôtel à la clientèle européenne.

     

    le-storytelling-sebastien-durand-conseil-communication-le-blog-mcdo-starbucks-1.jpg

     

    La première bière de Chine et la plus vendue est la Tsingtao qui est produite  dans la ville de Qingdao .

    Les Allemands conquièrent la ville de Quigdao en 1898. Située sur les rives de la mer Jaune au nord-est de la Chine , les Allemands y ont établi une base navale et y installèrent une brasserie pour leurs besoins personnels. La construction de la brasserie de Qingdao fut terminée en 1903. Les Chinois récupérèrent la brasserie en 1922. 

    D'abord distibuée dans le Shandong (la province dont Qingdao fait partie) elle finit par être répendue dans toute la Chine. Maintenant elle est la bière la plus exportée de chine. Elle est vendue dans 62 pays et régions autour du globe y compris le Japon, Allemagne,Belgique, France, Royaume-Uni, l’Italie, le Canada, le Brésil et le Mexique et depuis 1972, la bière Tsingtao est vendue aux États-Unis.

     

    BIRE-T~1.JPG

    La bière Tsingtao a une saveur légèrement maltée et de noisette. Elle se mélange idéalement avec les goûts sucrés et les épices de la cuisine asiatique. Elle est brassée avec des ingrédients entièrement naturels. Elle est constituée d’arômes frais, fleuris de houblon, d’orge de haute qualité et elle est complétée d’eau de la montagne de Laoshan.

     

     

     

  • Maintenant, suivez mon blog en chinois,en français ou en anglais

    P8250126.JPG

     

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/5781/zh/archive/2012/10/28/maintenant-suivez-mon-blog-en-chinois-en-francais-ou-en-angl.html

    Reading the article in English: http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/5781/en/archive/2012/10/28/maintenant-suivez-mon-blog-en-chinois-en-francais-ou-en-angl.html

    Chaque année je rends hommage au grand leader chinois , soit devant cette merveilleuse peinture

    urbaine,au centre de Shenzhen,soit devant sa statue dans un des parcs de Shenzhen.

     

    Depuis hier, mon blog est lisible en chinois mandarin (putonghua) et en anglais.Demain,probablement j'atteindrai le demi-million de lecteurs. Ceci me donne l'occasion de faire une mise au point et de répondre à vos questions .

    Souvent ,on me demande si je suis Chinois. Comme vous voyez , non. En fait, je suis Bruxellois. Dès mon premier séjour en Chine, j'ai compris que la réalité y était toute autre. J'ai vu un peuple heureux , que l'on y était aussi libre qu'en Europe et en tous cas plus en sécurité.

     

    J'ai pris conscience combien on nous mentait dans les médias occidentaux et surtout , ayant été reçu chaleureusement partout , j'ai été séduit par la gentillesse innée des Chinois . J'ai travaillé pour une firme chinoise ( et travaille encore) , je n'ai qu'à me louer de mes bons rapports avec mes collègues.

    J'ai aussi  rencontré à Beijing,celle qui allait devenir mon épouse . Depuis , j'ai vécu en famille chinoise , travaillant dans une firme chinoise , j'étais en immersion totale . Je puis dire que je connais la société chinoise de l'intérieur.

    C'est suite à l'ignorance de la réalité chinoise en occident que j'ai décidé de créer ce blog. Le libellé de ce blog est "La Chine d'aujourd"hui,tout ce que les médias ignorent"  .

    On me reproche parfois de ne présenter que le beau côté de la Chine. En fait , vu le nombre de lecteurs, je suis satisfait que l'on s'intéresse à la Chine ce qui est mon but et si possible que ces lecteurs finissent par être comme moi , des passionnés de la Chine.

    Ce pays n'est pas parfait , il est comme tous les pays. Mais ce pays qui a souffert des dizaines d'années de l'exploitation par les pays occidentaux ainsi que du Japon qui s'est comporté en Chine comme les Allemands quand ils ont envahi des pays européens ou vis-à-vis des Juifs, s'est relevé de manière unique , il faut bien le dire, grâce aux Parti Communiste Chinois(PCC) . Que la Chine soit confrontée au problème de la corruption au seing même du PCC mais il faut être conscient que la Chine est confrontée ,et spécialement depuis 1989, à des forces étrangères dont le but est de réaliser, comme avec l'URSS, l'éclatement du pays.

