14/08/2012

Médaille d'or pour le "Made in China" aux JO de Londres

0013729e4771118d45d40e.jpg

Technologies de pointe et grande qualité, les "Made in China" ont étincelé ces derniers jours à Londres, et les Chinois sont fiers de leurs apports aux JO.

Danny Boyle, metteur en scène de la cérémonie d'ouverture des JO de Londres, a indiqué lors d'une interview qu'il lui aurait été difficile de parvenir à la splendeur visuelle de la cérémonie d'ouverture ''sans l'apport des Chinois''.



La société chinoise Crystalcg a impressionné le monde entier grâce aux technologies audiovisuelles digitales qu'elle a réalisées pour la cérémonie d'ouverture, qui avait attiré plus de 70 000 spectateurs.

En fait, ce n'est pas la première fois que le nom de Crystalcg est lié au succès des JO. En 2008 à Beijing, la société avait déjà joué un rôle crucial dans la représentation audiovisuelle de la cérémonie d'ouverture. Cette année, la société chinoise a encore une fois été retenue comme principal prestataire officiel de services audiovisuels digitaux des JO.

 



Hormis les scènes audiovisuelles, les superbes feux d'artifice du London Bowl ont aussi été applaudis par le monde entier. Encore une fois, ce sont les Chinois qui ont fournis ces feux d'artifice aux JO. Ils sont sûrs, écologiques et sans fumée.

Les mascottes sont les produits les plus symboliques des JO. En tant que fabriquant certifié pour les Jeux olympique, Caihong Produits artisanaux du Jiangsu a fabriqué 500 000 mascottes à l'usage des JO de Londres.

Selon des données statistiques, parmi les marchandises des Jeux olympiques, les "Made in China" étaient présents dans 5 catégories de literie, 19 catégories de tasses, 11 catégories de jouets, 190 catégories d'épingles, 23 catégories de vêtements, 4 catégories de mascottes en peluche, et 18 catégories d'insignes et de bracelets. Les "Made in China" représentaient 65% des souvenirs olympiques. Ces divers produits fabriqués en Chine font partie du paysage des JO de Londres.

 



Les délégations de certains pays ont par ailleurs commandé des uniformes et des équipements fabriqués en Chine pour leurs athlètes aux JO. Peak a servi de couturier aux délégations olympiques de sept pays, dont la Nouvelle Zélande. Qiaodan a conçu et fabriqué les vêtements portés par les délégations de trois pays lors de la remise des médailles, dont celles du Kazakhstan. Tandis que Yibo a fourni les sacs de sport à la délégation des Pays Bas...

Yibo a par ailleurs reçu les commandes de Dunlop pour des sacs sur mesure pour 22 joueurs de tennis. ''Il nous fallait tenir en considération les habitudes et les préférences de ces athlètes, en matière de couleurs par exemple. À part le drapeau de leurs pays, il fallait aussi imprimer sur les sacs leurs noms, leurs surnoms et le nom des marques, à des endroits précis'', a rappelé Fan Jinfeng, gérant de Yibo.



De plus, ''parmi les dix drapeaux nationaux flottant aux JO de Londres, deux ont été fabriqués chez nous'', a déclaré Lu Zuyuan, directeur général de Jinshi Drapeaux et bandeaux du Zhejiang, qui a en fait réalisé plus de 4 000 drapeaux à l'usage des JO de Londres.

Beaucoup de ces fournisseurs olympiques chinois sont des PME. ''Les clients nous ont contacté il y a deux ans via des plateformes internationales telles que Alibaba, et nous ont engagé à l'issue d'une série de visites, de certifications et de contrôles'', a rapporté Wu Chuanmu, directeur général de Maosen Drapeaux et bandeaux du Zhejiang.


 

09:43 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chine, jo, made in china, medaille | |  Facebook | | |  Imprimer |

Écrire un commentaire