Des jumelages d'étudiants qui font tomber les barrières à Lhasa

http://french.peopledaily.com.cn/mediafile/201211/15/F201211151544471380722642.jpg

Li Xixi, âgée de 13 ans, dit que la jeune fille avait qui elle a été jumelée, Tenzin Drolkar, est très agréable et sympathique. Elles ont parlé de leurs rêves et des méthodes qu'elles utilisent pour étudier.

« Je suis heureuse qu'elle m'ait appris certaines traditions que les Tibétains pratiquent ».

On se souvient que le 14 mars 2008, des émeutiers avaient attaqué des personnes, pillé et mis le feu à la ville. Quelque 800 étudiants du Lycée n° 2 de Lhasa avaient alors été évacués vers le terrain de sport, où ils étaient restés assis pendant trois heures à partir de 13h30, regardant deux de leurs bâtiments scolaires brûler.

Li Wuhong, un enseignant, a été témoin du drame. M. Li a dit que les étudiants ont été maintenus à l'intérieur de l'enceinte scolaire pour leur propre sécurité. Bien qu'ils ne pouvaient pas voir la violence qui se déchaînait à l'extérieur des murs, ils ont clairement entendu les bruits terrifiants des émeutes et des pillages.

Selon M. Li, le programme de l'amitié, ainsi que d'autres activités telles que des discussions en classe, ont aidé les élèves à aller de l'avant, et leur ont appris à chérir une vie heureuse.

L'école a également invité les grands-parents des élèves à participer à des discussions en classe et à partager des histoires sur leur vie et leur vision du monde.

« Les programmes sont importants », a déclaré Yangjen, âgée de 57 ans, mère d'un élève de l'école. « Les enfants doivent apprendre à être des gens bien d'abord. Sinon, cela ne servira à rien d'apprendre quoi que ce soit ».

 

 

 



Commentaires

  • Belle , touchante, et très intéressante nouvelle.
    Je voulais depuis longtemps nuancer et même rectifier le jugement brutal, partial, et présomptueux que je me suis permis d'exprimer il y a quelques mois sur un seul aspect de la culture tibétaine; je n'en ai pas encore trouvé le temps, mais en voici une belle occasion. Je prends le temps de réfléchir pour exprimer sur cette question très délicate un point de vue plus modeste et surtout moins passionné, n'ayant d'ailleurs aucune raison de me passionner sur des sujets où, si je les ai un peu étudiés autrefois, je ne puis me prétendre compétent. A très bientôt.
    Yves Branca

Les commentaires sont fermés.