01/08/2012

Comme toujours les Américains accusent sans preuve et oublient de balayer chez eux

001aa0c6c27e1181e94501.jpg

La Chinoise Ye Shiwen championne olympique du 200 m 4 nages

131751700_31n.jpg

Lorsque Ye Shiwen, âgée de 16 ans, gagne la médaille d'or du 400m quatre nages individuel féminin, tout en établissant un nouveau record mondial, l'entraîneur de l'équipe américaine et certains médias étrangers mettent ses capacités en doute.

 

En réponse à ces déclarations, le directeur de l'équipe chinoise de natation, Xu Qi, a expliqué que la réussite de Ye Shiwen était prévisible. Grâce aux efforts et à l'expérience de plusieurs générations de nageuses, on peut désormais dire que la Chine dispose également d'athlètes talentueux, c'est le cas de Ye Shiwen et Sun Yang.

 

La raison pour laquelle Ye Shiwen a attiré l'attention des spectateurs, c'est sa vitesse extraordinaire dans la finale du 400m quatre nages individuel féminin, surtout lors des derniers 50m. Elle a été plus rapide, de 0,17 seconde, que Ryan Lochte, médaillé d'or du 400m quatre nages individuel masculin. Elle est la première nageuse dans l'histoire des JO à être plus rapide que les nageurs masculins. Elle a ainsi établi un nouveau record de vitesse par division pour cette épreuve.

 

sans-titre.png

 

En ce qui concerne la réussite et les compétences extraordinaires de Ye Shiwen, Xu Qi a expliqué: « nous avions envisagé cette médaille d'or. Ce n'est pas une surprise. Son niveau était très élevé durant les entraînements. Elle est excellente en nage libre. Lors des derniers 50m, peut-être a-t-elle mis en valeur ses capacités. De toute façon, elle a rattrapé les autres sans abandonner . Elle a créé un nouveau record mondial, nous sommes très contents, mais pas surpris. »

Comme Xu Qi l'a expliqué, la Chine a soutenu la formation des adolescents en natation après les JO d'Athènes en 2004. Elle a organisé deux formations par an, de plus de 100 adolescents chinois, d'une durée d'un à deux mois. Ensuite, la Chine a envoyé des nageurs à l'étranger pour des entraînements et a invité des entraîneurs étrangers en Chine. La natation en Chine est internationalisée depuis 2007. Elle n'est pas en retard, comme certains étrangers le pense.

 

F201208011337042390910301.jpg

 

 

 

Elle est désormais officiellement soutenue par les instances chinoises et internationales du sport. "Les athlètes chinois, y compris les nageurs, ont passé près de 100 tests antidopage depuis qu'ils sont arrivés à Londres, a pour sa part affirmé Jiang Zhixue, responsable de la lutte contre le dopage à l'administration générale du sport. "Il n'est pas approprié d'attaquer les nageurs chinois lorsqu'ils ont de bons résultats. Certaines personnes ont des partis pris, a-t-il dit à l'agence chinoise Xinhua. Nous n'avons jamais attaqué (le nageur américain) Michael Phelps lorsqu'il a remporté 8 médailles (d'or) à Pékin".

Le président de la commission médicale du Comité international olympique, Arne Ljungqvist, a lui aussi volé lundi au secours de la jeune Chinoise, assurant n'avoir aucune raison de douter de son exploit. "Dans ce cas spécifique en natation, non, je n'ai personnellement pas de raison de ne pas applaudir à ce qui s'est passé", a déclaré le Suédois, qui est également vice-président de l'Agence mondiale antidopage. "Soupçonner quelqu'un immédiatement d'avoir fait quelque chose parce que cette personne a réalisé une performance extraordinaire est triste pour le sport olympique", a-t-il estimé.

 

L'Américain John Leonard, directeur exécutif de l'Association internationale des entraîneurs de natation (World Swimming Coaches Association/WSCA), a qualifié de "suspecte" la victoire de la jeune Chinoise Ye Shiwen sur le 400 m 4 nages samedi aux JO de Londres.

 

« Ian Thorpe était considéré comme le talent du siècle, mais on a rapidement vu Michael Phelps gagner huit médailles d'or aux JO de Beijing, accomplissant un véritable miracle. Maintenant, Ryan Lochte et Missy Franklin des Etats-Unis sont tous considérés comme des génies. En France et en Afrique du Sud, on compte aussi des nageurs très talentueux. Nous avons avoué et accepté les capacités de ces nageurs . Dès lors, pourquoi n'y aurait-il pas de génie de la natation en Chine, alors que sa population est si nombreuse ? » a demandé Xu Qi.

 

En parlant des entraîneurs américains qui ont dit qu'« une fois qu'un miracle arrive dans la natation chinoise, il est accompagné de dopage », Xu Qi a répondu: " les étrangers ne connaissent pas bien la natation en Chine. Les sportifs chinois sont souvent sujets à des contrôles anti-dopage internationaux. La fréquence de ces contrôles y est peut-être la plus importante du monde. "

Lors d'une interview, Ye Shiwen a déclaré rudement: « Les sportifs chinois soutiennent la lutte contre le dopage. »

 

F201208011337072622163131.jpg

 

12:24 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chine, jo, natation, ye shiwen, américain | |  Facebook | | |  Imprimer |

Écrire un commentaire