    Heureusement , il n'y a en Chine ni Gorbatchev ni Elstine prêt à brader le pays. Les séparatistes ,qu'ils soient à la marche ,comme dalai lama , ce traître qui qui a vendu son âme à une organisation criminelle d'un grand pays occidental ou Reda Khader qui oeuvre avec des organisations terroristes islamistes , qu'ils soient des dissidents à la solde de pays occidentaux , ils en sont tous pour leurs frais.

    La Chine reste une et forte grâce au PCC.

    Il faut donc espérer que nous continuerons à travailler avec la Chine , péreniser la mondialisation donc acheter plus et vendre plus en Chine. Favoriser les investissements chinois en Europe qui sont trop faibles et trop inférieur aux investissements européens en Chine.

     

  • Chine : le Tibet présente le plus haut parc national du monde

     

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/5697/zh/archive/2012/10/27/chine-le-tibet-presente-le-plus-haut-parc-national-du-monde.html

    Reading the article in English:
    http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/5697/en/archive/2012/10/27/chine-le-tibet-presente-le-plus-haut-parc-national-du-monde.html


    001aa0c6c27e11f58f8609.jpg

    Le plus haut parc national du monde a ouvert vendredi ses portes dans la région autonome du Tibet.

     

    Le Parc national de Qomolangma, situé à la frontière sino-népalaise, s'étend sur six districts de la préfecture de Xigaze et représente une superficie totale de 78.000 km².

     

    Il possède cinq pics de plus de 8.000 mètres d'altitude, notamment le mont Qomolangma (Everest). Une dizaine d'autres pics culminent à plus de 7.000 mètres, selon Sun Yongping, directeur adjoint de l'office régional du tourisme.

     

    Le parc comprend également des vallées écologiques, zones culturelles, sources thermales et forêts enneigées.

     

    001aa0c6c27e11f58f8607.jpg

     

    "Le parc national se focalisera sur la protection de l'écologie et de la biodiversité, ainsi que sur la prévention de l'exploitation illégale des ressources et des terrains", a indiqué M. Sun.

     

    Le mont Qomolangma, qui culmine à 8.844,43 m d'altitude, est le plus haut pic du monde et attire les touristes venus des quatre coins du globe. Cette année, le site a déjà accueilli plus de 73.000 visiteurs.

     

    Il s'agit du troisième parc national au Tibet, après l'ouverture un peu plus tôt dans la semaine du Parc national de Namtso et celle du Parc national du canyon du Yarlung Tsangpo en 2010.

     

    L'ouverture de ces parcs s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par le Tibet pour se transformer en "destination mondiale importante", ce qui est également l'objectif du gouvernement central.

     

    001aa0c6c27e11f58f8608.jpg

     

    Le Tibet se situe sur le plateau Qinghai-Tibet, région peuplée principalement de Tibétains et dominée par la culture bouddhiste. Outre les sites naturels, les destinations touristiques de la région comprennent également les grands lieux du bouddhisme tibétain, tels que le palais du Potala, le temple de Jokhang et la lamaserie du Zhaxi Lhunbo.

     

    Près de 300.000 habitants de la région vivent du tourisme, et les capitaux fixes de ce secteur dépassent les 25 milliards de yuans, selon les chiffres du gouvernement.

     

    Le nombre annuel de touristes voyageant au Tibet a connu une croissance moyenne de 30% ces cinq dernières années. En 2011, plus de 8,69 millions de visiteurs se sont rendus au Tibet, engendrant des revenus touristiques de 9,7 milliards de yuans. Les autorités locales se sont fixé un objectif de 15 millions de touristes par an d'ici à 2015.

     

  • Le quotidien belge "L'Echo" publie un article expliquant l'appartenance des îles Diaoyu au territoire chinois

    media_xll_5146274.jpg

    Le quotidien belge "L'Echo" a publié dans son édition de mercredi un article écrit par l'ambassadeur de Chine en Belgique, M. Liao Liqiang, dans lequel le diplomate chinois a déclaré avoir trouvé récemment une carte de 1832 qui prouve que les îles Diaoyu font partie intégrante du territoire chinois.

