14/06/2012

L'aviation civile chinoise représente la moitié des bénéfices du secteur mondial

001372a0e6ec114142a002.jpg

Wang Qichang, président du conseil d'administration d'Air China et président du forum de cette année

 

Près d'un millier de hauts cadres du secteur mondial de l'aviation civile et du transport aérien se sont retrouvés le 11 juin à Pékin à l'occasion du 68e Forum de l'IATA et du transport aérien mondial. Le développement rapide et les défis à relever de l'aviation chinoise, ainsi que le haut potentiel du marché chinois figurent parmi les sujets importants du forum.

 

Selon les statistiques de l'IATA, le secteur chinois de l'aviation civile a représenté la moitié des bénéfices du secteur mondial en 2011. En terme de nombre des passagers, trois compagnies chinoises se classent parmi les dix premières mondiales. La Chine est devenue le deuxième marché de l'aviation civile du monde en 2011, enregistrant 300 millions de passagers par transport aérien et un revenu sectoriel de 57,6 milliards de dollars.

 

Tony Tyler, directeur exécutif et président du conseil d'administration de l'IATA, s'est félicité du rôle crucial du secteur de l'aviation pour la Chine, qui s'efforce de porter son poids de 10,4 % à 15 % dans le commerce international mondial.

 

Par contre, le président du conseil d'administration d'Air China Wang Qichang a exprimé ses inquiétudes au sujet d'une situation plus grave qu'en 2008 pour l'aviation civile chinoise, en raison de l'aggravation de la crise des dettes publiques en Europe qui suggère un haut risque de déclin en continu, donc une incertitude et une instabilité remarquables sur l'économie mondiale. En revanche, il semble bien que le marché intérieur chinois présente cette année un meilleur environnement pour l'aviation civile qu'à l'étranger, grâce à l'augmentation de la capacité de transport et aux progrès dans la restructuration sectorielle.

Les professionnels estiment que les contributions potentielles de l'aviation civiles à l'essor de l'économie chinoise reposent sur les soutiens exceptionnels du gouvernement. Par exemple, face à la taxe carbone unilatérale de l'UE, le gouvernement chinois apporte son appui solide aux compagnies d'aviation.

Le directeur général de l'Association internationale du transport aérien (IATA) a de nouveau appelé aujourd'hui  l'Union européenne à différer l'introduction de sa taxe carbone sur les émissions polluantes des transporteurs aériens.

En mars dernier, Tony Tyler avait déjà appelé l'Union européenne à différer l'introduction de sa taxe carbone et mis en garde contre une "guerre commerciale".
Le secrétaire américain aux Transports, Ray LaHood, a qualifié mercredi de "politique minable" la taxe imposée par l'Union européenne .

 

Nous pensons que c'est une politique minable, une mesure minable qu'ils ont adoptée", a dit M. LaHood au cours d'une audition devant la commission des Transports du Sénat américain. Le secrétaire américain aux Transports a demandé mercredi à l'Union européenne d'abandonner sa taxe sur le CO2. "Nous encourageons fortement l'UE a cesser d'appliquer sa taxe sur l'aviation internationale afin de favoriser nos effort pour trouver une solution sur le plan mondial", a-t-il dit devant les élus. M.LaHood a critiqué la démarche unilatérale, selon lui, de l'Union européenne

10:22 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chine, aviation, aviation civile, iata | |  Facebook | | |  Imprimer |

Commentaires

Bonjour
Je te souhaite une bonne fin de semaine
Nos amitiés bises a vous 2
Qing Sam et René

Écrit par : rené | 15/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire