25/06/2012

Un des plus grands négociants de Bordeaux racheté par des Chinois

Le négociant indépendant en grands vins de Bordeaux DIVA Bordeaux, vient de signer un accord avec le géant chinois de l’agroalimentaire Bright Food, en vue de l’entrée de ce dernier dans son capital à hauteur de 70%, a annoncé samedi Diva Bordeaux.

349166_chai-dans-le-bordelais.jpg

 

Quand une société monte à 70% de participation dans le capital d'une autre société , on peut considérer que la société qui investit met la main sur l'autre . Cependant , l'Agence France Presse, le Parisien, les Echos  ou encore le Nouvel Obs annoncent pudiquement : Alliance entre un négociant bordelais et un géant chinois.

 

Selon une porte-parole de Diva, l’accord passé en juin entraînera la création rapide d’une joint-venture alliant Diva Bordeaux à Shanghai Sugar Cigarette.

En échange de cette prise de contrôle dans son capital, Diva Bordeaux souhaite « renforcer son développement international, notamment en Chine », et surtout « s'appuyer sur la force du réseau de distribution de Bright Food, qui dispose notamment de plusieurs centaines de magasins spécialisés ».

 

Le négociant voit loin, il prévoit d'offrir à la vente : un « éventail large allant des grands crus classés aux petits châteaux ,en passant par les vins rares de collection, et compte ainsi diversifier son portefeuille de clients. Le développement d'un vin de Bordeaux destiné au marché chinois est également à l'étude ».

Les Chinois découvrent le vin. Je n'ai ni la connaissance ni l'expérience du vin comme un professionnel mais l'amateur que je suis , a toujours été étonné du niveau peu élevé du choix de vins proposés dans les magasins chinois ,y compris les boutiques de luxe. J'ai été invité chez une amie , plus précisémént une amie de mon épouse , devenue millionnaire en euros , qui nous a présenté la maison qu'elle a achetée ainsi que celle qu'elle a achetée pour son fils .Les deux maisons d'une valeur de 3 millions d'euros , décorées de manière luxueuse ,avec goût , sans luxe tapageur , ce qui est rare chez les nouveaux riches chinois .Notre amie nous a présenté sa cave avec fierté. Et là je fus surpris de la valeur médiocre de ses vins , de la façon dont elle les conservait . Et en plus cela lui a coûté bien trop cher.

 Boîtes de boisson Bright Dairy Co Groupe Food dans un supermarché de Shanghai.

 

Boîtes de boisson du Bright Dairy Co Groupe Food dans un supermarché de Shanghai.

La plus part des Chinois qui peuvent se permettre des vins de qualité n'ont aucune connaissance des vins. Il s'agit donc pour les investisseurs dans le marché chinois d'un terrain pratiquement vierge , plein de promesses.

Ceux qui visent le long terme , en éduquant la clientèle chinoise, en respectant cette clientèle en lui fournissant de la bonne marchandise à des prix justes , prendront une option sérieuse sur le succès du vin en Chine qui sera à coup sûr une réalité pour la prochaine décade.

 

 

 

 
 
 
 

19:07 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chine, vin, bordeau, négociant | |  Facebook | | |  Imprimer |

Écrire un commentaire