    Il s'agit d'une carte dressée en 1832 par Pierre Lapie, lieutenant colonel de l'armée française et Lapie fils, capitaine d'Etat-Major de l'armée française. L'ambassadeur chinois l'a trouvée le week-end dernier dans la Librairie Schwilden de la Galerie Bortier à Bruxelles.

     



    Dans cette carte, les îles Diaoyu sont marquées clairement sous le nom de "Tiaoyu-Su" (appellation chinoise des îles Diaoyu sous les dynasties Ming et Qing).

    L' ambassadeur chinois a rappelé dans son article que les îles Diaoyu avaient déjà été découvertes par la Chine au début du 15e siècle et étaient administrées depuis en tant qu' îles affilées à Taiwan.

     



    Même dans la carte annexé au premier document japonais ayant évoqué les îles Diaoyu, Sangoku Tsuran Zusetsu (Aperçu général des trois royaumes), qui a été écrit en 1785, les îles Diaoyu sont marquées de la même couleur que celle de la partie continentale de la Chine, en les présentant comme faisant partie de la Chine, a fait remarquer M. Liao.

    La Chine a toujours préconisé de résoudre de manière appropriée les conflits territoriaux par le dialogue et la négociation, a réitéré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hong Lei, lundi lors d' un point de presse.

    Les îles Diaoyu et leurs îlots adjacents appartiennent à la Chine et font partie intégrante du territoire chinois depuis l' antiquité, et la Chine exerce une souveraineté incontestable sur ces îles, a-t-il rappelé.

    images.jpg

  • Ford Genk : Une délégation d'Agoria se rend en Chine et espère y trouver un repreneur

    Paul-Soete-administrateur-d-l-gu-d-Agoria-.jpg

    Quand cela va mal, en Flandre , on fait appel à la Chine. Les bons résultats de Volvo à Gand ,depuis qu'il est passé sous pavillon chinois , ou les succès de COSCO qui booste le port d'Anvers y sont pour quelque chose.

     

    Une délégation de la fédération sectorielle Agoria s'est envolée ce mercredi pour la Chine afin de sonder l'intérêt des constructeurs automobiles chinois quand à d'éventuels investissements en Europe. Le dossier de Ford Genk sera bien entendu évoqué, a déclaré Wilson De Pril, directeur-général de Agoria Vlaanderen. Le fait que ce voyage débute le jour de l'annonce de la fermeture de l'usine Ford à Genk est un pur hasard. "Mais nous allons monter un dossier le plus rapidement possible", a précisé M. De Pril. La délégation souhaite vérifier si elle peut travailler  avec les constructeurs automobiles et fournisseurs chinois, mais aussi s'il ya un intérêt d'investissement,de leur part, selon De Pril. La situation de Ford Genk sera naturellement posée. «Nous allons créer un fichier dès que possible", a déclaré le directeur général d'Agoria. Agoria  tempère les attentes. «Nos coûts de main-d'œuvre demeurent un sérieux handicap. Nous espérons que ce drame donne lieu à un calendrier pour gommer cet handicap. "

     

  • Par manque de moyens, les parisiens recherchent des investisseurs à Beijing, les Chinois sauvant déjà l'industrie du luxe à Paris

    001aa0bab90b11f0af5911.jpg

    Après avoir accueilli cet été les touristes chinois, les touristes étrangers les plus dépensiers qui ont sauvé le secteur du luxe de Paris, la France en demande davantage à l'empire du milieu pour faire rebondir son économie en pleine récession.

     

    Une rencontre entre les fonctionnaires de la ville de Paris et les entrepreneurs chinois a été organisée hier le 23 Octobre à l'ambassade de France à Beijing, dans le but d'attirer plus d'investissements chinois dans la capitale française. Dans le cadre du programme « Grand Paris », M. Daniel Canepa, le préfet de l'Ile-de-France, a fait une présentation sur l'un des plus ambitieux projets de développement économique urbain au monde: il mobilisera 32 milliards d'euros d'investissements publics pour réaliser 150 km de lignes ferroviaires automatiques dans les 15 années à venir.

