15/06/2012

La Chine et la Belgique s'engagent à renforcer davantage leurs relations bilatérales

131653926_11n.jpg

Le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang (D) rencontre le vice-Premier ministre belge (G) à Beijing le 14 juin 2012.

BEIJING, 14 juin (Xinhua) -- La Chine et la Belgique se sont engagées jeudi à renforcer davantage leurs relations et leur coopération globale.

Cette annonce a été faite à l'issue d'une rencontre entre des dirigeants chinois et le vice-Premier ministre belge, également ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur Didier Reynders, en visite en Chine.

"Les deux pays doivent davantage promouvoir leur coopération substantielle face à une conjoncture internationale difficile", a indiqué le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang lors de la rencontre qui a eu lieu jeudi après-midi.

M. Li a noté que les deux parties devaient activement élargir leur coopération dans les domaines tels que les investissements bilatéraux, l'urbanisation, les hautes technologies, les économies d'énergie et la protection de l'environnement ainsi que dans le secteur de la finance.

Il a ajouté que les deux parties devaient faire jouer pleinement la situation avantageuse de la Belgique en tant que "capitale de l'Europe" pour approfondir les échanges interpersonnels et la coopération culturelle et renforcer les échanges de groupes d'experts et de spécialistes dans le but de renforcer la compréhension mutuelle et l'amitié entre l'Europe et la Chine.

Considérant les relations sino-européennes, le vice-Premier ministre chinois a indiqué que les deux parties étaient d'importants partenaires de coopération.

La Chine est convaincue que l'Union européenne est capable d'aboutir à un consensus entre ses membres, de stabiliser la situation financière, de promouvoir la croissance et l'emploi et de résoudre de manière appropriée la crise de la dette, a-t-il ajouté.

M. Li a également exprimé le soutien ferme de la Chine à l'euro et à l'intégration de l'UE, et son désir d'aider à résoudre la crise de la dette européenne par divers moyens et avec la communauté internationale.

Le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi s'est entretenu jeudi avec M. Reynders, indiquant que la partie chinoise était prête à collaborer avec la Belgique pour renforcer la confiance mutuelle, élargir la coopération commerciale et les échanges culturels et développer les relations bilatérales vers une nouvelle hauteur.

La Belgique veut attirer des compagnies cargo chinoises

 

Monsieur Reynders a aussi exprimé son souhait d' attirer des compagnies cargo chinoises en Belgique. Il a tenté jeudi de convaincre la compagnie aérienne chinois Hainan Airlines et quelques unes de ses filiales de faire des aéroports de Bruxelles et de Liège leurs nouvelles bases continentales en Europe. Il a plaidé en ce sens auprès du président du groupe Hainan (HNA), Chen Feng, qu'il a rencontré à Pékin. Hainan Airlines assurera une liaison quotidienne entre Pékin et Bruxelles à partir du 1er juillet. Elle dispose de plus de 320 avions mais espère élargir sa flotte à quelque 800 appareils au cours des quatre prochaines années. Le groupe HNA Group, qui chapeaute notamment Hainan Airlines, envisage aussi une réorganisation de son réseau de fret. Selon M. Reynders, la Belgique pourrait en bénéficier. Selon le chef de la diplomatie belge, la nouvelle législation sur les émissions de carbone que l'Union européenne veut imposer aux compagnies aériennes internationales ne devrait pas constituer un frein à l'expansion des compagnies chinoises - en dépit de l'opposition de Pékin.

08:48 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : chine, belgique, li keqiang, reynders, hainan airlines | |  Facebook | | |  Imprimer |

Commentaires

Merci pour ce texte très intéressant! Et ce n'est que très prometteur pour la Belgique de renforcer ses relations avec la Chine.

Marie.

Écrit par : caf paris | 15/06/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour
ha non mon ami hainan airlines a déjà une liaison sur Bruxelles et un bureau dans l'aéroport, j'ai pris cette ligne en 2010 (guangzhou-beijing-bruxelles)
Je te souhaite un bon WE
Nos amitiés bises
Qing Sam et René

Écrit par : rené | 16/06/2012

Répondre à ce commentaire

Oui , je sais mais un simple bureau , Monsieur Reynders souhaiterait les attirer afin qu'ils installent leur centre européen à Bruxelles. Il y a 8 ans j"ai du aller par Budapest pour me rendre en Chine avec eux . Service impeccable et de ravissantes hôtesses.

D'autre part ils rénovent l'ancien hôtel de la Sabena qu'ils ont racheté ,afin de créer le premier hôtel 6 étoiles de Belgique
Bon WE à vous3

Écrit par : Jaimechine | 16/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire