07/09/2012

Il n'est pas sage pour l'UE d'entamer une guerre commerciale avec la Chine sur le secteur de l'énergie solaire

93817144569f7-maison-en-photovoltaique-jpg.jpg

Entamer une guerre commerciale avec la Chine en se basant sur les allégations de dumping de produits solaires chinois ne serait pas avisé de la part de l'Union européenne (UE), car une telle manière ne ferait qu'entraîner des contrecoups néfastes non seulement pour les producteurs chinois mais aussi pour l'Europe elle-même.

L'UE menace à nouveau d'utiliser ses armes antidumping contre la Chine dans un nouveau différend commercial, la Commission européenne ayant ouvert jeudi une enquête sur un dumping présumé de panneaux solaires de la part de producteurs chinois.

Cette procédure antidumping, la plus grande jamais entamée par l'UE, nuirait en premier lieu aux compagnies de l'énergie solaire du bloc européen lui-même.

Il est vrai que les producteurs de panneaux solaires européens pourraient tirer bénéfice de taxes antidumping qui seraient imposées par l'UE sur les produits chinois. Toutefois, les producteurs d'équipements solaires et fabricants de matières premières européens en pâtiraient.

 

la-main-d-oeuvre-chinoise-bon-marche-a-deja-divise-le-prix-des-panneaux-solaires-par-2_6533_w460.jpg

Ces dernières années, les fabricants de panneaux solaires chinois ont importé des matières premières et des équipements d' Europe, et en particulier d'Allemagne, représentant plus de 10 milliards de dollars.

Par conséquent, un effondrement des fabriques de panneaux solaires chinoises suite à la perte du marché européen ne ferait qu'aggraver la situation des fournisseurs d'équipements et de matières premières européens, et entraîner des destructions d'emploi chez eux.

Ensuite, de telles taxes porteraient un coup sévère aux consommateurs de panneaux solaires européens, y compris les agriculteurs des Alpes. Au cours de la décennie écoulée, l' utilisation de l'énergie solaire s'est imposée comme une tendance majeure en Europe, qui est désormais le premier marché des panneaux solaires au monde.

Outre la demande immense de panneaux solaires urbains, de plus en plus d'agriculteurs vivant dans les vallées des Alpes font installer des panneaux solaires sur leurs toits.

Ainsi, les consommateurs européens auraient à payer un prix bien plus élevé pour leurs produits solaires si l'UE décidait d' exclure de son marché les panneaux solaires bon marchés de Chine.

Troisièmement, l'application de mesures protectionnistes n'aurait que des effets négatifs sur la stratégie et la sécurité énergétiques de l'UE.

Il est bien connu que les importations d'énergie de l'UE représentent la moitié de sa consommation énergétique. L'UE dépend fortement du pétrole du Moyen-Orient et du gaz de Russie, or l' Europe a souffert des coupes répétées des livraisons de gaz russes.

Pour protéger sa sécurité énergétique, l'UE s'est efforcée de mettre en place une stratégie énergétique ambitieuse en promettant d'augmenter le pourcentage d'énergie renouvelable de 20 % d'ici à 2020.

Le pilier de sa stratégie énergétique pour 2020 consiste à développer l'énergie solaire. Toutefois, sans les produits solaires bon marché et de haute qualité de Chine, cette stratégie sera difficile à développer car l'UE devra payer plus cher pour les mêmes produits.

En résumé, la décision de l'UE de rejeter les produits solaires chinois par le biais de mesures protectionnistes est à courte vue et ne ferait que retomber sur l'UE elle-même.

Selon les reportages de médias européens, certaines compagnies solaires de l'UE ont fait valoir que l'Europe devrait accueillir avec bienveillance les importations chinoises car elle rendent l'énergie solaire meilleur marché.

L'association professionnelle Association for Applied Solar Energy a appelé l'UE à maintenir le libre-échange pour protéger l' emploi et soutenir la croissance du secteur.

D'une manière générale, l'Europe devrait faire preuve de prudence avant de déclencher une guerre commerciale contre la Chine concernant les produits solaires.

 

09:00 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chine, photovoltaique, protectionnisme | |  Facebook | | |  Imprimer |

Écrire un commentaire