    Par manque de moyens, les parisiens recherchent des investissements à Beijing

    Sylvie Bermann, Ambassadeur de France en Chine

     

    Plein d'idées dans la tête mais en manque de moyens, Paris-Ile-de-France Capitale Economique et la Chambre des Notaires de Paris ont décidé de se rendre en mission à Beijing afin de proposer aux investisseurs chinois des opportunités d'investissement liées au différents projets du《Grand Paris》, et particulièrement dans le domaine immobilier. En effet, à l'heure actuelle, les investisseurs chinois sont de plus en plus séduits par le marché de l'immobilier parisien, le deuxième au monde avec 51 millions de m2 de locaux pour l'immobilier d'entreprises et des adresses prestigieuses telles que le Triangle d'Or ou encore la Défense, premier quartier d'affaires en Europe.

     

    Par manque de moyens, les parisiens recherchent des investissements à Beijing

     

     

    Daniel Canepa, Préfet de Paris et de la région Ile-de-France

     

    《Grand Paris: de nouvelles opportunités de partenariats et d'investissements》, à la Résidence de France, est en présence de :

     

    - S.E. Sylvie Bermann, Ambassadeur de France en Chine

     

    - Daniel Canepa, Préfet de Paris et de la région Ile-de-France (Gouverneur),

     

    - Pierre Simon, Président de Paris-Ile de France Capitale de Paris,

     

    - Christian Bénasse, Président de la Chambre des Notaires de Paris,

     

    et la délégation des personnalités qui les accompagne, présentera des projets concrets et des opportunités en avant-première.

    Par manque de moyens, les parisiens recherchent des investissements à Beijing

    Pierre Simon, Président de Paris-Ile de France Capitale de Paris

  • La planification en Chine a été un outil de développement qui s'est appliqué à un modèle plutôt proche du modèle du marché que du modèle de l'ancienne conception du socialisme (J-L Mélenchon)

    JEAN-L~1.JPG

    "Je trouve stimulant et intéressant de voir comment la planification a été un outil de développement qui s'est appliqué à un modèle plutôt proche du modèle du marché que du modèle de l'ancienne conception du socialisme", a déclaré M. Mélenchon.

    Le développement de la Chine constitue "une chance pour l'humanité", a estimé Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de Gauche français et ancien candidat du Front de gauche, qui a récolté 11,11% des suffrages au premier tour de l'élection présidentielle d'avril-mai 2012.

    "Je considère que c'est une chance pour l'humanité", a déclaré l'ancien candidat à l'Elysée, dans une récente interview accordée en exclusivité à l'agence Xinhua.

    "La Chine, par sa montée en puissance et par le relais que son marché intérieur est en train de provoquer, peut être une puissance qui apaise les relations économiques mondiales en proposant au monde un pôle de stabilité", a estimé M. Mélenchon.

    L'homme politique français a notamment souligné que les Chinois partageaient avec les Européens et les Français le souhait de bâtir "un monde organisé avec des échanges équilibrés et négociés", loin du "libre marché" prôné par les Nord-Américains.

    Dans cette optique, il a envisagé la conclusion d'accords privilégiés de coopération entre les pays européens et la Chine comme un développement souhaitable de leurs relations économiques et commerciales.

    "Je suis un partisan actif d'un dialogue débarrassé de préjugés avec les Chinois", a-t-il affirmé, tout en admettant qu'il existait des divergences d'idées entre les Européens et les Chinois.

    Par ailleurs, ce farouche opposant à l'austérité budgétaire préconisée par l'Union européenne (UE) a salué le "pragmatisme" dont sait faire preuve l'Etat chinois. Le leader du Front de gauche a poursuivi en évoquant un autre atout : "le recours des Chinois à la politique planifiée qui tâche de se donner la maîtrise du temps".

    "En Europe et dans le monde anglo-saxon, il n'y a plus aucune maîtrise du temps", a-t-il regretté, constatant "la domination du temps très court" au détriment de "toute stratégie de long terme".

    7746325560_jean-luc-melenchon-dans-tous-ses-etats.jpg

    A la veille du 18e congrès du Parti communiste chinois (PCC) à Pékin, le député européen a estimé que le pays, fort de sa population d'un milliard trois cent millions, relèverait deux grands défis : la question environnementale et celle du pluralisme politique.

