09/08/2012

L'attitude des Chinois envers le sexe change

4a5212845173c.jpg

Près de la moitié des travailleurs migrants de sexe féminin âgées de moins de trente ans sont tombées enceintes avant d'être mariées, ce qui constitue une augmentation considérable du nombre des mères célibataires par rapport ne serait-ce qu'avec la génération précédente, d'après un rapport sur le changement du comportement sexuel et matrimonial de la population migrante.

Ce rapport, basé sur des résultats de la surveillance des travailleurs migrants en 2011 et publié par la Commission Nationale de la Population et du Planning Familial, a en effet montré que près de 43% des travailleurs migrants de sexe féminin de la deuxième génération sont tombées enceintes avant d'être mariées, soit 16% de plus que leurs homologues des générations précédentes.

Par première génération de travailleurs migrants, le rapport entend ceux qui sont nés dans les années 1970 et avant, et ceux qui sont nés après comme la deuxième génération.

 

4a52128f416da.jpg



Comparés avec leurs homologues de la génération précédente, les membres de la deuxième génération de travailleurs migrants se marient à un âge plus avancé, selon le rapport. Le rapport a en effet découvert que seuls 35% d'entre eux se sont mariés avant l'âge de 23 ans, soit 15% de moins que la génération précédente.

Un nombre croissant de jeunes travailleurs migrants se marient après leur migration. Selon le rapport, plus de la moitié de ceux qui se sont mariés ne l'ont pas fait dans leur village d'origine, soit deux fois plus que leurs homologues de la génération précédente.

Jiang Yongping, chercheur à l'Institut Chinois d'Etudes sur les Femmes à Beijing, attribute ce changement au fait qu'aujourd'hui la société chinoise est plus ouverte au sujet du sexe avant le mariage et des couples non mariés vivant ensemble.

cartable-uniforme-symboles-etablissements-sco-L-AjrAlW.jpg



Cependant, a t-elle ajouté, le taux élevé de grossesse en dehors du mariage chez les travailleurs migrants montre aussi que la Chine devrait faire davantage pour éduquer ce groupe de population sur la sécurité en matière sexuelle et populariser les moyens de contraception.

Chen Wei, avocat au Cabinet Juridique Yingke, à Beijing, et spécialisé dans les affaires matrimoniales, a dit mardi qu'elle avait constaté une augmentation des conflits légaux liés à la grossesse avant mariage. Elle a averti que les droits des femmes sont plus vulnérables en cas de grossesse avant le mariage.

« C'est très difficile de demander au père d'accorder une pension alimentaire à l'enfant sans certificat de mariage officiel si jamais le couple se sépare », dit-elle.

« Aussi certaines femmes recourent-elles à l'avortement, ce qui porte atteinte à leur santé à divers degrés et, dans certains cas extrêmes, peut aboutir à une stérilité ».

149053-jeune-dj-chinoise-shanghai.jpg

 

 

10:29 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chine, chinois, sexe, mariage | |  Facebook | | |  Imprimer |

Écrire un commentaire