    "Le défi écologique sera traité par la Chine", a prédit M. Mélenchon, mettant en avant la responsabilité de Beijing envers le reste de l'humanité, celle d' "apporter des réponses qui soient utiles pour le monde entier" à cet égard.

    "Il y a une évolution sur le fond qui doit être faite par le communisme, qui doit intégrer la dimension écologique de la crise", a-t-il remarqué, mettant notamment en cause "le caractère productiviste (...) intrinsèquement lié au capitalisme".

    "Deuxièmement, se pose la question de comment prendre en compte la diversité qui s'exprime naturellement dans la société", a poursuivi M. Mélenchon, évoquant l'autre défi majeur qui doit être abordé par les autorités chinoises.

    "Dans le passé, le modèle communiste pensait que c'est par la forme de la dictature du prolétariat que cette autorité pouvait s'exercer. L'expérience montre que ce n'est pas le meilleur chemin et que cela comporte des risques d'erreur qui coûtent horriblement cher", a expliqué ce leader d'extrême-gauche, dont la formation politique est née en 2009 d'une alliance avec le Parti communiste français (PCF).

    "Par conséquent, la question du pluralisme politique est compliquée à envisager et à comprendre, dans bien des endroits du monde. Elle doit être posée aussi en Chine", a-t-il ajouté.

    "Je fais confiance aux Chinois pour l'aborder", a conclu M. Mélenchon, qui n'a pas caché son admiration pour ce "peuple de profonde culture".

     

    Melenchon-a-20-ans-Melenchon-a-20-ans_articlephoto.jpg

    A 20 ans , J-L Mélenchon avait un petit air Bonaparte

  • Vingt années de relations fructueuses entre Israël et la Chine (Shimon Peres)

    Le président israélien loue les réalisations chinoises des six dernières décennies

     

    66e915e2-a082-11de-b1a3-89e8e1456a53.jpg

    Le président israélien Shimon Peres a salué jeudi le peuple et le gouvernement chinois pour les accomplissements réalisés depuis la fondation de la République populaire de Chine (RPC) il y a 63 ans.

    M. Peres a adressé ses félicitations lors d'une réception organisée àTel-Aviv par l'ambassade de Chine en Israël à l'occasion du 63e anniversaire de la fondation de la RPC.

    "La Chine s'est profondément transformée au cours des dernières décennies, mais ce n'est pas la terre qui a changé, c'est le peuple, ce sont les hommes et les femmes de ce pays qui sont allés de l'avant. Jetez un regard sur la Chine d'il y a 30 ans et la Chine d'aujourd'hui, elle est désormais l'un des pays leaders dans le monde", a souligné le président israélien.

    "Qui aurait cru à l'époque que la Chine serait devenue l'une des nations les plus puissantes du monde ?", a-t-il renchéri.

     

    chine-israel.png

    Israël doit "suivre l'exemple de la Chine" et chercher le potentiel inhérent à son peuple, a déclaré M. Peres, ajoutant que la Chine devrait servir d'exemple pour "les peuples et les pays" à travers le monde.

    M. Peres a également parlé de l'avenir prometteur de la Chine, qui, selon lui, reposera sur la sagesse et la connaissance. Il a aussi évoqué le grand principe chinois d'"harmonisation des différences", qu'il s'agisse de différences de culture, de style ou de langue.

    De son côté, l'ambassadrice de Chine en Israël, Mme Gao Yanping, qui a présidé la réception, a salué les vingt années de relations fructueuses entre Israël et la Chine.

     

    "Les deux dernières décennies ont été d'une grande importance pour les relations israélo-chinoises, avec de grandes réalisations et de fréquents échanges entre les partis politiques, les organismes en charge du maintien de l'ordre, les responsables de la défense, les hommes d'affaires, les touristes et autres", a-t-elle souligné.

    Elle a également mentionné les liens commerciaux qui se sont considérablement resserrés entre les deux pays au cours des dernières décennies.

    "La Chine est en train de réorienter son mode de développement économique et de procéder à des ajustements structurels", a fait remarquer l'ambassadrice de Chine.

    "Israël est un pionnier en matière d'innovation, une nation dynamique et un important partenaire commercial de la Chine dans cette région. Nous pouvons ensemble stimuler nos économies et accélérer le développement social, scientifique et technologique", a-t-elle ajouté.